23/09/2014

23 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1648



- Les cosaques commandées occupent la ville de Pilavietz (Ukraine), dont ils massacrent les habitants juifs. 



1938

- La synagogue d'eger (Tchécoslovaquie) est incendiée. A Marienbad (Sudètes) aussi, la synagogue est incendiée par les nazis (les Allemands occuperont la région en octobre).

1939 



- 20 juifs sont tués et la synagogue incendiée par les nazis le jour de Kippour à Sokolov (Varsovie), où vivent 4 000 juifs. 




- Le jour de Kippour, les nazis arrêtent le rabbin Mendel Morgenstern de Wegrov (province de Varsovie), où vivent 6 000 juifs, et le torturent à mort. 


- En Allemagne Les postes de radio sont confisqués aux Juifs.

1940

- Himmler ordonne de retirer les dents en or à tous les prisonniers des camps de concentration. 


- Première ordonnance allemande anti-juive en France occupée : les Juifs doivent se faire recenser.

1941

- Exécution de 2.278 juifs à Minsk

1942



- 1 800 juifs sont brûlés dans leurs maisons par les SS à Motel (Biélorussie).



- Un train quitte le camp de regroupement de Drancy (France) avec 1 000 juifs, à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 475 déportés sont gazés immédiatement. 30 seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.



- Dure douze jours, dans le ghetto de Czestochowa, à 205 kilomètres au sud-est de Varsovie. Les nazis déportent 40 000 juifs de ce ghetto au camp d'extermination de Treblinka. 


- Le même jour, 5 000 juifs du ghetto de Kosov Lacki (Pologne) et 10 juifs de Szydloviec (Pologne) sont déportés à Treblinka.



- 16 000 juifs de Lodz (Pologne) sont déportés pendant sept jours au camp d'ex termination de Chelmno (Kulmhof), où ils sont assassinés. 


- Un convoi quitte le camp de concentration de Theresienstadt avec 1 980 juifs déportés à destination de Minsk-Trostinets ( Biélo­russie), où ils sont fusillés.

- Tous les juifs de plus de cinquante ans et de moins de quatorze ans, 64 personnes au total, sont fusillés lors de la première liquidation entreprise dans le camp de concentration de Brazlav (Ukraine) par les Allemands et les gardes roumains du camp.



- Les SS assassinent 210 juifs à Ostronek (du côté de Lublin).

- 2 100 juifs de Janov Podlaski (du côté de Lublin), et 1 200 juifs de Konstantinov (Ukraine) sont déportés au camp de regroupement de Biala Podlaska.

- 3 500 juifs de Tuczyn (Ukraine) sont conduits hors de la ville pour être assassinés.

1943

- La Gestapo ordonne à tous les internés du ghetto de la ville de Tuczyn, près de Rovno (Ukraine) de se rassembler à l'entrée du ghetto. Les juifs, qui savent ce qui les attend, incendient leurs maisons et résistent farouchement. Beaucoup sont tués, mais 2 000 juifs réussissent à fuir dans les bois. Presque tous sont repris par des paysans ukrainiens qui les livrent aux Allemands. 15 juifs de Tuczyn seulement survivront à la guerre.

- Himmler incite les SS à des efforts plus vigoureux, demandant qu'on ne se contente pas de détruire les Juifs, mais aussi leurs femmes et leurs enfants afin qu'ils n'en reste pas un.

- Du 23au 25 : Liquidation du Ghetto de Vilna. Sur 10 000 Juifs, 1 600 sont sélectionnés pour les camps de travail d’Estonie, 5 000 sont envoyés à Majdanek dans les chambres à gaz. Les vieillards et les malades sont exécutés. Les 2 000 restant sont placés dans des camps de travail locaux.



1944

- 

Nouvelles déportations de juifs de Slovaquie après le soulèvement de Banska Bystrica (Tchécoslovaquie), organisé par la résistance tchèque avec l'aide de parachutistes américains. 


22/09/2014

22 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

22 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1287 



- 6 juifs du village de Lahstein (Allemagne) sont massacrés à la suite de l'accusation de meurtre rituel portée contre les juifs d'Oberwesel. 



1928 



- A Messena (Etat de New York, Etats-Unis), un enfant de quatre ans disparaît l'avant-veille de Kippour. Le Ku Klux Klan affirme que les juifs ont kidnappé l'enfant.Le quartier juif est encerclé par des curieux qui regardent à l'intérieur des maisons juives à la recherche de l'enfant. Le soir de Kippour, les portes de la synagogue sont bloquées. Une émeute éclate, mais l'enfant est retrouvé sain et sauf le lendemain. 



1939 



- En application de l'accord germano-soviétique, les Allemands remettent Brest-Litovsk (Pologne) aux autorités soviétiques. 30 000 juifs y vivent à l'époque, la communauté remontant au XIVe siècle. Les autorités soviétiques arrêtent et déportent immédiatement en Sibérie les notables de la communauté et liquident les institutions juives. 

-

- Les 3 000 juifs de Lancut (Pologne) sont conduits hors de la ville vers la rivière San, la frontière soviétique, et obligés de traverser la rivière à la nage. De nombreux juifs périssent noyés, beaucoup d'autres sont tués par les nazis. 
 



1941



- Les SS assassinent 1 200 juifs à Wiloczan (Lituanie). 



- Le jour de Rosh ha-Shana, le Nouvel An juif, le ghetto de Pruzana (Biélorussie) doit être agrandi par suite de l'arrivée de 2 000 juifs des environs et de 2 000 juifs de Bialystok.

- Le jour de Rosh ha Shana, Mgr Josef Tiso, président de la République slovaque, créée par les Allemands en 1938 après l'occupation de la Tchécoslovaquie et tout à leur dévotion, ordonne aux juifs de porter l'étoile jaune.



- Le jour du Nouvel An juif, 28 000 juifs de Vinnitza (Ukraine) et de ses environs, enfermés dans le ghetto de la ville, sont assassinés par les nazis. Parmi eux se trouvent 2 500 juifs de Litin . 


1942



- Un autre convoi de 1 000 juifs, en majorité des vieillards de Tchécoslovaquie, quitte le ghetto de Theresienstadt en direction de l'est. On pense que ces juifs ont été déportés à Minsk pour y être assassinés, mais on ne connaît aucun survivant.



- Les SS et la police ukrainienne assassinent 2 000 juifs à Aleksandia (Volhynie).



- 225 juifs sont brûlés dans leurs maisons par les SS à Syrokomia (du côté de Lublin).



- 1 800 juifs sur les 7 000 internés dans le ghetto d'Opatov (province de Kielce, Pologne) sont sélectionnés et déportés dans les camps de la région de Lublin.

- 2 500 juifs de Jadovo (du côté de Varsovie), 2 800 juifs de Sokolov Podlasi (du côté de arsovie) et 7 500 juifs de Wegrov (du côté de Varsovie), où restent 100 juifs, sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.


- A Sokolov Podlaski, 500 juifs réussissent à se cacher mais sont découverts par les nazis et fusillés. 700 juifs parviennent à se réfugier dans les bois, mais, pour la plupart, ils sont tués eux aussi par les nazis. Seul un petit nombre de juifs de cette ville parvient à se joindre aux partisans.

21/09/2014

21 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1287 



- 6 juifs sont tués à Kirn, (Allemagne), sans doute à la suite d'une accusation de meurtre rituel portée contre les juifs de la ville d'Oberwesel. Par la suite, des juifs sont tués dans plusieurs localités de la région d'Oberwesel.



1348

- Les juifs de Zurich sont accusés d'avoir empoisonné des puits et d'avoir tué un enfant chrétien afin d'utiliser son sang pour la cérémonie de la Pâque. Quelques juifs sont chassés de la ville mais presque tous les membres de la communauté sont brûlés sur le bûcher. Selon une loi promulguée le même jour, les juifs ne pourront jamais revenir à Zurich. 



1939 



- En Pologne, les nazis ordonnent la dissolution de toutes les communautés de moins de 500 membres : les juifs doivent s'installer dans les ghettos des villes et dans la région s'étendant entre Lublin et Nisko.

- Heydrich ordonne l'établissement de "ghettos" et "Judenräte" dans les territoires occupés en Pologne.

- 
Heydrich signe un document, il évoque un "but final" sans le préciser. Il impose :

- L'évacuation des juifs des territoires qui vont être rattachés au Reich et leur concentration dans des villes possédant une communication ferroviaire.

 L'établissement d'un "Conseil des Juifs" (Judenrat) dans chaque agglomération.

Des centaines de ghettos sont ainsi établis entre 1940 et 1941.

- Ordonnance du Ministère de l'intérieur allemand obligeant le recensement, pour le 15 octobre, par les établissements hospitaliers de tous les malades infirmes incurables, dans le but de « l'octroi de la mort miséricordieuse » aux incurables.

1941 



- Les SS et des volontaires lituaniens assassinent 3 500 juifs à Aishishak (du côté de Vilna).

1942 



- En ce jour de Kippour, 1 200 juifs de Suchedniov (Pologne), 1 200 juifs de Sendziszov (du côté de Cracovie) et 6 000 juifs de Wegrow (du côté de Varsovie),durant trois jours, sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- Le jour de la fête juive de Kippour, 1 000 juifs du ghetto de Rohatyn (Ukraine) et 1 000 juifs du ghetto de Podhaitzy (Ukraine), où 3 500 juifs sont internés, sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Le jour de Kippour, 600 juifs de la ville de Kamionka-Strumilova (Ukraine) doivent sortir de la ville pour être assassinés à Zabuze, sur la rivière Bug.

- Le jour de Kippour, un train avec 2 000 hommes et femmes, dont près de 1 000 juifs étrangers, quitte le camp de regroupement de Pithiviers (France), dont 791 seront assassinés dans les chambres à gazes à Auschwitz, 23 seront encore vivant à la libération.

- Le même jour, un convoi avec 713 juifs quitte l

- 

Les SS rassemblent une centaine de juifs et les fusillent à Rakov (Biélorussie) le jour de Kippour.

- 

Les SS assassinent 700 juifs à Chodel (du côté de Lublin) le jour de Kippour.



- Du 21 septembre, jour de Kippour, au 29 septembre, 5 convois avec 10 000 juifs au total quittent le ghetto de Theresienstadt, sans doute à destination de Minsk-Trostinets (Biélorussie). Aucun déporté n'a survécu.

- Après 2 mois d'activité, du camp de Treblinka, plus de 245.000 juifs du ghetto ainsi que de 112.000 juifs en provenance d'autres endroits dans le district de Varsovie y avaient été assassinés.Plus de 337.000 juifs du district de Radom, 35.000 du district de Lublin et 107.000 du district de Bialystok y furent exterminés dans les mois qui suivirent. Des milliers de juifs en provenance d'autres pays y furent également exterminés: 7.000 de Slovaquie, 8.000 venant du camp de concentration de Theresienstadt, 4.000 juifs de Grèce, et 7.000 juifs de Macédoine ainsi que plus de 2.000 tziganes.

1943 



- Les SS assassinent les 400 juifs restés à Kobylnik (Lituanie). 



- 979 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944 



- 2 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

20/09/2014

20 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



20 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 



1939 



- Reinhard Heydrich, chef du Bureau central de la sécurité du Reich, à Berlin, envoie à tous les services de la Gestapo un ordre utilisant le nom de code de " traitement spécial ", qui signifie en réalité la liquidation physique des personnes. L'ordre concerne principalement les juifs.

- 

33 juifs sont arrêtés et assassinés à Sieradz (Pologne) par les troupes de la Wehrmacht lors de leur progression.

- 

Les nazis assassinent 1 juif dans le village de Grodzisk (Pologne).

1940

- En Belgique, Création au fort de Breendonck d’un camp d’internement et de transit.

1942

- 

3 000 juifs de Szczekociny (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Radomsk. 



- Les 3 000 juifs de Zaleszczyki (Ukraine) doivent se préparer à leur déportation au ghetto de Tluste. Une partie d'entre eux est envoyée à Tluste, une autre au camp d'extermination de Belzec, où 350 juifs de Bialykamien  ont été déportés le même jour. Plusieurs juifs de Zaleszczyki parviennent à se réfugier dans les bois.



1943

- Un vingt et unième convoi avec 1 433 juifs, dont 89 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 51 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- Au camp de Szebnie, en Pologne, 1 000 prisonniers sont conduits dans les bois, déshabillés et abattus.

19/09/2014

19 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1939 



- La Wehrmacht assassine 100 juifs du village de Lukov, à l'est de Varsovie.

- Circulaire allemande adressée « à tous les commandants  des groupes opérationnels de la Police de sécurité par le chef du service de la sécurité, Heydrich.Premièrement, la « concentration des Juifs dans les grandes villes ». Il ordonne également le recensement des Juifs et la mise en place du conseils juifs.



1941 



- 500 juifs de Lipniszek (Biélorussie) sont déportés à Ivje, où ils sont soumis au travail forcé. 



- Tous les juifs de la ville de Jitomir (Ukraine) qui n'ont pu fuir à temps sont assassinés par les nazis. Leur nombre exact n'est pas connu mais atteint environ 15 000 victimes. 



1942

- 

Début de la première déportation des 5 000 juifs de Parczew (Lublin) au camp d'extermination de Treblinka. Plusieurs centaines de juifs parviennent à fuir dans les bois, où ils forment une unité de partisans commandée par Alexander Sakotnicki, officier juif de l'armée polonaise. Environ 150 partisans juifs survivront à la guerre.

- 

Un convoi de 1 000 juifs du camp de concentration de Theresienstadt est envoyé à Minsk-Trostinets (Biélorussie), où les déportés sont fusillés à leur arrivée. 



- Environ 3 000 juifs du ghetto de Brody (Ukraine) sont arrêtés et déportés au camp d'extermination voisin de Belzec, où tous sont tués. Des groupes de résistants juifs poursuivent leurs actions sans trêve.

1944 



- Un deuxième groupe de 2 500 travailleurs juifs de Hongrie quitte les mines de cuivre de Bor, à 200 kilomètres au sud-est de Belgrade. Au cours de la marche, plusieurs centaines d'hommes épuisés sont fusillés. Après une exécution massive le 7 octobre, les survivants de ce groupe sont déportés dans les camps de concentration allemands de Buchenwald et de Flossenbürg, où presque tous périssent.

- Quelques jours avant la libération du camp de Klooga, en Estonie, par l’armée soviétique les Allemands et leurs collaborateurs estoniens assassinèrent plus de 2.000 juifs issus pour la plupart du ghetto de Vilna. Les assassins cherchèrent à faire disparaître les traces de leurs crimes, mais n’eurent pas le temps d’achever la combustion de la plupart des corps.

18/09/2014

18 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



18 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1349 



- Le duc Albrecht d'Autriche accorde sa protection à 330 juifs des villes de Diessenhofen, Winterthur et de localités plus petites de ses territoires, aujourd'hui en Suisse, et leur permet de se réfugier dans sa forteresse de Kyburg. Mais il cède à la pression de ces villes quelques semaines plus tard et les juifs sont brûlés sur le bûcher.



- La communauté juive de Wetzlar (Allemagne) est anéantie après avoir été accusée d'empoisonner les puits. 



1939

- Conformément à l'accord avec les nazis sur le partage de la Pologne, les troupes soviétiques occupent Dubno (Ukraine). 
Des juifs s'y étaient installés dès 1532. En 1648, les cosaques de Bogdan Chmielnicki massacrèrent la population juive de Dubno. Au cours des siècles qui suivirent, la communauté fleurit à nouveau. Mais après l'arrivée des autorités soviétiques le 18 septembre, les institutions juives sont dissoutes et les notables de la communauté déportés en Sibérie. Tous les biens des juifs sont confisqués.

1941

- 

1 900 juifs du ghetto de Krupki (Biélorussie) sont conduits dans les tourbières qui se trouvent près de la ville pour y être fusillés.

- Himmler annonce à ses officiers la décision de Hitler de déporter tous les Juifs des territoires sous contrôle Allemand « vers l'Est ». Cette date marque la volonté claire d’Hitler de recourir à la mise à mort directe ou différée des Juifs.

- ghetto de Bialystok :Entre le 18 et le 21, 4.500 Juifs âgés, malades, non qualifiés et sans emploi sont transférés dans le ghetto de Pruzhany, à 100 kilomètres au sud de Bialystok. La plupart sera massacrée lors de la liquidation de ce ghetto en janvier 1943.

1942 



- Le ghetto de Piaski, dans la banlieue de Kovel (Ukraine) est liquidé. Kovel est déclaré " libéré de ses juifs ". 



- 1 004 juifs du camp de regroupement de Westerbork et 1 000 juifs du camp de regroupement de Drancy (France) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 859 des juifs de Drancy sont gazés dès leur arrivée. 21 hommes seulement de ce convoi survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.



- Les SS assassinent 1 200 juifs de Biten (Biélorussie) durant deux jours.

- Les juifs ne peuvent plus acheter ni viande ni oeufs ni lait.

1943 



- 2 000 juifs, dont des juifs soviétiques prisonniers de guerre, sont déportés du ghetto de Minsk (Biélorussie) au camp d'extermination de Sobibor, où ils sont assassinés.

17/09/2014

17 septembre, ce jour-là n'oubliez pas. 



 

17 septembre, ce jour-là n'oubliez pas. 



 

1394

- Le jour de Kippour, le roi de France Charles VI ordonne l'expulsion des juifs de tous ses territoires. 



1920 



- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne, commandées par Dhmara, se livrent à un pogrom dans la ville de Vinograd (du côté de Kiev). Le nombre des victimes n'est pas connu. 



1939 



- Les Allemands occupent Zychlin (Pologne), dont les 3 500 habitants juifs constituent la moitié de la population.



- Les Allemands occupent Tarnobrzeg (Pologne), où ils suscitent aussitôt des pogroms contre les 3 800 juifs de la ville.

1941 



- Les troupes allemandes ont occupé Lomza après le déclenchement de la guerre germano-soviétique. Deux mois plus tard, ils enferment les 11 000 juifs de la ville dans un ghetto. Puis les troupes allemandes déclenchent une Action sur une grande échelle, tuant 3 000 juifs. 



- Début de la déportation générale des juifs d'Allemagne.

1942

- 

Le ghetto de Kalusz (Ukraine) est liquidé : les juifs sont tués ou déportés. Un petit nombre parvient à fuir à Stanislavov mais par la suite ils y sont arrêtés et tués. 



- Ls juifs de Sokal (Ukraine) ont été déportés dans un centre de travail forcé où ils souffrent des restrictions alors que leurs vies sont constamment en danger. 2 000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 

Un premier transport d'une série de quatre quitte Mährisch-Ostrau (Tchécoslovaquie) avec 200 juifs. 8 000 juifs au total seront déportés de Mährisch-Ostrau et de sa région. 



1943

- Lejzor Stolicki, chef de la police du ghetto, qui a toujours aidé les partisans juifs dans les bois, est tué au cours de la dernière Action déclenchée contre le ghetto de Lida (Biélorussie). Les juifs restés dans le ghetto sont assassinés. 300 juifs qui se joignent aux partisans soviétiques luttant contre les Allemands survivront à l'occupation nazie. 


1944

- 

Les 3 600 juifs contraints au travail forcé dans les mines de cuivre de Bor, à 200 kilomètres au sud-est de Belgrade, sont conduits à Mohacs, escortés par 100 gardes hongrois. Quelques-uns seulement sont sauvés par des partisans yougoslaves. La plus grande partie est déportée dans les camps de concentration allemands de Flossenbürg, Sachsenhausen et Oranienburg. Très peu survivront.

- A l’approche des soviétiques, les allemands ordonnent l’évacuation du camp de Bor, peuplé surtout de Juifs hongrois. Sur 5 000 Juifs participant à cette marche de la mort, seuls 9 survivront.

16/09/2014

16 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1938

- Les propriétaires Allemands sont autorisés à résilier les baux de location consentis à des médecins juifs. 



1939 



- Les nazis assassinent 6 juifs à Jarczev (Pologne). 



- Le jour de l'entrée des Allemands, 16 juifs sont arrêtés à Wloclavak (Pologne). Conduits à la prison de la ville, ils sont assassinés et enterrés dans une fosse commune dans le cimetière juif. 



- Deux jours après l'entrée des Allemands à Przemysl (Pologne), 500 juifs y sont fusillés. Deux jours plus tard, les Allemands remettent la ville aux autorités soviétiques.



1942 



- 6000 juifs du ghetto de Jedrzejow (province de Kielce, Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. 200 juifs seulement restent encore dans le ghetto.

- Création d'un camp de travail forcé pour les juifs à Pustkov (Pologne).

- Les SS et des auxiliaires ukrainiens déportent 1 400 juifs du ghetto de Radziechov (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec (Pologne).

- Un train avec 1 003 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) pour le camp d'extermination d'Auschwitz, où 856 déportés sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. 33 hommes et 1 femme seulement survivront jusqu'en 1945. 



- Un onzième convoi avec 1 742 juifs, dont 523 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 30 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- La liquidation du ghetto de Lodz a fait 55 000 morts.

1943

- En deux jours, 24 juifs sont déportés de Merano (Italie) au camp d'extermination d'Auschwitz. 


- Dans la ville de Sarmas, un groupe d'antisémites locaux, dirigés par un certain Varga et sa femme, préparent la liquidation de la communauté : les 126 habitants juifs sont conduits sur une colline voisine où tous sont massacrés par un commando de gendarmerie, dirigé par un capitaine hongrois.

15/09/2014

15 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1919

- En Russie même, l'Armée blanche de Denikine est à l'origine de plusieurs pogroms dont celui de Fastov.Pour cette année, les historiens ont recensé 6000 morts dans les pogroms anti-juifs en Russie.

1935

- Promulgation des lois de Nuremberg contre les juifs, signées par Rudolf Hess. Les juifs allemands sont déchus de leurs droits civiques et donne ainsi un statut officiel à l'antisémitisme.
Les Lois de Nuremberg: Les juifs perdent la nationalité allemande. Les mariages entre juifs et citoyens allemands sont interdits. Les juifs ne peuvent plus avoir pour domestiques des Allemandes qui ont moins de 35
ans.

1939 



- La Wehrmacht fusille 2 juifs à Visla Vielka (Pologne). 



- Le deuxième jour du Nouvel An juif, une autre synagogue est brûlée à Mielec (Pologne). Plusieurs juifs périssent dans les flammes.

- 

De nombreux juifs sont tués, la synagogue est incendiée et les biens juifs saccagés quand les troupes allemandes occupent la ville de Kutno (Pologne), où résident 6 700 juifs.

1941 



- 1 500 juifs, venus du ghetto de Vilna, sont fusillés à Ponary (Lituanie)

- 

8 000 personnes, la plupart des juifs originaires des environs de Golina, Slupca et Konin, sont assassinées dans la forêt de Biskupi Vygoda (Pologne). Beaucoup sont fusillées, d'autres brûlées vives.



1942 



- En trois jours, une partie des 4 000 juifs de Kalusz (Ukraine) sont soit tués sur place, soit déportés au camp d'extermination de Belzec, en même temps que les 1 500 juifs du ghetto de Kamionka-Strumilova (Ukraine).

- Les nazis déportent 500 juifs du village de Dobra (Pologne) au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont tués dès leur arrivée.

- 450 juifs des environs de Rozvadov (Pologne) sont internés au camp de travail de cette ville, où ils exécutent des travaux extrêmement pénibles dans l'aciérie de Stalova Vola. Ceux qui ne sont pas capables de travailler sont fusillés.

- Un dixième transport avec 1 048 juifs, dont 264 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne). 17 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- À Lille,  526 personnes sont déportées : 25 reviendront.


1943 



- 1 juif est déporté de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt. 



- Les nazis encerclent le ghetto de Vilna (Lituanie) et attaquent les membres de la résistance juive. 



1944

- 

Fin de la liquidation du ghetto de Lodz (Pologne) : la plupart des 70 000 juifs ont été gazés dans le camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 500 jeunes garçons sont pris au bloc des enfants. Le lendemain, veille de Rosh Ha Shana, ils sont envoyés dans les chambres à Gaz.



14/09/2014

14 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



14 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1928 



- Une agitation antisémite se propage à Petrovo Selo (Yougoslavie), à la suite de rumeurs portant sur le meurtre rituel. L'armée doit garder jour et nuit les maisons juives. Un certain nombre d'émeutiers sont arrêtés. Ils avouent avoir voulu tuer tous les habitants juifs de Petrovo Selo.

1939 



- Les nazis incendient la synagogue et brûlent des ouvrages religieux et des rouleaux de la Torah sur la place du Marché de Lezajsk (Galicie), choisissant ce jour parce qu'il est celui de Rosh ha Shana, le Nouvel An juif. 



- La Gestapo fusille 7 juifs à nove Miasto (du côté de Varsovie). 



- La police fusille 3 juifs dans le cimetière juif de Dzigorzew (Pologne).

- 

La Wehrmacht arrête 45 juifs, les torture et les assassine à Aleksandrov (Pologne). 



- La Gestapo assassine 14 juifs dans la ville de Pultusk, au nord de Varsovie. 



- De nombreux juifs sont assassinés lors d'un pogrom déclenché quand les nazis occupent Bilgoraj (province de Lublin) où vivent 5 000 juifs.

1942

- 

Un convoi quitte Vienne (Autriche) avec 992 juifs à destination de Minsk (Biélorussie).

- 

902 juifs du camp de regroupement de Westerbork et 1 000 juifs, hommes et femmes, du camp de regroupement de Drancy (France) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 893 juifs venus de Drancy sont gazés dès leur arrivée. De ce convoi, 45 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- 

700 juifs sont déportés du ghetto de Gorlice (Pologne) au camp d'extermination de Belzec.

- 

La superficie du ghetto de Varsovie est diminuée : les nazis permettent à 35 000 juifs seulement de continuer d'y vivre. La résistance commence à préparer l'ultime combat.



1943 



- 1 005 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz. 



- 305 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

13/09/2014

13 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



13 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1939 



- Début de la première Aktion contre les 4 000 juifs de Mielec (Pologne) la veille de Rosh ha Shana, le Nouvel An juif : les Allemands mettent le feu à une synagogue et jettent 20 juifs dans le bâtiment en flammes. Ceux qui tentent de fuir sont tués. Les abattoirs sont incendiés avec des juifs jetés dedans. Les juifs qui se trouvent dans le mikveh, le bain rituel, sont fusillés par des soldats allemands qui en forcent l'entrée.

- 

Les troupes allemandes occupent la ville de Tomaszov Lubelski (du côté de Lublin), où vivent 6 000 juifs. La synagogue est incendiée et 500 maisons juives détruites. Les nazis occupent la ville seulement deux semaines, avant de la remettre aux autorités soviétiques. En 1648, ils furent victimes des cosaques de Bogdan Khmielnicki. 



1940

- La Gestapo menace de déporter les 4 000 juifs du Luxembourg à moins qu'ils ne quittent le pays le lendemain, qui est le jour de Kippour. 



1941

- Première Aktion contre les 2 000 juifs d'Arnheim (Pays-Bas) : à la suite d'une série de sabotages, plusieurs centaines de juifs sont arrêtés et déportés au camp de concentration de Mauthausen (Autriche), d'où ils ne reviendront jamais.

- 398 juifs sont fusillés par les nazis dans la ville de Kaganovitch (U.R.S.S.) pendant trois jours.

- 250 juifs sont fusillés dans le ghetto de Smolewicze (Biélorussie).

- 3 000 juifs sont assassinés par des commandos d'extermination à Hancewicze (Biélorussie) durant trois jours.

1942 



- Dernière déportation massive des juifs du ghetto de Varsovie au camp d'extermination de Treblinka : les convois ont transporté quotidiennement entre 5 000 et 7 000 juifs à Treblinka où ils ont été tués, soit au total 300 000 juifs environ.

- 

Lors de la liquidation du ghetto de Checiny (province de Kielce, Pologne), de nombreux juifs sont fusillés et plus d'un millier déportés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont tués. 



- Les SS assassinent 500 juifs à Miody (Lituanie).

- 3 000 juifs de Brzesko (du côté de Cracovie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils sont tués.

- Début de la construction du camp de Dora.

1944

- Un dernier convoi, avec 279 internés juifs, quitte le camp de regroupement de Westerbork pour le camp de concentration de Bergen-Belsen. Parmi les déportés se trouve la famille des Frank avec leur fille Anne.

12/09/2014

12 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



12 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1939



- La Wehrmacht tue 32 juifs à Kozmice (Cracovie). 



- La Wehrmacht tue 6 juifs dans le village de Stara Wies (Pologne).



- Les nazis assassinent 5 juifs à Mordarka (Pologne).



- Les Allemands occupent Grojec (Pologne ). Tous les hommes juifs entre quinze et cinquante-cinq ans sont rassemblés sur la place du Marché et conduits à pied jusqu'à Rava Mazoviecka, à 60 kilomètres de là. Ceux qui ne peuvent marcher sont fusillés sur le bord de la route. Lors de l'occupation allemande, la ville comptait 5 200 juifs environ.



- Les SS assassinent 1 200 juifs de Vysoko (Biélorussie) près de la ville.



- Le premier jour du Nouvel An juif, 5 000 juifs du ghetto de Stanislavov (Ukraine) sont rassemblés et déportés au camp d'extermination de Belzec. De nombreux juifs sont fusillés sur place. 



- Le neuvième convoi de 1 000 juifs, dont 228 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d'extermination d'Auschwitz. Il y aura seulement 29 survivants parmi les déportés lors de la libération du camp en 1945.

1940

- Début de l'édification du ghetto de Varsovie par les Allemands, qui estiment à 500.000 le nombre de Juifs de la cité.

1941

- L’administration allemande de Belgrade demandait à Berlin si les Juifs serbes devaient être déportés vers la Pologne ou vers la Russie. Berlin lui répondit immédiatement que ces déportations n’étaient pas possible mais qu’on recommandait une autre solution : Eichmann proposait de les fusiller sur place.

1942


- Depuis le 16 janvier, 71.615 habitants du ghetto de Lodz ont été exécutés à Chelmno.

- Au ghetto de Varsovie Le bilan des « transférés à l’Est » s’élève à près de trois cent mille. Les nazis n’ont plus besoin des policiers Juifs. Ils seront donc de la dernière fournée, avec leurs familles.


11/09/2014

11 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



11 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1902



- Des émeutes antijuives éclatent à Czestochowa (Pologne). Les maisons juives sont détruites, les boutiques pillées et les juifs battus dans les rues. L'armée doit intervenir : environ 200 émeutiers.

1939 



- Les troupes allemandes occupent la ville de Kaluszyn (Varsovie), où vivent 6 500 juifs. Beaucoup sont enfermés dans la grande église et torturés durant trois jours. 



- 40 juifs sont brûlés vifs par les nazis à Solec, sur la Vistule (Pologne). 



- 5 Polonais et 1 juif sont fusillés par la police de sûreté dans la ville de Zdunska Vola, au sud-ouest de Varsovie.



- La Wehrmacht assassine 12 juifs dans le village de Tuchow (Pologne). 



- 65 juifs sont assassinés au cours d'un pogrom quand les Allemands occupent le village de Wyszkov (du côté de  Varsovie). Wyszkov possède un séminaire théologique (yeshiva). Le futur commandant de la révolte du ghetto de Varsovie, Mordehaï Anilewicz, est originaire de Wyszkov.



1942



- En ce jour de Rosh ha Shana, 1 600 juifs de Grodek (Biélorussie) sont assassinés par les nazis. Environ 400 survivants sont conduits au ghetto de Krasnoye. 



- Les SS et la police ukrainienne assassinent 1 200 juifs à Druszkopol (Ukraine).



- Un trente et unième convoi, avec 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 920 déportés sont aussitôt gazés. 13 hommes seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- En deux jours, les SS assassinent 3 600 juifs à Stolin (Biélorussie).

- Début de la liquidation des 10 000 juifs du ghetto de Lida (district de Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie), qui s'étend sur neuf jours : de nombreux juifs sont tués et les autres déportés au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 235 juifs fuient le ghetto de Horochov (Pologne) pour rejoindre dans les bois les partisans qui luttent contre les Allemands.

- 874  juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

1943 



- Des juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'extermination d'Auschwitz. 



1945. 



- En deux jours, les SS assassinent 3 600 juifs à Stolin (Biélorussie). 



10/09/2014

10 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



10 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1349



- Les rares juifs qui ont survécu au massacre de la communauté de Constance (Allemagne), en mars 1349, sont brûlés sur le bûcher. La communauté juive de Constance a cessé d'exister.

1935

- 10 au 16 septembre la lois raciales de Nuremberg retire la nationalité allemande aux juifs et Interdise tout mariage juifs et Aryen


1939

- 

Un des premier massacre de 50 Juifs polonais par des SS appartenant à un régiment d'artillerie.

- La Wehrmacht tue 11 juifs à Grygrow (Pologne). 



- La Wehrmacht tue 13 juifs à Mszczonow (Pologne).



- La Wehrmacht tue 10 juifs à Ostroviec (Pologne).



- La Wehrmacht fusille 43 personnes, dont la plupart sont des juifs, à Piatek (Pologne).

1942

- 

Les SS assassinent 200 juifs à Blihusz, près de Vilna.



- En cette veille de Rosh ha Shana, les nazis déportent 533 juifs de Nuremberg et 990 juifs de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt. Seuls 27 juifs de Nuremberg survivront à la guerre.



- 800 juifs de Malgoszcz (Pologne) sont conduits au centre de regroupement de Jendrzejov (Pologne).



- 8 000 juifs de Sanok et des environs (Pologne) sont internés dans le ghetto de Sanok. Les vieillards et les malades sont conduits dans une forêt voisine et fusillés. 5 000 juifs de ce ghetto sont déportés au camp d'extermination de Belzec, en même temps qu'un convoi de 8 000 juifs du ghetto de Tarnov (district de Cracovie).



- Les SS assassinent 750 juifs du village de Horodna et 550 juifs de Plotnice (Pologne). 



- Les nazis fusillent les membres du Conseil juif de Stolin (Biélorussie). Les vieillards et les malades du ghetto sont tués dans leur lit. Les autres juifs sont rassemblés sur la place du Marché puis conduits par groupes de 500 dans la forêt voisine de Dolin, où ils sont fusillés en dépit d'une résistance farouche. Quelques-uns seulement parviennent à se réfugier dans les bois, où ils tentent de se joindre aux partisans. Les paysans livrent les juifs aux Allemands. Les juifs arrêtés sont pendus en public.

- 8.250 juifs sont déportés du district de Kolomya en Galicie du Sud vers Belzec. 200 personnes meurent en chemin.

1943

- 

Les juifs de Miedzyrzec (Pologne) résistent aux nazis. 5 juifs sont tués par les SS.

09/09/2014

9 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1899

- Un officier français d’origine juive, Alfred Dreyfus, accusé de trahison, est jugé pour la seconde fois en conseil de guerre, à Rennes. En ce jour, le tribunal militaire confirme le verdict du premier procès, mais la peine d’emprisonnement à vie de Dreyfus est ramenée à dix ans. 
En 1906, le complot des officiers antisémites contre Dreyfus est réduit à néant. La cour d’appel décide que les preuves utilisées contre lui sont totalement infondées. Dreyfus est réintégré dans l’armée. 
L’affaire Dreyfus provoqua une forte poussée d’antisémitisme qui aboutit à des émeutes dans de nombreuses villes de France. 
Par ailleurs, le procès et la vague d’antisémitisme, qui l’accompagne inspirent à Theodor Herzl, correspondant à Paris d’un journal viennois, l’idée d’un Etat juif.

1939

- Les Einsatzkommandos (Unité SS) commencent à brûler des Synagogues. A Bedzin, la Synagogue a été remplie de Juifs et brûlée.

- 44 juifs sont arrêtés et assassinés par la Wehrmacht à Bedzin (Pologne). Le vieux marché du quartier est incendié. Le feu détruit 56 maisons et la synagogue. Plusieurs centaines de juifs meurent dans l'incendie, alors que les soldats allemands et les SS empêchent de lutter contre le feu ou de fuir les flammes.

- Les 300 juifs mâles habitant Gelsenkirchen (Allemagne) sont déportés au camp de concentration de Sachsenhausen. 



- Les Allemands occupent Plock (province de Varsovie), où vivent 10 000 juifs. 


- La synagogue de la rue Dekert à Sosnoviec (Pologne) est incendiée.

- Les Allemands occupent Lowicz (Pologne), où vivent 4 500 juifs. Les hommes sont rassemblés sur la place du marché et enfermés dans la synagogue, où ils sont torturés durant deux jours.

- 175 personnes, des juifs en majorité, sont fusillées par la Gestapo dans la cour du palais de justice de Bromberg (Bydgoszcz, Pologne).

1942

- 

Un convoi de 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d’extermination d’Auschwitz, où 909 déportés sont gazés dès leur arrivée. 42 de ceux qui n’ont pas été sélectionnés pour les chambres à gaz survivront jusqu’à la libération du camp en 1945.

- 

Les nazis déportent 300 juifs de Bamberg (Allemagne) au camp de concentration de Theresienstadt. Aucun d’eux ne survivra. 

- 300 juifs de Swiniuchy (Ukraine) sont assassinés par les SS près de la ville.

- 2 000 juifs du village de Kurzeniets, près de Minsk (Biélorussie), sont assassinés.

- Les SS et la police ukrainienne assassinent 1 800 juifs à Lukaczin (Ukraine).

- Les SS fusillent 150 juifs à Bludov (Ukraine).

- Les pensionnaires d'un asile d'enfants à Jeissk (Crimée) sont exécutés dans un camion à gaz.

- 1 800 juifs de Kislovodsk (Caucase) sont assassinés par des commandos d'extermination allemands à Mineralnye Vody.

1943 



- Un convoi de 10 juifs quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Theresienstadt.

08/09/2014

8 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1939

- Les Allemands occupent la ville de Lodz (Pologne), où vient 233 000 juifs. Beaucoup d’ente eux parviennent à fuir vers la partie de la Pologne occupée par l’U.R.S.S. 
Les habitants juifs constituaient le tiers de la population totale de la ville. Toutes les organisations juives y étaient actives. 



- 60 personnes, des juifs pour la plupart, sont assassinées par les nazis à Konskie (Pologne). 



- La Wehrmacht assassine 150 juifs à Trzebinia (du côté de Cracovie).

- 

La Wehrmacht fusille 41 juifs dans le village de Krasnosiele Lesny (Pologne).

- 

L’armée allemande occupe la ville de Skiernievice (Pologne), où vivent 4 500 juifs.

- Les allemands occupent Ostrov(du côté de Varsovie), où vivent 7 000 juifs. Ils se livrent à un pogrom au cours duquel 50 juifs sont assassinés.

- 

Plusieurs juifs sont fusillés lors de l’entrée des troupes allemandes à Zyrardov (province de Varsovie), dont la communauté compte 3 000 âmes. 



- 150 juifs sont assassinés et la synagogue est brûlée quand les troupes allemandes occupent Rypin (Pologne).


1942

- 

Un convoi de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Minsk-Trostinets (Biélorussie), où les déportés sont fusillés dès leur arrivée.

- Un deuxième convoi de 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le ghetto de Theresienstadt pour Brest-Litovsk. Là, ils montent dans des wagons à ciel ouvert qui les conduisent 10 kilomètres après la gare de Minsk. Des SS armés entourent le convoi. Les juifs doivent descendre et sont dépouillés de tous leurs biens. 44 juifs vigoureux sont choisis pour décharger les bagages. Tous les autres montent à bord de camions où ils sont asphyxiés par les gaz d’échappement. Leurs cadavres sont enterrés dans des fosses communes creusées dans la forêt de Maly Trostinets. 

Les 44 juifs restants sont conduits au camp de Maly Trostinets, où des centaines de juifs se trouvent déjà internés. Ils sont soit fusillés, soit pendus, soit assassinés d’une autre manière par les SS. Quand l’armée soviétique approche du camp, il est incendié. 25 prisonniers parviennent à s’enfuir, mais 4 seulement survivront.

- 

Un huitième transport de 1 000 juifs, dont 238 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d’extermination d’Auschwitz. 34 déportés seulement survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945.

- 2 000 juifs de Horodenka (Ukraine) sont assassinés durant trois jours, déclenchée par la Schutzpolizei aidée par la police ukrainienne.



1943 



- Un convoi de 3 442 juifs quitte Moravska Ostrava (Tchécoslovaquie) pour le camp d’extermination d’Auschwitz, où les déportés sont assassinés à leur arrivée.

07/09/2014

7 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



7 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1939 



- 7 juifs sont tués par la Wehrmacht, l’un d’eux étant brûlé vif, dans le village de Zgierz au sud-ouest de Varsovie.



- Les Allemands occupent Aleksandrow Lodski (Pologne),où vivent 3 500 juifs. La synagogue est brûlée avec les rouleaux de la Torah. Tous les ouvrages religieux avaient été confisqués chez les particuliers et rassemblés à la synagogue. De nombreux juifs qui tentent de sauver leurs livres sont tués. En outre, 60 juifs sont fusillés par la Gestapo et la police. 



- Les troupes allemandes occupent Pultusk (du côté de Varsovie), où vivent 9 000 juifs, et en tuent 14.

1942 


- Plusieurs centaines de juifs de Kuty, 20 juifs de Zablotov, 200 juifs de Zabie, 4 500 juifs de Sniatyn, des juifs du ghetto de Kolomyya (Ukraine), des juifs de Sinolin, 100 juifs de Roznow, 500 juifs de Pistyn et 800 juifs de Zablonow (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec. Les juifs de Kolomyya, Zabie, Roznow, Pistyn et Jablonow sont tués quelques heures après leur arrivée.

- 1 300 juifs de Poczasov (Ukraine), sont conduits hors de la ville et assassinés par les SS et des policiers ukrainiens.

- Un convoi de 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz, où 889 déportés sont gazés dès leur arrivée. 34 hommes seulement survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945. 



- Les juifs du ghetto de Kossov (Ukraine) sont conduits sur la grand-place, tandis que les Allemands et des policiers ukrainiens fouillent les maisons à la recherche de juifs qui s’y cacheraient. 150 sont découverts et fusillés sur place. 600 juifs sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne). 



1943 



- 987 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz. 



1944 



- 29 juifs sont déportés de Vienne au camp d’extermination d’Auschwitz. Après sélection, 4 femmes juives restent dans le camp. Les autres déportés sont gazés.

06/09/2014

6 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1705 



- Un autodafé se tient à Lisbonne, au cours duquel 60 personnes sont accusées de judaïser, c'est-à-dire de descendre de juifs baptisés de force des siècles auparavant et de pratiquer toujours la religion juive en secret. L'un des accusés est brûlé vif, les autres sont condamnés à la pénitence et à la prison à vie.

1935

- Il est interdit en Allemagne de vendre des journaux et des revues destinés aux Juifs.



1939 



- Les nazis occupent Gorlice (Pologne), où vivent 5 000 juifs. ils prennent des otages juifs qu'ils gardent longtemps. 
 



1941 



- Les juifs ne peuvent plus quitter les 2 ghettos de Vilna (Lituanie), où un second Conseil juif se trouve constitué. 



1942

- Les nazis entreprennent de liquider le ghetto de Wolbrom (du côté de Cracovie). Tous les juifs sont conduits à la gare. Là, les Allemands prennent 2 000 vieillards et malades qui sont envoyés dans la forêt voisine, où ils sont fusillés et enterrés dans des fosses communes. Les 2 000 juifs restants sont déportés au camp d'extermination de Belzec.



- Les nazis déportent 1 000 juifs du ghetto de Bialoa Podlaska (Pologne) au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont tués quelques heures après leur arrivée.

- Au ghetto de Varsovie, une rafle monstre, presque cent mille personnes dans un quadrilatère de rues voisines de l’Umschlagplatz. Entassés dans les cours, les escaliers, les étages des immeubles vidés, les gens attendent trois, quatre, cinq jours et autant de nuit sans nourriture, sans eau, la poussière, les excréments. Assistés des S.S., les directeurs des établissements allemandes procèdent à la sélection finale.



1943 



- Les 6 et 8 septembre, au total 5 007 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne). Ils sont tous installés dans la partie en construction du camp de Birkenau, dit " camp familial ". Les 8 et 9 mars 1944, les 3 792 déportés encore vivants seront gazés.

05/09/2014

5 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



5 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1939 



- 14 juifs sont brûlés vifs sur un bûcher à Chmielnik (Pologne). 



- Les troupes allemandes occupent Plonsk (du côté de Varsovie), où vivent 8 200 juifs. Quelques juifs seulement ont survécu à la shoah.



- 87 juifs des villages de Chrzanov et de Jaworzno sont fusillés par la Wehrmacht dans la gare de Trzebinia (Pologne).



1942

- Les enfants, les vieillards et les malades du ghetto de Lodz (Pologne) sont déportés et assassinés durant sept jours.

- 3 200 juifs sont déportés de Sokolka au camp d'extermination de Treblinka.

- 500 juifs de Zydaczow et 500 juifs de Zurawno (Pologne) sont déportés par les nazis au camp d'extermination de Belzec, où ils sont tués quelques heures après leur arrivée.

1943 



- Pendant deux jours, 2 500 juifs sont assassinés à Pilica (Pologne). Les juifs survivants sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 

Deux jours après Yom Kippour, tous les juifs d'Ivanovo (Biélorussie) sont assassinés.



1944

- 

Les  juifs des camps de concentration de la région de Riga (Lettonie), dont ceux de Kaiserwald et de Salaspils, sont déportés par mer au camp de concentration du Stutthof, près de Dantzig (Gdansk). Les malades sont fusillés dans les camps ou dans les forêts avoisinantes.

04/09/2014

4 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

4 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.




1553

- 

Lors de la grande fête juive de Rosh ha Shana (le Nouvel An), le Talmud et tous les livres juifs sont confisqués et brûlés par l'Inquisition en Italie.



1883

- 

Au cours d'un pogrom qui éclate à Novomoskovsk (Russie), pratiquement toutes les maisons juives sont pillées et détruites. 



1939 



- Les Allemands occupent la ville de Sasnowiec (Pologne). Lors de l'entrée des Allemands, 13 juifs sont assassinés par les nazis.

- 

Dans l'histoire du martyre juif, ce jour devient le " lundi sanglant ". Le premier jour de l'occupation par les Allemands de la ville de Czestochowa, à 205 kilomètres au sud-ouest de Varsovie, ils déclenchent un pogrom au cours duquel plusieurs centaines de juifs périssent.

1941

- 

1 000 juifs de Zambrow, près de Bialystok, sont assassinés par les nazis dans la région de Rutki-Kosaki.

1942

- 

Un convoi de 1 013 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 959 déportés sont envoyés dans les chambres à gaz dès leur arrivée. 28 seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945. 



- 100 vieillards juifs sont exécutés et 2 000 internés du ghetto de Sambor (Ukraine) sont déportés par les SS au camp d'extermination de Belzec (Pologne).

- 

2 000 juifs de Skole, 2 000 juifs de Chodorov, 3 000 juifs de Lesko (Ukraine), 1 000 juifs de Rozdol (Pologne) et 500 juifs de Mikolojov (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.Les juifs de Chodorov, Rozdol et Mikolojov sont assassinés dès leur arrivée. 



1944 



- 2 087 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.


03/09/2014

3 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.




1189



- Lors du couronnement du roi Richard Ier Cœur de Lion d'Angleterre, qui a lieu à Londres, les notables juifs venus offrir leurs vœux et faire acte d'allégeance sont maltraités et empêchés d'entrer dans le palais. La foule excitée attaque le quartier juif, en incendie les maisons et massacre une trentaine de ses habitants. 



1919 



- 4 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés lors d'un pogrom déclenché à Tzibulev, près de Kiev, par des unités commandées par un allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 



1939 



- 3 juifs sont assassinés par les nazis à Rekszowice (Pologne).



- 80 juifs sont fusillés par la Wehrmarcht (l'armée régulière allemande) durant deux jours à Zloczev (Pologne).



- Les nazis assassinent 4 juifs à Lelow (Pologne).



- 150 juifs sont assassinés par la Wehrmacht à Czestochowa, près de Varsovie).

1941

- 

Début de l'internement des juifs de Sarajevo (Bosnie-Herzégovine, Yougoslavie). 3 000 juifs environ sont conduits au camps de Jasenovac, Loborgrad et Djakovo, où ils sont assassinés en même temps que les juifs des villages voisins.

- Première Action sur une grande échelle contre les juifs de Dzialoszyce (province de Cracovie) : 1000 juifs sont tués sur place. 2 convois avec 8 000 déportés partent pour le camp d'extermination de Belzec. 1 000 autres juifs sont envoyés au camp de concentration de Plaszow, près de Cracovie. La résistance juive commence à s'organiser à Dzialoszyce.



- 500 juifs de Brzozdovce (Ukraine), 4 000 juifs de Dzialoszyn (Pologne) et 2 000 juifs de Blechov (Ukraine) sont déportés par les SS et les policiers ukrainiens au camp d'extermination de Belzec (Pologne). 



- Les SS assassinent 1 400 juifs à Lachva (Biélorussie).

- 300 officiers russes sont massacrés à leur arrivée à Buchenwald. A Sachsenhausen ils sont systématiquement exécutés d’une balle dans la nuque.

  - En Roumanie, un groupe de résistance Juif tue le commandant de la ville de Dubossary, ville dans laquelle il y a un ghetto, et où le commandant a brûlé vifs 600 juifs dans la synagogue.

1942


- Opposition armée à la liquidation du ghetto de Lachwa (Biélorussie).




1943 



Un convoi de 3 000 juifs quitte le ghetto de Bochnia (Pologne) pour le camp d'extermination d'Auschwitz, où les déportés sont tués dès leur arrivée.

- Rafles des Juifs de Bruxelles et d'Anvers. Le total des déportations pour l'ensemble de la Belgique est d'environ 25.000 juifs. Il y aura environ 1.500 rescapés.

1944 



- 1 019 juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

02/09/2014

2 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



2 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1939

- 

Les nazis occupent Zaviercie (Pologne), où vivent 7 000 juifs. Tous les hommes de dix-sept à cinquante ans doivent se rassembler sur la place du Marché, où ils sont torturés durant neuf jours. 



- Les nazis créent le camp de concentration du Stutthof près de Dantzig (Gdansk). Plusieurs centaines de notables juifs y sont internés peu après. La plupart périssent rapidement. 



1941 



- 1 500 juifs de Zaremby Kasztelanskie (Pologne) sont assassinés par les SS près de la ville. 



1942 



- Un convoi, le vingt-septième, dans lequel sont entassés 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte la France pour le camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés avaient été internés au camp de Drancy (France) en attendant leur départ vers l'Europe de l'Est. 877 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 30 hommes seulement survivront en 1945. 



- 700 juifs sont tués par les nazis lors d'une révolte dans le ghetto de la ville de Lachva (Biélorussie). La résistance juive manifeste sont activité en permettant à 120 juifs de fuir dans les bois.

- 

La Gestapo et la police locale pendent 20 juifs à Strzegowo (Pologne). 



- Après la liquidation du ghetto de Lublin, créé en mars 1941 par les nazis, ceux-ci tuent 2 000 des 4 000 juifs restants. La population du ghetto, qui s 'élevait à 34 000 âmes, s'est trouvée réduite par les déportations vers les camps de concentration et d'extermination.

- Un ghetto fut établi en avril 42 à Lachwa, en Pologne et en ce jour du 2 septembre, les juifs découvraient des fosses creusées tout autour du ghetto. Au crépuscule le ghetto fut cerné, mais les résistants prit les murs d’assauts et la population se battit dans les rues. Sur les 1000 juifs 600 qui se sont échappé put atteindre les maisons, les autres furent conduits aux fosses et fusillés.


1943

- Un convoi dans lequel s'entassent 1 000 juifs, hommes et femmes, internés au camp de regroupement de Drancy (France), part pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 622 déportés sont gazés immédiatement. 13 hommes et 3 femmes seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945. 



- 3 500 juifs du ghetto de Przemysl (province de Rzeszow) et 2 000 juifs du ghetto de Tarnov (province de Cracovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 
3 000 juifs de Tarnov sont envoyés au camp de concentration de Plaszov-Cracovie. 



- 20 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.






01/09/2014

1 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas

1 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1592



- Les juifs sont cruellement persécutés quand l'archevêque Salikowski ordonne la construction d'une église à Lwow (Pologne). 



1739 



- Au cours d'un autodafé tenu à Lisbonne (Portugal), 47 personnes descendant de juifs convertis de force plusieurs siècles auparavant sont accusées de " judaïser ", donc de pratiquer toujours la religion juive. 4 hommes et 8 femmes sont brûlés vifs pour n'avoir pas voulu adérer à la rreligion catholique, et les 35 autres accusés sont condamnés à l'emprisonnement à perpétuité. 



1903

- 

50 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et beaucoup de maisons juives détruites quand un pogrom éclate à Homel (Ukraine). des ouvriers y participent, soutenus par les soldats de la garnison locale.

1938

- L’Italie interdit l’installation sur son territoire de Juifs et ordonne l’expulsion des Juifs arrivés après 1918. D’autres lois anti-juives vont suivre.



1939



- L'Allemagne envahit la Pologne. Le Sicherheitsdienst (service secret) se met à l'œuvre. Les nazis occupent Wolbrom (province de Cracovie), où vivent 3 000 juifs. Ceux-ci doivent marcher durant trois jours jusqu'à Zawierce, en étant battus et torturés sur la route. 

Au début de la guerre, des notables juifs de Prague sont pris en otages et déportés au camp de concentration de Buchenwald (Allemagne).


- L'invasion de la Pologne place des millions de juifs sous la menace directe des nazis. Pour que les victimes ne puissent pas échapper à leurs bourreaux, Berlin instaure le port de l'étoile jaune dans toutes les régions envahies. En Pologne, les juifs sont parqués dans des ghettos sans nourriture, sans médicaments, sans hygiène. Partout les mesures sont appliquées par les nazis et leurs collaborateurs avec une brutalité inhumaine. Les victimes juives se compteront bientôt par centaines de milliers. Dans toutes les régions occupées sont adoptées des lois anti-juives. 
Sous la direction d'Himmler, Chef suprême des SS et de la police, a été crée l'Office central de la sécurité du Reich (RSHA), dirigé par Heydrich. La RSHA comprend entre autres la Gestapo qui inclut un service spécial anti-juif, le IVB4, dirigé par Eichmann, qui sera la maître d'oeuvre de la "solution finale" de la question juive.

- Couvre-feu permanent pour les juifs qui ne peuvent sortir après 21 heures en été en 20 heures en hiver


1941

- Port obligatoire de l’étoile jaune en Allemagne: les juifs ne peuvent
déménager sans autorisation de la police.

- Tout le quartier Juif de Vilna fut encerclé  et plusieurs milliers d’habitants furent tirés de leurs appartements et directement conduits à Ponary…Pendant des jours, nous entendîmes les rafales des mitrailleuses venant de cette direction. Avant la rafale, en général il y avait un coup de feu.

- 
A Kamenetz-Podolski, les Allemands massacrent les Juifs expulsés par les Hongrois.

- Les nazis déportent 5 000 juifs du ghetto de Wloszczowa (Pologne) au camp d'extermination de Treblinka,où tous sont tués immédiatement.



- Un convoi de 1 000 hommes, femmes et enfants juifs quitte le ghetto de Theresienstadt pour Rassika (Estonie). Dès son arrivée, 120 hommes et 75 femmes sont envoyés au camp de concentration de Jagala, où les hommes périront. Les 75 femmes seront envoyées dans une usine de munitions près de Hambourg, où 45 d'entre elles survivront. Les 805 juifs restants du convoi sont déportés à Kalevi-Liva, où ils sont fusillés par des SS et enterrés dans des fosses communes.

- Jakov Kaplan, membre du Conseil juif de Wlodzmierz (Vladimir-Volynsikiy, R.S.S. d'Ukraine) se suicide avec sa femme et son fils quand les nazis lui demandent de dresser une liste de 7 000 juifs à déporter.

- Dans le ghetto de Vladimir-Volynskiy : 18 000 juifs sont assassinés en deux semaines. 4 000 seulement restent internés dans le ghetto. 



- Le Dr Henryk Landsberg, président du Conseil juif de Lwow (Ukraine) et 11 membres du Conseil sont pendus en représailles du meurtre d'un SS. En outre, 175 juifs sont fusillés. 



- En deux jours, les SS et la police ukrainienne assassinent 3 500 juifs d'Uscilug (Ukraine). 



- Un septième convoi de 1 000 juifs, dont 344 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne). 15 déportés seulement survivront lors de la libération du camp en 1945.

- 11 000 Juifs sont assassinés en Hongrie par des Einsatzkommandos.

1942

- A cette date, les autorités de Vichy ont livré aux allemands plus de 5000 juifs de la zone libre et en ont arrêté 7.100 qu'ils ont internés. 18.000 juifs ont été déportés de la zone occupée et 9.000 de la zone libre.

- 800 juifs de Mikolasov (Ukraine), plusieurs centaines de juifs de Zbarazh et 3 000 juifs de Stryj (district de Lvov) sont déportés au camp d'extermination de Belzec. Les juifs de Zbarazh sont assassinés dès leur arrivée.

- Les SS assassinent 1 700 juifs de Poryck (Ukraine).

1943

- Pendant quatre jours, 8 000 juifs du ghetto de Vilna (Lituanie) sont déportés dans un camp de travail forcé. Environ 200 résistants parviennent à fuir dans les bois, où ils rejoignent les partisans.

1944

- 120 juifs italiens, internés dans le camp de concentration de Risiera di San Sabba, près de Trieste, le seul de ce genre en Italie sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.




31/08/2014

31 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

1938

- 

Des émeutes antijuives éclatent quand les juifs refusent d'obéir au préfet romain Flaccus, qui leur ordonne de placer la statue de l'empereur Caligula dans la synagogue d'Alexandrie (Egypte). 400 maisons juives sont pillées et entièrement détruites. Les juifs doivent se concentrer dans un seul quartier, où ils se trouvent en surnombre et souffrent de la faim. Ceux qui s'en éloignent en quête de nourriture sont torturés à mort. 38 notables juifs sont battus de verges en public, et plusieurs en meurent.

1919

- 

Quand les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura reprennent Kiev aux bolcheviks, 35 membres de l'autodéfense juive récemment constituée sont convoqués par le commandant. Désarmés, on les conduit hors de la ville pour les assassiner.



1941

- 

3 000 juifs sont conduits hors du ghetto de Minsk (Biélorussie) pour être assassinés. 



1942 



560 juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Plusieurs centaines de juifs sont déportés de Zbarazh (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.



- A Skalat (Ukraine), 500 juifs sont entassés dans des wagons et emmenés à Tarnopol. De là, il sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 

Un transport de 967 juifs quitte Vienne (Autriche) pour Minsk (Biélorussie). 



- Un train transportant 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz, où 961 déportés sont immédiatement gazés. 18 seulement survivront jusqu'à la libération du camp par l'armée soviétique, en 1945.



1943

- 

1 004 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944

- Eichmann ordonne la déportation de 8 975 Juifs slovaques à Birkenau.

30/08/2014

30 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 août, ce jour-là, n'oubliez pas.


1941

- De 40 à 50 enfants de l'école maternelle de Jitomir (Ukraine) sont fusillés par les SS. 



- 600 juifs du ghetto de Vitebsk (Biélorussie) sont fusillés dans la fosse Ilovsky, un ravin, près de la ville. Les enfants sont enterrés vivants.

- Les 8 941 derniers juifs du district de Balti (U.R.S.S.) sont enfermés dans 3 camps avant d'être déportés en Transnistrie. 



1942

- 400 juifs sont déportés de Kielsztyglov (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.

- 

Fin d'une Action de sept jours contre les juifs de Szumsk (Ukraine), où les SS ont fait 4 500 victimes.

- 

Les 2 500 habitants juifs de Kock (province de Lublin) sont déportés à Parczew, où ils seront assassinés par les SS en même temps que les juifs de cette ville

- 

Aidés par la police ukrainienne, les nazis assassinent 1 000 juifs à Wisniewicze (U.R.S.S.).



- Les SS assassinent 700 juifs à Wisznievo (Biélorussie).



1944 



- Début de la déportation des internés du ghetto de Lodz (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

29/08/2014

29 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



29 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1919

- 

60 juifs sont massacrés à Vassilkovo (du côté de Kiev) lors d'un pogrome auquel se livrent des alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 



1941 



- 3 016 juifs de la ville de Czernovitz (U.R.S.S.) et de ses environs sont assassinés par les troupes allemandes.

1942

- 

Les SS assassinent 1 800 juifs à Zoludek (Biélorussie). 



- Les nazis yougoslaves annoncent à Berlin que la question juive a trouvé sa " solution finale " en Serbie : sur 23 000 juifs, 20 000 ont été tués. 



- Les SS assassinent 400 juifs à Byten (Ukraine). 



- 100 juifs de Sasov et 472 juifs d'Olseko (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où tous sont tués par les SS.



- Sur une grande échelle, qui s'étend sur trois jours, contre les juifs de Tarnopol (Ukraine). 4 000 juifs sont arrêtés et déportés au camp d'extermination de Belzec. 



- Un sixième transport comprenant 1 000 juifs, dont 179 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 34 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- Gazage de 746 étudiants du bloc « maladies contagieuses » de l'hôpital d'Auschwitz

28/08/2014

28 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



28 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1919 



- 25 femmes juives sont violées et de nombreux juifs blessés à coups de sabre et de fouet lors d’un pogrom de trois jours, auquel se livrent des troupes ukrainiennes à Jabocritch (Podolie).



- 24 juifs sont tués à Vassilivtchin (du côté de Kiev) lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

-Dans la ville de Guermanovka (du côté de Kiev), 114 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées lors d’un pogrom déclenché par des unités de l’Armée nationale ukrainienne.

1936

- Arrestations massives dans le Reich de Témoins de Jéhovah.

1942 



- Pendant deux jours, 2 500 juifs du ghetto de Novy Targ (Pologne) et de 1 200 juifs arrêtés à Mikuliuce (province de Tarnopol) sont déportés par les SS au camp d’extermination de Belzec, où ils sont assassinés.

- 

Les SS assassinent 1 600 juifs à Rafalowka (Ukraine).

- 

600 juifs de Sobkov (Pologne) sont déportés par les nazis au centre de regroupement de Jedrzejov. 



608 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz. 



- Les SS et la police ukrainienne assassinent 1 800 juifs à Wlodzimierz (Ukraine).

- 

2 800 juifs sont tués par les nazis à Dabrowica (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine) au cours d’exécutions massives. Les juifs résistent et plus de 1 000 fuient dans les bois.

- 

2 000 juifs du ghetto de Czoertkov (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec. 500 enfants, malades et vieillards sont fusillés sur place. 



- La ville de Sarny (Ukraine) est « libérée de ses juifs » quand le ghetto est définitivement liquidé. Le cimetière juif est saccagé, les pierres tombales servant à paver les rues. Un petit groupe de juifs parvient à se réfugier dans les bois, où il lutte contre les groupes nationalistes ukrainiens de Bandera, qui collaborent avec les Allemands contre l’U.R.S.S. 
Après la guerre, 20 de ces partisans juifs reviendront à Sarny.

- 

1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy (France) au camp d’extermination d’Auschwitz, où 929 d’entre eux sont aussitôt gazés. 8 hommes seulement survivront lors de la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945. 



- Des milliers de juifs des camps de Narva, Tallin et Klooga (Estonie) sont déportés par mer au camp de concentration du Stutthof. Des centaines d’entre eux meurent en cours de route.

- 2 000 juifs du ghetto de Skawina (Pologne) et 2 700 juifs du ghetto de Zloczov (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où tous sont immédiatement assassinés par les SS.

27/08/2014

27 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

27 août, ce jour-là, n'oubliez pas.


1349

- La communauté juive de Rothenburg oder der Tauber (Allemagne) est anéantie lors des persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire.

1919

- 1 juif est massacré et 3 jeunes filles juives sont violées quand des unités commandées par Volynetz, un allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom à Tribulev (du côté de Kiev).

- 3 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés à coups de fouet lors d'un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne qui occupent Zemekhov (Podolie) pendant douze jours.

1938


- Sur la carte d’identité spécial des Juifs, il doit être écrit Sara ou Israël

1940

- Loi française annulant le décret-loi Marchandeau (du 21/04/1939) qui interdisait et sanctionnait la propagande antisémite.

1941

- 18 000 juifs étrangers qui s'étaient réfugiés en Hongrie sont arrêtés et remis, à la
frontière polonaise, aux mains des SS, qui les conduisent à Kamenetz-Podolsk (Ukraine). Puis, avec les 5 600 juifs restés dans cette ville et ses environs, ils sont envoyés devant une rangée de cratères de bombes à une quinzaine de kilomètres de Kamenetz-Podolsk, où ils sont fusillés par les SS et des Ukrainiens.

1942

- 8 000 juifs de la région de Wieliczka (Cracovie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec. 500 juifs sont conduits au camp de travail forcé de Stalowa-Wola et 200 autres au camp de concentration de Plaszow. Wieliczka se trouve ainsi « libéré de ses juifs ».

- Un convoi de 965 juifs quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Theresienstadt.

- Les SS assassinent 1 800 juifs à Bereznica (Biélorussie).

- Le ghetto de Sarny (Ukraine) est surpeuplé, avec ses 14 000 internés, originaires de la ville et des environs. Les nazis entreprennent de le liquider : des milliers de juifs quittent le ghetto pour être fusillés.

26/08/2014

26 août, ce jour-là, n'oubliez pas.



26 août, ce jour-là, n'oubliez pas.



 

1725 



- Un autodafé a lieu à Llarena (Espagne) dans lequel figurent notamment Samuel Rodriguez de Bayonne et de nombreux membres de sa famille. Ils sont accusés d'être des descendant de juifs qui ont été contraints au baptême et de pratiquer toujours la religion juive. La plupart d'entre eux sont exécutés, les autres condamnés à la prison. 



1941

- 

8 000 juifs de la région de Zarasai (Lituanie) sont conduits dans une forêt près de Dusetai, où ils sont assassinés.
 
- A Berlin, une nouvelle action d’expulsion d’environ 5.000 logements juifs vient d’être engagée. Tout est fait, malgré la guerre, pour que les logements des Juifs soient remis en état le plus rapidement possible afin qu’ils puissent être occupés par les locataires des quartiers en démolition (pour la construction du Grand Berlin) ». 


1942 



- 4 000 juifs de la région de Wloszczowa (Pologne) sont enfermés dans le ghetto de la ville puis déportés par les nazis au camp d'extermination de Treblinka. 



- En deux jours, 7 000 juifs sont arrêtés dans la France de Vichy.



- 1 002 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy (France) au camp d'extermination d'Auschwitz, où 937 d'entre eux sont immédiatement gazés. Seuls 23 hommes de ce convoi survivront jusqu'à la libération du camp par l'armée soviétique en 1945. 



- Les SS assassinent 800 juifs à Rokitno (Biélorussie). 



- En trois jours, les SS et la police ukrainienne tuent 6 000 juifs à Kostopol (Galicie). 



- A la suite de deux séries de rafles, les 26 et 28 août, les nazis envoient 11 000 hommes, femmes et enfants juifs de zone occupée au camp de regroupement de Drancy (France), où ils attendent leur déportation vers les camps d' extermination en Pologne.

- Première grande rafle de Juifs en zone libre : 6.122 personnes sont arrêtées et transférées à Drancy.

- 
En zone libre, où il n'y a pas d'allemands, la police de Vichy mène une rafle de juifs, considérés comme apatrides. 10 000 d'entre eux, dont 500 enfants sont livrés aux nazis en zone occupée et déportés à leur tour.

1943 



- 400 juifs sont déportés de Krimilew (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.



- Le ghetto de Zaviercie (Pologne méridionale) est liquidé : les internés sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 100 juifs sont fusillés pour avoir opposé une résistance passive. 500 juifs restent enfermés dans un camp de travail. 



1944

- 

Révolte antinazie à Banska Bystrica et Novaky (Tchécoslovaquie) : de nombreux juifs prennent part aux combats. 



1952 



- Staline avait ordonné des arrestations massives d'artistes juifs et la fermeture de toutes les institutions yiddish. 26 des intellectuels arrêtés, membres du Comité antifasciste juif, qui jouent un rôle important dans la vie culturelle juive, se voient accusés de " nationalisme juif " et de coopération avec l'espionnage occidental, et ils sont exécutés secrètement ce 26 août

25/08/2014

25 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



25 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



1941 



- Du 20 au 25 août :  4230 juifs sont internés à Drancy dont beaucoup venaient de se battre pour la France : Français mobilisés et étrangers engagés volontaires La plupart seront déportés par les trois premiers convois de 1942



- A la suite d'une rafle nocturne, plusieurs milliers de juifs du ghetto de Minsk (Biélorussie) sont conduits hors de la ville et assassinés.



- 5 000 juifs sont assassinés en deux mois et demi, quand les nazis commencent à interner les juifs de Belgrade.



- 350 juifs de Buczacz (Ukraine) sont conduits dans les collines à 1,5 kilomètre de la ville pour y être assassinés par les SS. Après ce massacre, un ghetto est créé à Buczacz.



- 1 400 juifs de Tykocin sont conduits devant des fosses creusées à l'avance pour y être tués par les SS et la police polonaise. 200 juifs seulement parviennent à se réfugier dans le ghetto de Bialystok. Par la suite, ils seront tués avec les autres internés du ghetto.

1942 



- 1 000 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt (Tchécoslovaquie) à Minsk Trostinets, où ils sont aussitôt fusillés par les SS.



- 1 000 juifs de Jedlinsk (Pologne) sont conduits à Pionka pour y être assassinés par les SS. 



- En trois jours, les SS et la police ukrainienne assassinent 3 000 juifs à Maczev (Ukraine).



- En deux jours, les SS et la police ukrainienne assassinent 1 200 juifs à Lidvipol (Volhynie).



- Les SS assassinent 1 000 juifs à Ossovo (Ukraine).



- Un nouveau convoi de 1 000 hommes et femmes quitte le ghetto de Theresienstadt pour Minsk (Biélorussie), où ces juifs sont enfermés dan des camions et asphyxiés par les gaz d'échappement. Leurs cadavres sont enterrés à la hâte dans des fosses communes creusées dans les bois environnants. 22 hommes vigoureux sont envoyés au camp de travail forcé de Maly Trostinets, où 20 d'entre eux sont tués par les SS. 2 hommes seulement parviennent à fuir et à rejoindre les partisans. L'un d'eux sera tué au combat. L'unique survivant a fait connaître l'histoire de ce convoi. 



- Début de la déportation massive des juifs de Miedzyrzec Podlask (Lublin). Au début de la guerre, 12 000 juifs y vivaient. En décembre 1939, les nazis font venir dans la ville 2 000 juifs des environs et 1 000 autres de Slovaquie. Le nombre de juifs atteint ainsi le total de 15 000 âmes, dont le tiers est déporté au camp d'extermination de Treblinka par le premier convoi.



- 2 000 juifs sont déportés du ghetto de Bochnia (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils sont assassinés par les SS. 



- Un cinquième convoi, avec 995 juifs dont 232 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 26 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

1943 



- Les 3 200 juifs restants de Bolechov (Ukraine) sont déportés au camp de Stanislavov.



- Les SS et la police ukrainienne assassinent 2 300 juifs à Ratne (Ukraine). 



- En deux jours, les SS assassinent 3 200 juifs à Berezna (Ukraine).

- Au camp de Janowska, les allemands sélectionnent 24 filles juives, abusent d’elles pendant la nuit et les envoient à la mort le lendemain.

1944 



- Les derniers juifs du camp de Kielce (Pologne) sont déportés aux camps d'extermination d'Auschwitz et de Buchenwald. 
Kielce est déclaré officiellement " purifié de ses juifs ".

- Les nazis font partir un dernier convoi du camp de Compiègne-Royallieu. Le 26 août, il est définitivement stoppé par l’action de la résistance et des cheminots, qui le détournent sur la voie de Péronne/Montdidier, en direction des troupes anglaises stationnées dans le secteur de Roye (Somme). Les gardiens allemands fuient. Des soldats britanniques, aidés par les habitants du voisinage, forcent les portes des wagons et libèrent les survivants.