23/08/2014

23 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 août, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349 


- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire atteignent Cologne (Allemagne), où la foule attaque la population juive. Bien que les juifs se défendent, la majorité de la communauté périt dans un incendie. Parmi les morts se trouve le rabbin Israel Thann.

1648

- La population juive de Koric (Ukraine) est massacrée par les hordes cosaques de Bogdan Chmielnicki.

1919 



- 14 juifs sont massacrés, 35 blessés et de nombreuses femmes juives brutalement violées à Jivatov (Kiev), au cours d’un pogrom auquel se livrent des unités commandées par Sokolov et d’autres détachements de l’Armée nationale ukrainienne.

- 5 juifs sont massacrés et 2 jeunes filles juives violées quand des unités de l'Armée nationale ukrainienne, sous le haut commandement de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom dans le village de Chibene (région de Kiev).

- Un pogrom est déclenché sur une grande échelle à Pogrebitche (Kiev) par des allié de l'Armée nationale ukrainienne. Le nombre de juifs tués se situe entre 300 et 400. 100 juifs sont blessés et de nombreuses femmes juives violées.

- 200 juifs sont égorgés, plusieurs jeunes femmes juives mutilées et violées, quand des révoltés commandés par les atamans Zeleny et Sokolov, alliés de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom sur une grande échelle à Tetiev (région de Kiev).

1920 



- 10 juifs sont tués par des soldats hongrois à Czelldömölk (Hongrie).

1929



- 67 habitants juifs d’Hébron sont massacrés par les Arabes à l’instigation du mufti de Jérusalem Amin el-Husseini. 



1940

- 1 000 jeunes juifs entre dix-huit et vingt-cinq ans sont rassemblés par les nazis à Czestochowa (Pologne) et déportés au camp de travail forcé de Ciechanov (province de Lublin). Aucun d'eux ne survivra.

1941 



- 1 500 juifs de Smolewicze (Biélorussie) sont fusillés sur le mont Gorodichtche. 



1942 


- Les internés du ghetto de Krzemieniec (Ukraine) sont fusillés, à l’exception de 1 500 jeunes juifs vigoureux, déportés au camp de travail forcé de Bialokrynica. Seuls 14 juifs de Krzemieniec survivront aux persécutions de la guerre.



- Les SS assassinent 2 000 juifs du ghetto de Janov (U.R.S.S.).



- 1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy (France) au camp d’extermination d’Auschwitz, où 908 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 3 hommes seulement survivront jusqu’à la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945.



- Un nouveau convoi, avec cette fois 519 déportés juifs, quitte le camp de regroupement de Westerbork pour le camp d’extermination d’Auschwitz.

- Encore 1 001 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz.



- 150 juifs sont fusillés par les SS et la Schupo (police de protection) lors de la liquidation du ghetto de Zdunska Vola (Pologne).

1943 



- Dans le ghetto de Bialystok, plus de 1.260 enfants âgés de 6 à 15 ans sont envoyés à Terezin (Theresienstadt). Beaucoup vont y mourir et les survivants seront expédiés à Auschwitz - Birkenau quelques semaines plus tard pour y être gazés le 7 octobre en compagnie des 53 adultes qui s’étaient offerts de les accompagner…

1944 



- Le camp de travail forcé de Mielec (Galicie) est liquidé : 1 000 juifs sont fusillés par les SS. Les 2 000 juifs restants sont envoyés à Wieliczka.

- Libération du camp de concentration de Drancy, près de Paris. 1 500 internés sont libérés. Plus de 61 000 juifs ont été déportés de Drancy vers les camps d'extermination à l'Est.

- Suppression du ghetto de Lodz. 


- Le camp de Fossoli est évacué.

- Un nouveau camp est construit à Bolzano. Un convoi en partira à l'automne pour Auschwitz. Au total, 7.500 juifs (Sur 50.000) furent déportés d'Italie. Moins de 800 revinrent.

Les commentaires sont fermés.