09/08/2014

9 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919

- 15 juifs sont tués, de nombreux autres grièvement blessés et beaucoup de femmes juives violées quand des bandes de révoltés, conduites par un allié de l'Armée nationale ukrainienne, se livrant à un pogrom à Talno (Kiev).

1940

- La Roumanie expulse les juifs originaires des provinces perdues.

1942

- Les nazis déportent 1 000 juifs du ghetto de Tarnogrod (Pologne) et 500 juifs de Bilgoraj (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils sont assassinés par les SS.

- Les nazis déportent 1 300 juifs de Karelic (Biélorussie) au camp de Novogrudok.

- Les SS tuent 500 juifs à Radun (Biélorussie).

- 200 jeunes juifs fuient le ghetto de Mir, près de Grodno (Biélorussie) pour rejoindre les bois, où ils luttent contre les nazis en tant que partisans.

1943 

- En deux jours, les SS assassinent 8 000 juifs à Krzemieniec (Ukraine). Un certain nombre de juifs se réfugient dans les forêts avoisinantes.

1944

- Le gouvernement polonais en exil à Londres et Léon Kubowitzki, secrétaire général du Congrès juif mondial, demandent à Mc Cloy, secrétaire adjoint américain à la Défense et qui sera, après la guerre, haut-commissaire en Allemagne, de bombarder les voies ferrées aboutissant à Auschwitz, mais rien n'a été fait.

Les commentaires sont fermés.