31/07/2014

31 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.


1905

- Un pogrom de deux jours éclate à Kertch (Russie) : les maisons et les magasins juifs sont pillés et un membre de l'autodéfense juive est tué par balles.

1919

- 500 juifs sont égorgés, 36 grièvement blessés et mutilés, de nombreuses femmes et jeunes filles juives violées quand des unités commandées par Liachovitch, lié à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom de deux jours à Tulczyn (Podolie).

1938

- En Allemagne, un décret permettant au ministère de la justice d'annuler les testaments juifs contraires « au sain jugement du peuple

1941

- Le haut chef SS Reinhard Heydrich se fait signer par Hermann Göring, n° 2 du régime, un ordre officiel secret qui lui confie la recherche et la mise en œuvre d'une « solution finale au problème juif »

- Massacre à Kichinev de 12.000 Juifs par les SS.

- Göring confie à Heydrich l'évacuation de tous les juifs d'Europe.

1942

- 1 007 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork et 1 049 hommes et femmes du camp de regroupement de Pithiviers (France) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, 14 survivront à la libération.

- 1 000 juifs arrivant à Minsk (Biélorussie) du camp de concentration de Theresienstadt sont déviés sur Baranovitch, où ils sont entassés dans des wagons puis gazés.

- 1.000 juifs sont transférés du camp de Thierenstadt à Baranowice, où ils sont mis à mort dans des camions à gaz.

- La police française prend la décision de déporter d'abord les mères juives des camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande.

1943

- Un convoi part du camp de transit de Drancy  pour le camp d’extermination d’Auschwitz avec 1 000 déportés, 727 seront gazés. 28 hommes et 18 femmes survivront à ce massacre.

- 1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, où 727 d'entre eux sont aussitôt gazés.

- 1 563 juifs, dont 20 enfants, sont déportés du camp de regroupement de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Seuls 40 déportés de ce vingt et unième transport survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

1944

- 178 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 300 orphelins juifs sont déportés de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont gazés.

- 20 juifs, appartenant à un groupe qui effectue une marche de la mort de Varsovie à Zychlin, meurent d'épuisement à Lowicz (Pologne).

- 1 300 juifs sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, où 726 d'entre eux sont immédiatement gazés. 209 hommes et 141 femmes survivront jusqu'à la libération du camp par l'armée soviétique, en 1945.

- 213 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

- Un vingt-sixième transport avec 563 juifs, dont 47 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 186 juifs survivront jusqu'à la libération du camp, quelques mois plus tard.

- Un train quitte Paris avec à son bord 300 enfants déportés.

- Le dernier train « Convoi N°75 » quitte Drancy-Le-Bourget pour Auschwitz. Les convois ont déporté 75.721 juifs au moins,  de France, dont 23.000 ressortissants français et 47.000 étrangers. Moins de 2.500 sont revenus.

Commentaires

Je me permets de rappeler que le convoi N° 75 a quitté la gare de Bobigny le 31 mai 1944 et est arrivé à Auschwitz le 2 juin.

Écrit par : JMT | 02/08/2012

Les commentaires sont fermés.