30/07/2014

30 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1905

- Plusieurs juifs sont tués et de nombreux autres blessés quand une bombe explose dans le quartier juif, pauvre, de Bialystok (Russie). Des patrouilles militaires tirent alors systématiquement sur les maisons juives avant d'y perquisitionner, tuant tous les juifs qu'ils trouvent. 40 juifs sont tués et beaucoup d'autres grièvement blessés.

1941

- 1 200 juifs de Czernovitz (Ukraine) sont arrêtés avec l'aide de la police roumaine, et 682 hommes sont fusillés.

- 350 juifs sont tués dans le ghetto de Vileyka (Biélorussie).

- 1 000 juifs du ghetto de Dünaburg (Lettonie) sont fusillés près de la gare par les SS.

1942

- Des juifs sont fusillés dans le camp d'internement de la police à Nis (Serbie, Yougoslavie), situé sur la colline voisine de Bubanj.

- Les SS déportent 2 000 juifs du ghetto de Raya Ruska (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec (Pologne).

- 100 jeunes filles juives du ghetto de Javorov sont déportées au camp de travail forcé de Janovska (Ukraine).

- 25 000 juifs de Minsk (Biélorussie) sont massacrés durant trois jours, une entreprise sur une grande échelle par les SS et des unités de collaborateurs biélorusses.

1943

- Les derniers 500 juifs de Sasov (Ukraine), qui avaient été internés dans un camp de travail forcé, sont fusillés par les SS dans une forêt voisine. Plusieurs dizaines de prisonniers se défendent jusqu'au bout.

1944

- 166 juifs sont déportés de Toulouse au camp d'extermination d'Auschwitz.

Les commentaires sont fermés.