11/08/2014

11 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

11 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- 100 juifs de Chortkov (Ukraine) sont conduits dans les bois de Czarny Las pour y être tués.

- Premier gazage à Hartheim de détenus venus de Mauthausen.



1942



- 3 500 juifs sont assassinés par les SS à Zelov (Pologne) jusqu’au 30 septembre.



- La Gestapo et la police fusillent 14 juifs à Lututov (Pologne). 



- Début de la déportation des juifs du ghetto de Jaslo (Pologne) au camp d’extermination de Belzec. Au début de la

- 

Un deuxième convoi de 999 juifs quitte le camp de regroupement de Malines. Parmi les déportés figurent 147 enfants de moins de seize ans. 3 personnes de ce transport, seulement, seront encore en vie lors de la libération de leur camp, en 1945. 



1944 



- Un convoi organisé par Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon, quitte la ville avec 650 déportés à destination d’Auschwitz. Parmi eux, 308 sont juifs, dont 128 seront gazés dès leur arrivée. Les autres déportés sont des résistants. Il n’y aura que 48 survivants –32 hommes et 16 femmes- lors de la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945.



1945 



- Plusieurs juifs sont tués, en ce début d’après-guerre, lors d’un pogrom déclenché à Cracovie contre les rares survivants du génocide national-socialiste allemand. Le pogrom est l’œuvre de Polonais appartenant à des organisations réactionnaires.

Les commentaires sont fermés.