18/07/2014

18 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.



1290

- Le roi Edouard 1er ordonne l'expulsion de tous les juifs du territoire anglais avant le 1er novembre de cette année. Par la suite, tout juif trouvé sur ses territoires sera passible de mort.

1919.

- 0 juifs sont massacrés quand des troupes allié à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom à Litin (province de Podolie).

1941.

- 40 juifs de Vitebsk (Biélorussie) sont noyés par les SS dans la rivière Dvina.

- 2 000 jeunes gens du ghetto d'Opatov (Pologne) sont déportés vers divers camps de travail forcé. Un petit nombre parvient à se réfugier dans les forêts.

1942.

- 600 juifs sont assassinés par les nazis lors d'une révolte organisée par la résistance juive dans le ghetto de Szarkoszcyzna ( Biélorussie).

- À Bordeaux, le préfet régional et son secrétaire général  Maurice Papon font partir  un premier convoi de 172 personnes : 10 autres suivront jusqu'au 5 juin 1944, totalisant 1560 victimes.

1943

- Départ d’un convoi du camp de trasit de Drancy pour le camp d’extermination d’Auschwitz avec 1 000 déportés 440 seront gazés directement à leur arrivée 59 seront encore vivant à la libération.

- 1 000 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, 440 juifs déportés sont envoyés dans les chambres à gaz dès leur arrivée. Seuls 43 hommes et 16 femmes survivront jusqu'à la libération du camp par l'armée soviétique, en 1945.

- Les derniers 200 juifs de Miedzyrzec Podlaski, près de Lublin, soumis au travail obligatoire par les nazis, sont fusillés.

Les commentaires sont fermés.