21/01/2015

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1268

- A Saint-Antoine, près de Paris, un juif baptisé de force est arrêté sur ordre de la municipalité pour être revenu au judaïsme. Comme il a le courage de rester ficèle à la foi juive, il est brûlé vif sur le bûcher.

1349

- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, avec leurs fausses accusations contre les juifs, touchent la communauté de Feldkirch (Autriche), causant de terribles souffrances à ses membres. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de détruire tous les chrétiens, les juifs sont brûlés sur le bûcher. 

Les juifs de Messkirch (Allemagne) connaissent un sort identique. Accusés, comme souvent à l'époque, d'avoir empoisonné les puits, ils périssent dans les flammes des bûchers.

1919

- 

La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.

1938

- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.

1941

- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.

1942

- 

Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.

1943.

- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski ( d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.

Les commentaires sont fermés.