27/05/2015

13 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1241 



- A Francfort-sur-le-Main (Allemagne) une querelle éclate entre juifs et chrétiens à la suite de la conversion d'un enfant juif, désapprouvée par ses parents. L'affaire s'envenime au point que 180 juifs sont tués.


1420

- 

Arrestations massives de juifs en Autriche, dont 800 sont expulsés. 1 000 juifs sont emprisonnés, Ils sont menacés de mort s'ils n'acceptent pas le baptême.

1728.

- Comme un juif baptisé, Jan Philipowicz, désire revenir à la religion juive, l'Église ordonne d'arrêter tous les juifs de Lwow (Pologne). La plupart parviennent à fuir mais les frères Haïm et Joshua Reizes ainsi qu'un rabbin sont emprisonnés. Ce dernier réussit à s'évader et Joshua Reizes se suicide. Haïm Reizes est torturé publiquement puis brûlé sur le bûcher à côté du cadavre de son frère.

1919.

- Des unités de rebelles, alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, déclenchent un pogrom à Litine (province de Podolie). 8 juifs perdent la vie au cours de ce pogrome, qui dure jusqu'au 15 mai.

- Des troupes de l'Armée nationale ukrainienne se livrent à un pogrom dans la ville d'Ivantchik (province de Podolie). 2 juifs sont tués, un troisième blessé.

- 


6 juifs sont massacrés à NovoKonstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrome que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne. 



1938

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1942.

- 200 juifs sont arrêtés par les nazis et 5 abattus dans le village de Sinelnikov, près de Dniepropetrovsk (Ukraine).

1943.

- En dix jours, 3 500 juifs sont tués par les SS et la police ukrainienne à Przemyslany (Ukraine).

- 

A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

- Hans Frank envoie à Hitler une liste de biens juifs confisqués et volés : 94 000 montres d’hommes, 33 000 montres de femmes, 25 000 stylos, 14 000 ciseaux.

1944

- Liquidation du camp de Biala Podlaska (du côté de Lublin), où 300 artisants vivaient encore. Ces juifs sont déportés au camp de concentration de Maïdanek.



- Quand les trains bondés de juifs hongrois déportés s'arrêtent à la gare de Kysak (Slovaquie) en route vers les camps de concentration polonais, les Allemands qui les escortent détroussent et massacrent plusieurs juifs. 



- Les 2 700 juifs de Papa (Hongrie) sont rassemblés dans un camp de concentration installé dans une usine.

1944.

- Début de la déportation de 25 000 juifs d'Ujgorod (Ukraine ) et de sa région en direction du camp d'extermination d'Auschwitz. La déportation s'étend sur plusieurs jours.

Les commentaires sont fermés.