22/09/2014

22 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

22 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1287 



- 6 juifs du village de Lahstein (Allemagne) sont massacrés à la suite de l'accusation de meurtre rituel portée contre les juifs d'Oberwesel. 



1928 



- A Messena (Etat de New York, Etats-Unis), un enfant de quatre ans disparaît l'avant-veille de Kippour. Le Ku Klux Klan affirme que les juifs ont kidnappé l'enfant.Le quartier juif est encerclé par des curieux qui regardent à l'intérieur des maisons juives à la recherche de l'enfant. Le soir de Kippour, les portes de la synagogue sont bloquées. Une émeute éclate, mais l'enfant est retrouvé sain et sauf le lendemain. 



1939 



- En application de l'accord germano-soviétique, les Allemands remettent Brest-Litovsk (Pologne) aux autorités soviétiques. 30 000 juifs y vivent à l'époque, la communauté remontant au XIVe siècle. Les autorités soviétiques arrêtent et déportent immédiatement en Sibérie les notables de la communauté et liquident les institutions juives. 

-

- Les 3 000 juifs de Lancut (Pologne) sont conduits hors de la ville vers la rivière San, la frontière soviétique, et obligés de traverser la rivière à la nage. De nombreux juifs périssent noyés, beaucoup d'autres sont tués par les nazis. 
 



1941



- Les SS assassinent 1 200 juifs à Wiloczan (Lituanie). 



- Le jour de Rosh ha-Shana, le Nouvel An juif, le ghetto de Pruzana (Biélorussie) doit être agrandi par suite de l'arrivée de 2 000 juifs des environs et de 2 000 juifs de Bialystok.

- Le jour de Rosh ha Shana, Mgr Josef Tiso, président de la République slovaque, créée par les Allemands en 1938 après l'occupation de la Tchécoslovaquie et tout à leur dévotion, ordonne aux juifs de porter l'étoile jaune.



- Le jour du Nouvel An juif, 28 000 juifs de Vinnitza (Ukraine) et de ses environs, enfermés dans le ghetto de la ville, sont assassinés par les nazis. Parmi eux se trouvent 2 500 juifs de Litin . 


1942



- Un autre convoi de 1 000 juifs, en majorité des vieillards de Tchécoslovaquie, quitte le ghetto de Theresienstadt en direction de l'est. On pense que ces juifs ont été déportés à Minsk pour y être assassinés, mais on ne connaît aucun survivant.



- Les SS et la police ukrainienne assassinent 2 000 juifs à Aleksandia (Volhynie).



- 225 juifs sont brûlés dans leurs maisons par les SS à Syrokomia (du côté de Lublin).



- 1 800 juifs sur les 7 000 internés dans le ghetto d'Opatov (province de Kielce, Pologne) sont sélectionnés et déportés dans les camps de la région de Lublin.

- 2 500 juifs de Jadovo (du côté de Varsovie), 2 800 juifs de Sokolov Podlasi (du côté de arsovie) et 7 500 juifs de Wegrov (du côté de Varsovie), où restent 100 juifs, sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.


- A Sokolov Podlaski, 500 juifs réussissent à se cacher mais sont découverts par les nazis et fusillés. 700 juifs parviennent à se réfugier dans les bois, mais, pour la plupart, ils sont tués eux aussi par les nazis. Seul un petit nombre de juifs de cette ville parvient à se joindre aux partisans.

Les commentaires sont fermés.