13/02/2015

13 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- 3 600 juifs de Grodzisk Mazoviecki (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

1943

-  1 000 hommes et femmes sont déportés dans des wagons à bestiaux du camp de regroupement de Drancy, créé par les Allemands en zone occupée, au camp d’extermination d’Auschwitz. A l’arrivée du convoi, 689 juifs sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. Treize déportés seulement, dont une femme, survivront jusqu’à la libération du camp par l’armée soviétique en 1945.

- Les nazis décident également de déporter les juifs de nationalité française qui se trouvent au camp de regroupement de Drancy. Cette décision est prise alors que le problème des juifs français n’a pas encore été réglé entre les autorités française et allemandes, les premières n’ayant pas donnée leur accord à la déportation de juifs français. Néanmoins, 1 000 juifs de nationalité française sont déportés le 13 février au camp d’extermination d’Auschwitz.

Les commentaires sont fermés.