25/09/2014

25 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1939.

- Bombardfements intensifsx d'artillerie pour détruire les quartiers Juifs de Varsovie durant la fête juive de Yom Kippour.

1941 



- A l'entrée de la première brigade de cavalerie SS en Polésie (U.R.S.S.), son commandant, Fegelein, ordonne : " Tous les partisans doivent être fusillés. Tous les juifs doivent être considérés comme des partisans et fusillés aussi. Les femmes et les enfants juifs doivent être refoulés vers les marais. "



- Les SS assassinent 1 000 juifs dans le village d'Olkieniki (Biélorussie).



1942



- 4 000 juifs de Kaluszyn (du côté de Varsovie) et 700 juifs de Stanislavov (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.



- 928 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork partent pour le camp d'extermination d'Auschwitz

- Un convoi avec 1 004 juifs, hommes et femmes, de diverses nationalités du camp de regroupement de Drancy (France) partent pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 878 seront directement gazés, 15 déportés seulement du convoi survivront jusqu'à la libération de camp en 1945.



- Quarante-huit heures après Yom Kippour, le jour du Grand Pardon, tous les juifs d'Ivanovo (Biélorussie) sont assassinés. 



1944 



- Les  juifs des camps de concentration de la région de Riga (Lettonie), tels Kaiserwald et Salaspils, sont déportés par mer au camp de concentration du Stutthof, près de Dantzig (Gdansk). Les internés non valides ont été fusillés dans les camps ou dans les forêts voisines.

- Yom Kippour à Birkenau. 2 000 garçons se voient promettre une ration supplémentaire de pain. En réalité, 1 000 seront sélectionnés par Mengele pour aller dans les chambres à Gaz.

Les commentaires sont fermés.