28/08/2014

28 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



28 août, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1919 



- 25 femmes juives sont violées et de nombreux juifs blessés à coups de sabre et de fouet lors d’un pogrom de trois jours, auquel se livrent des troupes ukrainiennes à Jabocritch (Podolie).



- 24 juifs sont tués à Vassilivtchin (du côté de Kiev) lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

-Dans la ville de Guermanovka (du côté de Kiev), 114 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées lors d’un pogrom déclenché par des unités de l’Armée nationale ukrainienne.

1936

- Arrestations massives dans le Reich de Témoins de Jéhovah.

1942 



- Pendant deux jours, 2 500 juifs du ghetto de Novy Targ (Pologne) et de 1 200 juifs arrêtés à Mikuliuce (province de Tarnopol) sont déportés par les SS au camp d’extermination de Belzec, où ils sont assassinés.

- 

Les SS assassinent 1 600 juifs à Rafalowka (Ukraine).

- 

600 juifs de Sobkov (Pologne) sont déportés par les nazis au centre de regroupement de Jedrzejov. 



608 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz. 



- Les SS et la police ukrainienne assassinent 1 800 juifs à Wlodzimierz (Ukraine).

- 

2 800 juifs sont tués par les nazis à Dabrowica (Volhynie, R.S.S. d’Ukraine) au cours d’exécutions massives. Les juifs résistent et plus de 1 000 fuient dans les bois.

- 

2 000 juifs du ghetto de Czoertkov (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec. 500 enfants, malades et vieillards sont fusillés sur place. 



- La ville de Sarny (Ukraine) est « libérée de ses juifs » quand le ghetto est définitivement liquidé. Le cimetière juif est saccagé, les pierres tombales servant à paver les rues. Un petit groupe de juifs parvient à se réfugier dans les bois, où il lutte contre les groupes nationalistes ukrainiens de Bandera, qui collaborent avec les Allemands contre l’U.R.S.S. 
Après la guerre, 20 de ces partisans juifs reviendront à Sarny.

- 

1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy (France) au camp d’extermination d’Auschwitz, où 929 d’entre eux sont aussitôt gazés. 8 hommes seulement survivront lors de la libération du camp par l’armée soviétique, en 1945. 



- Des milliers de juifs des camps de Narva, Tallin et Klooga (Estonie) sont déportés par mer au camp de concentration du Stutthof. Des centaines d’entre eux meurent en cours de route.

- 2 000 juifs du ghetto de Skawina (Pologne) et 2 700 juifs du ghetto de Zloczov (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où tous sont immédiatement assassinés par les SS.

Les commentaires sont fermés.