07/10/2014

7 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

7 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

 

1939

- 

Pendant deux jours, 48 juifs de Swiecie (Pologne) sont fusillés par les nazis.
 
- Himmler est nommé chef du commissariat du Reich pour le « Renforcement de la Nation Allemande ». Il décrète la déportation vers l'est des juifs du Wartheland,  
Hans Frank, lors une assemblée nazie en Pologne : « Mes chers camarades... Je ne pourrais pas détruire tous les poux et tous les Juifs en une seule année. Mais avec le temps, si vous m'aidez, ce but sera atteint ! ».

1940

- En France de Vichy, abrogation du décret Crémieux de 1870 qui avait donné la citoyenneté française aux Juifs d'Algérie. Les Allemands ordonnent à tous les Juifs de la zone occupée de se faire immédiatement enregistrer auprès des autorités.

1941

- 7 000 juifs du ghetto de Borissov (Biélorussie) sont fusillés dans un ravin près de l'aéroport durant deux jours. 



1942 



- Les SS assassinent 700 juifs à Lisoviki (du côté de Lublin). 



- 1 600 juifs du ghetto de Koniecpol (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- Le même jour, 2 000 juifs de Lagov (Pologne) et des environs sont déportés, eux aussi, à Treblinka, où ils sont tués dès leur arrivée. 


1943

- Un convoi quitte le camp de regroupement de Drancy (France) avec 1 000 juifs, hommes et femmes, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 33 juifs seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- Le même jour, un convoi de 21 juifs quitte Vienne (Autriche) en direction du camp d'extermination d'Auschwitz. 



- 1 260 enfants juifs du camp de concentration de Theresienstadt arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont gazés le même jour. Ces enfants venaient de Bialystok (Pologne) d'où ils avaient été déportés à Theresienstadt le 23 août.



- Le général Jürgen Stroop, responsable de la destruction du ghetto de Varsovie, arrive à Athènes, où tous les juifs doivent se faire recenser et se présenter à la synagogue ; ce recensement représente une première étape vers les déportations de mars 1944. De nombreux juifs se cachent, avec l'aide de l'Eglise orthodoxe grecque, conformément aux instructions de l'archevêque Damaskinos.  La ville compte 3 000 juifs, mais 3 000 réfugiés de Thessalonique s'ajoutent à ce chiffre.

- Du ghetto de Bialystok : les enfants survivants seront expédiés à Auschwitz - Birkenau pour y être gazés le 7 octobre en compagnie des 53 adultes qui s’étaient offerts de les accompagner…



1944 



- Environ 2 000 juifs hongrois ayant survécu au travail forcé dans les mines de Bor (Yougoslavie), qu'ils avaient quittées le 19 septembre, doivent s'arrêter à Cservenka (Hongrie), où les SS préparent des exécutions massives afin de libérer les routes pour les forces de l'Axe qui battent en retraite. 1 000 juifs environ sont fusillés le 7 et l e8 octobre, tandis que les autres reprennent leur marche et sont déportés dans les camps de concentration de Buchenwald et de Flossenbürg (Allemagne), où une poignée seulement survivra.

- 

Au cours d'un soulèvement, le détachement spécial juif du camp d'extermination d'Auschwitz incendie les fours crématoires, tue des SS, coupe les barbelés entourant le camp et prend la fuite. Mais beaucoup de ses membres ont été tués dans le combat contre les SS. On compte très peu de survivants.

Les commentaires sont fermés.