16/07/2014

16 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1099.

- Après la prise de Jérusalem, les troupes de la première croisade massacrent la population juive. Les juifs se réfugient dans leur synagogue, y mettent le feu et périssent dans les flammes.

- 63 juifs sont égorgés, 50 autres blessés et un nombre inconnu de femmes et de jeunes filles juives violées lors d'un pogrom à Bratzlav (Podolie), auquel se livrent des unités alliés à l'Armée nationale ukrainienne.

1936

- Création d’un camp de Tziganes à Marzahn, à l’est de Berlin.

1941.

- 20 intellectuels juifs sont arrêtés et fusillés à Tuczyn (Ukraine).

- Le rabbin Twersky et 57 médecins, instituteurs et avocats sont tués par les SS dans la ville de Khotin (Ukraine).

- La synagogue de Radzivillov (Ukraine) est incendiée, après que les rouleaux de la Torah ont été brûlés sur un bûcher.

1942

- Pendans deux jours, à la demande des Allemands, les forces de l'ordre du régime de Vichy arrêtent 13 152 Juifs étrangers au cours de la rafle du Vel' d'Hiv, parmi lesquels 3 031 hommes, 5 802 femmes et 4 051 enfants. Internés à Pithiviers et Beaune-la-Rolande, ils sont pour l'essentiel déportés dans les deux mois qui suivent, 6000 sont transférés à à drancy.

- Un transport de 895 internés juifs quitte le camp de regroupement de Westerbork pour le camp d'extermination d'Auschwitz.

 

Les commentaires sont fermés.