29/09/2014

29 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



29 septembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 

 
1891 



- Plusieurs juifs sont massacrés au cours d’un pogrome la veille de Kippour, à Starodub (Ukraine).

1933

- Une loi interdit aux Juifs d'être propriétaires de terres.

1939

- 

Les Allemands occupent Varsovie où vivent 393 950 juifs, le tiers de la population totale. 
Les juifs ont vécu à Varsovie depuis la fin du XIVe siècle. Leur histoire fut mouvementée, la ville ayant appartenu à la Pologne, à la Prusse, à la Russie et finalement à nouveau à la Pologne.

- 

Au nombre de 5 000, tous les juifs de Wyszkow (Varsovie) sont rassemblés quelques jours après l’occupation allemande et chassés de l’autre côté de la frontière germano-soviétique : on les envoie vers l’est, où ils doivent survivre par leurs propres moyens.

1941 



- Tous les juifs de Kiev (Ukraine) et des environs doivent se faire recenser auprès des autorités après que l’armée allemande a occupé la ville le 27 septembre. Ceux qui se sont rassemblés près du cimetière juif, sur l’ordre des nazis, sont conduits dans le ravin de Babi Yar. Là, selon les rapports officiels des SS, 33 771 juifs sont fauchés à la mitrailleuse ce jour-là et le lendemain.

- Les 29 et 30 Septembre 1941, à Babi-Yar, près de Kiev, 33771 Juifs sont exécutés. A l'automne, 600 000 Juifs Soviétiques ont été assassinés.

1942



- Les nazis assassinent 150 juifs du village de Kobylniki, près de Minsk (U.R.S.S.).



- Un transport de 2 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour celui de Maly-Trostinets (R.S.S. de Biélorussie).



- A la suite d’une rafle, les 2 000 juifs restant à Amsterdam, dont les responsables du Conseil juif, sont arrêtés par les nazis et internés au camp de regroupement de Westerbork. Le Conseil juif se trouve ainsi dissous. 


- A la suite d'un soulèvement à Serniki (Ukraine), 850 juifs sont tués par les nazis. 150 juifs se réfugient dans les bois, où 10 seulement survivront.

- 16.000 Juifs de Pinsk sont exterminés par les Allemands.

1943 



- A Kiev (Ukraine), 325 juifs et prisonniers de guerre soviétiques doivent déterrer et brûler les cadavres des victimes du massacre de Babi Yar en septembre 1941 afin d’éliminer toute trace des fosses communes où les juifs sont enterrés. Bien qu’enchaînés, ils se révoltent : 311 d’entre eux sont tués le lendemain par les nazis. 



- 680 juifs éminents, protégés par le commissaire du Reich en personne, doivent quitter le château de Barneveld (province de Gueldre, Pays-Bas) : des SS les conduisent au camp de regroupement de Westerbork.

1943

- u camp de Szebnie, en Pologne, 1 000 prisonniers sont conduits dans les bois, déshabillés et abattus.

1944

- Un transport quitte le camp de concentration de Theresienstadt avec 1 500 juifs déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

Les commentaires sont fermés.