23/07/2014

23 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 2 juifs sont massacrés quand des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrom à Verkhova-Bibikovo (Podolie).

- 32 juifs sont massacrés, 50 autres grièvement blessés ou mutilés à coups de sabre et 30 femmes juives violées à Novo-Konstantinov (Russie) lors d'un pogrom déclenché par des unités commandées par Volynetz, un allié de l'Armée nationale ukrainienne.

1938

- Une carte d’identité spécial est attribuée aux Juifs de nationalité allemande et le 27 août ceux-ci doivent ajouter à leurs prénom celui de Sara ou Israël tandis que le 5 octobre les passeports doivent être marqués d’un grand «J» rouge.

1942.

- Début de l'utilisation massive des gaz au camp d'extermination de Treblinka (Pologne) en même temps que les premières évacuations du ghetto de Varsovie, avec l'arrivée du premier transport de juifs, tués quelques heures plus tard,

1944

- les Allemands déportent la communauté juive de Rhodes, près de mille sept cents hommes et femmes, enfants et vieillards.
A bord de trois rafiots, ils quittent leur île chérie et le lendemain les quelques cent Juifs de l’île sœur de Kos y sont aussi embarqués.

Un juif est déporté de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

Les commentaires sont fermés.