17/01/2015

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1939

- Par décret-loi, les Juifs ne peuvent plus exercer les professions de dentiste, vétérinaire ou pharmacien en Allemagne.

1942

- Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.

- Les nazis assassinent 22 juifs à Eupatoria (Ukraine).


- Les juifs de Zaandijk (Pays-Bas) doivent s'installer dans le quartier juif d'Amsterdam, munis seulement de bagages à main. 270 juifs se présentent. 98 juifs apatrides vivant à Zaandijk sont internés par les nazis au camp de Westerbork.

1944.

- Un transport de 417 juifs arrive de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés dès leur arrivée.

1945

- Plus de 40.000 personnes furent emprisonnées à Radogozs. 30.000 prisonniers y furent tués. Les allemands enfermèrent les prisonniers dans les bâtiments et y mirent le feu. Ceux qui tentèrent de s'échapper des baraques en flammes furent impitoyablement abattus. A la libération par les troupes russes, il n'y avait aucun survivant.

- A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent à la cible.

- Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique.

- Les camps de travail forcé de Skarzysko­Kamienna, Mielec et Plascov (Cracovie, Pologne), qui regroupent un total de 15 000 internés juifs, sont liquidés. 10 000 juifs sont fusillés, 5 000 déportés par train aux camps de concentration de Buchenwald et de Ravensbrück (Allemagne).

- Révolte des prisonniers du camp d'extermination de Chelmno (Pologne). 46 détenus juifs sont fusillés.

Commentaires

Hello,
e constate que vous n'avez pas beaucoupde commentaires : les images que vous produisez sur votre blog sont insoutenables. Hierje me suis attardée sur plusieurs de vos pages, le résultat ? une nuit cauchemardedsque ! Pas gai de se réveiller à 1 heure d u matin avec dans la tête des images de tortures qui marquent. Peut-être suis je juive, je n'en sais rien. Il y a quelques années j'ai suivi les cours de phikisophie suive donnés par Hans Jansen, à la VUB de Bruxelles. Cela faisait un certain temps que n'étais reconnue comme faisant partie de votre communauté, par mon apparence et ma façon d'-etre, au point où d'authentices personnes juives m'ont demandé de lire l'hébreu .
Donc, peuple juif, je vous aime et je suis sans doute de votrec ommunauté. Par quel lien, je l'ignore. Mais qis and des images insoutenables me sont montrées, je fais des cauchemars terribles.
Si je fais vraiment partie de votre communauté, j'en suis fière. Je vous aime et n'oublierai jamais tout le mal qu'on vous a fait.

Godelieve (signifie : aimée de Dieu)

Écrit par : Godelieve | 17/01/2011

Les commentaires sont fermés.