06/07/2014

6 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.



1348.

- Lors de l'épidémie de peste noire, dont on rend les juifs responsables, ils sont partout cruellement persécutés. Quand l'épidémie atteint l'Espagne, la communauté de Tarragone (Catalogne), qui compte 300 membres, est massacrée. Les cadavres sont jetés dans une fosse et brûlés.

1936

- Décret organisant la liquidation des agences immobilières, des courtages en bourse et des agences matrimoniales juives offrant leurs services aux juifs en allemagne.

1941.

- Les troupes allemandes et roumaines occupent la petite ville de Secureni (Bessarabie), où habitent 5 000 juifs. 90 juifs surpris dans les rues sont massacrés. De nombreux autres se suicident.

- 400 juifs sont arrêtés à Ivanki (Biélorussie). Les hommes sont fusillés par les SS et les femmes déportées à Pinsk.

- Les SS assassinent 250 juifs à Klaszkovce (Ukraine).

- Les nazis fusillent 2 000 juifs dans la prison de Dünaburg (Lettonie).

- La police ukrainienne commence à liquider les juifs de Rohatyn (Ukraine).

- Deux jours après l'entrée des nazis à Riga (Lettonie), 400 juifs sont liquidés et toutes les synagogues détruites. Une unité de police auxiliaire composée de Lettons est formée dans le but de se livrer à des pogromes.

- Les troupes allemandes occupent la petite ville de Druya (Biélorussie) où vivent 1 500 juifs. Les SS commencent à massacrer les juifs en les accusant d'avoir collaboré avec les autorités soviétiques.

- Les nationalistes ukrainiens assassinent 500 juifs à Skalat (Ukraine) quand ils disposent d'une journée entière pour se venger des juifs.

- Après l'entrée des troupes roumaines à Czernovitz (Ukraine), les Allemands et les Roumains exécutent 3 000 juifs de Bila et de Klokuczka. On massacre même les patients de l'hôpital psychiatrique juif de Czernovitz.

1943.

- 2 417 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944.

- 3 305 juifs de Sopron (Hongrie) et des environs, qui étaient enfermés dans le ghetto de la ville, sont déportés par les SS au camp d'extermination d'Auschwitz. 42 d'entre eux seulement survivront.

- 1 200 juifs de Bonyhád (Hongrie ), transférés à Pecs le 1er juillet, sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 70 seulement survivront.

- Le même jour, 120 juifs de Tolna (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.



Les commentaires sont fermés.