17/07/2014

17 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

1287.

- 90 hommes, femmes et enfants juifs sont égorgés quand l'accusation de meurtre rituel contre les juifs d'Oberwesel (Allemagne) se propage : les persécutions atteignent la communauté de Münstermaifeld, dans la vallée du Rhin.

1349.

- Les juifs de Meiningen (Thuringe, Allemagne) qui ont survécu au massacre du 10 avril sont arrêtés et brûlés sur le bûcher.

1648.

- 600 juifs sont égorgés quand les hordes cosaques de Bogdan Khmielnicki s'emparent de Pavolocz (Ukraine).

1919.

- De nombreux juifs sont massacrés quand des unités commandées par Volynetz, lié à l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Teplik (Podolie).

1941

- Entre le 17 juillet et le 31 août , 85 578 Juifs sont abattus en URSS. Ces massacres massifs continuèrent  au long de l’année 1941 et au-delà de celle-ci.

- Heydrich ordonne d'exécuter tous les juifs russes prisonniers.

- A Lwow (Ukraine), les nazis ordonnent le port obligatoire d'un signe distinctif pour les juifs. Ceux qui ne le porteront pas seront fusillés. Les juifs doivent verser également une « contribution » de 20 millions de roubles.

- 1 200 juifs sont conduits hors de Slonim (Biélorussie) et assassinés par les SS. Les juifs doivent également payer une amende de 2 millions de roubles, et un Judenrat (Conseil juif) entre en fonction.

- Les juifs sont assassinés par les envahisseurs allemands et roumains à Belgorod­Dnestrovskiy (Weissenburg, Bessarabie).

- 10 000 juifs sont assassinés par l'unité d'action D à Kichinev (Bessarabie), où vivent 70 000 juifs au moment de son occupation par les troupes allemandes et roumaines.

1942.

- 995 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie), où ils sont fusillés par les SS.

- Les SS tuent 2 500 juifs à Druya (Biélorussie).

- Second jour de la grande rafle dans la région parisienne, ordonnée par les autorités allemandes d'occupation et exécutée par les autorités françaises : tous les juifs qui n'ont pas été arrêtés le premier jour sont recensés puis transportés vers divers centres de regroupement, d'où ils sont déportés vers plusieurs camps de concentration à l'Est.

- 928 juifs internés à Pithiviers, un camp de regroupement en zone occupée, sont déportés dans des wagons bondés au camp d'extermination d'Auschwitz. 18 d'entre eux seront encore en vie à la libération d'Auschwitz en 1945.

- 1 500 juifs de Radomysl (Ukraine) sont déportés au camp de travail forcé de Dembica.

- 7.000 juifs de Salonique sont regroupés et inscrits au travail forcé dans les marais infestés de malaria ou les mines de chrome.

- Au cours d'une réunion avec la Gestapo, les responsables de la police française insistent pour que les enfants juifs de 2 à 15 ans soient également déportés.

- Himmler visite Auschwitz-Birkenau et assiste au gazage de déportés juifs.

Les commentaires sont fermés.