02/04/2015

16 mars, ce jour-là, souvenez-vous. 



16 mars, ce jour-là, souvenez-vous.

 

1474.

- Début des persécutions contre les descendants des juifs baptisés de force lors des persécutions de 1391. Ils sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret (« judaïser »).

- Des bandes armées se répandent dans les rues de Ségovie. Les bandits pénètrent de force dans les maisons qu'ils saccagent, massacrant ceux qui s'y trouvent. Le châtelain de Ségovie intervient enfin en leur faveur, sauvant ainsi de la mort ce qui reste de la communauté.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura stationnent trois jours dans le village de Belokhitz (province de Volhynie), où elles se livrent à un pogrome. Elles massacrent 16 juifs et en blessent 2 autres.

1920

- Des bandes de rebelles commandes par l’ataman Tiutiunnik, allié de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, pénètrent dans la ville de Dachev (Kiev). Au cours du pogrome qui suit, 22 juifs sont massacrés et 31 blessés.

- 

La petite ville de Golta (province de Podolie) est occupée par des unités de rebelles conduites par Tiutiunnik. 10 juifs sont tués lors du pogrome qui suit leur arrivée.

1942

- Mise en place du camp d’extermination de Belzec, destiné à l’extermination des Juifs de Lublin, de sa région, et de la Galicie. 600 000 personnes y perdront la vie.

1943

- A Lvov, en répression au meurtre d’un officier SS par un Juif, 11 policiers Juifs sont abattus depuis un balcon, 1 000 autres sont exécutés.

1945.

- Le dernier juif de Prague est déporté au camp de concentration de Theresienstadt portant ainsi à 46 067 le nombre de juifs qui y ont été déportés.

Les commentaires sont fermés.