10/05/2015

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1919. 

- 400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours d'un pogrom qui dure une semaine à Trostyanets (Podolie), déclenché sur les ordres de Drevinski, de l'Armée nationale ukrainienne.

1942. 

- Les SS assassinent 2 000 juifs à Szczuczyn (Biélorussie).

- 600 juifs déportés de Rozanka (Biélorussie) à Szczuczyn y sont assassinés par les SS.

- 800 juifs du ghetto de Lubartów et 1 500 juifs du ghetto de Markuszów (tous deux en Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 8 000 juifs sont déportés de Bedzin (Silésie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Beaucoup d'entre eux, originaires de la région d'Auschwitz, s'étaient réfugiés à Bedzin.

- En deux jours, 1 100 juifs de Voronovo (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt (Tchécoslovaquie) pour le ghetto d'Ossovo (Ukraine).

- 1 500 juifs d'Orlovo (Biélorussie) sont assassinés dans la forêt de Borainik.

1943.

- 660 juifs sont fusillés à Skalat (Ukraine).

1944.

- Tous les juifs de Heves (Hongrie), au nombre de 10 000, sont déportés à Bagölyuk près d'Egercsehi.

1945

- Gross-Rosen, Le dernier jour de la guerre, les rescapés furent libérés par l’armée rouge, après avoir mardhé en tout 498 km.

Les commentaires sont fermés.