16/04/2015

16 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941.

- Les nazis occupent Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine (Yougoslavie). Ils attaquent la synagogue Sépharade et les autres sanctuaires sont saccagés et dévastés. Les livres de prière sont brûlés.
Des juifs ont vécu à Sarajevo depuis le milieu du XVIe siècle. Leurs activités culturelles, économiques et religieuses y étaient florissantes. Quand les nazis occupent la ville, elle compte environ 10 500 habitants juifs.

- Les nazis fusillent 133 juifs au mont Valérien, près de Paris, pour leur participation à la Résistance.

1942.

- Le chef de la police SS von Alvensleben annonce à Berlin que la presqu'île de Crimée est « purifiée de ses juifs ». Des juifs vivaient en Crimée depuis plus de deux mille ans.


- Liquidation du ghetto de Gostynin (Pologne). 2000 juifs environ sont déportés au camp d'extermination de Chelmno. Quelques juifs seulement survivront à l'occupation nazie.

14/04/2015

15 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1881

- Un pogrome a lieu a Elisabethgrad (aujourd’hui Kirovohrad) rien qu’en 1881 il y en a eut plus de 100.

1938.

- Des émeutes antijuives éclatent à Dabrowa-Gornicza (Pologne). De nombreux juifs sont blessés et leurs biens saccagés.

1940.

- En ce jour le ministre de l’intérieur du Reich avait recenser les pensionnaires malade Juifs des établissement thérapeutiques ils  furent soumis à l’euthanasie, sans égard à leur aptitude au travail ou de leurs maladies. Ils commencèrent par les séparer des autres pensionnaires et les réunir dans des asiles.

1941.

- Les nazis arrêtent les membres du conseil municipal de Salonique (Grèce) et promulguent des ordonnances antijuives.

1942.

- 100 juifs de Paskuda (Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

1943.

- Les nazis massacrent 600 juifs de Kopyczynce (Ukraine).

1944. 

- Un groupe de prisonniers juifs de Ponary (Lituanie), chargés d'effacer toutes les traces des massacres de masse, tente de fuir. 25 d'entre eux sont tués, 15 parviennent à s'évader.

1945.

- Les troupes britanniques libèrent le camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne). Ils y découvrent 40000 survivants et 13000 morts, juifs pour la plupart.

- 40000 détenus du camp de concentration d'Oranienburg-Sachsenhausen (Allemagne) sont soumis à des marches forcées en direction de l'ouest. Des milliers d'entre eux périssent en route.

- 17000 femmes internées au camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne) sont envoyées à pied vers l'ouest, sans destination précise.

- Un transport quitte le camp de concentration de Neuengamme, près de Hambourg. 1000 juifs sont conduits au camp de travail forcé d'Ebensee. Le « voyage » dure deux semaines, et de nombreux déportés périssent en route.

- Les Anglais libèrent... Bergen Belsen : à leur arrivée, 13.000 cadavres jonchent le sol au milieu de 60.000 « survivants ».


14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.


1859.

- Des émeutes antijuives éclatent à Galatz (Roumanie), probablement à l'instigation des habitants grecs de la ville. Les synagogues sont saccagées, les maisons et les magasins juifs détruits, de nombreux juifs sont tués.

1942.

- 300 juifs soignés dans l'hôpital psychiatrique principal de Riga (Lettonie) sont conduits dans la forêt voisine de Bikerneku pour y être fusillés.

1943. 

- 500 détenus juifs du camp de travail forcé de Siedlce (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Un petit groupe parvient à se réfugier dans une forêt voisine, où il résiste aux nazis les armes à la main jusqu'à la fin de 1943.

- 1000 juifs sont tués lors d'une Action des SS et de la police ukrainienne à Sambor (Ukraine).

1944.

- 150 hommes de la communauté de Baja sur le Danube (Hongrie) sont arrêtés et déportés par un commando allemand.

- Un convoi de déportés quitte Athènes pour le camp d'extermination d'Auschwitz.



13 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1891.

- Quelques jours avant la fête de la Pâque, la fille du tailleur juif Sarda de Corfou (Grèce), âgée de huit ans, disparaît. On la retrouve morte le 13 avril. Bien qu'elle soit juive, une rumeur prend naissance rapidement : chrétienne, elle avait été adoptée par Sarda. Excités, les paysans des environs commencent à piller et à attaquer les juifs, qui se retrouvent assiégés dans leur quartier ou dans la forteresse de l'île.

1941.

- En ce jour, des nazis d'origine allemande  pillent les biens juifs dans la ville d'Osijek (Hongrie). Ils exigent une contribution de 20 millions de dinars. Les juifs sont ensuite chassés de la ville, dont la synagogue est incendiée et le cimetière juif profané.

- Première rafle de Juifs étrangers en France.

1942.

- 250 juifs de Chrzanơw (Cracovie) sont déportés vers le camp de regroupement de Turobin.

- Après la déportation des juifs des petites communautés environnantes à Wlodzimierz (Ukraine), 22000 juifs se trouvent internés dans ce ghetto. La première étape vers l'extermination consiste à les partager en deux groupes, celui des valides et celui des non-valides. A partir du 13 avril, les non-valides sont emmenés quotidiennement hors de la ville, où ils sont tués.

1943.

- 3 000 juifs du ghetto de Bobrka (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 1204 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- Les nazis assassinent 2000 juifs dans le ghetto de Buczacz (Ukraine).

1944

- Départ de Drancy pour le camp d’extermination d’Auschwitz avec un convoi de 1500 déportés, 265 seront directement gazés à leur arrivée, 105 hommes et 70 femmes seront encore vivant à la libération.

1945

- 5 000 Juifs pris d’Auschwitz pour une marche vers Belsen sont enfermés dans une grange, mise à feu. De Juifs nombreux s’échappent.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1463.

- Une croisade ayant été prêchée après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, les croisés, mendiants, moines, paysans et aventuriers se mettent en route en ce jour. Rassemblés en Pologne, ils marchent sur Cracovie, où ils attaquent la population juive. 30 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés.

1941.

- Les troupes allemandes occupent Belgrade. Première mesure antijuive promulguée : confiscation des biens. Les juifs doivent quitter leurs maisons. Les Yougoslaves d'origine allemande s'emparent des magasins et des appartements juifs. La synagogue ashkénaze est transformée en lupanar, l'autre en garde-meuble pour les biens confisqués.

1942.

- Début de la première déportation de juifs de Krasnik (province de Lublin) : 2 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- 2 000 juifs qui survivent à Brzezany (Ukraine) sont fusillés sur place par les nazis.

1945. 

- La veille de la libération de Vienne (Autriche) par l'armée soviétique, 9 juifs sont découverts et fusillés.

11 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

11 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1649.

- Le règne de l'Inquisition au Mexique connaît son apogée avec un grand autodafé dans la ville de Mexico, au cours duquel 109 habitants se trouvent accusés d'être judaïsants, c'est-à-dire des descendants de juifs baptisés de force qui pratiquent encore le judaïsme clandestinement. 75 sont brûlés en effigie, 13 sont brûlés sur le bûcher, dont 12 après avoir été garrottés. Un seul est brûlé vif, parce qu'il refuse de se repentir.

1940.

- Tous les intellectuels, juifs et polonais, de Zychlin (province de Lodz) sont arrêtés par les nazis et déportés vers plusieurs camps de concentration, d'où aucun ne reviendra.

1941.

- Les fascistes hongrois occupent la ville de Subotica (Yougoslavie). Quelques jeunes juifs résistent, avant que 250 d'entre eux ne soient fusillés.

1942.

- 250 juifs, qui se trouvaient hors du ghetto, sont arrêtés à Zablotov (Ukraine) pour être déportés vers une destination inconnue.

- La veille de la Pâque, les nazis rassemblent les habitants juifs de Zamosc (Pologne) sur la place du marché. Plusieurs centaines d'entre eux sont abattus sur place. 3 000 sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1945

- Libération du camp de Buchenwald. On estime que dans les derniers jours avant la libération du camp, 13 500 personnes sont mortes d’épuisement, de faim, ou ont été tuées.

- 1.100 déportés d'Ellrich, Niexei et Wieda, kommandos de Dora sont brûlés vifs dans une grange de Gardelegen par les SS et des membres du Volksturm.

- 100 juifs d'origine hongroise, hommes, femmes et enfants, sont assassinés à Randegg, petite ville d'Autriche.

10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1882.

- Un pogrome éclate à Balta (ussie). Toutes les maisons juives sont pillées, 40 juifs sont massacrés, 170 blessés et 20 femmes violées. Au total, 1 250 habitations et magasins juifs sont détruits, 15 000 juifs, dont de nombreux enfants, réduits à la misère et à la mendicité.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Emiltchine (province de Volhynie). 6 juifs sont tués.

1941

- La Croatie se sépare de la Yougoslavie et prend son indépendance. Des mesures antijuives sont prises, des Juifs sont rançonnés. Une division SS musulmane est mise en place, avec comme objectif avoué la destruction du judaïsme de croatie. Synagogues et cimetières sont détruits. Le grand Mufti de Jérusalem, Haj Ami Al Husseini, viendra lui-même diriger cette division, avec le grade de général SS.

- Les Allemands occupent Zagreb (Yougoslavie). Ils commencent aussitôt à arrêter les juifs.
La vie culturelle de la communauté était active dans cette ville depuis le XIIIe siècle. Des artistes, des médecins, des savants et des intellectuels de renom y sont nés.

1942.

- 800 juifs sont déportés de Radziev Kusawski (Varsovie) au camp d'extermination de Chelmno (Kulmhof).

- Les nazis déportent 1 750 juifs de Leczyca (province de Lodz) au camp d'extermination de Chelmno.

- Les nazis déclenchent une Action contre les juifs de Kuty (kraine), causant 950 victimes.

- 1 650 juifs sont déportés du village d'Uchanie (Ukraine) au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.

1943.

- Heinrich Himmler, chef des SS, de la police allemande et de la Gestapo, interdit l'usage du terme codé Sonderbehandlung, « traitement spécial », pour désigner la liquidation des juifs. Il recommande d'utiliser à sa place le terme de Durchschleusung, « filtrage ».

- Les nazis arrêtent 45 juifs à Utrecht. Ils les conduisent à Amsterdam avant de les envoyer au camp de regroupement de Westerbork.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Le Ghetto de Czestochowaest est officiellement créé en ce jour. En juin 1942 la population du ghetto est d’environ 40 à 50.000 Juifs, car environ 15.000 juifs des environs ont été forcés d'entrer dans le ghetto.Les juifs sont entassés dans le ghetto, où le manque de nourriture et la promiscuité les prédisposent aux épidémies et à la famine.

1942. 

- Un train avec 998 déportés juifs quitte Vienne (Autriche) pour Izbica (Pologne).

- Création d'un ghetto dans la ville de Volyn (Ukraine), dont les habitants juifs sont divisés en deux groupes, ceux qui peuvent encore travailler et les autres. 400 juifs seulement sont reconnus bons pour le travail. Les autres seront assassinés.

- 800 juifs sont déportés de Lubartow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- Au cours de la nuit, 800 juifs de Rotterdam sont arrêtés par les nazis et transférés au camp de regroupement de Westerbork. De là, ils seront déportés vers les camps d'Auschwitz et de Sobibor (Pologne).

- Plusieurs centaines de juifs qui avaient été déportés de Komarno (Ukraine) à Rudki y sont assassinés en même temps que les 1 500 juifs de Rudki.

1945

- Environ 20.000 juifs rescapés du Südostwall (ligne de défense du sud-est sur la frontière Hongroise) arrivent à Mauthausen après une marche forcée de la frontière Hongroise à travers les Alpes autrichiennes.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1484

- A Arles (France), des moines excitent la population contre les juifs. La communauté est attaquée, 50 juifs environ sont obligés de se convertir au catholicisme. Les autres sont tués.

1941

- Création du Ghetto de Kielce

- Pendant une semaine, 25 000 juifs sont arrêtés dans les rues du ghetto de Varsovie et déportés vers plusieurs camps de travail forcé de la région. La plupart d'entre eux périront.

1942.

- Les SS massacrent 1 500 juifs à Korzeniec (Vilna).

- En deux jours, 2 800 juifs de Kariw (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- En deux jours, 2 300 juifs de Rudki (Varsovie) sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

1945.

- Tous les détenus juifs du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) sont envoyés, par la marche forcée au camp de concentration de Flossenbürg.

7 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

7 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1720.

- Un autodafé a lieu à Madrid peu après la découverte d'une synagogue clandestine dans laquelle une vingtaine de familles se rassemblaient pour prier depuis plusieurs années. 5 juifs sont brûlés sur le bûcher ce jour-là.

1919.

- Selon une information publiée par le New York Times, 800 juifs ont été massacrés et 400 blessés et mutilés par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura dans la ville de Felchtin.

- Le même jour, un autre pogrome éclate dans la ville de Proskurov, qui fait encore plus de victimes.

- Des rebelles commandés par Struk, allié de l'Armée nationale ukrainienne, déclenchent un pogrome à Mechigorie (Kiev). 94 juifs sont noyés dans le Dniepr.

1933

- Interdiction aux juifs d'enseigner dans les universités ou de travailler dans des services publics.

1938

- Les nazis saisissent la banque Rothschild de Vienne et arrêtent le baron de Rothschild.

1943.

- 800 juifs sont tués par les nazis à Trembovla (Ukraine).

- 50 juifs du ghetto de Skalat (Ukraine) sont chassés de la ville pour être abattus et enterrés à la hâte dans des fosses communes.

1945

- Evacuation de Buchenwald vers Flossenbürg et Dachau. Des 26.000 déportés évacués, plus de la moitié meurent en chemin, et le reste meurt de faim dans des wagons abandonnés près de Dachau.




6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1679

- Autodafé tenu à Palma de Majorque : l'Inquisition espagnole accuse 50 personnes de pratiquer le judaïsme en secret. On les qualifie de « nouveaux chrétiens ». Ils descendent de juifs contraints au baptême. Tous sont condamnés à l'emprisonnement à vie.

1903

- Un pogrome éclate à Kichinev (Moldavie), provoqué et organisé par les autorités locales et le gouvernement russe. En deux jours, 49 juifs sont assassinés et plus de 500 blessés. 2 000 familles se retrouvent sans abri.

1938

- En Allemagne interdiction de toute activité commerciale juive dans le gardiennage, conseil en crédit, courtage en bourse, transactions immobilières...

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Radom dans deux quartiers séparés.

- Création du Ghetto de Czestochowa.

- Début de la construction du camp de concentration de Struthof Natzweiler en Alsace.

- Ouverture du camp de Gross-Rosen, dans l'est de l'Allemagne

- Les troupes allemandes envahissent la Yougoslavie et la Grèce. 145 000 juifs de plus se retrouvent sous le joug nazi.

1942.

- 400 juifs du ghetto d'Otvock (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Karczev, où ils périssent tous.

1943. 

- 2 020 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Les 44 enfants cachés dans la maison d’Izieu (où ont été cachés des centaines d’enfants de mai 1943 à avril 1944) sont arrêtés avec leurs 7 éducateurs, sur les ordres de Klaus Barbie, chef de la gestapo à Lyon. Ils sont envoyés à Auschwitz. Une seule adulte reviendra.

 

5 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

5 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- Les Polonais exécutent 35 notables juifs de Pinsk (Biélorussie).

1942.

- Les 4 000 juifs restés dans le ghetto de Lublin (Pologne) sont déportés à Majdan Tatarski.

1943

- A Treblinka, à la descente du train, les prisonniers réalisent qu’ils ont été trompés et s’enfuient. Des centaines sont tués dans la tentative de fuite.

- 5 000 juifs sont massacrés dans le ghetto de Zloczov (Ukraine).

- Les nazis massacrent environ 300 juifs des villages de Soly et de Smorgonie sur le quai de la gare de Ponary, près de Vilna (Lituanie).

- Environ 3 500 juifs de Monastir (Bitola, Macédoine, Yougoslavie) sont déportés par les autorités d'occupation bulgares au camp d'extermination de Treblinka.

- Des otages sont exécutés à Salonique (Grèce), dans le quartier juif transformé en ghetto par les nazis. Trois jeunes gens âgés de dix-huit ans environ, qui avaient voulu fuir dans les forêts avoisinantes, sont fusillés devant les juifs du quartier assemblés.

1944

- Un convois part depuis le  camp de transit de l’Italie, Fossoli di Capri, qui se trouve près de Modène avec 559 des Juifs pour Auschwitz.

- 101 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

- 240 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 289 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

- 450 juifs estoniens sont abattus par les SS à Ponary (Lituanie).

4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas.

4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas.

1941

- Une lettre du Dr Fritz Mennecke fournit la première preuve qu'on « sélectionne » au camp de Sachsenhausen les détenus invalides pour les envoyer à la mort dans les instituts d'euthanasie.

1942.

- 1 500 juifs du ghetto de Horodenka (R.S.S. d'Ukraine) sont rassemblés et assassinés.

- Un premier convoi de 1 000 juifs quitte le ghetto de Snyatyn (Ukraine) à destination du camp d'extermination de Belzec.

- Un ghetto est créé à Braslav (Biélorussie) : tous les juifs de la ville ainsi que des communautés environnantes, telles Dubinovo, Druya, Druysk, Miory et Turmont, y sont rassemblés. Le ghetto est divisé en deux parties, l'une destinée aux internés valides, l'autre pour ceux qui sont incapables de travailler. Les juifs sont soumis à un régime particulièrement sévère.

- Création d'un ghetto à Sarny (Ukraine). En outre, les juifs doivent payer une amende de 250 000 roubles. Des otages sont pris, garantissant que l'argent sera payé le plus rapidement possible.

1943.

- Les SS tuent 3 500 juifs à Svieciany (Lituanie).

1944.

- Le convoi de déportés qui a quitté le camp de Risiera di San Sabba, (Italie), arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. La plupart des juifs sont aussitôt gazés, les autres sont destinés au travail forcé. Aucun d'eux ne survivra.

- Un 24e convoi quitte le camp de regroupement de Malines (Mechelen, Belgique) avec 625 juifs, dont 62 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 147 déportés survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

1945

- Avec l’avancée américaine en Allemagne, l’armée parvient à libérer certains camps mineurs. Des centaines de corps parsèment le sol. Eisenhower rapporte la vision d'horreur à Churchill.

- Plus de 28.000 détenus arrivent à Bergen Belsen. Il en arrivera Jusqu’au 13. La plupart des détenus mourront de faim.

3 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919.

- Le 61e régiment « Gaissin », une unité de l'Armée nationale ukrainienne de Petlioura, se livre à un pogrome à Uhomir (province de Podolie). 5 juifs sont assassinés et 10 autres grièvement blessés.

1941.

- Les juifs du port de Benghazi (Libye) sont attaqués par des jeunes Arabes déchaînés après que les Italiens eurent repris la ville.

1942.

- 1 200 juifs sont déportés de Tlumacz (Ukraine) à Stanislalov, où ils sont assassinés.

- Les 129 derniers juifs d'Augsbourg (Allemagne) sont déportés vers l'est à destination du camp d'extermination de Belzec (Pologne).

- En deux jours, 10 000 femmes et enfants juifs d'Autriche, de Hongrie, d'Allemagne et d'autres pays sont fusillés dans la forêt de Bikerneku, près de Riga (Lettonie).

1944.

- Le gouvernement hongrois décrète que tous les juifs du pays doivent porter l'étoile jaune.

1945.

- A l'approche de l'armée soviétique, les nazis assassinent 497 juifs condamnés au travail forcé à Bratislava (Slovaquie).

- Les détenus juifs du camp de travail forcé d'Ohrdruf (Allemagne) sont transférés à pied au camp de concentration de Dachau. 500 périssent en chemin.

- Les internés du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne), parmi lesquels de nombreux juifs, sont déportés au camp de Theresienstadt. 300 d'entre eux périssent durant le transport.

2 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

2 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

1265.

- Un pogrome éclate à Coblence, sur le Rhin (Allemagne). 20 juifs, dont des enfants, sont massacrés.

1279.

- Les juifs de Rothampton (Angleterre) sont accusés d'avoir crucifié un enfant chrétien, ce qui provoque la mort cruelle de nombreux juifs à Londres, où leurs cadavres restent pendus dans les rues.

1642.

- Au cours d'un autodafé à Lisbonne, 86 personnes sont accusées de faire partie des judaïsants, soit de descendre de juifs baptisés de force plusieurs siècles auparavant et qui pratiqueraient toujours la religion juive en secret. 2 d'entre eux sont brûlés vifs, 4 sont garrottés avant d'être brûlés, 80 autres sont condamnés aux galères.

1940. 

- Jusqu'au 4 avril, 179 juifs sont massacrées par la Gestapo dans une forêt près de Rosseszyca (Pologne).

1942.

- 64 juifs sont assassinés par les SS dans la ville de Feodossiya (Ukraine).

- 1 000 juifs du ghetto de Kolomyya (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec (Pologne).

1943.

- Liquidation du ghetto de Zloczov (Ukraine). Tous les internés sont fusillés à Jelechowice ou déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944.u

- 1 500 juifs d'Athènes sont déportés du camp de Haidon au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les wagons renfermant des juifs espagnols, italiens et portugais sont détachés du convoi pour être déviés vers le camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne). Les juifs qui survivent au voyage, soit 155 personnes, sont finalement envoyés à Magdeburg où ils seront sauvés par l'armée américaine au moment où les SS s'apprêtaient à les fusiller.

1 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1899.

- La découverte du cadavre d'une jeune chrétienne dans une forêt près de Polna (Bohême) provoque une violente agitation anti­juive. On accuse les juifs de meurtre rituel. Leopold Hilsner, âgé de vingt deux ans, est arrêté et condamné à mort. Seule l'intervention de T.G. Masaryk, qui deviendra le premier président de la République tchécoslovaque, fait commuer la peine en prison à perpétuité. Une amnistie impériale remet Hilsner en liberté en 1916.

1933

- Mise en oeuvre du boycott contre les « violences juives », dirigée par le gauleiter de Franconie, Julius Streicher : des SA se postent devant les magasins juifs et cherchent à interdire aux clients d'y pénétrer en déployant des pancartes incitant à ne pas acheter chez les Juifs. Les mêmes scènes de boycott se déroulent devant les pharmacies, les cabinets médicaux ou locaux d'avocats.

1938.

- Le premier convoi de déportés quitte Vienne (Autriche) avec 151 personnalités, dont 60 juifs comprenant les chefs de la communauté juive, à destination du camp de concentration de Dachau.

1939

- Allemagne,décret permettant à tout propriétaire aryen d’expulser son locataire Juif.

1940. 

- Les Allemands ordonnent à 35 000 juifs de quitter Cracovie dans les trois mois. Beaucoup d'entre eux doivent abandonner tous leurs biens. 15 000 juifs seulement sont autorisés à rester.

1941

- Le ghetto de Chmielnik (Pologne) est créé par les nazis. 10 000 juifs, soit 80 % de la population de la ville, sont entassés dans un espace restreint, où beaucoup meurent de faim et d'épidémies. La vieille synagogue est détruite dès l'arrivée des nazis.

1942.

- 1 000 hommes, femmes et enfants sont à nouveau déportés du camp de concentration de Theresienstadt au ghetto de Piaski, près de Trawniki. Des groupes d'hommes, gardés par les SS, sont affectés à des travaux de construction. De nouveaux transports arrivant d'Allemagne portent à près de 7 000 le nombre des internés. Les conditions de séjour inhumaines provoquent des épidémies causant de nombreuses victimes.

1943.

- Un transport de juifs viennois arrive au camp d'extermination de Treblinka.

- Un transport quitte Vienne avec 72 juifs, déportés à Theresienstadt.

- A Auschwitz, les SS castrent tous les mâles du bloc 27, destinés à des expériences.

1944

- Sur le site d’exécution de Ponar, 68 000 corps ont été exhumés et brûlés. 
Un des prisonniers attelé à cette tâche, Itshak Doguim, reconnaît parmi les victimes sa femme, 3 sœurs et 3 nièces.


- Un transport de plusieurs centaines de juifs grecs arrive au camp d'extermination d'Auschwitz II- Birkenau. 1 500 hommes, femmes et enfants sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283

- Dans la ville de Bad Kreuznach (Allemagne), le juif Ephraim ben Eliezer Ha-Levi meurt rompu sur la roue.

1310

- A Paris, un juif sans doute baptisé de force est brûlé sur le bûcher. Il avait été condamné à mort pour être revenu au judaïsme.

1349

- 4 juifs sont brûlés sur le bûcher dans la petite ville de Mellrichstadt (Allemagne).

1492

- Selon un décret royal promulgué par les monarques espagnols Ferdinand et Isabelle, tous les juifs doivent avoir quitté le territoire espagnol dans les quatre mois. Passé ce délai, prolongé ensuite jusqu'au 3 août, ceux qui seront découverts deviendront passibles de la peine de mort.

1935

- Pour la garde des camps de concentration, des unités spéciales de SS sont formées : ce sont les fameux « Totenkopfverbände » (unités à tête de mort).

- 
Il est interdit aux musiciens juifs professionnels d’exercer leur métier.

1941

- Un ghetto est créé à Kielce (Pologne), destiné à contenir 28 000 juifs. 3 000 internés viennent de Lodz/Litzmannstadt. En raison des mauvaises conditions sanitaires et du surpeuplement, 4 000 juifs meurent dans l’année par suite d’une épidémie de typhus. En même temps, malgré le manque de place, les juifs de la province continuent à être amenés dans le ghetto.

1942

- Un premier transport quitte la petite ville d'Opole Lubelskie (Pologne) à destination du camp d'extermination de Belzec.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, outre les 4 000 juifs de la ville, 2 000 réfugiés d'Autriche et 2 500 juifs de Pulawy vivaient à Opole Lubelskie.

- 6 000 juifs sont déportés en quatre transports du ghetto de Stanislavov (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

- 

La Gestapo attaque le ghetto de Minsk (Biélorussie) pour y écraser la résistance.

1943

- Un transport de 85 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Le nombre des déportés juifs Hollandais est de 52.403 depuis le début des déportations. Ils seront 105.000 à la fin de la Guerre. 5.000 seulement reviendront.

- A cette date, 49.906 juifs ont été déportés de France

 

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Lublin.

1942

- 

200 détenus juifs du camp de travail de Trawniki (Pologne) sont assassinés par les SS.

- 1 000 juifs du ghetto de Kalusz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.

- Arrivée du premier convoi de France parti de Compiègne le 27 mars 1942, 1112 hommes déportés, 19 survivants en 1945 .

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 101 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 255 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1945

- 9 juives s’évadent du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Elles sont reprises par les nazis et tuées le jour même.

29 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



29 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1283

- Accusée de meurtre rituel, la communauté juive de Mulrichstadt (Allemagne) connaît un sort identique à celui des juifs de Mayence : des membres de la communauté sont brûlés sur le bûcher.

1881

- 

Un pogrome éclate à Balta (Ukraine). La population de la ville, aidée par les paysans des environs, pille et détruit le quartier juif. De nombreuses femmes sont violées et beaucoup d'hommes assassinés.

1891

- 

Tous les juifs sont expulsés de Moscou.

1919

- La ville de Barzna (Tchernigov) est attaquée par des rebelles alliés à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 2 juifs sont égorgés, un autre est blessé.

1941
- Un Commissariat général au questions juives est confié au député antisémite, Xavier Vallat qui organise la ségrégation des juifs et la spoliation des biens juifs par leur "aryanisation".

- Création par le gouvernement de Vichy du commissariat général qux questions juives. Les comptes bancaires juifs sont bloqués.

1942

- 365 patients juifs de l'asile psychiatrique de Kiev (Ukraine) sont amenés par les nazis dans la forêt de Kirillov, où ils sont gazés dans des camions. 120 aliénés juifs sont encore assassinés par la suite.

1943

- Plusieurs centaines de juifs, en majorité des femmes et des enfants, sont exécutés dans le camp de travail forcé de Belzyce (Pologne).

- 600 hommes et femmes sont transférés au camp de concentration de Budzyn.

- Un troisième transport quitte Skopje (Yougoslavie) avec 2 500 juifs déportés au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

21:00 Écrit par dorcas dans Ce jour là, n'oubliez pas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pogrome, vichy, juifs |  Facebook |

28 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



28 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1871.

- Un pogrome éclate à Odessa (Ukraine). Il dure quatre jours.

1900. 

- A Konitz (Allemagne), après la découverte du cadavre d'un jeune homme, plusieurs juifs sont accusés d'avoir commis un meurtre rituel. Des émeutes antijuives éclatent, la synagogue de la ville est attaquée. Finalement, un des accusés, Moritz Lewy, est condamné à quatre ans de prison. Il sera gracié ensuite par l'empereur Guillaume II.
La population juive de Konitz décroît, ruinée par l'agitation antisémite.

1919

- Un juif est tué au cours d’un pogrome auquel se livrent les soldats de Zaporojski à Tchernigov (Ukraine).

1933

- Goebbels organise le boycott des magasins tenus par des Juifs à Berlin. Le boycott sera rendu obligatoire pour les membres du parti en 1935.

1942

- 1 500 juifs de Drohobycz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent tous.

- Le premier train de victimes françaises part ainsi pour Auschwitz le 28 mars 1942,

1944.

- Un transport quitte le camp de Risiera di San Sabba, (unique camp de concentration allemand en Italie), à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 25 juifs malades et âgés d'une maison de retraite de Trieste font partie des déportés.

- 600 juifs de Borislav (Ukraine) sont transportés au camp de Plaszow, près de Cracovie, d'où ils sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1247.

- Une petite chrétienne est trouvée morte à Valréas dans le Dauphiné). Selon la rumeur, les juifs ont tué l'enfant afin d'accomplir un meurtre rituel. 3 juifs de Valréas sont immédiatement arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher. Par la suite, d'autres juifs de la région sont eux aussi arrêtés, torturés puis brûlés.

1605.

- Un autodafé se déroule dans la ville d'Evora (Portugal). Un juif clandestin, qualifié de « judaïsant », est livré au bras séculier par l'Inquisition afin d'être brûlé vif.

1941

- La Roumanie prend des mesures antisémites en ordonnant notamment la séparation des Juifs d’avec le reste de la population.

1942

- Les notables et intellectuels juifs, arrêtés par les nazis le 12 décembre 1941 lors d’une rafle à Paris, sont déportés vers les camps d’extermination de l’Est.

- Un convoi de 1 112 déportés du camp de transit de Compiègne (France) part pour le camp d’extermination d’Auschwitz. Les juifs français étant encore protégés, le convoi comprend surtout des juifs de nationalité étrangère. 19 d’entre eux seulement survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz, en 1945.

- Goebbels mentionne dans son journal que les juifs sont déportés à l'Est : « On y fait emploi des procédés assez barbares et qui ne méritent pas d'être décrits de plus près. Peu de Juifs y survivent ».

- Drancy le Bourget : première déportation massive de Juifs Français : 1.148 hommes sont emmenés au camp d'Auschwitz, 19 personnes en reviendront vivantes.

- Mise en service de la chambre à gaz de Mauthausen.

1944

- Avec l’approche de l’Armée Rouge, les allemands entreprennent des actions de liquidation des ghettos de Riga, Vilna et Kovno. Dans cette dernière ville, des centaines d’enfants sont assassinés. certains parents empoisonnent leurs enfants pour leur éviter un tel sort.

- Un convoi de 1 000 hommes et femmes quitte Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz. A leur arrivée, 480 d'entre eux sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. Seuls 185 de ces déportés, dont 60 femmes, survivent jusqu'à la libération du camp par les Russes, en 1945.

- Les policiers juifs du ghetto de Riga (Lettonie), commandés par Levine, aident le mieux possible la résistance clandestine du ghetto. La Gestapo découvre leurs activités et convoque les 140 policiers au siège de l'autorité allemande d'occupation. Ils y sont torturés et 40 d'entre eux, les plus élevés dans la hiérarchie, sont fusillés. Les autres sont renvoyés dans le ghetto.

- endant deux jours, 2 000 juifs sont assassinés à Kaunas (Lituanie). Les victimes sont, pour la plupart, des enfants et des vieillards.

26 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



26 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1481

- Après la création de l’Inquisition espagnole au couvent de San Paulo, à Séville, le 2 janvier 1481, le premier autodafé se déroule dans cette ville.17 enfants ou même petits-enfants de juifs baptisés de force en 1391, sont brûlés sur le bûcher car accusés de pratiquer le judaïsme en secret.

1601

- La plus jeune fille, Mariana, de la célèbre famille Carbajal est brûlée sur le bûcher à Mexico. Elle était la dernière survivante de cette famille qui donna des gouverneurs au Mexique et dont les autres membres ont été brûlés en 1596.

1919

- Une unité commandée par Setcheviki, allié à l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, à laquelle se joignent des paysans de la région, déclenche un pogrome contre les habitants juifs d’Isnuchpol (province de Volhynie). Le massacre et les pillages des biens juifs se prolongent jusqu’au 4 avril. 23 juifs sont cruellement torturés puis assassinés. Beaucoup sont blessés et mutilés, 20 femmes ont été violées.

1938

- Dans une déclaration publique faite à Vienne, le feld-maréchal Hermann Göring énumère les premières mesures antijuives applicables à l’Autriche, conformément à un plan prévu de longue date par les chefs nazis.

1942

- Les premiers 2 000 juifs déportés quittent Bratislava (Slovaquie) pour le camp d’extermination d’Auschwitz. 

Départ du premier transport de Slovaquie avec 999 juifs de Poprad pour le camp d’extermination d’Auschwitz. De nombreux autres suivront.

- Les premiers trains de la déportation en masse des Juifs arrivent à Auschwitz en vue de l’extermination.

- Création d’un camp de femmes à Auschwitz.

- Déportation de 60 000 Juifs de Slovaquie vers Auschwitz et Majdanek.

- En ce jour, une étoile juive marque toutes les maisons habitées par des Juifs.

1943

- 

Un juif tunisien, Victor Lellouche de Ferryville, détenu au camp de Bizerte, est emmené hors du camp par trois gardiens allemands, qui ramènent le soir son cadavre mutilé.

02/04/2015

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1350.

- Dans la ville d'Eger (Bohême), la foule, excitée par le sermon d'un franciscain, se rue au pillage. Toute la communauté juive est massacrée, à l'exception de Meïr, architecte de la synagogue locale, de sa mère et de sa femme.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Romanov (Volhynie). 8 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés.

- Les troupes de l'Armée nationale ukrainienne occupent la ville de Tetiev (Ukraine). 2 000 juifs se réfugient dans la synagogue. Les soldats y mettent le feu. Le bâtiment est entièrement détruit. De nombreux autres juifs sont tués par des soldats armés de sabres. Au total, 4 000 des 6 000 juifs de Tetiev périssent.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942

- En septembre 1941, le premier ghetto de Galicie avait été créé à Tarnopol (Ukraine). 12 500 juifs s’y trouvaient internés. En ce jour le massacre commence : 1 000 juifs sont fusillés par un commando allemand dans une forêt voisine.

- Les SS arrêtent 105 juifs dans le ghetto de Glebokie (Biélorussie) et les fusillent. Les jeunes juifs du ghetto cherchent alors à rejoindre les partisans soviétiques qui opèrent dans les bois.

- 

Un transport de plusieurs centaines de juifs originaires de Bratislava (Slovaquie) quitte le camp de travail de Sered à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Départ du camp de Drancy avec 1008 déportés pour le camp de Sobibor, 970 seront gazés à leurs arrivée, on ne connaît que 5 hommes survivant à la libération.

1943.

- Un deuxième transport de 2 500 juifs de Skopje (Yougoslavie) part pour le camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Liquidation du ghetto de Zolkiev (Ukraine), où 2 000 juifs sont assassinés. 100 jeunes hommes et 70 femmes juives sont déportés au camp de travail forcé à Janovska, à Lwow (Ukraine).

- 1 008 hommes et femmes quittent le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 970 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 5 juifs seulement vivent encore à la libération

1944

- En ce jour, de nombreux juifs d’Athènes sont arrêtés et déportés par les SS au camp d’extermination d’Auschwitz.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.

23 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939.

- L'armée allemande occupe Memel (Lituanie). Le rideau se lève sur la tragédie des juifs qui y vivent.

1942

- La police locale, aidée par les « gardes de Hlinka », se livre à une rafle des juifs de Bratislava ( Slovaquie). Des centaines de juifs sont arrêtés et déportés au camp de travail de Sered.

1943.

- A 6 heures du matin commence la déportation des juifs de nationalité française internés au camp de Drancy. 780 juifs de Marseille et 580 Français non juifs accusés d'avoir violé la législation antijuive sont entassés dans des wagons à destination du camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne).

- 1 250 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Un transport avec 4 000 juifs de Marseille quitte le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Le même jour, 994 autres hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 950 juifs sont gazés dès leur arrivée. Aucun ne survit

1944

- Rafle des Juifs de l'ex zone italienne de Grèce : 5.400 juifs sont déportés dont 1.725 d’Ioannina.

- 1 687 juifs de Janina (Grèce) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 599 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- L'armée soviétique entre dans Buczacz (Ukraine). 800 juifs environ sortent de leurs cachettes dans les forêts ou en d'autres endroits. Mais les Russes ne se maintiennent qu'une semaine et ne peuvent évacuer les juifs lors de leur retraite. Au cours de leur offensive, les Allemands assassinent presque tous les juifs de Buczacz. 100 seulement survivent à la fin de la guerre. En outre, 300 juifs qui avaient été déportés par les Soviétiques ont survécu en U.R.S.S.

22 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



22 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349.

- Lors des persécutions qui a cause de l'épidémie de peste noire, les juifs de Fulda (Allemagne) se réfugient dans trois maisons, mais les habitants de la ville les découvrent et les massacrent. Les juifs avaient demandé en vain l'aide de l'abbé du lieu, dont les serviteurs se joignent aux assassins. Quelques juifs seulement survivent.

1919

- Pogrome dans la ville de Jitomir. Au total, 317 juifs sont assassinés, sans compter les nombreux blessés et mutilés. 
Il s’agit du deuxième pogrome en deux mois à Jitomir (Volhynie), auquel se livrent les unités de l’Armée nationale ukrainienne, commandée par Simon Petlioura.

1933

- Inauguration officielle avec annonce par voie de presse du camp de concentration de Dachau, situé à 16 kilomètres au nord de Munich.Les premiers détenus sont des prisonniers politiques, communistes et sociaux-démocrates.

- Goebbels organise le boycott des magasins tenus par des Juifs à Berlin. Le boycott sera rendu obligatoire pour les membres du parti en 1935.

1941.

- Le maréchal Pétain, chef de l'État français de Vichy, décrète que le chemin de fer transsaharien sera construit par des détenus. Parmi eux se trouvent de nombreux juifs qui, soumis à un travail extrêmement pénible, meurent d'épuisement.

1942

- 

Les nazis s’emparent des médecins et du personnel de l’hôpital juif de Belgrade (Yougoslavie) et les mettent à mort.

1943. 

- Un premier transport de 2 400 juifs quitte Skopje (Yougoslavie) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

1944

- Les juifs du camp de Kolychevo (Biélorussie) se soulèvent contre leurs oppresseurs. 10 SS sont tués, plusieurs centaines de prisonniers parviennent à s’évader.

- Les SS massacrent un nombre indéterminés d’enfants juifs à Libau (Lettonie)

1945.

- Quand l'armée soviétique approche de Köszeg (Hongrie), la ville est évacuée et tous les auxiliaires juifs qui s'y trouvent affectés sont assassinés. 35 juifs malades et mourant de faim sont enfermés dans une baraque et gazés par des commandos allemands spécialement équipés. On enterre ensuite les cadavres des victimes dans des fosses communes.

21 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



21 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349

- Lors de l’épidémie de peste noire, les juifs sont généralement rendus responsables de sa propagation : ils empoisonneraient les puits. Maintes communautés juives sont détruites pour cette raison. Le comte Frederick de Thuringe conseille aux habitants de Mühlausen (Allemagne) de tuer les juifs de la ville. C’est pourquoi tous les juifs, dont le rabbin Eliezer, sont massacrés.

- 

Au cours des persécutions consécutives à l’épidémie de peste noire, les juifs d’Erfurt (Allemagne) sont massacrés. Conduit par les maîtres des corporations, la foule, précédée d’un drapeau et d’une croix, marche sur le quartier juif, dont les habitants tentent courageusement de se défendre. Mais quand une centaine d’entre eux sont tués, ils mettent le feu à leurs maisons et périssent dans les flammes.

1881.

- Des émeutes éclatent contre les juifs du village de Walegozulovo, près de Balta (Ukraine).

1941

- 

A Cracovie (Pologne), les nazis créent un ghetto destiné à contenir 20 000 juifs. 6 000 d’entre eux viennent des villages environnants.

1942

- 26 000 personnes du ghetto de Lublin sont envoyées dans les camps de la mort de Belzec et de Majdanek principalement.

1942.

- Dans le ghetto de Lublin Les internés juifs doivent se présenter aux autorités. Ceux qui se cachent sont pourchassés par les SS. Certains sont tués sur place, d'autres conduits directement aux trains de déportation qui les attendent.

1943

- 

1 200 juifs de Buczacz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

1945

- Durant la marche de Flossenberg, 1 000 femmes entreprennent la marche. De nombreuses mourront . Seulement 200 survivront.

20 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



20 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939

- Vaste autodafé à Berlin de 1.000 peintures et 3.000 aquarelles, dessins et gravures fait par des Juifs

1941

- Le ghetto de Cracovie est clôturé.

1942

- 700 juifs du ghetto de Zolkiev (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 2 000 juifs sont déportés de Rzeszow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec.

- 2 000 juifs du ghetto de Rohatyn (Ukraine) sont amenés hors de la ville, où ils sont tués puis enterrés à la hâte dans les fosses communes.

- 1 500 juifs du ghetto de Rava Ruska (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent.

1943

- Les SS exécutent 127 intellectuels juifs de Czestochowa (Pologne).

1944

- Evacuation du camp de concentration et d'extermination de Maïdanek (Pologne). Tous les juifs malades sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont aussitôt gazés.

- Un transport de 45 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour celui de Bergen-Belsen (Allemagne).

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941.

- En une semaine, 4 500 juifs de Lowicz (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942.

- 400 juifs de Novomoskovsk (Ukraine) sont rassemblés par les nazis et fusillés dans des sablières sur l'autre rive de la Samara.

- En deux jours, 2 500 juifs de Kasimierz (Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Dernier jour contre les juifs de Mielec (Pologne) : en quatre jours, 7 800 juifs ont été soit fusillés, soit déportés vers des camps d'extermination.

1943.

- 1 000 juifs de Wilejka (district de Vilna) sont transférés au ghetto de Vilna ( ituanie).

- Les nazis commencent à liquider le camp de Braslav (Biélorussie). Un groupe de résistants juifs tente de se défendre. Ils se barricadent dans les maisons et résistent le plus longtemps possible, mais tous les membres du groupe et plusieurs autres juifs trouvent la mort au combat.

- 40 juifs de Braslav seulement survivent jusqu'à la fin de la guerre. Ils ont fui la ville pour rejoindre les partisans russes dès les premières mesures antijuives édictées par les nazis.

1944

- Les troupes allemandes occupent Budapest. 184 000 juifs vivent alors dans la capitale hongroise, soit 10 % de l’ensemble de la population de cette ville. Les premières mesures antijuives sont édictées par les occupants. La tragédie de la communauté juive commence.

- La Gestapo commence ses activités en Hongrie, arrêtant des médecins juifs et rançonnant de riches familles juives.

1945

- Le camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) est évacué par train vers le camp de Bergen-Belsen. De nombreux déportés succombent au cours du voyage.

18 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



18 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1190.

- Au lendemain de l'horrible massacre des juifs d'York, les croisés égorgent 57 juifs à St. Edmund (Angleterre), ce qu'ils considèrent comme un acte de piété. Il convient cependant de ne pas négliger une motivation supplémentaire, l'argent de certains membres des communautés juives, qui fournit aux croisés les moyens matériels de réaliser leur entreprise.

1349.

- Lors de l'épidémie de peste noire, les juifs de Baden (Suisse) sont accusés, d'empoisonner les puits. C'est pourquoi une partie de la communauté est massacrée, l'autre brûlée sur le bûcher.
Les premiers juifs s'étaient installés à Baden dès le XIIIe siècle.

- L'épidémie de peste noire entraîne le massacre des juifs dans pratiquement toute l'Europe. Quand la population de Rheinfelden (canton d'Argovie) commence à menacer les juifs, le duc d'Albrecht d'Autriche, suzerain de l'Argovie, tente de les protéger en les envoyant dans son château de Baden où les juifs de Baden se croyaient déjà à l'abri. Mais le 18 mars ils sont livrés à la foule en furie qui envahit le château et les massacre en même temps que les juifs de Baden.

1919

- Nouveau pogrome dirigé contre les juifs d’Ovrutch (Volhynie) : cette fois, les troupes de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura stationnent trois jours dans la ville. 20 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées.

1942.

- Les nazis commencent à liquider les malades de l'hôpital juif de Belgrade. Ils les emmènent par groupes de 85 et les enferment dans des camions où ils sont asphyxiés par les gaz. ela dure plusieurs jours. 800 juifs ont ainsi assassinés.

1945

- 1074 juifs hongrois arrivent au camp de concentration de Theresienstadt.