31/01/2015

31 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1941

- 1 000 juifs de Pruszkow (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

- Hans Frank, gouverneur de la Pologne occupée, affame les Juifs dans le ghetto de Varsovie.

1942

- Création d'un ghetto à Krzemieniec (Ukraine). Les juifs doivent quitter leurs maisons et s'installer dans la zone du ghetto, où ils sont totalement isolés du reste de la population.

- Plusieurs centaines de juifs de Kharkov (Ukraine) sont massacrés dans le voisinage de Drobitzky Yar.

- Le général des SS Franz Stahlecker, commandant des Einsatzgruppen dans les pays Baltes, signale qu’il a déjà fait assassiner 229.052 Juifs.

1943

- Liquidation du ghetto de Prujana (Biélorussie). La ville est désormais " purifiée de ses juifs ". Quatre jours auparavant, les Allemands avaient commencé à vider le ghetto à toute vitesse. 2 500 juifs ont été déportés quotidiennement au camp d'extermination d'Auschwitz. Un petit groupe de jeunes gens parvient à fuir dans les bois, où ils lutte contre les Allemands.

30/01/2015

30 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

30 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1349



- La communauté juive d'Ulm (Allemagne) subit les conséquences de l'épidémie de peste noire. La foule est enragée. Toute la communauté juive de la ville périt.

- 

La communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) est accusée d'empoisonner les puits afin de propager la peste et de faire mourir les chrétiens. Tous les juifs, excepté les femmes enceintes et les enfants, sont brûlés sur le bûcher. Comme le veut la coutume de l'époque, les enfants sont baptisés afin que leur âme n'aille pas en enfer.

1939

- Discours d'Hitler au Reichstag menaçant la race juive d'extermination - au cas ou une guerre éclaterait en Europe.

1942 



- 150 adolescents du ghetto d'Otvock (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka, créé depuis peu.

1943

- 5.022 juifs sont envoyés de Theresienstadt à Auschwitz. 4.092 sont gazés.



1944



- Un transport de Milan (Italie) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les 563 déportés juifs sont gazés quelques heures après leur descente du train.

29/01/2015

29 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

29 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1942.

- Les SS massacrent 2 000 juifs dans le camp de concentration de Domanevka (Ukraine).

1943

- A Wierzbica, 15 polonais sont exécutés pour avoir aidé des Juifs à s’échapper.

- 1000 Juifs quittent Berlin à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- Déportation de 1 000 juifs du ghetto de Theresienstadt au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 hommes, femmes et enfants sont immédiatement envoyés dans les chambres à gaz, où ils périssent asphyxiés. 80 femmes sont sélectionnées pour le travail forcé au camp d'Auschwitz II - Birkenau. 120 jeunes gens sont affectés à la construction de routes.

- 659 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944

- A Cracovie, cinq polonais sont mis à mort pour avoir aidé des Juifs.


28/01/2015

28 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1943.

- Pendant deux jours, les SS déportent plusieurs centaines de juifs du ghetto de Wolkowysk (U.R.S.S.) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 9 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés au ghetto de Theresienstadt.

1945.

- A Malki (Pologne), 75 femmes juives sont fusillées par les SS.

27/01/2015

27 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 27 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1942.

- Les fascistes hongrois exécutent un raid sur Stari Bečej, un village situé près de Novi Sad (Yougoslavie), au cours duquel ils massacrent plus de 100 juifs.

- Après l'occupation de Benghazi (Libye) par les Britanniques, ce port est bientôt repris par les Germano-Italiens. La communauté juive est aussitôt attaquée, les magasins sont systématiquement pillés, puis, à la suite d'un ordre de déportation, pratiquement tous les juifs de Benghazi sont envoyés à Giadi, un camp dans le désert à 240 kilomètres au sud de Tripoli, où ils se trouvent soumis au travail forcé dans des conditions inhumaines, en plus d'une épidémie de fièvre typhoïde. 562 juifs périssent.

1943.

- 300 juifs du ghetto de Grodek Jagiellonski (Ukraine) sont fusillés par les SS.

- Création d'un mouvement de résistance juif clandestin dans le ghetto de Pruzana (Biélorussie). Les nazis apprennent son existence et décident de liquider le ghetto. Le 27 janvier commence la déportation des juifs, dont 2 500 sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz. Certains d'entre eux résistent vaillamment.

1945

- L'Armée Rouge en route pour Berlin découvre le camp d’Auschwitz et l’horreur de la barbarie nazie.

26/01/2015

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1531.

- A la suite d'un tremblement de terre qui épouvante les habitants de Santarém (Portugal), des moines incitent la population à s'en prendre aux juifs de la ville. Ces derniers se trouvent ainsi chassés dans les montagnes par un temps d'hiver particulièrement rigoureux. Beaucoup périssent de froid et de faim.

1942.

- Un transport de 1 196 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Au cours d'une exécution massive à Obecse (Yougoslavie), juifs et Serbes sont massacrés en même temps. En deux jours, 200 personnes, dont 100 juifs, sont assassinées par des soldats hongrois.

1943.

- 1 000 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 770 sont gazés dès leur arrivée. On envoie 130 jeunes femmes travailler au camp d'Auschwitz II - Birkenau, 100 hommes au camp annexe de Goleszow. De ce transport, 39 personnes seulement survivaient en 1945.

- Au cours d'une rafle dans le ghetto de Stanislavov (Ukraine), 1 000 personnes âgées, malades ou dépourvues de permis de travail sont arrêtées. Toutes sont massacrées dans le cimetière juif.

1945.

- Début d'une marche de la mort pour 1 000 femmes juives du camp de travail forcé de Neusalz (Pologne) jusqu'au camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) La marche dure six semaines. 200 femmes seulement arrivent à destination le 11 mars.

25/01/2015

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1338.

- Persécution des Armleder, ainsi appelés parce qu'ils se couvrent de pièces de cuir au lieu de l'armure métallique des chevaliers : des bandes de paysans et de vagabonds s'en prennent aux communautés juives de Franconie et d'Alsace entre 1336 et 1339. Armés de scies, de pelles et de massues, marchant derrière un emblème et une croix, les Armleder massacrent les juifs de Rufach (Alsace) dans un champ près de la ville, appelé par la suite Judenmatt, le « pré aux juifs ».

1941.

- 250 juifs de Jeziorna (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942

- En Allemagne, 150.000 Juifs sont affectés au travail pour pallier le manque de prisonniers soviétiques

1943.

- 2 120 juifs du ghetto de Jasionovka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- 949 Juifs, internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Le camp de concentration du Stutthof (Pologne) est libéré. On dénombre très peu de survivants.

- Début de la marche de la mort du camp de Stutthof.

24/01/2015

24 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

24 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas


1939
- Heydrich est chargé de la création du bureau central d’émigration juif : les visas de sortie sont accordés contre le paiement de lourdes sommes et la cession des biens juifs au Reich. R. Heydrich est de plus chargé de la préparation de la « solution finale de la question juive ».

1940.

- Toues les propriétés juives en Plogne doivent être déclarées et enregistrées

1942

- 

Plusieurs centaines d’intellectuels juifs de Kolomyya (Ukraine) sont rassemblés et massacrés.

1943

- 25 wagons à bestiaux transportant des malades mentaux de l’asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos situé près d’Apeldoorn (Pays-Bas) arrivent au camp d’extermination d’Auschwitz. Les déportés sont tués et leurs corps brûlés dans des fosses creusées à cet effet.

- 110 juifs appartenant à une brigade de travail sont fusillés par les SS dans les sables près du camp de Janovska, à Lwow (Ukraine).

01:05 Écrit par dorcas dans Ce jour là, n'oubliez pas | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : juifs, ukraine, wagons |  Facebook |

23/01/2015

23 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1639

- Un grand autodafé a lieu à Lima (Pérou). Sur 72 accusés, 63 sont des judaïsants condamnés à être brûlés sur le bûcher. Les autres sont soumis à des peines diverses.

1940

- L'achat des chaussures et de cuir est interdit aux Juifs en Allemagne.

1943

- 2 000 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz, où 1 800 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 200 jeunes gens sont sélectionnés pour travailler dans l’usine de L’IG Farben Buna-Monowitz (Auschwitz III).

- Un convoi de 516 juifs quitte le camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Un juif est tué par un garde allemand dans le camp de travail forcé de Bizerte (Tunise).

21/01/2015

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1268

- A Saint-Antoine, près de Paris, un juif baptisé de force est arrêté sur ordre de la municipalité pour être revenu au judaïsme. Comme il a le courage de rester ficèle à la foi juive, il est brûlé vif sur le bûcher.

1349

- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, avec leurs fausses accusations contre les juifs, touchent la communauté de Feldkirch (Autriche), causant de terribles souffrances à ses membres. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de détruire tous les chrétiens, les juifs sont brûlés sur le bûcher. 

Les juifs de Messkirch (Allemagne) connaissent un sort identique. Accusés, comme souvent à l'époque, d'avoir empoisonné les puits, ils périssent dans les flammes des bûchers.

1919

- 

La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.

1938

- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.

1941

- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.

1942

- 

Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.

1943.

- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski ( d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.

20/01/2015

20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1942

- Conférence historique de Wannsle(près de Berlin) sur la « solution finale ». Présidée par Reinhard Heydrich, chef du Reichssicherheitsahptamt, la conférence décide et planifie la liquidation de 11 millions de juifs européens en présence de nombreux représentants haut placés d’institutions officielles et d’Aldolf Eichmann, chargé d’exécuter l’ensemble du projet.

- Conférence de Wannsee, programme du gouvernement: déportation de tous les juifs européens vers l’est, pas un seul ne doit survivre.

- Mise en service du camp de Theresienstadt, près de Prague.

1943

- 

Un transport de 2 000 juifs quitte le ghetto de Theresienstadt en direction du camp d’extermination d’Auschwitz. 1 760 hommes, femmes et enfants sont poussés dans les chambres à gaz dès leur arrivée. 160 hommes et 80 femmes sont internés   au camp d’Auschwitz II-Birkenau.   

1944

- Le premier convoi de déportation de l’année quitte le camp de Drancy (France) avec 1 155 juifs destinés au camp d’extermination d’Auschwitz. 864 déports sont gazés dès leur arrivée au camp.

- 70 juifs âgés sont emmenés par les nazis de la maison de retraite juive de Trieste (Italie). Leur destination est inconnue. Aucun d’eux ne reviendra.

1945

- 4 000 juifs sont fusillés dans le camp d'Auschwitz II - Birkenau.

19/01/2015

19 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Les 7.500 juifs du Pays de Bade et de Sarre Palatinat sont internés dans le camp de Gurs sous l'autorité de Vichy. Il en mourra 800 pendant l'hiver 1941-1942.

- 12.500 autres juifs venus du Reich, d'Autriche et de Pologne sont internés dans les camps de Rivesaltes, Noé, Récébédou, Le Vernet et Les Milles.

- Installation d'un institut d'euthanasie à Hadamar.

1942.

- Au cours d'une opération exécutée par les fascistes hongrois, des centaines de juifs de la station balnéaire de Strand (Yougoslavie) sont envoyés à une marche de la mort et massacrés.

- Un transport de 1 000 juifs de Vienne arrive à Riga (Lettonie). De 70 à 80 jeunes gens sont sélectionnés pour le travail forcé dans un camp, les autres déportés sont fusillés à Bikerneku, au lieu-dit La Boulaie.

1945

- A Palmnicken, 9 000 personnes sont amenées au bord de la mer baltique ou elles sont abattues ou précipitées sur les rochers où elles trouvent la mort.

- 24 femmes juives du camp de Gwizd­zilny (Pologne) sont fusillées par les SS dans une forêt près de Skarlin (Pologne).

- A Mokre Slaskie (Pologne), les SS assassinent 15 déportés évacués du camp d'extermination d'Auschwitz, incapables d'avancer à pied.

- A Brzezce, 17 déportés sont tués pour les mêmes raisons. La plupart des victimes sont juives.

18/01/2015

18 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

18 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1670.

- A Metz (France), un enfant chrétien de trois ans disparaît. Le juif Raphaël Lévy est accusé de l'avoir tué à l'occasion d'un meurtre rituel. Torturé, il réaffirme son innocence. Quand l'enfant est retrouvé mort, on s'aperçoit qu'il a été victime d'une bête sauvage. Lévy croit qu'il sera bientôt libéré, mais il est condamné au bûcher et brûlé vif. Les habitants de Metz s'adressent ensuite au roi de France, lui demandant l'expulsion des juifs de la ville, ce qui leur est accordé.

1943

- Un train de Belgique arrive à Auschwitz, avec à son bord près de 2 000 personnes. 387 hommes et 81 femmes sont envoyés vers les baraques, 1 558 personnes sont gazées dès leur arrivée.

- Suite à la visite de Himmler à Varsovie, les Allemands décident de reprendre les déportations de Juifs vers les camps d'extermination : ils ne réussissent pas à saisir plus de 6.500 Juifs. Des pelotons allemands sont pris pour cible par des résistants armés. Une trentaine de soldats allemands sont tués. 1.171 Juifs sont tués à l'intérieur du ghetto.

- 6 000 juifs du ghetto de Varsovie sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. 1 000 d'entre eux sont fusillés sur place.

- 748 juifs quittent le camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), déportés à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les 200 juifs restant encore dans le ghetto de Sokolka (Pologne) sont assassinés. Quelques jeunes gens réussissent à se réfugier à Varsovie, où ils participent à la révolte du ghetto en avril 1943.

1944.

- 870 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

- 300 juifs de Buczacz (Ukraine), qui s'étaient réfugiés dans les forêts avoisinantes, sont massacrés par les nazis.

1945

- Les SS commencent à évacuer Auschwitz (31.894 détenus, Birkenau compris) et Monowitz (35.118 avec camps satellites de la périphérie). 58.000 détenus quittent le camp à pied par un froid glacial, les autres sont évacués en train. La marche de la mort débute.

- 3 000 juifs quittent le camp d'extermination d'Auschwitz pour une marche de la mort en direction de Geppersdorf (Allemagne). Lorsqu'ils arrivent à destination, en mars 1945, on ne compte plus que 280 survivants.

17/01/2015

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1939

- Par décret-loi, les Juifs ne peuvent plus exercer les professions de dentiste, vétérinaire ou pharmacien en Allemagne.

1942

- Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.

- Les nazis assassinent 22 juifs à Eupatoria (Ukraine).


- Les juifs de Zaandijk (Pays-Bas) doivent s'installer dans le quartier juif d'Amsterdam, munis seulement de bagages à main. 270 juifs se présentent. 98 juifs apatrides vivant à Zaandijk sont internés par les nazis au camp de Westerbork.

1944.

- Un transport de 417 juifs arrive de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés dès leur arrivée.

1945

- Plus de 40.000 personnes furent emprisonnées à Radogozs. 30.000 prisonniers y furent tués. Les allemands enfermèrent les prisonniers dans les bâtiments et y mirent le feu. Ceux qui tentèrent de s'échapper des baraques en flammes furent impitoyablement abattus. A la libération par les troupes russes, il n'y avait aucun survivant.

- A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent à la cible.

- Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique.

- Les camps de travail forcé de Skarzysko­Kamienna, Mielec et Plascov (Cracovie, Pologne), qui regroupent un total de 15 000 internés juifs, sont liquidés. 10 000 juifs sont fusillés, 5 000 déportés par train aux camps de concentration de Buchenwald et de Ravensbrück (Allemagne).

- Révolte des prisonniers du camp d'extermination de Chelmno (Pologne). 46 détenus juifs sont fusillés.

16/01/2015

16 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349.

- Lors des persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, toute la communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), hommes, femmes et enfants, est brûlée sur le bûcher. Ici aussi, on accuse les juifs d'avoir empoisonné les puits pour faire périr les chrétiens. La municipalité de la ville hérite de leurs biens.

- Les juifs de Bâle (Suisse) sont brûlés vifs, dans une hutte en bois construite dans ce but sur une petite île du Rhin. Seuls les enfants sont épargnés : on les arrache à leurs parents pour les baptiser et les élever en bons chrétiens.

1605.

- Autodafé à Lisbonne (Portugal) de 155 « nouveaux chrétiens », descendants de juifs forcés de se baptiser en 1497, quand le baptême en masse des juifs d'Espagne a lieu dans des conditions tragiques. Cette fois, l'Inquisition n'en veut pas à leur vie, mais le roi d'Espagne Philippe II, ayant grand besoin d'argent, confisque tous leurs biens, les condamnant seulement à la pénitence publique.

1942.

- 3 000 juifs de Lodz sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

1943.

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto d'Ostrowiec (Pologne) au camp de travail forcé de Sandomierz.

- 2 000 juifs du ghetto de Grodno (Biélorussie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Avant l'arrivée de l'armée soviétique, les 400 détenus juifs du camp de Sandomierz sont assassinés par les SS.

15/01/2015

15 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1755.

- Le dernier homme à être brûlé comme judaïsant à Lisbonne est Jeronimo José Ramos, un marchand de Bragance. S'étant évadé avant l'autodafé du 24 septembre 1752, il est repris pour se voir finalement condamné à mort, faute de s'être repenti.

1919.

- Des troupes commandées par Kozyr­Zyrko, allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrome contre les juifs d'Ovrutch (Volhynie). 32 personnes sont massacrées.

1920.

- Dans la ville de Gogolevo, l'Armée nationale ukrainienne, commandée par Romachko, se livre à un pogrome contre la population juive. 42 personnes sont tuées, 6 grièvement blessées.

1921.

- Le village de Dumanovka (Kiev) est le théâtre d'un pogrome exécuté sous les ordres de Strukovtzy, commandant d'une unité alliée à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 4 juifs sont massacrés.

1937.

- Suppression des allocations familiales

1942.

- 1 000 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au ghetto de Riga (Lettonie). Dès leur arrivée, 924 d'entre eux sont conduits dans une forêt voisine, où ils sont fusillés.

1943

- Les allemands vident le camp de détention de Zaslaw et envoient ses prisonniers à Belzec pour y être gazés. Sans eau ni nourriture, le train stationne 3 jours durant. Tous ses passagers sont morts, excepté Emil Manaster, qui a sauté du train.

- 27 juifs vivant à Bilgoraj (Pologne) sont pris et fusillés par les SS. Dans les forêts qui entourent la ville, un groupe de jeunes résistants juifs lutte sans répit contre les occupants allemands. Ils parviennent néanmoins à survivre jusqu'à la fin de la guerre.

- Les SS et la police ukrainienne massacrent 2 500 juifs du ghetto de Jaryczov Novy (Pologne).

- Deux transports quittent le camp de regroupement de Malines (Belgique) avec 632 juifs, dont 287 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne). 11 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp en 1945.

1944.

- Un vingt-troisième transport quitte le camp de regroupement de Malines avec 625 juifs, dont 62 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, en même temps que 351 gitans, dont 12 seulement survivront jusqu'à la libération du camp en 1945.

1945

- Au camp de travail de Brodnica, les femmes juives trop malades ou faibles pour être transportées, sont tuées.

- Une épidémie de Typhus sévie à Auschwitz. On dénombrera 20 000 morts

14/01/2015

14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1940.

- Sur 800 Juifs polonais faits prisonniers, 100 sont abattus en chemin vers la prison, 450 sont fusillés le lendemain, les autres le jour suivant

1942.

- A Szczakowa (Pologne), un juif est pendu en guise de représailles par la Gestapo.

- 1 000 juifs d'Izbica Kujawska (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

1943.

- Pendant plusieurs jours, une partie des 8 000 juifs du ghetto de Lomza (Pologne) est déportée au camp d'extermination d'Auschwitz. Les autres sont assassinés près de la ville, dans la forêt de Galczyn.

1945.

- 150 malades et membres du personnel de l'hôpital orthodoxe juif de Varosmajor (Hongrie) sont massacrés par des bandes de l'extrême droite.

13/01/2015

13 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1298.

- Au cours de la guerre entre Adolf de Nassau et Albrecht de Habsbourg, les habitants de Rufach (Alsace) accusent les juifs de la ville de préférer Adolf, alors qu'eux-mêmes sont partisans du duc Albrecht. Ils massacrent les juifs en les égorgeant ou en les brûlant sur les bûchers.

1675.

- Six juifs portugais, pratiquant le judaïsme en secret, en fuite sont brûlés en effigie, en même temps qu'un réfugié de Madrid, lors d'un autodafé à Lisbonne.

1942

- Premiers gazages à Auschwitz : une ferme transformée à cet effet sert de première chambre à gaz à Auschwitz.  Les victimes sont enterrées dans des charniers.

- 5.000 tziganes de Lodz sont tués à Chelmno.

1943

- Mille juifs du ghetto de Przytyk (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- 5 000 juifs du ghetto de Szydlowiec (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- 1 500 juifs du camp de travail forcé de Radom (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

1945.

- Les fascistes hongrois, les Croix fléchées, arrêtent plusieurs juifs à Budapest et les assassinent.

12/01/2015

12 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349.

- L'épidémie de peste noire atteint Friedrichshafen (Allemagne). Accusés d'avoir empoisonné les puits pour provoquer la mort des chrétiens, les juifs sont massacrés par la foule.

1412.

- En Castille, promulgation d'un édit comportant 24 articles contra Judeos, contre les juifs. L'un de ces articles ordonne la création de ghettos dans toutes les villes espagnoles.

1493.

- Tous les juifs doivent quitter la Sicile, qui appartient alors au royaume d'Espagne. Tout juif qui reste après cette date devient passible de la peine de mort.
Les juifs vivaient en Sicile depuis mille cinq cents ans environ.

1942.

- 600 juifs de Bugaj (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

- A Brdow, près de Varsovie (Pologne), 600 juifs sont massacrés par les SS et la police de sécurité.

- Début de la déportation des juifs d'Odessa (Ukraine). On les conduit aux camps de travail forcé de Berezovka et de Golta. Pendant cinq semaines près de 20 000 juifs sont tués.

1943.

- Un transport quitte Berlin avec 1 000 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les nazis commencent à déporter les 20 000 juifs du camp de travail forcé de Zambrów ( Pologne). Ils sont envoyés de nuit, par convois ferroviaires de 2 000 personnes, au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Liquidation du camp de Volkovisk (U.R.S.S.) : 1 000 juifs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Arrivée d'un groupe de 23 déportés juifs de Trieste (Italie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés sur-le-champ.

- Arrivée d'un groupe de 95 déportés de Lodz (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés.

- 1 000 juifs déportés du camp de concentration du Stutthof (Pologne) arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés peu de temps après.

11/01/2015

11 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

11 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1941

- Liquidation du ghetto de Domaczov (Biélorussie). 2 000 juifs sont tués par les SS.

1942

- 1 000 juifs de Vienne sont déportés vers le ghetto de Riga (Lettonie).

1943

- 

Un train quitte le camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) avec 750 juifs déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Liquidation du ghetto d’Augustow (Pologne).

- 5 500 juifs sont emmenés dans la forêt de Szczabre où ils sont fusillés.

- 100 juifs de Vienne sont déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

1944

- 1 037 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

1945

- Au cours d’un pogrome auquel se livrent des membres des Croix fléchées, les fascistes hongrois, 43 juifs habitant le ghetto de Budapest sont tués.

- Le même jour, les Croix fléchées attaquent l’hôpital juifs de Budapest. Ils tirent de leur lit les malades, hommes, femmes et enfants, et les assassinent avec les médecins et les infirmières. Une seul infirmière survit.

10/01/2015

10 janvier, ce jour-là, n'oublmiez pas

10 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1942

- 1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés à Riga (Lettonie) et 400 juifs environ au camp de concentration voisin de Salaspils, où ils sont assassinés.

- 1 100 juifs sont massacrés par les SS à Klodawa (Pologne), 1 800 autres sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.
 

1943

- 6 000 juifs emprisonnés dans le camp de travail forcé de Sandomierz et 2 500 juifs du ghetto de Sandomierz (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Treblinka, où ils sont gazés.

- Le camp de travail forcé de Kopernik, près de Minsk Mazowiecki (Pologne), est liquidé par les SS. Les juifs se défendent énergiquement. Au cours de la lutte, ils parviennent à tuer plusieurs SS.

- 

Le ghetto de Bochnia (Pologne) est liquidé. 3 500 juifs sont massacrés par les nazis.

1944

- 6 juifs sont déportés de Vienne au camp de concentration de Theresienstadt.

1945

- Les patients juifs de la polyclinique de la Charité à Budapest sont jetés brutalement hors de leur lit par les membres de la brigade Fasciste hongroise des Croix fléchées. On les conduit sur les bords du Danube pour les fusiller.

01:05 Écrit par dorcas dans Ce jour là, n'oubliez pas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ghetto, pologne |  Facebook |

09/01/2015

9 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

9 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1942

-A Khmielnik (Pologne), la police locale massacre une partie des habitants juifs. Le Conseil juif est alors dissous par le chef de la police.

1943

- Un train quitte Vienne avec 101 juifs déportés à destination du camp de concentration de Theresienstadt (Terezin, Tchécoslovaquie).

1945

- Un groupe de fascistes hongrois pénètre par effraction dans le sanatorium Janos à Budapest, où ils tirent brutalement les malades juifs de leur lit, en tuant plusieurs.

08/01/2015

8 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919.

- Dans la ville de Jitomir (province de Volhynie), des troupes ukrainiennes se livrent à un pogrome qui dure six jours. Ces troupes font partie de l'Armée nationale ukrainienne sous le commandement suprême de Simon Petlioura. 53 juifs sont tués et 19 blessés.

1942

- 

G. Alexianu, le nouveau gouverneur d’Odessa (Ukraine), décide de débarrasser la ville de ses juifs.

- 

Les SS assassinent plusieurs centaines de juifs près de Svieciany (Lituanie).

1943

- 

500 juifs du ghetto de Grojec (Pologne) sont conduits dans une forêt près de Gora Kalwaria pour y être fusillés par les SS.

- 4 000 juifs du ghetto d’Augustow (Pologne) sont déportés entre le 7 et le 9 janvier au camp d’extermination d’Auschwitz.

 

 

07/01/2015

7 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

7 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas



1942.

- G. Alexianu, le nouveau gouverneur d'Odessa (Ukraine), décide de débarrasser la ville de ses juifs.

- Les SS assassinent plusieurs centaines de juifs près de Svieciany (Lituanie).

1943.

- 500 juifs du ghetto de Grojec (Pologne) sont conduits dans une forêt près de Góra Kalwaria pour y être fusillés par les SS.

- 4 000 juifs du ghetto d'Augustow (Pologne) sont déportés entre le 7 et le 9 janvier au camp d'extermination d'Auschwitz.

06/01/2015

6 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1497

- Les juifs sont expulsés de Graz (capitale de la province autrichienne de Styrie) par un édit de l’empereur Maximilien Ier. Les juifs habitèrent la ville dès 1160, soit trente ans seulement après sa fondation.

1943

- 3 500 juifs de Zarki (Pologne) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Des 2 300 juifs de Lubaczov (Ukraine), bien peu survivent.les SS chassent plusieurs centaines de juifs de leurs maisons pour les assassiner.

- 2 000 juifs du ghetto d’Ujazd (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Treblinka.

- Konskie (Pologne) est déclaré « libéré » de ses derniers juifs.300 d’entre eux sont déportés à Szydlowiec où ils sont assassinés avec les juifs de cette ville.

- 

1 200 juifs de Narayov (Ukraine) sont massacrés hors de cette ville par les SS et la police ukrainienne.

- Après la liquidation du ghetto de Gorlice (Pologne) qui comptait plusieurs milliers de juifs, les ouvriers installés jusque-là dans les bâtiments de l’usine sont envoyés  à cette date, dans les camps de travail forcé de Muszyna et de Rzeszow.

- Les Allemands disent aux Juifs d’Opoczno que ceux qui le désirent peuvent être envoyés en pays neutre, dans le cadre d’un programme spécial d’échange. 500 Juifs se portent volontaires. Ils sont envoyés à Treblinka et gazés.
 
1945

- 

Au cours d’une rafle à Budapest, les fascistes hongrois du mouvement dit « des Croix fléchées » conduisent 160 juifs sur les bords du Danube, où ils les fusillent.

- Des agitateurs arrivent de Tripoli (Libye) à Zanzur, à 50 km de là, où ils existent la population musulmane contre les juifs. Au cours des émeutes qui s’ensuivent, près de la moitié des 150 juifs de Zanzur est massacrée.

- Ce jour-là a lieu la dernière exécution d’un interné dans le camp d’extermination d’Auschwitz.

- 400 femmes juives, internées dans le camp de Sered (Slovaquie), sont déportées au camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne).

04/01/2015

4 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas

4 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas


1349

- La peste ravage la ville de Ravensburg (Allemagne). Sachant qu'on les en rendra responsables, les juifs se réfugient dans le château. La foule y met le feu, brûlant les juifs qui s'y trouvent.

1941

- 300 juifs sont conduits au ghetto de Gora Kalwaria (Pologne). Des juifs vivaient dans la région depuis le XVIIe siècle. On appelait Gora Kalwaria la " Nouvelle Jérusalem " parce qu'elle vit naître de nombreux érudits juifs.

300 juifs de Rudki sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942

- A Brody ( Lwow) on crée un ghetto pour 6 500 juifs, désormais soumis par les nazis à des mesures arbitraires.

03/01/2015

3 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1941

- 1 000 juifs des environs de Grojec (Pologne) sont amenés dans le ghetto de cette ville.

1942

- Les juifs de Sabad, de Nis et de Kragujevac (Serbie) sont déportés au camp de Sajmiste, voisin de la capitale yougoslave, Belgrade.

1943

- Les nazis exécutent 120 juifs d’Opoczno (Pologne). Ils étaient les derniers des 3 000 juifs vivant à Opoczno avant l’invasion allemande.

- Dans le ghetto de Czestochowa (Pologne), un groupe armé de résistants juifs conduit par Meldel Fiszkiewicz attaque les nazis qui cherchent à pénétrer dans le ghetto. 20 nazis sont tués, 25 résistants meurent dans la bataille. En représailles, les SS fusillent 250 juifs.

02/01/2015

2 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

2 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1235

- Le cadavre d’un chrétien est découvert sur la route entre Lauda et Bischofsheim (Allemagne). On soupçonne les juifs de Bischofsheim, et avant qu’une enquête officielle ait pu avoir lieu, les habitants et le clergé de la ville massacrent hommes, femmes et enfants de la communauté juive. Le même jour, 8 notables juifs de Lauda et de Bischofsheim sont poursuivis pour le même crime. Ils sont torturés, condamnés et exécutés.

1920

- Pour la deuxième fois en trois mois, la ville de Bobrovitzy est envahie par des unités relevant de l’armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. Au cours du pogrome qui suit, 38 juifs sont massacrés, 16 gravement mutilés au point que 8 d’ente eux meurent des suites de leurs blessures. De nombreuses juives sont violées, souvent à plusieurs reprises.

1940

- Un ghetto est créé à Chrzanow (Pologne). Les juifs y habitent depuis le XVIe siècle. La ville compte alors 8 000 juifs.

- Interdiction aux Juifs de publier des avis de décès.

1942

- Rentrant dans le ghetto de Lwow (Ukraine), une brigade de 60 travailleurs juifs est dirigée vers une prison. Le lendemain, ces juifs sont fusillés.

01/01/2015

1 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1938

- En application des lois de Nuremberg, tous les médecins juifs sont exclus des caisses d'assurances maladie.

- Les associations culturelles juives n’ont désormais plus de statut juridique reconnu en Allemagne.

1939

- Carte d’identité obligatoire pour les juifs, ils n’ont le droit de porter que des prénoms juifs, s’ils ont un prénom allemand, ils doivent y joindre le nom d’Israel pour les hommes, Sarah pour les femmes.

1940

- Les juifs de Lodz (Pologne) sont concentrés dans la vieille ville et le quartier de Baluty.

1941

- 400 juifs de l’hôpital et de la maison de retraite de Kalisz (Pologne) sont gazés dans des camions spécialement équipés.

1942

- Les nazis massacre des juifs d’Eupatoria (Crimée.) mais leurs amis non juifs les abritent fraternellement. Il faudra deux semaines aux SS pour tuer 1 300 juifs.

- A Turka (Galicie) aujourd’hui Lvov en (Ukraine), première Action d’envergure contre la communauté : 500 juifs sont fusillés sur place.

- Un transport de 1 000 juifs environ du ghetto de Lodz arrive au camp d’extermination de Chelmno. Les déportés sont immédiatement gazés.

- Un ghetto est créé à Kamionka, un faubourg de Bezin (Silésie). Les juifs sont internés en attendant leur déportation vers les camps d’extermination. Jusqu’à l’été 1943, on signale de nombreuses déportations partielles à destination d’Auschwitz.

- 3 000 juifs d’Iwje (Biélorussie) sont déportés à Borissov où ils périssent tous.

- Les 200 derniers juifs de Kozlov (province de Kielce) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

1943

- Le département d’Etat reçoit des informations faisant état que 6 000 Juifs par jour sont tués dans une localité de Pologne.

- Durant les 3 premières semaines de janvier, 15 trains sont arrivés à Auschwitz de Belgique, Hollande, Berlin, Bialystok et Grodno. 20 000 personnes sont immédiatement gazées, 4 000 sont envoyés vers les baraques. 4 nouveaux crématoriums sont construits pour faire face à la demande.

1945

- A Budapest, pendant deux jours, les SS chassent plus de 200 juifs hors de leurs maisons et les fusillent.