01/08/2014

1er août, ce jour-là, n'oubliez pas.

1er août, ce jour-là, n'oubliez pas.

1298

- La communauté de Meiningen (Allemagne) est exterminée lors des persécutions de Rindfleisch, du nom de leur responsable, un chevalier allemand. Parmi les victimes se trouvent le scribe Isaak ben Samuel, sa femme Goldlin et leurs 5 enfants.

- A Nuremberg, après s'être réfugiés dans le château, au cours des mêmes persécutions, les juifs de la ville sont égorgés.

1819

- En réaction à l’amélioration du statut des Juifs, une immense réaction populaire antisémite voit le jour en Allemagne. Elle commence à Wurburg et Francfort et se répand dans toute l’Allemagne. Le principal dommage causé aux Juifs est sous la forme d'agressions verbales. Dans toute l’Allemagne, les Juifs sont interpellés aux cris de Hep Hep et battus, les quartiers Juifs sont pillés.

1941

- En cet année est créé le ghetto de Bialystok dans deux petits secteurs de la ville séparés par le fleuve Biala. Il est entouré d’une barrière en bois et d’une clôture de barbelés. Comme pour les autres ghettos, l'espace est insuffisant deux ou trois familles s’entassent souvent dans une seule pièce.

- 411 personnes sont arrêtées par les nazis à Kichinev (Bessarabie) et fusillées hors de la ville. 39 victimes, seulement blessées, sont ramenées dans le ghetto.

- Après l'entrée des Allemands, le 23 juin, 6 000 juifs sont entassés dans le ghetto de Siemiatycze, près de Bialystok. Parmi eux se trouvent 2 000 juifs qui avaient fui la Pologne occidentale et des juifs originaires de petites villes

- Les derniers juifs de Khotin (Bessarabie) sont fusillés dans le village de Barnova, à l'est de la ville, après que les soldats roumains leur ont fait creuser leur propre fosse commune.

- 682 juifs sont assassinés et les maisons juives pillées lors de la liquidation systématique de la population juive de Czernovitz (Ukraine) par les SS et leurs alliés roumains.

1942

- 1 800 juifs sont déportés de Vasilishak (Vilna) à Szczuczyn.

- Les SS déportent tous les juifs de quatorze à trente-cinq ans de Rymanov (Pologne) au camp de travail forcé de Plaszow, où beaucoup d'entre eux sont tués.

- Environ 1 000 juifs de Cracovie et de Lancut (province de Rzeszow) sont déportés au camp de transit de Falkinia. Les vieillards et les enfants sont fusillés par les SS en traversant la forêt de Nechzioli. Les autres déportés poursuivent leur route vers le camp de Falkinia.

- 5 000 juifs de Bedzin (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1943

- Début de la liquidation du ghetto de Kamionka, une banlieue de Bedzin (Pologne), le jour anniversaire de la deuxième déportation des juifs de cette ville. Cela prend deux semaines par suite de la résistance des juifs.

- 600 juifs sont fusillés par la Gestapo lors de la déportation des internés du ghetto de Srodula à Sosnoviec (Pologne).

1944

- 6 juifs et le bienfaiteur qui les a abrités, Pardo-Roques, sont assassinés par les nazis à Pise (Italie).

- Plusieurs centaines de juifs, venus à pied du camp de travail de Lublin jusqu'à Kielce (Pologne), sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 200 d'entre eux sont gazés par les SS dès leur arrivée.

- Un convois part depuis le  camp de transit de l’Italie, Fossoli di Capri, qui se trouve près de Modène avec des Juifs pour Auschwitz.
Le camp de Fossoli di Capri avait été crée par les italiens et placé en mars 1944 sous le commandement des allemands

 

Les commentaires sont fermés.