07/09/2014

7 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



7 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

1939 



- 7 juifs sont tués par la Wehrmacht, l’un d’eux étant brûlé vif, dans le village de Zgierz au sud-ouest de Varsovie.



- Les Allemands occupent Aleksandrow Lodski (Pologne),où vivent 3 500 juifs. La synagogue est brûlée avec les rouleaux de la Torah. Tous les ouvrages religieux avaient été confisqués chez les particuliers et rassemblés à la synagogue. De nombreux juifs qui tentent de sauver leurs livres sont tués. En outre, 60 juifs sont fusillés par la Gestapo et la police. 



- Les troupes allemandes occupent Pultusk (du côté de Varsovie), où vivent 9 000 juifs, et en tuent 14.

1942 


- Plusieurs centaines de juifs de Kuty, 20 juifs de Zablotov, 200 juifs de Zabie, 4 500 juifs de Sniatyn, des juifs du ghetto de Kolomyya (Ukraine), des juifs de Sinolin, 100 juifs de Roznow, 500 juifs de Pistyn et 800 juifs de Zablonow (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec. Les juifs de Kolomyya, Zabie, Roznow, Pistyn et Jablonow sont tués quelques heures après leur arrivée.

- 1 300 juifs de Poczasov (Ukraine), sont conduits hors de la ville et assassinés par les SS et des policiers ukrainiens.

- Un convoi de 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz, où 889 déportés sont gazés dès leur arrivée. 34 hommes seulement survivront jusqu’à la libération du camp, en 1945. 



- Les juifs du ghetto de Kossov (Ukraine) sont conduits sur la grand-place, tandis que les Allemands et des policiers ukrainiens fouillent les maisons à la recherche de juifs qui s’y cacheraient. 150 sont découverts et fusillés sur place. 600 juifs sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne). 



1943 



- 987 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d’extermination d’Auschwitz. 



1944 



- 29 juifs sont déportés de Vienne au camp d’extermination d’Auschwitz. Après sélection, 4 femmes juives restent dans le camp. Les autres déportés sont gazés.

Les commentaires sont fermés.