12/11/2014

12 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas.


1938

- Toute industrie et tout commerce, les théâtres, cinémas, salles de concerts et expositions sont interdites aux juifs.

- Une amende collective d’un milliard de marks est imposée aux juifs allemands, qui doivent en plus payer la note des destructions et du déblaiement des ruines du pogrom de la nuit de Cristal.

- Décret forçant tous les juifs à céder leurs entreprises à des aryens.

- Premières déportations de juifs autrichiens et tchèques en Pologne.

1939

- 

Le chef de la police du district de la Wartha, Wilhelm Koppez, ordonne que Poznan (Posen) soit purifié de ses juifs. 
Des juifs y vivaient depuis le XIIIe siècle. Le jour de l'invasion allemande, 1 500 juifs habitaient la ville.

1941

- A Gorodok, près de Vorobyevy Gory (Biélorussie), tous les juifs et toutes les juives sont fusillés par les SS. Les enfants sont enterrés vivants.

- 500 juifs de Kamionka-Strumilova (Ukraine) sont conduits dans les environs de la ville pour être fusillés.

- 3 000 juifs de Dorohoi (Roumanie) sont déportés en Transnitrie en 2 convois.

- Le camp de concentration de Maïdanek est créé près de Lublin.

1942

- 500 juifs sont déportés de Krzeszov (Lublin) au camp d'extermination de Belzec.

- Contre les juifs de Luzk (d'Ukraine) dure une semaine : une partie des juifs est assassinée sur place, une autre déportée au camp

Les commentaires sont fermés.