27/05/2015

20 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1919 



- Les Haidamak (cosaques et paysans ukrainiens) de Simon Petlioura, commandant en chef de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Orinine (province de Podolie). 16 juifs sont tués, de nombreux autres battus à coups de plat de sabre et plusieurs femmes juives violées. 



1940



- Création du camp d'extermination et de concentration d'Auschwitz-Birkenau .
 
- Le camp de Neuengamme devient autonome. Créé en 1938, il est d'abord un Kommando de Sachsenhausen où les détenues travaillent dans une briqueterie confisquée à des Juifs.  Jusqu'en 1945 le camp accueillera près de 100.000 détenus

1942.

- 986 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie)

- 1 540 juifs de Belz (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Pendant deux jours, 3 400 juifs sont déportés de Brzeziny (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.

1943

- Au ghetto de Varsovie : Stroop affirme fièrement : « Le ghetto n’est plus», et dresse un bilan minutieux des résultats obtenus :
Sur un total de 56 056 Juifs capturés, près de 7 000 ont été abattus sur place et 6 929 transférés à Treblinka ( camp des chambres à gaz et des fosses communes) de sorte qu’en tout 13 929 Juifs ont été liquidés. de plus 5 000 à 6 000 ont du probablement périr par suite du dynamitage et des incendies. On a détruit 631 abris. a l'exemption de 8 immeubles (quartier de la police, hôpital, etc...) tout le ghetto a été complètement rasé. Ce qui n’a pas été dynamité, reste uniquement sous forme de murs calcinés...


- 200 juifs sont assassinés en deux jours par la police ukrainienne à Moravica (Ukraine).

1944.

- Le soixante-quatorzième convoi de wagons à bestiaux quitte le territoire français avec 1 200 hommes et femmes, qui avaient été regroupés et détenus à Drancy. Ils sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 904 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée.



Les commentaires sont fermés.