23/10/2014

23 octobre : ce jour-là, n’oubliez pas



23 octobre : ce jour-là, n’oubliez pas

1541

- L'Inquisition portugaise met en scène un autodafé à Lisbonne : 5 personnes, coupables de pratiquer la religion juive, sont brûlées sur le bûcher, dont 1 juifs nommé Gonçalo Eannes Bandarra, qui se considère comme un prophète.

1905

- Des pogromes antijuifs éclatent dans plusieurs régions de Russie, organisé par les autorités, aidées par la police locale et les voyous. Ils durent parfois deux jours. Des maisons et des magasins juifs sont pillés et saccagés, leurs propriétaires réduits à la misère.

- A Tchernigov, 1 juif est assassiné, 20 autres sont grièvement blessés.
-  Starodub, 2 juifs sont massacrés, 15 grièvement blessés.
- A Kalarach, 60 juifs sont torturés à mort, 75 mutilés et 200 blessés.
- A Ryetchiza, 7 juifs sont massacrés, 12 grièvement blessés.

1940

- 1 000 juifs sont déportés de Maczevice (district de Lublin) au camp d'extermination de Sobibor.

1941

- Un convoi quitte Vienne (Autriche) avec 991 juifs déportés au ghetto de Lodz (Pologne).

- Après un attentat à l'état-major roumain, 5 000 habitants d'Odessa (R.S.S. d'Ukraine), dont 90 % de juifs, sont tués en représailles. Beaucoup sont pendus dans les jardins publics. En outre, 19 000 juifs sont arrêtés le même jour et conduits dans le port, où ils sont arrosés d'essence et brûlés vifs.

1943

- Les 1 007 juifs déportés de Rome quelques jours auparavant sont gazés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944

Un transport quitte le camp de concentration de Theresienstadt avec 1 715 juifs, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

Les commentaires sont fermés.