27/05/2015

18 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096.

- Les armées de la première croisade atteignent Worms, sur le Rhin (Allemagne), mais les juifs les plus riches reçoivent la protection, moyennant finances, de l'évêque qui les abrite dans son propre château. Les 500 autres juifs restés dans leurs maisons sont égorgés. La ville est pillée et les rouleaux de la Loi sont brûlés. Parmi les victimes se trouve le rabbin Salomon avec sa famille.

1721.

- Un autodafé a lieu à Madrid au cours duquel des descendants de juifs contraints au baptême sont accusés d'être des « judaïsants », c'est-à-dire de pratiquer clandestinement la religion juive. Parmi les victimes figure une femme âgée de quatre-vingt-seize ans, qui est brûlée vive.

1919

- 14 juifs sont massacrés, 9 blessés et 15 femmes et jeunes filles juives sont violées au cours d'un pogrom de trois jours à Ivankov (du côté de Kiev), auquel se livrent des bandes commandées par Struk, un allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne.

1942.

- 180 juifs sont fusillés et 350 déportés vers des camps de travail à la suite d'une Action exécutée sur une grande échelle dans le ghetto de Plumacz (Ukraine).

- 2 000 juifs du ghetto de Wolkowysk (U.R.S.S.) sont arrêtés et tués près de la ville. Cela donne naissance à une résistance clandestine juive qui coopère avec les partisans combattant dans les bois.

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto de Siedliszcze (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- 2 511 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944.

- 160 juifs déportés du camp de regroupement de Drancy, près de Paris, sont fusillés par les nazis dans le camp de travail forcé de Proyanovska à Kovno (Lituanie).

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

Les commentaires sont fermés.