20/07/2014

20 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

1648.

- 12 000 juifs sont égorgés lors d'un massacre de trois jours auquel se livrent les cosaques de Bogdan Chmielnicki à Starodub (Ukraine).

1941.

- 381 personnes, des juifs en majorité, sont liquidées à Baranovitchi (Biélorussie) durant quatre jours.

- Début d'une marche de la mort pour 1 200 juifs de Lipkany (Moldavie). Au 6 août, tous ont péri.

- 800 hommes, femmes et enfants sont tués pêle-mêle dans la ville de Krzemieniec (Ukraine) par des collaborateurs ukrainiens.

- 2 000 juifs sont arrêtés et 1 075 liquidés à Slonim (Biélorussie) exécutée par la police de sécurité.

1942

- départ d’un convoi d’Angers ( france) pour Auschwitz avec 824 déportés, 14 survivants reviendront de la guerre.

- 827 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement d'Angers (France) au camp d'extermination d'Auschwitz, où 23 d'entre eux sont immédiatement gazés. Seuls 14 juifs survivront.

- 150 juifs de Trzebinia (Cracovie) sont conduits au centre de regroupement de Kozienice.

- 3 000 juifs du ghetto de Kovale Panskie (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- Tous les patients juifs des hôpitaux de Belgrade (Yougoslavie) sont assassinés par les SS.

1943.

- 500 internés du camp de Hasag sont tués dans le cimetière juif de Czestochowa (Pologne).

- 2 209 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination de Sobibor.

1944.

- Des enfants juifs sont arrêtés lors d'une rafle à Paris, quand les nazis apprennent qu'ils sont cachés dans des familles françaises.

Les commentaires sont fermés.