10/07/2014

10 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

10 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1404.

- Les juifs de Salzbourg et de Hallein (Autriche), arrêtés le 4 juillet sous l'accusation de profanation d'hostie, sont conduits au bûcher. Ils sont brûlés vifs et les cadavres de 2 juifs qui se sont suicidés sont brûlés en même temps.

1510

- Les juifs de Berlin sont accusés d'avoir profané une hostie et d'avoir volé des vases consacrés dans l'église du village de Knoblauch, près de Berlin. 111 Juifs sont arrêtés  , dont 51 sont condamnés à mort et 38 brûlés sur le bûcher. Cependant, en 1539, la diète deFrancfort reconnaîtra l'innocence de tous ces Juifs.

1919.

- 43 juifs sont massacrés et 15 femmes et jeunes filles juives violées à Wachnova (Kiev).

- 12 juifs sont massacrés dans la ville de Woronovitzy (Podolie) quand les unités commandées par l'ataman Tiutiunnik, un allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, s'y livrent à des pogroms.

- De nombreux juifs sont massacrés et beaucoup d'autres fouettés ou battus à coups de plat de sabre, quand des troupes commandées par des alliés de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Novo­Konstantinov (Russie).

1941

- A moins de deux semaines après l'invasion nazie du nord-est de la Pologne, dans le village polonais de Jedwabne écrasé de chaleur, la chasse aux Juifs a commencé tôt, pour se terminer au crépuscule, dans une âcre odeur de chair brûlée, l’horizon barré par une épaisse colonne de fumée noire. Mille six cents Juifs, soit 60 % de la population du village, ont péri dans d’atroces souffrances. Tout au long de cette journée d’horreur, des hommes et des femmes ont été noyés, poignardés, égorgés ; des adolescents lapidés ; des bébés tués sur la poitrine de leur mère, puis piétinés ; une jeune fille décapitée. Rassemblés sur la place du marché, les survivants, tremblant d’effroi, ont ensuite été poussés jusqu’à la grange du charpentier, promptement arrosée d’essence et transformée en brasier. Devant la porte jouait un petit orchestre improvisé, bien insuffisant pour couvrir les hurlements. Plus tard dans la soirée, des malades et des enfants, découverts dans les maisons abandonnées, seront embrochés à coups de fourche et jetés à leur tour dans le feu.Les allemands filment cette tuerie, il n'y aura que 7 survivants.

- Les SS assassinent 250 juifs à Dovgaliszek ( Lituanie).

- 400 juifs sont arrêtés par les autorités militaires roumaines, qui fusillent 15 hommes à Belzy.

- 1 600 juifs sont assassinés en cinq jours par les SS dans les environs de Riga (Lettonie).

- Plusieurs juifs sont tués par les habitants de Minsk ( Biélorussie) à la suite d'une campagne de propagande antisémite.

- 150 détenus de la prison de Libau (Lettonie), dont de nombreux juifs, sont rassemblés par les nazis puis fusillés.

- 200 juifs sont tués quatre jours après l'entrée des Allemands à Chortkov (Ukraine), où vivent 8 000 juifs. En 1648, déjà, ils avaient terriblement souffert du pogrom auquel s'étaient livrés les cosaques.

1942. 

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 993 juifs destinés au camp de concentration de Theresienstadt.

- Les juifs des environs de Groningue (Pays-Bas), qui ont dû s'installer dans cette ville du nord du pays après l'invasion allemande, sont déportés en même temps que les juifs de Groningue même au camp de regroupement de Westerbork.

1943. 

- Durant trois jours, 5 000 juifs sont fusillés par les SS et la police ukrainienne dans le camp de travail forcé de Kamionka-Strumilova (Ukraine)

- Lors de la dernière Action dirigée contre les 4 000 juifs du ghetto de Zolkiev (Ukraine), beaucoup de juifs sont fusillés par les SS et de nombreux autres déportés au camp d'extermination de Belzec.

Les commentaires sont fermés.