10/12/2014

10 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



10 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1600

- 14 " nouveaux chrétiens " portugais, expression servant à désigner les descendants de juifs convertis de force, sont jugés lors d'un autodafé à Lima (Pérou) : 2 d'entre eux sont brûlés sur le bûcher, un troisième le sera en effigie.

1920

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un nouveau pogrome dans la ville d'Ivankov ( Kiev) : 8 juifs sont massacrés, 2 autres grièvement blessés.

1935

- Détenu dans un camp, le journaliste pacifiste et antinazi Carl Von Ossietzky reçoit le prix Nobel de la paix. Hitler est furieux.

1941

- 1 000 juifs du camp de Kovale-Panskie (Pologne), tous originaires des environs, sont déportés au camp d'extermination de Chelmno : les SS les asphyxient dans des camions à gaz dans une forêt voisine.

-  Brcko (Yougoslavie), 150 juifs de la ville et 200 juifs originaires d'Autriche sont conduits par les SS sur les bords de la rivière Save, où ils sont massacrés avec sadisme.

1942

- 

Les derniers juifs de Mlava (Varsovie), utilisés à des travaux extrêmement pénibles, sont déportés au camp d'extermination de Treblinka

- Rien qu'en ce jour, durant la rafle des juifs de Tunis, quelque 2000 juifs furent arrêtés. Les Allemands les ont raflés jusque dans les synagogues. Des centaines d’entre eux ont trouvé la mort et plusieurs d’entre eux ont été déportés.

1943

- 

Les survivants parmi les juifs du village de Mihova (Roumanie), déportés au camp de travail forcé de Tarasika sur la rivière Bug quand les troupes allemandes et roumaines avaient occupé la Bucovine, sont assassinés par les Allemands.

- Les Italiens créent le camp de transit de Fossoli di Capri, près de Modène. Il sera placé en mars 1944 sous commandement allemand.

Les commentaires sont fermés.