27/05/2015

21 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- Les Haidamak (cosaques et paysans ukrainiens) de Simon Petlioura, commandant en chef de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Orinine (province de Podolie). 16 juifs sont tués, de nombreux autres battus à coups de plat de sabre et plusieurs femmes juives violées.

1921 



- Jaffa et à Tel-Aviv, 34 juifs sont massacrés par les Arabes

1935

- En Allemagne, interdiction aux juifs de s'enrôler dans l'armée

1942 



- 1000 juifs sont déportés du ghetto d'Olkusz (du côté de Cracovie) au camp d'extermination d'Auschwitz.



- 2 000 juifs d'Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- 

2 200 juifs de la ville de Korzec (Ukraine) sont conduits hors la ville et exécutés. Moshe Krasnostawski, président élu du Conseil juif, se suicide en signe de protestation. Le Conseil juif organise alors un groupe de résistance. Environ 50 juifs parviennent à fuir dans les bois.



- Des jeunes juifs du ghetto de Lida (Biélorussie) se réfugient dans la forêt de Naliboki, où ils se joignent à d'autres groupes de résistants dirigés par Tuvia Bielski. 



- Pendant trois jours, 4 300 juifs de Helm (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor. Parmi eux se trouvent également 2 000 juifs de Slovaquie transférés provisoirement à Helm. 



1943.

- Les résistants du ghetto de Varsovie envoient leur dernier message.

- A Mochy (Pologne) la Gestapo fusille un juif qui se préparait à sortir du camp pour chercher du ravitaillement.

1944

- 260 juifs de l'île de Crète (Grèce) sont internés à Héraklion par la Gestapo avant d'être conduits à bord d'un bateau que les Allemands vont couler.

Les commentaires sont fermés.