19/07/2014

19 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.


1648.

- 2 000 juifs sont massacrés quand les cosaques de Bogdan Chmielnicki prennent Tchernigov (Ukraine).

1905.

- Pogroms de Kichinev Un second pogrom s'est déroulé le 19 et 20 octobre 1905. Cette fois, les émeutes débutèrent par des manifestations politiques contre le Tsar, mais se retournèrent contre les Juifs, partout où ils pouvaient se trouver. A la fin des émeutes, 19 Juifs avaient été tués et 56 autres blessés.

1919.

- Des 15 familles juives vivant à Jidovska-Grebla (Ukraine), 8 sont totalement anéanties par un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1940.

- Un ghetto est instauré à Zychlin (Pologne) et la population juive doit s'y installer.

1942.

- 999 internés juifs sont déportés du camp de regroupements de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz. 16 seulement seront encore en vie à la Libération.

- C’est ce jour de juillet que commencèrent à fonctionner les chambres à gaz d’Auschwitz-Birkenau.

- Création du camp de transit de Malines pour les juifs de Belgique.

- Des prisonniers de guerre soviétiques sont gazés à Chelmno.

1943.

- 3 500 Juifs sont pris du camp de Birkenau au ghetto de Varsovie pour rechercher parmi les ruines des objets qui auraient pu être laissés par les Juifs.

1944.

- 1 200 juifs de l'île de Rhodes (Grèce) sont rassemblés dans les bâtiments de l'état-major allemand puis déportés, après un passage à la prison Haidari d'Athènes, au camp d'extermination d'Auschwitz.

- En une semaine, Eichmann parvient à faire déporter 1 450 détenus juifs du camp d'internement de Kistarcsa (Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz, malgré l'opposition du régent Horthy, à l'époque chef de l'État hongrois.

Les commentaires sont fermés.