10/05/2015

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283.

- Début du massacre des juifs de Rockenhausen (Allemagne). 13 juifs sont égorgés, d'autres convertis de force au catholicisme.

1338.

- Les juifs de Pulkau (Autriche) sont accusés de profanation d'hostie. La foule s'en prend à eux, les massacre et brûle leurs cadavres. Leurs maisons sont pillées.

1679.

- Un autodafé tenu à Palma de Majorque juge descendants de juifs convertis de force, qui pratiquent encore secrètement la religion juive. Ils sont condamnés à la prison et leurs biens sont confisqués.

1905.

- Un pogrom éclate à Jitomir (Ukraine). Il dure jusqu'au 26 avril. Des soldats participent au pillage des maisons juives. 22 juifs sont massacrés, 60 grièvement blessés.

1942.

- 800 juifs de Mielec (Pologne) et 1 000 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés vers le ghetto de Wlodava (province de Lublin).

- 600 juifs malades et âgés de Skalat (Ukraine) sont rassemblés dans la synagogue d'où ils partent pour la gare. Ils seront déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes, femmes et enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Lublin. Là, 350 juifs seront sélectionnés pour être envoyés au camp d'extermination de Maïdanek. Les 659 autres seront détenus dans le ghetto de Piaski : en juin 1942, on les enverra au camp d'extermination de Sobibor. 8 juifs seulement survivent jusqu'à la libération en 1945.

Les commentaires sont fermés.