03/07/2014

3 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919.

- 6 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrom dans la ville d'Imerinka.

- 9 juifs sont égorgés et de nombreux autres blessés quand des révoltés, des allié de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Bobrik (Russie).

1941.

- Les troupes allemandes occupent Dzisna (Biélorussie), incendiant la synagogue et tuant beaucoup de ses 6 000 juifs.

- Les troupes allemandes occupent Novogrudok (Biélorussie) et édictent aussitôt des mesures antijuives. Au début de la guerre, 6 000 juifs y vivaient, dont de nombreux réfugiés des provinces polonaises occupées par les Allemands.

- 573 juifs sont fusillés dans une ferme près d'Ozmiana (Biélorussie) durant deux jours.

- 3 500 juifs sont massacrés lors d'un pogrom auquel se livrent des Ukrainiens, avec l'approbation des Allemands, deux jours après l'entrée des troupes allemandes à Zloczov (Ukraine). Au début de la guerre, 14 000 juifs vivaient à Zloczov, dont de nombreux réfugiés de la Pologne occidentale.

- Des juifs ont vécu dans cette ville dès la fin du XVIe siècle.

- Lors d'un pogrom déclenché par les nazis et aidés par les Ukrainiens, 400 juifs sont massacrés à Drohobycz (Ukraine).

- Les troupes roumaines incendient les maisons juives de Zgurita (Moldavie). Les juifs fuient dans la campagne, où ils sont encerclés par les soldats roumains, lesquels tortureront les femmes juives.

- 300 intellectuels juifs de Bialystok (Pologne) sont assassinés par les nazis dans un champ près de la ville, lors de sa seconde occupation, qui dure de juin 1941 à juillet 1944 (la première ayant eu lieu en septembre 1939), au cours de laquelle on déplora plusieurs massacres.

1944.

- Plusieurs centaines de juifs malades, internés dans un camp de concentration situé dans une forêt près de la ligne de front, entre les gares de Krynki et de Vidreja (Biélorussie), sont fusillés par les SS.

- Pendant 5 jours, 13 000 juifs sont déportés de Debrecen (Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 5 963 juifs de Pecs (Hongrie) et des environs, enfermés dans le ghetto de la ville, sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. Le nombre des survivants n'est pas connu.

Les commentaires sont fermés.