12/07/2014

12 juillet, ce jour là, n'oubliez pas.

12 janvier, ce jour là, n'oubliez pas.

 

1555. 

- Le pape Paul IV promulgue la bulle infâme Cum nimis absurdum, dans laquelle il reprend sans pitié toutes les restrictions ecclésiastiques contre les juifs, jusque-là observées seulement par intermittence. Cela comprend la ségrégation des juifs dans un quartier particulier, désormais nommé « ghetto », le port d'un signe distinctif, l'interdiction de posséder des terres, d'être appelé avec déférence (par exemple « Signor ») et, pour les chrétiens, de faire appel à des médecins juifs ; vendre du blé et d'autres denrées indispensables leur étant également interdit, les juifs sont obligés de se cantonner dans le commerce des vieux habits et des marchandises d'occasion.

1919.

- 27 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et beaucoup de femmes et de jeunes filles juives violées lors d'un pogrom à Petchora, auquel se livrent des rebelles commandés par des alliés de l'Armée nationale ukrainienne.

1936.

- Ouverture du camp de concentration de Sachsenhausen

1940.

Les sionistes de Leova (Moldavie) sont arrêtés par les autorités soviétiques et envoyés en Sibérie.

1941.

- A Minsk ( Biélorussie), les nazis créent un ghetto et les juifs doivent porter un signe distinctif.

- Plusieurs dizaines de juifs sont fusillés par les Allemands qui atteignent Lida (Lituanie).

- 300 juifs environ sont fusillés dans le village de Malyuny, près de Vileyky (Biélorussie).

- Plusieurs centaines de femmes et de jeunes filles juives sont enlevées de leur domicile, violées puis fusillées par les SS durant la nuit à Khotin (Bessarabie).

- 12 intellectuels juifs de Rozana (Biélorussie) sont assassinés par les SS, entrés dans la ville deux semaines auparavant.

- Le jour du sabbat, 3 000 juifs de Bialystok sont arrêtés par les SS, qui les conduisent hors de la ville et les fusillent. Leurs veuves sont connues désormais comme les « veuves du sabbat ». Un ghetto est alors créé à Bialystok, où l'on enferme également tous les juifs des environs, soit un total de 50 000 personnes.

1942.

- 5 000 juifs quittent le ghetto de Rovno (Ukraine) pour Yanova Dolina, où ils sont tués par les SS. Certains parviennent à fuir dans la forêt, mais seul un petit nombre survivra.

- Compromis Oberg – Laval : contre la promesse que les Juifs français soient épargnés, le Gouvernement Français met à la disposition des SS sa police afin de procéder aux arrestations des Juifs non français. Laval propose que les Allemands « emmènent » aussi les enfants de moins de 16 ans...

1943

Un transport quitte Berlin avec 1000 Juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

Les commentaires sont fermés.