11/10/2014

11 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

11 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

1941 



- Un train de juifs déportés de Suczava passe par la gare de Czernovitz (Ukraine). Il est stoppé par les nazis et les gardes roumains afin de décharger les cadavres des juifs morts au cours du voyage dans des wagons glacés et bourrés de monde. Le train reprend alors sa route vers le ghetto de Czernovitz.

- 

Les nazis fusillent 400 juifs à Belgrade.

- 

Les juifs de Czernovitz sont parqués dans un ghetto, leurs biens confisqués. Par la suite, les internés seront déportés en Transnistrie. 



1942 



- 11 000 juifs du ghetto et des villages environnants d'Ostroviec (Pologne) sont rassemblés et déportés au camp d'extermination de Treblinka, où ils périssent tous.


- 

Environ 4 200 juifs de Lubartov (du côté de  Lublin) sont déportés aux camps d'extermination de Sobibor, Belzec et Maïdanek, où tous périssent. Parmi eux se trouvent 1 000 juifs qui, un an auparavant, avaient été déportés de Slovaquie à Lubartov. Cette dernière ville est déclarée " purifiée de ses juifs ".

- 3 000 juifs de Bicheva (province de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944

- 

Les SS fusillent 208 jeunes juifs d'Ujvidek (Yougoslavie), qui travaillent sur la voie ferrée. 12 juifs survivent.

- 

20 malades mentaux juifs de Venise sont internés dans le camp de concentration tristement célèbre de Risiera di San Sabba, près de Trieste, le seul camp nazi en territoire italien. Le soir du même jour, 5 ou 6 d'entre eux ont déjà été tués par les SS gardant le camp.

Les commentaires sont fermés.