22/08/2014

22 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

22 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349

- Le plus grand nombre de victime est enregistré à Magenza (Mayence), où plus de 600 Juifs périssent. Dans cette ville, pour la première fois, les Juifs se défendent et tuent plus de 200 émeutiers, mais devant le nombre de leurs oppresseurs et la lutte inégale, ils se barricadent chez eux et face au choix de mourir de faim ou d'être baptisés, mettent le feu à leurs maisons et périssent dans les flammes. Deux jours plus tard, c'est le tour des Juifs de Cologne.

1614 



- Le quartier juif de Francfort-sur-le-Main (Allemagne) est attaqué par la populace conduite par le boulanger Vincent Fettmilch. Les désordres durent trois jours. De nombreux juifs sont tués ou blessés, les synagogues profanées. Par la suite, les juifs sont expulsés de Francfort. 



1648

- 

Les 40 000 habitants juifs de Narol (Pologne) sont faits prisonniers par les hordes cosaques de Bogdan Chmielnicki, qui se livrent à un horrible massacre. Parmi les victimes se trouvent des réfugiés des villages environnants, qui avaient cherché refuge contre les atrocités des cosaques. 



1941 



- 760 patients, dont 60 enfants, soignés à l'hôpital de Dünaburg (Lettonie), sont fusillés par les nazis près de la ville, à Aglona. Parmi les victimes, on compte de nombreux juifs. 



- 900 juifs de Budno (Ukraine) sont arrêtés par les nazis, conduits dans le cimetière juif et fusillés. Les nazis créent alors un Conseil juif chargé d'exécuter tous les ordres de la Gestapo.



- Les nazis entrent à Stolin (Biélorussie) et mettent fin à l'administration locale. Ils imposent aux juifs un tribut d'un million de roubles et prennent des otages afin d'en garantir le paiement. Désormais, des juifs sont tués quotidiennement dans la rue, soit par des policiers ukrainiens soit par des SS.

- Obligation est faite à toutes les salles de cinéma en Hollande de projeter le film antisémite « le Juif éternel ».

1942 



- 1 500 juifs de Sarnaki (Lublin) sont déportés par les SS, au camp d'extermination de Treblinka.


- 10 000 juifs sont déportés du ghetto de Siedlce (Pologne orientale) au camp d'extermination de Treblinka pour y être tués par les SS. Un certain nombre de juifs parviennent à se cacher.



- Près de 12 000 juifs de Zdunska Vola (Pologne) sont arrêtés par les SS durant trois jours, puis déportés au camp d'extermination de Treblinka.



- Tous les 6 900 juifs de Losice (province de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka et tués par les SS.




- Tous les juifs habitant la campagne autour de la ville de Wielun (Pologne) sont entassés par les nazis dans l'église Saint-Augustin de Wielun, où ils restent plusieurs jours sans nourriture et sans eau. Les malades, les infirmes et les vieillards sont assassinés par les SS à l'intérieur de l'église. Les 10 000 juifs restants sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1944 



- 2 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp d'extermination d'Auschwitz.

Les commentaires sont fermés.