06/07/2014

6 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.



1348.

- Lors de l'épidémie de peste noire, dont on rend les juifs responsables, ils sont partout cruellement persécutés. Quand l'épidémie atteint l'Espagne, la communauté de Tarragone (Catalogne), qui compte 300 membres, est massacrée. Les cadavres sont jetés dans une fosse et brûlés.

1936

- Décret organisant la liquidation des agences immobilières, des courtages en bourse et des agences matrimoniales juives offrant leurs services aux juifs en allemagne.

1941.

- Les troupes allemandes et roumaines occupent la petite ville de Secureni (Bessarabie), où habitent 5 000 juifs. 90 juifs surpris dans les rues sont massacrés. De nombreux autres se suicident.

- 400 juifs sont arrêtés à Ivanki (Biélorussie). Les hommes sont fusillés par les SS et les femmes déportées à Pinsk.

- Les SS assassinent 250 juifs à Klaszkovce (Ukraine).

- Les nazis fusillent 2 000 juifs dans la prison de Dünaburg (Lettonie).

- La police ukrainienne commence à liquider les juifs de Rohatyn (Ukraine).

- Deux jours après l'entrée des nazis à Riga (Lettonie), 400 juifs sont liquidés et toutes les synagogues détruites. Une unité de police auxiliaire composée de Lettons est formée dans le but de se livrer à des pogromes.

- Les troupes allemandes occupent la petite ville de Druya (Biélorussie) où vivent 1 500 juifs. Les SS commencent à massacrer les juifs en les accusant d'avoir collaboré avec les autorités soviétiques.

- Les nationalistes ukrainiens assassinent 500 juifs à Skalat (Ukraine) quand ils disposent d'une journée entière pour se venger des juifs.

- Après l'entrée des troupes roumaines à Czernovitz (Ukraine), les Allemands et les Roumains exécutent 3 000 juifs de Bila et de Klokuczka. On massacre même les patients de l'hôpital psychiatrique juif de Czernovitz.

1943.

- 2 417 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944.

- 3 305 juifs de Sopron (Hongrie) et des environs, qui étaient enfermés dans le ghetto de la ville, sont déportés par les SS au camp d'extermination d'Auschwitz. 42 d'entre eux seulement survivront.

- 1 200 juifs de Bonyhád (Hongrie ), transférés à Pecs le 1er juillet, sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 70 seulement survivront.

- Le même jour, 120 juifs de Tolna (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.



05/07/2014

5 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.



1919.

- 24 juifs sont massacrés et 150 blessés lors d'un pogrom auquel se livrent à Dunkov (Russie) des unités commandées par Sokolov, liées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1938

- Après l’annexion de l’Autriche par Hitler s’ouvre la conférence d’Evian sur les réfugiés juifs. 32 pays étaient présents. Seuls la république Dominicaine et le Costa Rica se sont dits prêts à accueillir des Juifs, moyennant finances. Les autres pays ont définitivement fermé leurs portes devant les Juifs, au moment où ils en avaient le plus besoin

1941

- Exécution d'otages juifs et de « communistes en Serbie

- 3 000 juifs sont fusillés durant cinq jours, exécutée systématiquement par la police lituanienne à Kaunas (Lituanie).

- 1 000 juifs sont assassinés par des « Escouades de la mort » fascistes pendant deux jours à Edinita (Bessarabie, U.R.S.S.).

- 11 juifs sont tués par la population locale après l'évacuation par l'Armée rouge de Stryj (Ukraine).

- 15 juifs sont assassinés par des Ukrainiens à Rudki (Pologne), dont les synagogues sont incendiées.

- 70 juifs sont arrêtés et assassinés par la police auxiliaire ukrainienne à Tarnopol (Ukraine). 20 autres juifs sont lynchés par des soldats et par des civils ukrainiens dans les rues.

- Les nazis occupent le village de Liga (Biélorussie) avec ses 15 000 juifs. Ils arrêtent les intellectuels et les rabbins, environ 200 personnes, et les conduisent à Stonievicze où ils sont assassinés.

- 3 juifs sont fusillés par la police serbe à Belgrade (Yougoslavie).

- 20 juifs sont tués quand les troupes allemandes occupent Skalat (Ukraine) où vivent 4 800 juifs. 200 juifs parviennent à fuir avec l'armée soviétique qui bat en retraite.

- Les Ukrainiens se livrent à un pogrom contre les juifs quand les troupes allemandes occupent Buczacz (Ukraine), où vivent 10 000 juifs. Des juifs ont habité cette ville depuis le XVIe siècle. Elle comptait de nombreux intellectuels et donna naissance à beaucoup d'hommes célèbres, dont le prix Nobel israélien de littérature (1966) S. J. Agnon.

- Les troupes allemandes et roumaines occupent Czernovitz (Ukraine). Ou ils  commencent à tuer les intellectuels juifs.

- Les troupes allemandes occupent David­Gorodik (Biélorussie) où vivent 5 000 juifs. A la demande de la population locale, les nazis ordonnent à tous les juifs de plus de quatorze ans de se rassembler près de l'église. Ils sont conduits hors de la ville, où ils doivent creuser des fosses avant d'y être assassinés par les SS. Un ghetto est créé pour les femmes.

- 150 juifs sont exécutés par les nazis et la police ukrainienne nouvellement formée dans la cour de la prison de Vladimir-Volynskiy (Ukraine) après des arrestations massives.

- Dès l'entrée des troupes allemandes à Sarny , les SS commencent à tuer les juifs. Au début de la guerre, les autorités soviétiques installées à Sarny avaient démantelé toutes les institutions juives.

1942.

- Les troupes roumaines, alliées des Allemands, entrent dans Wiznitz (Bukovine) et arrêtent les habitants juifs. Elles en tuent 21.

1943.

- Itzhak Wittenberg, chef de l'organisation clandestine juive dans le ghetto de Vilna (Lituanie), est arrêté. Des combattants clandestins parviennent à le libérer en attaquant les nazis. Ceux-ci demandent alors que Wittenberg leur soit livré, sous peine de voir le ghetto détruit. Wittenberg se rend afin de sauver le ghetto. II sera assassiné par la Gestapo.

1944.

- 3 557 juifs internés dans le ghetto de Papa (Hongrie) sont déportés en deux transports au camp d'extermination d'Auschwitz. 300 seulement survivront.

- Le même jour, 1 286 juifs de Sopron (Öden­burg), 650 de Csorna, 50 de Szill et 500 du ghetto de Mohacs (Hongrie) sont déportés par les SS au camp d'extermination d'Auschwitz.

04/07/2014

4 Juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

4 Juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.


1096.

- Les troupes de la première croisade, commandées par le comte de Leiningen, atteignent Kerpen (Allemagne), où elles égorgent les juifs de Cologne qui y ont trouvé refuge.

1632.

- Au cours d'un autodafé auquel assistent, à Madrid, le couple royal, le roi Philippe IV et sa femme Isabelle de Bourbon, fille du roi Henri IV, et plusieurs ambassadeurs, 7 « judaïsants » (descendants de juifs forcés au baptême des siècles auparavant, qui pratiquent toujours la religion juive en cachette), sont brûlés vifs après avoir été arrêtés lors d'une cérémonie religieuse clandestine. 4 d'entre eux sont brûlés en effigie.

1919.

- 13 juifs sont tués, environ 60 blessés, 8 femmes juives sont battues et violées lors d'un pogrom déclenché à Ilinets (du côté de Kiev).

- 26 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et plusieurs femmes juives violées lors d'un pogrome de deux jours à Braïlov (Podolie).

- 28 juifs sont massacrés, 50 blessés et de nombreuses mineures violées au cours d'un pogrom de trois jours à Borchtchagovka (province de Kiev), par des alliés à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1941.

- Storozynets (Ukraine) est la première ville occupée par l'armée roumaine au début de la guerre avec l'Union soviétique. 200 juifs sont arrêtés chez eux ou dans leurs cachettes pour être fusillés.

- En deux semaines, 5 000 juifs sont assassinés par les nazis et leurs collaborateurs lituaniens à Vilna (Lituanie).

- Tous les juifs de Czudyn (Bukovine) sont massacrés en deux jours lors d'un pogrom auquel se livrent les troupes roumaines aidées par les paysans des environs.

- Les nazis imposent aux juifs le versement de 4 kilos d'or et exécutent 30 intellectuels, cela dix jours après avoir occupé le village de Bielsk Podlaski, où vivent 5 000 juifs, dont de nombreux réfugiés des provinces polonaises occupées par les Allemands.

- Les troupes allemandes se livrent à un pogrom contre les 5 000 juifs de Zbarazh (Ukraine). Tous les intellectuels juifs doivent se présenter à la Gestapo. 70 d'entre eux sont remis aux SS, qui les fusillent dans la forêt de Lubienicki.

- Trois jours après l'arrivée des Allemands à Przemysl (Ukraine), où vivent 6 000 juifs, plusieurs centaines d'entre eux sont enfermés dans la grande synagogue, à laquelle les nazis mettent le feu.

- Le jour de l'entrée des Allemands à Tarnopol (Ukraine), un pogrom a lieu contre les 18 000 juifs de la ville, dont 5 000 sont tués avec l'aide des Ukrainiens. 1 000 intellectuels juifs sont arrêtés par les nazis.

- Des pogromes antijuifs éclatent quand les Allemands occupent Grodno (Biélorussie).

- 111 habitants de Polangen, 214 de Krottingen et 201 de Garsden, juifs pour la plupart, sont tués par les nazis de Tilsit lors d'une épuration conduite dans ces villages de la R.S.S. de Lituanie.

- Les nationalistes ukrainiens et les troupes d'occupation allemandes se livrent à un pogrom à Tuczyn (Ukraine), où vivent 3 000 juifs. 70 d'entre eux sont massacrés.

- 100 juifs sont tués dans des pogroms après que les nazis ont occupé Riga (Lettonie).

- 3 000 juifs sont arrêtés et fusillés par les SS dans la forteresse de Lubart à Lutsk (district de Volhynie, R.S.S. d'Ukraine).

1942

- Première sélection systématique sur la rampe d'arrivée à Auschwitz, parmi un convoi de Juifs slovaques.

1944.

- 117 juifs de Köszeg (Güns), 800 de Kesztely et 250 de Sümeg (Hongrie) sont déportés par les SS au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 3 557 juifs ayant été regroupés dans le ghetto de Papa (Hongrie) en attendant leur déportation, le premier transport part pour le camp d'extermination d'Auschwitz avec 2 565 juifs, dont 300 seulement survivront.

- Les 6 609 juifs internés dans le camp de concentration de Szombathely (Hongrie) montent à bord de trains qui doivent les déporter au camp d'extermination d'Auschwitz. Plus de 3 000 d'entre eux sont originaires de Szombathely, les autres des villes voisines. On ne signale aucun survivant.

1945.

- Des émeutes antijuives éclatent à Tripoli (Libye), alors sous contrôle britannique. La foule blesse et tue de nombreux juifs. Les biens juifs sont pillés et 5 synagogues incendiées.

1946

- Après la guerre les pogroms se multiplient encore. A Kielce, une foule déchainée bat à mort 46 Juifs, les morts sont sauvagement mutilés environ 100 sont gravement blessés.

- À Kielce  (Pologne) le mensonge d'un gamin fugueur accusant les Juifs de l'avoir enlevé à des fins de meurtre rituel provoque le massacre de 42 Israélites par la foule.

- Après la guerre, 200 juifs environ reviennent à Kielce (Pologne) afin d'y reconstituer une communauté. Mais des antisémites polonais, appartenant en majorité à des groupes nationalistes, poussent au pogrom.
Les juifs ne peuvent se défendre, car leurs armes ont été confisquées justement la veille. 42 juifs sont tués, dont 2 enfants, et une cinquantaine blessés.

03/07/2014

3 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919.

- 6 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrom dans la ville d'Imerinka.

- 9 juifs sont égorgés et de nombreux autres blessés quand des révoltés, des allié de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Bobrik (Russie).

1941.

- Les troupes allemandes occupent Dzisna (Biélorussie), incendiant la synagogue et tuant beaucoup de ses 6 000 juifs.

- Les troupes allemandes occupent Novogrudok (Biélorussie) et édictent aussitôt des mesures antijuives. Au début de la guerre, 6 000 juifs y vivaient, dont de nombreux réfugiés des provinces polonaises occupées par les Allemands.

- 573 juifs sont fusillés dans une ferme près d'Ozmiana (Biélorussie) durant deux jours.

- 3 500 juifs sont massacrés lors d'un pogrom auquel se livrent des Ukrainiens, avec l'approbation des Allemands, deux jours après l'entrée des troupes allemandes à Zloczov (Ukraine). Au début de la guerre, 14 000 juifs vivaient à Zloczov, dont de nombreux réfugiés de la Pologne occidentale.

- Des juifs ont vécu dans cette ville dès la fin du XVIe siècle.

- Lors d'un pogrom déclenché par les nazis et aidés par les Ukrainiens, 400 juifs sont massacrés à Drohobycz (Ukraine).

- Les troupes roumaines incendient les maisons juives de Zgurita (Moldavie). Les juifs fuient dans la campagne, où ils sont encerclés par les soldats roumains, lesquels tortureront les femmes juives.

- 300 intellectuels juifs de Bialystok (Pologne) sont assassinés par les nazis dans un champ près de la ville, lors de sa seconde occupation, qui dure de juin 1941 à juillet 1944 (la première ayant eu lieu en septembre 1939), au cours de laquelle on déplora plusieurs massacres.

1944.

- Plusieurs centaines de juifs malades, internés dans un camp de concentration situé dans une forêt près de la ligne de front, entre les gares de Krynki et de Vidreja (Biélorussie), sont fusillés par les SS.

- Pendant 5 jours, 13 000 juifs sont déportés de Debrecen (Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 5 963 juifs de Pecs (Hongrie) et des environs, enfermés dans le ghetto de la ville, sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. Le nombre des survivants n'est pas connu.

02/07/2014

2 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas

2 juillet, ce jour-là, n'oubliez pas


1488.

- Au cours d'un autodafé qui se déroule à Tolède, 20 hommes et 7 femmes, accusés d'être des « judaïsants », c'est-à-dire de descendre de juifs obligés de se convertir au siècle précédent et de pratiquer toujours clandestinement la religion juive, sont brûlés sur le bûcher.

1919.

- Durant 15 jours, 15 juifs sont massacrés et 15 autres grièvement blessés quand des unités de l'Armée nationale ukrainienne se livrent à un second pogrom à Volodarka, près de Kiev.

1940.

- Les nazis qui occupent La Haye décrètent que tous les juifs étrangers doivent se faire recenser.

1941.

- Les troupes allemandes occupent Stryj (Ukraine), tuant plusieurs centaines de ses juifs, sur un total de 12 000, avec l'aide des Ukrainiens.

- Les troupes allemandes occupent Korzec (R.S.S. d'Ukraine), où vivent 5 000 juifs, dont 500 parviennent à fuir.
Les premiers juifs s'étaient installés à Korzec au XVIIIe siècle. En l'an 1648, pratiquement tous les habitants juifs furent massacrés par les cosaques de Bogdan Khmielnicki.

- 200 juifs sont tués lors d'un pogrom contre les 13 000 juifs de Borislav (Ukraine), auquel se livrent les Ukrainiens et les troupes allemandes le lendemain de l'entrée des Allemands dans la ville.

- 3 000 juifs sont assassinés par les nazis à Lwow (Ukraine) lors d'un pogrom de trois jours qualifié de « vengeance pour Petlioura ».

- Les nazis et la police locale fusillent 1 160 juifs à Lutsk Ukraine).

- Les nazis fusillent un juif à Salonique (Grèce) pour « offenses à un membre de l'armée allemande ».

- Plusieurs centaines de juifs sont massacrés lors d'un pogrom déclenché par les nazis et les Ukrainiens à Kamionka-Strumilova (Ukraine), alors peuplé de 4 000 juifs.

- Durant 2 jours à Dünaburg ( Lettonie), la synagogue est brûlée avec 50 juifs qui y ont été enfermés.

- 7 000 juifs sont tués par les nazis, aidés par la milice ukrainienne, (Ukraine).

- Dans une lettre adressée aux chefs des sections spéciales, Heydrich ordonne l'exécution des Juifs d'URSS.

- Des unités SS massacrent 7.000 juifs dans la région de Lemberg-Lvov.

1942.

- 850 juifs sont victimes à Ropczyce (du côté de Cracovie). Des juifs sont assassinés et d'autres déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944.

- Les derniers 3 000 juifs du ghetto de Vilna (Lituanie), utilisés pour le travail obligatoire, sont transportés dans la forêt de Ponary, près de la ville, et fusillés par les SS.

- Début de la déportation de 6 500 juifs entassés dans des baraquements dans la ville de Kaposvar (Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- A l’approche de l’armée rouge, 1 800 Juifs sont amenés de Vilna à Ponar où ils sont tués.

01/07/2014

1 Juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.

1 Juillet, ce jour-là, n'oubliez pas.



1096.

- Les juifs réfugiés dans le château de Mehr (Allemagne) sont livrés aux participants à la première croisade, qui les massacrent, à l'exception de quelques enfants baptisés de force.

1919.

- 20 juifs sont tués, de nombreux autres blessés et beaucoup de femmes juives violées quand des unités commandées par Zeleny, un allié de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent durant cinq jours à un pogrom à Rchichtchev

- Plus de 170 juifs sont égorgés lors d'un pogrom à Tulczyn (Ukraine).

1940.

- 3 500 juifs de Zychlin (Pologne) et des environs sont internés dans un ghetto situé sur un terrain marécageux hors de la ville. Un Conseil juif appointé par les nazis doit fournir chaque jour des travailleurs, qui sont souvent arrêtés pour disparaître à jamais.

- Les troupes du 16e régiment d'infanterie roumaine, entrent en Bukovine (Ukraine). A Sakarestie, 36 juifs sont torturés et fusillés. Les morts et les blessés sont enterrés pêle-mêle dans un fossé sous un cadavre de cheval.

1941

- Des officiels britanniques conseillent de ne pas tout dévoiler sur le sort fait aux Juifs

- 8 000 juifs sont emprisonnés lors de l'entrée des troupes allemandes à Vilna (Lituanie).

- Avant que les troupes soviétiques n'évacuent Lwow (Ukraine), 2 000 détenus (Polonais, juifs, Ukrainiens) ont été fusillés. Quand les nazis entrent à Lwow, ils accordent trois jours aux Ukrainiens pour s'en prendre à la population juive. Les Ukrainiens et les Polonais pénètrent dans les prisons, y découvrent les victimes et rendent les juifs responsables de la tuerie.

- 2 000 juifs sont tués lors du massacre, qui dure trois jours. Les nazis photographient les crimes qui se commettent sous leurs yeux.

- Après l'évacuation de Czernovitz (Bukovine), où vivent 50 000 juifs, par les troupes soviétiques, des bandes pénètrent par effraction dans les maisons juives pour en chasser les habitants. Czernovitz était un centre juif important qui donna naissance à de nombreuses personnalités.

- Les troupes allemandes occupent Riga (Lettonie) où vivent 40 000 juifs. Un détachement spécial, aidé par des fascistes lettons, assassine 400 juifs et en arrête de nombreux autres.
La communauté de Riga remonte au XVI e siècle. La ville est célèbre dans l'histoire juive pour ses nombreuses réalisations culturelles.

- Les troupes allemandes occupent Turka (Ukraine), peuplé de 6 000 juifs.

- Plusieurs centaines de juifs sont tués à Sambor (Ukraine) où vivent 8 000 juifs, par les troupes d'occupation allemandes et les fascistes ukrainiens. Au début de la Seconde Guerre mondiale, la ville se retrouva sous la domination des autorités soviétiques, qui déportèrent de nombreux juifs vers le centre de l'U.R.S.S.

1942

- Anne frank, sa famille et quatre autres amis Juifs, se réfugient dans une cachette, au 263n prinsengraacht, où travaillait son père.

1942.

- 400 juifs du ghetto d'Opoczno ( Pologne), qui contient 3 000 internés, sont déportés au camp de travail forcé de Skarzysko-Kamienna.

1943.

- Avec les dernières déportations des juifs de Brno (Tchécoslovaquie), un total de 11 000 juifs a été déporté de cette ville vers des camps de concentration et d'extermination.

- La Gestapo fusille un juif à Mochy (Pologne).

1944

- Expériences d'inoculation de la tuberculose dans le camp de Neuengamme.

1944.

- J'usqu'au 10 juillet, les juifs déclarés valides par les médecins SS Mengele et Lukas sont transférés du camp d'extermination d'Auschwitz II-Birkenau à des camps de concentration et à des fabriques de munitions situés en territoire allemand. En outre, 4 000 juifs adultes et 80 adolescents de quatorze à seize ans sont employés à déblayer les zones bombardées. Très peu survivront.

- Les juifs de Bonyhàd (Hongrie) sont déportés à Pecs, un centre de transit, où ils attendent l'étape suivante ou la déportation finale.

- Durant 3 jours, 6 000 juifs de Kaposvar (Hongrie) et des environs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. Très peu survivront.

- Un transport de 10 juifs quitte le camp de concentration de Teresienstadt/Therezin (Tchécoslovaquie) pour celui de Bergen-Belsen (Allemagne).

30/06/2014

30 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.


 


1096

- La population juive de Prague (Bohême) est massacrée par des participants à la première croisade, conduits par Volkmar, qui se dirige vers la Terre sainte en passant par les Balkans.

- Dans le village de Mörs (Allemagne), les croisés commandés par le compte de Leiningen massacrent les juifs de Cologne qui s’y sont réfugiés. Quelques-uns survivront en acceptant le baptême.

1298 



- 16 juifs sont égorgés à Mergentheim (Allemagne), lors des persécutions de Rindfleich (du nom du chevalier responsable du massacre des juifs dans 146 localités du centre et du sud de l’Allemagne). 



1680 



- A Madrid, lors du plus important autodafé de l’histoire de l’Inquisition espagnole, 72 personnes sont accusées de « judaïser ». 18 d’entre elles sont condamnées à être brûlées sur un bûcher, auquel le roi d’Espagne Charles II en personne met le feu. Les 54 « judaïsants » restants sont condamnés aux galères ou à l’emprisonnement à perpétuité.

1706



- Un autodafé à lieu à Lisbonne (Portugal). 60 habitants sont accusés d’être des « judaïsants ». 6 sont brûlés sur le bûcher pour n’avoir manifesté aucun repentir, 54 sont condamnés soit à une pénitence publique, soit à la confiscation de leurs biens, soit à la prison.

1905 



- 50 juifs sont tués et de nombreux autres blessés lors d’un pogrom auquel se livrent à Bialystok des soldats russes vaincus revenant du front de Mandchourie.



1940 



- Le 16e régiment d’infanterie roumaine, commandé par le major Valeriu Carp, connu pour sa haine des juifs, arrive à Czudyn (Bukovine) où il torture et massacre de nombreux habitants juifs. 



1941

- La police ukrainienne fusille 200 juifs de Sokal (Ukraine) près d’une briqueterie hors de la ville.



- 2 000 juifs de Lutsk (Ukraine) sont déportés et fusillés.

- Quand les troupes allemandes entrent dans la petite ville de Dobromil (Ukraine), en guise de bienvenue les fascistes ukrainiens du lieu rassemblent 132 juifs que les nazis fusillent dans une mine de sel. Leurs cris sont entendus durant toute la nuit.



- Tous les juifs de Virbalis (Lituanie), où vivaient 1 500 juifs, sont tués huit jours après l’arrivée des Allemands. Quelques jours plus tard, les femmes et les enfants juifs sont tués à leur tour.



1944

-Départ d’un convoi avec 1100 déporté de Drancy pour le camps d’Auschwitz, 479 seront directement  gazés, 267 survivront à la libération.

- Le dernier transport de déportés politiques et de juifs  au camp de regroupement de Fossoli, près de Modène (Italie), arrive au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 100 juifs sont déportés du camp de Drancy (France) au camp d'extermination d'Auschwitz. 479 sont gazés dès leur arrivée. 167 hommes et 100 femmes survivent jusqu'à la libération du camp par l'armée soviétique, en 1945.


29/06/2014

29 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

29 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.
 


1298

- 35 hommes, femmes et enfants sont massacrés à Ochsenfurt (Allemagne) 



1494.

- Un incendie ayant éclaté à Cracovie, la foule en profite pour piller les maisons juives et massacrer leurs habitants. Par la suite, un décret ordonne à tous les juifs de quitter la ville et de s'établir dans un quartier spécial de la banlieue de Cracovie, Kazimierz.

1654.

- Lors d'un autodafé tenu à Cuenca (Espagne), 57 habitants sont accusés d'être des « judaïsants », c'est-à-dire des descendants de juifs contraints au baptême quelques siècles auparavant et qui pratiquent toujours en secret  la religion juive. 10 d'entre eux sont brûlés sur le bûcher après avoir été garrottés, les autres sont condamnés à la prison ou aux galères.

1891.

- Adolf Wolff Buschoff, un boucher juif de Xanten (Allemagne), est accusé de meurtre rituel, c'est-à-dire d'avoir tué un enfant chrétien afin d'utiliser son sang dans un but rituel. Il est arrêté à deux reprises à la suite d'une campagne menée par la presse et plusieurs députés antisémites au Parlement, avant d'être reconnu innocent.

1919

- 11 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées quand des révoltés commandés par des alliés de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom dans la ville d’Itchnia.

1941

- Le lendemain de l'entrée des troupes allemandes à Brazlav (Ukraine), on chasse les 2 500 habitants juifs dans les marais voisins. La population non juive est incitée à piller les appartements des juifs en leur absence, jusqu'à ce qu'il n'y reste plus rien. Les juifs physiquement incapables de sortir des marais sont fusillés par les nazis.
 
- 300 juifs sont fusillés quand les troupes allemandes occupent Rovno (Ukraine).

- 5 000 juifs, censés être réquisitionnés pour travailler, sont fusillés par les SS après l'occupation de Brest-Litovsk ( Biélorussie), au début du conflit germano-soviétique.

- Des milliers de juifs sont fusillés à Jassy (Moldavie) après avoir été rassemblés la nuit précédente au siège de la police par des patrouilles allemandes et roumaines, aidées par des habitants de la ville.

- Les troupes allemandes occupent Radzivillov (Ukraine) où vivent 3 000 juifs et laissent les mains libres aux Ukrainiens durant trois jours. De nombreux juifs sont tués et leurs biens pillés


- 
Les 65 juifs d’Unter-Stanestié (Roumanie) sont répartis en groupes par les habitants ukrainiens et conduits dans divers centres de torture où ils sont mis à mort.

- Le lendemain de la seconde occupation de Bialystok, la première ayant eu lieu en septembre 1939 après l’invasion de la Pologne, les soldats allemands mettent le feu à la synagogue locale, tuant plus de 1 000 juifs qu’ils y ont enfermés. Ce jour reste connu comme le « Vendredi rouge ».

- Un camp de concentration pour 1 500 juifs est établi à Kaunas (Lituanie) dans le « fort n° 7 », surveillé par des fascistes lituaniens qui se livrent aux exécutions. Le camp est divisé en deux parties, l’une pour les femmes et les enfants, l’autre destinée aux hommes. En outre, 1 869 juifs sont regroupés dans la prison centrale de Kaunas.

- Allemands et Roumains massacrent environ 12 000 Juifs à Jassy, en Bessarabie.

- Un nouveau pogrom a lieu dans la ville de Iasi, la capitale de Moldavie, 8 000 Juifs sont tués en deux jours le 29 et le 30 juin.

- Massacre des Juifs de Jassy, en Bessarabie, par les Allemands et les Roumains.

1942

- 

983 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.



- 1 038 juifs sont déportés du camp de regroupement de Beaune-la-Rolande (France, ) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- 30 juifs sont fusillés par les SS quand ils entrent dans Krynki (province de Bialystok). Trois jours plus tard, la synagogue est incendiée. 

- 5 000 juifs sont déportés en trois transports de Czernovitz (Bukovine) au ghetto de Moghilev en Transnistrie (R.S.S. d’Ukraine). La majorité d’entre eux meurt en cours de route.

- Les derniers 2 000 juifs du ghetto d'Olkusz ( Cracovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 juifs chargés de nettoyer le ghetto sont fusillés quand leur travail est terminé.

- Le ghetto de Slonim ( Biélorussie), où 15 000 juifs des environs ont été obligés de s'installer, est incendié par les SS et leurs auxiliaires. De nombreux juifs meurent dans les flammes, beaucoup d'autres sont pris et tués hors de la ville.

- La résistance juive permet à des centaines de juifs de fuir dans les forêts, où beaucoup d'entre eux rejoignent des unités de partisans.

1943.

- 2 397 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

1944.

- 1 800 juifs originaires de l'île de Corfou (Grèce) arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. 200 hommes sont envoyés au travail forcé et les 1 600 restants sont gazés.

- 6 000 juifs du camp de concentration de Maly Trostinets, près de Minsk (Biélorussie), sont fusillés par les SS dans des granges qui se trouvent près du camp.

- 8 juifs de Vienne (Autriche) arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. 6 hommes restent détenus dans le camp, les autres sont gazés.

- 20 000 jeunes femmes juives originaires de Hongrie sont déportées d'Auschwitz au camp de concentration du Stutthof, près de Dantzig (Gdansk).

28/06/2014

28 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1286 



- 40 juifs sont tués dans les villes voisines de Boppard et d’Oberwesel (Allemagne) à la suite d’une accusation de meurtre rituel.  L’accusation provoque des émeutes antijuives dans toute la région, au cours desquelles de nombreux juifs sont tués. 



1919

- 11 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées quand des révoltés commandés par des alliés de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom dans la ville d’Itchnia (district de Tchernigov). 



1941



- Les 65 juifs d’Unter-Stanestié (Roumanie) sont répartis en groupes par les habitants ukrainiens et conduits dans divers centres de torture où ils sont mis à mort. Parmi les victimes figurent le rabbin Friedländer et ses deux fils.



- Le lendemain de la seconde occupation de Bialystok, la première ayant eu lieu en septembre 1939 après l’invasion de la Pologne, les soldats allemands mettent le feu à la synagogue locale, tuant plus de 1 000 juifs qu’ils y ont enfermés. Ce jour reste connu comme le « Vendredi rouge ».



- Un camp de concentration pour 1 500 juifs est établi à Kaunas (Lituanie) dans le « fort n° 7 », surveillé par des fascistes lituaniens qui se livrent aux exécutions. Le camp est divisé en deux parties, l’une pour les femmes et les enfants, l’autre destinée aux hommes. 



- Les troupes allemandes occupent Zolkiev (Ukraine), où résident 5 000 juifs. La synagogue est incendiée et de nombreux juifs sont assassinés. La communauté doit verser une amende de 250 000 roubles, 5 kilos d’or et 100 kilos d’argent dans les trois jours.



1942



- 983 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.



- 1 038 juifs sont déportés du camp de regroupement de Beaune-la-Rolande (France) au camp d’extermination d’Auschwitz., 35 personnes seulement seront encore vivante à la libération. 



- 30 juifs sont fusillés par les SS quand ils entrent dans Krynki (province de Bialystok). Trois jours plus tard, la synagogue est incendiée. 



- 5 000 juifs sont déportés en trois transports de Czernovitz (Bukovine) au ghetto de Moghilev  (Ukraine). La majorité d’entre eux meurt en cours de route.

- Les Juifs de Belgique sont contraints à porter l'Etoile jaune. Des milliers d'entre eux sont forcés de travailler pour l'organisation Todt.

- 
Début de l'extermination massive des Juifs à Birkenau par Zyklon B.

1944.

- Les SS fusillent 540 juifs près de l'ancienne usine de papeterie Profintern, dans le camp de concentration de Borissov (Biélorussie).

- 7 500 juifs de Debrecen (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz .

- 38 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp d'extermination d'Auschwitz.

27/06/2014

27 juin, ce jour-là, n’oubliez pas.

27 juin, ce jour-là, n’oubliez pas.

 



1096 



- Les juifs de Cologne réfugiés à Geldern (Allemagne) sont massacrés par les croisés ou se suicident avant leur arrivée. 



1941



- Les troupes allemandes occupent Pruzana (Biélorussie) où vivent 4 000 juifs. Les nazis imposent à la communauté une amende de 500 000 roubles, 2 kilos d’or et 10 kilos d’argent, prenant des otages qu’ils menacent de mort si leurs demandes ne sont pas satisfaites.



- Les troupes allemandes occupent pour la seconde fois Luboml (Biélorussie) où vivent 3 500 juifs. La première occupation a eu lieu le 17 septembre 1939 mais trois jours plus tard elles abandonnent la ville aux autorités soviétiques. Les Allemands chassent les juifs de la ville et brûlent leurs maisons.


- Les troupes allemandes occupent Kovel (Ukraine), où vivent 17 000 juifs. 8 sont fusillés et 200 autres doivent quitter la ville pour une destination inconnue.



- Les troupes allemandes et italiennes attaquent la ville de Falesti (Bessarabie), brûlant des maisons et tuant de nombreux juifs.



- Les nazis occupent Mir (Biélorussie) où vivent 3 000 juifs. Ils exécutent les juifs accusés de collaboration avec les autorités soviétiques.

- Le martyre des juifs de Jassy commença cette date. Des soldats roumains, la police et des civils firent irruption dans les maisons juives et arrêtèrent des milliers de personnes. Ceux qui ne furent pas arrêtés furent convoyés de force à travers les rues de la ville. Les plus faibles étaient exécutés sur le chemin, tous furent enfermés dans des wagons à bestiaux. Sans eau ni nourriture pendant un voyage de huit jours, beaucoup trépassèrent en cours de route. Les bouchers de Jassy se vantèrent du massacre d’au moins 15.000 juifs. Livre de yad vashem page 136

- Le matin de ce vendredi surnommé « vendredi rouge » par les Juifs, le 309è Bataillon de la Police d’ordre se répand dans le quartier juif alentour de la Grande Synagogue. Les Allemands commencent à massacrer les juifs dans les rues et les maisons avec leurs mitraillettes et de grenades. Au moins 700 juifs sont enfermés à clef dans la synagogue qui est incendiée. Les nazis forcent d'autres victimes à se pousser les uns les autres dans le bâtiment en feu. Ceux qui résistent sont abattus sur place. Ce premier jour, 2.000 à 2.200 juifs sont exterminés.

1943

- Arrivée du premier grand convoi de déportés français à Buchenwald.

1944

- 

17 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp d’extermination d’Auschwitz.

26/06/2014

26 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096 



- Les troupes de la première croisade atteignent la ville d’Eller (Allemagne), où elles massacrent durant deux jours la communauté local qui compte 300 juifs. 3 seulement survivent.



1221

- 

Un groupe de pèlerins en route pour la Terre sainte attaque le quartier juif d’Erfurt (Allemagne). 26 juifs périssent.



1919 



- 8 juifs sont tués à Kornin (Kiev) au cours du troisième pogrom déclenché en cinq mois par des allié de l’Armée nationale ukrainienne et des paysans des environs.

1941

- Les fascistes lituaniens fusillent plusieurs milliers de juifs  (Lituanie).



- 5 juifs sont fusillés, les hommes sont emprisonnés et les autres obligés d’abandonner leurs maisons et de quitter la ville quand les Allemands occupent Dünaburg (Lettonie) où vivent 22 500 juifs.

- A Bereza, près de Brest-Litovsk ( Biélorussie), les SS incendient la synagogue, ainsi que les maisons avoisinantes, et tuent de nombreux juifs.


Massacre des Juifs de Jassy, en Bessarabie, par les Allemands et les Roumains.

1942

- Après avoir diffusé au mois de mai 1942 à la BBC à Londre des informations sur l’assassinat des juifs polonais, elle renouvelle le 26 juin 1942 , le président américain Rosevelt et le premier ministre anglais Churchill donnerent aux allemands un avertissement public sur le meurtres des juifs d’Europe mais l’idée principal dans le monde était de gagner la guerre avant tout.

1943

- Les SS liquident le ghetto de Buczacz (Ukraine).



- Début de la liquidation du « petit ghetto » de Czestochowa, à l’ouest de Varsovie, bien que la résistance juive tente de se défendre. Plusieurs centaines de juifs sont tués sur place par les SS, 1 000 environ sont déportés dans un camp et 4 000 autres sont expédiés au camp de travail forcé de Hasag, où ils travaillent dans une usine. 



- Le ghetto de Dabrowa-Gornicza (province de Katowice, Pologne) est liquidé. 2 000 juifs environ sont déportés au ghetto de Srodula, dans la banlieue de la ville de Sosnoviec (Silésie) puis au camp d’extermination d’Auschwitz. Dabrowa-Gornicza est déclaré « libéré de ses juifs ».

- En ce jour  un convois de Juifs part du camp italien, Fossoli di Capri près de Modène pour Auschwitz.

1944.

- Début de la déportation des 12 000 juifs de Debrecen (Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Bien peu de déportés survivront.

- Les SS déportent 485 juifs des villes de Fossoli et de Vérone au camp d'extermination d'Auschwitz.

25/06/2014

25 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096 



- Des participants à la première croisade,  massacrent à Wevlinhofen (Allemagne) les juifs qui avaient fui Cologne. Beaucoup d’entre eux se suicident avant l’arrivée des croisés. 



1298



- 57 juifs sont tués à Rothenburg ober der Tauber (Allemagne) lors des persécutions de Rindfleisch (du nom du chevalier responsable des massacres de juifs en Allemagne méridionale et centrale).

1938

- Les médecins juifs sont exclus du Conseil de l’ordre.



1940 



- Les nazis créent un ghetto à Bilgoraj (Pologne) et commencent à déporter les juifs.



1941 



- Après le déclenchement du conflit germano-soviétique, les troupes allemandes occupent Slonim (Biélorussie) où vivent 15 000 juifs. Les nazis édictent des ordonnances antijuives puis en viennent aux déportations. 



- Des pogromes éclatent à Jassy (Roumanie).

- Les Allemands entrent à Pflunge (Lituanie) où vivent 2 000 juifs. Arnoldo Pebrescha, un célèbre tueur lituanien, accompagne les troupes allemandes et participe personnellement au massacre des 7 000 Juifs détruisant toute la communauté. 



- L’armée allemande occupe Radochkowitz (Biélorussie) exécutant de nombreux juifs accusés d’être communistes.

- 

Les Allemands entrent à Dubno (Ukraine) où vivent 12 000 juifs. La population ukrainienne est autorisée à s’en prendre aux juifs et à leurs biens, ce qui donne lieu à des meurtres, à des viols et à des pillages.

- Des fascistes lituaniens égorgent 800 juifs à Kaunas (Lituanie) sous la protection des Allemands, entrés dans la ville un jour plus tôt. 



- Les nazis occupent la ville d’Ozmiana ( Biélorussie), tuant de nombreux juifs.

- Départ d’un convoi du camp de Pithiviers pour le camp d’extermination d’auschwitz avec 999 déportés, 51 personnes survivront à ce massacre à la libération

- En roumanie, l'armée, le gendarmerie et la police roumaine assassinent 7 000 Juifs à Iassy.

1942.

Massacre de 5 000 juifs par les SS et des volontaires lituaniens à Lida (Lituanie).

6 000 juifs sont massacrés en deux jours par les SS à Lehovicz (Biélorussie).

Un convoi de déportés juifs quitte le camp de regroupement de Pithiviers (France) pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 51 hommes survivront.

1943.

- Après que les juifs eurent résisté les armes à la main, et que beaucoup eurent été tués, à Czestochowa (Pologne), les nazis déportent 1 000 juifs au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les derniers 300 juifs de Stanislavov (Ukraine), sont fusillés. par les nazis.

24/06/2014

24 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.



1096 



- Le 24 juin, les croisés entrent dans la ville de Neuss. Ils égorgent 200 juifs qui s’y trouvent cachés.  



1298



- 25 juifs appartenant à une dizaine de familles sont égorgés à Iphofen (Allemagne) lors des persécutions de Rindfleisch. 



1648

- 2 000 juifs, hommes, femmes et enfants, sont égorgés quand les hordes cosaques de Bogdan Chmielnicki occupent Homel (Ukraine). Ensuite, les hordes cosaques tuent 2 000 juifs et 600 Polonais catholiques dans la forteresse de Nesterov, près de la ville de Tulczyn.



1919 



- 15 juifs sont égorgés et de nombreux autres blessés quand des unités commandées par Zeleny, lié à l’Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Lukachevka, près de Kiev.

- A Kopai-Gorod (district de Podolie), 11 juifs sont tués et de nombreux autres blessés par les 7è et 9è régiments de la « division bleue » de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.




1940



- 250 jeunes juifs de Checiny (Pologne) meurent après leur déportation au camp de travail forcé de Ciezanow. Après l’occupation de Checiny par les Allemands, 3 000 juifs avaient été enfermés dans un ghetto. 



1941

- 

170 juifs sont conduits au village de Patryki et tués après que les troupes allemandes eurent occupé Kobryn (Biélorussie).

- Après l’occupation de Kobryn par les troupes soviétiques le 20 septembre 1939, de nombreux juifs provenant des provinces polonaises occupées par les Allemands s’y sont réfugiés. Lors de l’invasion allemande, 8 000 juifs y habitent.


- Les Allemands occupent Kaunas (Lituanie), peuplé de 30 000 juifs. Des nationalistes lituaniens tuent 1 000 d’entre eux, 10 000 autres sont arrêtés et internés au « fort n° 7 ».

1942.

- Adam Czerniakov, président du conseil juif de Varsovie, est arrêté pour avoir refusé de collaborer avec les Allemands à la déportation des juifs du ghetto.

1943.

- 151 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

23/06/2014

23 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1270



- 7 juifs de Wissembourg (Allemagne) sont arrêtés sans raison, torturés et exécutés.



1298 



- Les persécutions de Rindfleisch, du nom d'un chevalier allemand de la ville de Roettingen (Franconie), détruisent 146 communautés Juives en Allemagne centrale et méridionale.

- A Windsheim (Franconie), 55 juifs périssent sur le bûcher.

- 900 juifs de l'importante communauté de Würzburg sont massacrés, dont une centaine de réfugiés originaires d'autres localités.

- Dans la petite ville de Neustadt an der Aisch, 71 juifs sont brûlés vifs. 



1475 



- Un enfant chrétien, Simon de Trente (Italie), ayant été trouvé mort, Samuel, un juif riche, et plusieurs de ses coreligionnaires sont accusés du meurtre et soumis à la torture. L'enfant est considéré comme un martyr, tandis que les juifs sont emprisonnés et torturés en mars et en avril. Le 23 juin, Samuel est brûlé sur le bûcher, les autres sont brûlés ou rompus sur la roue. Simon de Trente a été vénéré comme martyr jusqu'à l'intervention de Vatican en 1965.



1919



- 45 juifs sont égorgés, de nombreux autres grièvement blessés et 35 femmes juives violées quand des révoltés par les alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom à Skvira (Kiev).

- 5 juifs sont massacrés par le neuvième régiment Strelkovky lors d'un pogrom à Verkhova-Bibikovo . 



1941



- 8 juifs sont fusillés lors de l'entrée des Allemands à Sokal (Ukraine).



- Les troupes allemandes occupent la ville de Bereza(Biélorussie), qui compte 3 000 habitants juifs. Plusieurs maisons juives sont pillées.



1942 



- Les SS assassinent 850 juifs à Wielopole (Pologne). 



- Au camp d'extermination d'Auschwitz, la première sélection pour les chambres à gaz a lieu sur le quai de la gare lors de l'arrivée d'un train en provenance de Paris.



- 10 membres de la police juive du ghetto de Varsovie sont fusillés, accusés d'avoir servi d'intermédiaires entre des gendarmes allemands et des passeurs d'armes et de vivres. Ils faisaient partie d'un groupe de 110 prisonniers. Les Allemands emmènent les autres vers une destination inconnue.

- Directive de Leibbrand, chef des opérations de la Reichsbahn, concernant la déportation de 90.000 juifs de l'Europe Occidentale, dont 40.000 juifs de France, 40.000 de Hollande et 10.000 de Belgique. 
- A cette date, vingt camions spéciaux ont été livrés pour les opérations itinérantes d'extermination.

1943

- En Galicie, les ghettos sont dissouts : à l'exception des camps, tout le district est considéré comme « purgé des Juifs ». Le nombre des victimes est évalué à 430.329.

- Départ d’un convoi du camp de transit de Drancy pour le camp d’extermination d’auschwitz avec 1018 déportés, 518 seront drectement envoyés dans les chambrs à gaze 109 personnes survivront à la libération.

1943.

- Un train quitte Paris pour le camp d'extermination d'Auschwitz avec 1 000 déportés juifs, dont 100 enfants de moins de seize ans et 13 bébés. Tous sont tués dès leur arrivée.

- Tous les pensionnaires de la maison de retraite juive de Moravska-Ostrava (Tchécoslovaquie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les SS déportent 1 800 juifs de Strzemieszyce (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 018 juifs sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz. 518 sont gazés dès leur arrivée. 72 hommes et 37 femmes survivront.

1944

- 23 juin au 14 juillet,  déportation de 9 000 Juifs du ghetto de Lodz.



22/06/2014

22 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

22 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1639 



- Un autodafé a lieu à Valladolid (Espagne). L’Inquisition condamne 28 personnes au bûcher, dont dix accusées de « judaïser ». 



1911 



- Accusé du meurtre rituel d’un garçon de douze ans, le juif Mendel Beilis est arrêté à Kiev (Ukraine), ce qui provoque des excès antijuifs. Après avoir passé deux ans en prison, Mendel Beilis sera acquitté le 28 octobre 1913, défendu par les plus célèbres avocats de Moscou.



1941 



- 300 juifs sont fusillés quand l’armée allemande occupe le village de Beresteczko (Ukraine). Les juifs sont installés à Beresteczko depuis 1523.

- Les fascistes ukrainiens se livrent à un pogrom au cours duquel de nombreux juifs sont tués à Kaunas (Lituanie). 

- Himmler ordonne à Rudolf Höss de mettre au point des installations pour l’extermination massive des juifs à auschwitz.

- Les troupes allemandes envahissent les territoires de l’URSS, les groupes d’engagement éxécutent les Juifs par dizaines de milliers.

- Entre le 22 juin et le 16 juillet 1941, 59.260 Juifs ont déjà été liquidés en URSS.

1942



- Les SS et des collaborateurs baltes tuent 1 600 juifs à Grodek (Biélorussie).


- 2 000 juifs de Smolensk (Biélorussie) sont assassinés par les SS quand ils quittent le ghetto de Sadki sur des camions à gaz en direction de Mogalenchtchina.



- 1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés dans un convoi qui part du camp de regroupement de Drancy au camp d’extermination d’Auschwitz. 29 juifs seulelment survivront lors de la libération par l’armée soviétique, en 1945.

- Les femmes et les enfants seront majoritaires dans les trains de la mort. Ils sont environ 76 000 à être partis, 62 000 adultes et 11 000 enfants ne sont pas revenus

- Eichmann informe Rademacher que des accords avaient été passés avec les chemins de fer pour déporter à Auschwitz 100.000 juifs venant des Pays Bas, France et Belgique. 40.000 juifs hollandais sont concernés.



1943 



- 80 juifs sont fusillés par la Gestapo durant deux jours à Bedzin (Pologne).

1944

- Gazage de Polonais et de Biélorusses au camp de concentration de Stutthof.

1944.

- 700 juifs de Borislav (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où les SS les tuent dès leur arrivée.

21/06/2014

21 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1306

- Philippe IV de France (le Bel) expulse les Juifs de France, confisque leurs biens et s’approprie leurs créances. 100 000 Juifs environ sont expulsés et prennent en majorité le chemin de l’Espagne. Beaucoup s’installent dans des régions attenantes à la France, au cas où il leur serait permis de rentrer en France.

1649

- 

Les cosaques de Bogdan Chmielnicki prennent Basilei (Ukraine) et massacrent plusieurs centaines de familles juives.



1919

- 

30 juifs sont massacrés lors d’un pogrom auquel se livrent des troupes alliés de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, à Brussilov (Kiev).



1943



- Création d’un ghetto à Lwow (Ukraine). Il sera liquidé à peine une semaine plus tard : 13 000 juifs sont assassinés par les SS dans les sablières de Piaski au camp de Janovska ou dans le cimetière juif.



- 300 artisans juifs, employés par les autorités allemandes, sont assassinés par les SS à Lwow (Ukraine). 



- 300 juifs sont brûlés vifs par les nazis dans le ghetto de Grodek (Ukraine).

- 73 juifs et 30 juives sont sélectionnés par le Dr Berger au camp d’extermination d’Auschwitz et envoyés au camp de Natzweiler (Alsace), où ils sont mis à mort. Leurs squelettes viennent enrichir les collections d’anatomie de l’université de Strasbourgs

- Himmler ordonne la transformation dans l'Ostland des ghettos en camps de concentration. Himmler ordonne la suppression des ghettos en Pologne. Le chemin des Juifs se termine dans les chambres à gaz.

1944.

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

- Ce jour, 200 juifs sont embarqués sur de vieux bateaux de pêche dans le port d'Héraklion (Grèce). Les autorités allemandes conduisent les bateaux en pleine mer, où ils sont coulés.

20/06/2014

20 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.


1230

- 

Massacre des juifs de Wiener Neustadt (Autriche). 



1391 



- Au cours du jeûne juif commémorant la chute de Jérusalem, les chrétiens de Tolède attaquent la communauté. De nombreux juifs sont massacrés, beaucoup d'autres se suicident. Les persécutions se propagent dans toute l'Espagne. 



1544



- A Tomar (Portugal), où un tribunal de l'Inquisition siège depuis 1540, se déroule un second autodafé, contre des  descendants de juifs contraints au baptême, qui pratiquent toujours le judaïsme en secret. 



1734

- 

20 000 juifs et Polonais sont massacrés en trois jours par les Haidamak (cosaques et paysans ukrainiens), à Uman près de Kiev.

- 3 000 juifs meurent dans la synagogue touchée par le feu de l'artillerie.



1768

- 

Des Haidamak égorgent des milliers de juifs à Gomel (Ukraine). 



1883

- 

500 familles juives se trouvent réduites à la misère quand leurs maisons et leurs magasins sont détruits à Iekaterinoslav (Russie) au cours d'un pogrom qui dure deux jours.



1919 



- 14 juifs sont massacrés et 10 autres grièvement blessés quand des unités commandées par Sokolovski se livrent à un pogrome à Tchernigov (Volhynie).

- 5 juifs sont tués et de nombreux autres blessés au cours d'un pogrom dans la ville de Volodarka (district de Kiev), déclenché par des unités commandées par Jelezniak, alliées à l'Armée nationale ukrainienne. 



1942 



- Les SS assassinent 600 juifs de Snow ( U.R.S.S.).



- Un ghetto est créé à l'intention des 2 500 juifs survivants de Nadvorna (Ukraine). Il est gardé par la Schutzpolizei allemande, dont les membres y pénètrent de temps en temps pour tuer des internés. 



- 996 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

- Toutes les écoles juives sont fermées.

- A Ravensbruk, le docteur SS Karl Gebhart teste les effets du traitement par la sulfanilamide sur environ 80 prisonniers. Les prisonniers sont volontairement blessés et infectés avec des virus, pour voir l’effet du traitement.

1943

- 5 500 Juifs sont déportés d’Amsterdam.

- Himmler envoie 100 Juifs au camp alsacien de Natzweiler-Struthof. Tués, leur squelette a été envoyé au musée anatomique de Strasbourg.

- 4 000 internés sont fusillés par les SS quand les Allemands liquident le ghetto de Tarnopol ('Ukraine). Quelques juifs seulement parviennent à fuir.

- 5 500 juifs sont arrêtés à Amsterdam, puis déportés au camp de regroupement de Westerbork.

 

19/06/2014

19 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941 



- Trois jours avant le début de la guerre contre l’Union soviétique, les Roumains ordonnent à tous les juifs d’évacuer en une demi-heure le village de Darabani (Roumanie). Les juifs sont dépouillés et conduits à Dorohoi, à une trentaine de kilomètres de Darabani.



- Les autorités soviétiques déportent tous les sionistes de Falesti (Bessarabie) en Sibérie. Au début de la Seconde Guerre mondiale, 4 000 juifs vivaient à Falesti.



1942 



- 800 juifs de Krasiczyn ( Pologne) sont déportés par les SS au camp d’extermination de Sobibor.



- 2 500 juifs, qualifiés de « bouches inutiles » par les nazis, quittent le ghetto de Glebokie (Biélorussie) pour être tués dans la forêt de Borek. Un certain nombre de résistants juifs originaires de la ville luttent contre les nazis.



- 500 juifs de Nemirov (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

18/06/2014

18 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.



1942

- 

2 500 juifs de Kolbuszova (Ukraine) sont assassinés en deux jours par les SS et la police ukrainienne.

- Les SS assassinent 1 200 juifs à Rudnik (district de Lvov). 



1943 



- 16 juifs de Bamberg et 70 autres de Nuremberg (Allemagne) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 



1944

- 

Les 250 juifs de la communauté de Kalocsa (Hongrie) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

17/06/2014

17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1718

- 

Lors d’un autodafé tenu à Coimbra (Portugal), 60 « judaïsants » sont condamnés à la prison ou aux galères. Deux d’entre eux, , sont garrottés puis brûlés sur le bûcher. 



1919

- 800 juifs sur les 900 qui habitent Dubovo (Ukraine) sont décapités au cours du plus sadique des nombreux pogroms déclenchés par des unités relevant directement de Simon Petlioura et de son Armée national ukrainienne.



1941



- Les juifs du ghetto de Lowicz (Pologne) sont déportés à Varsovie ou assassinés. Lowicz est considéré comme « purifié de ses juifs ».



1942



- Les SS encerclent le ghetto de Druja, petite ville de Biélorussie où vivent 1 200 juifs. Ces derniers sont tous tués, à l’exception d’une cinquantaine qui parviennent à fuir et à rejoindre les partisans actifs dans la région de Balnia.

- 

Les 4000 juifs de Czernovitz (Ukraine), jusque-là protégés par le maire de la ville, Traian Popovici, sont déportés sur l’autre rive du Bug, où les nazis tuent plus de 2 500 d’entre eux.



1943



- 57 juifs déportés de Würzburg (Allemagne) au camp d’extermination d’Auschwitz sont assassinés.

1944


- 1.795 juifs sur 2.000 sont arrêtés et déportés de Corfou.

16/06/2014

16 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.


1221 



- Les juifs d’Erfurt (Allemagne) sont accusés de meurtre rituel. Une foule composée sans doute de marchands originaires de Frise prend d’assaut la synagogue, menaçant de mort ses occupants s’ils refusent le baptême. La synagogue et tout le quartier juif sont incendiés, de nombreux juifs torturés et mis à mort.

1492 



- Le roi d’Espagne Ferdinand d’Aragon, qui règne également sur la Sicile, décrète que tous les juifs doivent quitter l’île dans les trois mois sous peine de mort. Le délai fixé par l’édit est prorogé après que les juifs eurent versé une somme colossale au roi d’Espagne. 



1938 



- 100 juifs quittent Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Dachau (Allemagne). 



1941

- Les fascistes hongrois déportent 3 500 juifs du ghetto de Subotica (Yougoslavie) au camp de Bacalmas. 



1942 



- A Ozmiana (Biélorussie), 300 juifs sont assassinés par les SS.



- 1 200 juifs de Bohorodczany (Pologne) sont conduits à Stanislavov et assassinés par la police ukrainienne dans le « moulin de Rudolf ».

1943.

- Des juifs en nombre inconnu sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

1944.

- 1 500 juifs de Hodmezovasarhely (Hongrie) sont déportés au ghetto de Szeged.

- Au ghetto de Lodz, les allemands lancent un appel à des volontaires pour un travail en dehors du ghetto. Les volontaires sont en réalité destinés au camp d’extermination de Chelmno.

15/06/2014

15 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1281



- Un pogrom a lieu dans la ville de Mayence (Allemagne), probablement causé par une accusation de meurtre rituel :  Les rouleaux de la Torah sont profanés, la synagogue est incendiée et le rabbin de la ville, Meïr ben Abraham ha-Cohen, égorgé.

1919.

- 148 juifs sont égorgés, de nombreux autres blessés et plusieurs femmes juives violées au cours d'un pogrom de deux jours à Taltichkov (province de Podolie) déclenché par des troupes commandées par Zaporojski Koche, allié de l'Armée nationale ukrainienne.

- 26 juifs sont massacrés, de nombreuses femmes et jeunes filles juives violées lors d'un pogrom qui dure cinq jours à Pereyeslav, près de Poltava, sous la direction de Zeleny, lui aussi allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1938

- Arrestation de tous les juifs ayant un casier judiciaire. 
Le peintre et graveur Ernst Ludwig Kirchner, 58 ans, dont les oeuvres ont été confisquées par les nazis comme des exemples de l’art dégénéré, se suicide à Frauenkirch, près de Davos, en Suisse.

- Internement de 1 500 Juifs dans les camps allemands

1941

- Les lois de Nuremberg contre les Juifs sont appliquées à tous le pays conquis et occupés par les nazis.

1942

- Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.

1942. 

- Les SS de Riga (Lettonie) commandent à leur état-major de Berlin un deuxième camion à gaz, le premier ne suffisant plus à tuer les juifs du ghetto.

- A Priluki (Ukraine), fin de l'Aktion déclenchée contre les juifs par les SS et les auxiliaires ukrainiens locaux.
Environ 400 juifs sont tués par les SS aussitôt après avoir été arrêtés dans plusieurs villages ukrainiens et déportés au camp de travail forcé de Lysaya Gora (Ukraine).

- Début de la déportation de 145 juifs de Duisburg (Allemagne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 000 juifs de Vienne (Autriche) arrivent à Minsk (Biélorussie), où ils sont conduits dans des sablières pour y être fusillés par les SS.

1944.

- Le régime fasciste hongrois ordonne à tous les habitants juifs de Budapest de s'installer dans des immeubles portant une marque spéciale.

14/06/2014

14 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919 



- Des troupes régulières de l’Armée nationale ukrainienne, commandées par Alexander Udovichenko, se livrent à un pogrom à Zamekhov (province de Podolie).

1938

- Décret-loi ordonnant l’enregistrement des entreprises industrielles appartenant à des Juifs.




1940



- Le premier transport venant de Cracovie arrive au camp d’extermination d’Auschwitz avec 700 déportés juifs.



1942



- Le ghetto de Tarnov (Cracovie) est divisé en deux parties : « A » pour les juifs soumis au travail forcé, « B » pour leurs familles. Ces dernières meurent littéralement de faim. 



- Au ghetto de Dzisna (Biélorussie), la plus grande partie des internés juifs est conduite aux sablières de Piaskowe Gorki pour y être fusillée par les SS. 2 000 juifs environ parviennent à fuir mais presque tous sont repris et fusillés. Les survivants réussissent à rejoindre la 4ème brigade de partisans de Biélorussie, qui combat l’ennemi allemand.


- 450 juifs de Dorohoi (Roumanie) sont déportés en Transnistrie, puis vers les camps de concentration allemands sur l’autre rive du Bug.

- 996 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Izbica (Pologne).

1944. 

- 1 800 juifs sont déportés de l'île de Corfou (Grèce) au camp d'extermination d'Auschwitz.

13/06/2014

13 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1919 



- 4 juifs sont massacrés lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura,  dans la ville de Broussilov (province de Kiev).



1938

- 

Des juifs sont blessés et des biens juifs saccagés à Przemysl (Pologne) lors d’émeutes antijuives. 



1941 



- Les autorités soviétiques déportent en Sibérie plusieurs centaines de juifs de Bielgorod-Dnestrovskiy/Weissenburg (Ukraine).

- Le gouvernement de Vichy annonce que plus de 12.000 Juifs ont été arrêtés et internés en camps de concentration à la suite du « complot juif » contre la coopération franco-allemande.



1942



- Début de la déportation des juifs de Czernovitz (Bukovine). Soixante-dix patients de l’hôpital psychiatrique juif sont rassemblés et déportés vers le ghetto de Moghilev en Transnistrie (Ukraine). La plupart meurent en cours de route.



- 1 000 juifs quittent le ghetto de Przemysl : 45 d’entre eux sont fusillés par les SS, les autres sont déportés au camp de travail forcé de Janowsk près de Lwow.
 
Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour le ghetto de Trawniki.

12/06/2014

12 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1940 



- Tous les sionistes de la ville de Causani (Bessarabie) sont arrêtés et déportés en Sibérie par les autorités soviétiques après le retour de la Bessarabie à l'U.R.S.S. 



- Après que la Bessarabie et la Bukovine eurent été rendues à l'Union soviétique, les troupes roumaines se livrent à un pogrom sur les juifs de Dorohoi (Roumanie) et en assassinent 200. Les Roumains obligent les familles des victimes à signer des déclarations affirmant que les assassinats sont l'œuvre d'étrangers.

- 
Plusieurs milliers de juifs de Kutno et de sa région (Pologne) sont entassés sur une surface très restreinte, sans commodités sanitaires ni médecins. De nombreux juifs meurent de fièvre typhoïde. 



1942

- 
2 000 juifs sont déportés de la ville de Sosnoviec (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 2 000 hommes, femmes et enfants juifs meurent dans deux transports qui prennent deux jours entre le camp de concentration de Theresienstadt et Trawniki (Pologne), où on les déportait.

1943.

- Les SS et la police ukrainienne massacrent 200 juifs à Kozova, près de Tarnopol (Ukraine).

- 100 juifs sont tués par les SS dans le village de Brzezany (Ukraine).

11/06/2014

11 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

11 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919 



- A Shargorod (Bessarabie), un pogrom qui a duré plusieurs jours se termine enfin. On compte 100 morts juifs. De nombreux adultes et enfants ont été mutilés ou grièvement blessés. Le pogrom a été déclenché par des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1938 



- Des émeutes antijuives ont lieu dans la ville de Tarnopol (Pologne). De nombreux juifs sont blessés et leurs biens saccagés.



1940

- 

Les nazis obligent les juifs de Bolimov (Pologne) à s’installer dans un ghetto.

1941

- Trois cent enfants âges de 14 à 19 ans furent envoyés du camp de drancy à Mauthausen en Autriche afin de "tester" l'efficacité des chambres à gaz. Il n'y eu aucun survivant.

1942

- Himmler exige la déportation de 100.000 Juifs de France vers l’Allemagne.

- Pendant 3 jours, 12 000 juifs de Tarnov (Pologne) sont déportés par les SS au camp d'extermination de Belzec.

1943

- Himmler ordonne la liquidation de tous les ghettos restants de l’Est de l’Europe, la plupart se soulèvent avant d’être anéantis. 




1944 



- Début de la déportation de 50 800 juifs de Szekesfehervar (Hongrie) au camp d’extermination d’Auschwitz. Elle s’étend sur plusieurs jours.


- En cette date, 5 200 juifs de Györ (Hongrie) sont eux aussi déportés à Auschwitz.

10/06/2014

10 juin,ce jour-là, n'oubliez pas.

10 juin,ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1320 



- Les juifs de Castelsarrasin (France), au nombre de 150 environ, sont tués en deux jours. Les auteurs du massacre sont des « pastoureaux » qui se rendent à la croisade contre les musulmans d’Espagne. 



1337



- Les bandes d’Armleder, paysans de Franconie et d’Alsace, ainsi nommés pour les courroies de cuir qui protègent leurs bras, attaquent pour la quatrième fois la ville de Tauberbisholfsheim (Allemagne) dont ils parviennent à détruire la communauté juive.



1648 



- Une bande de cosaques de Bogdan Chmielnicki, assiège la ville fortifiée de Nemirov (Pologne) et massacre environ 6 000 juifs réfugiés dans la forteresse. 



1919 



- 73 juifs sont égorgés et 16 blessés quand des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, aidées par des paysans de la région, se livrent à un pogrom dans la ville de Kitai-Gorod (Podolie).



1942 



- 1 600 juifs d’uchanie (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor, où ils sont tués par les SS dès leur arrivée.

- 

1 200 juifs sont massacrés par les SS à Lahovice (Biélorussie) mais un petit nombre parvient à fuit dans les bois.



- 1 200 juifs sont massacrés pendant 2 jours à Lida (Lituanie).



- Par mesure de représailles à la suite de l’assassinat de Heydrich, 1 000 hommes, femmes et enfants juifs sont déportés de Prague aux camps d’extermination de Maïdanek et de Sobibor.

- Le docteur Josef Mengele commence ses expériences à Auschwitz. Il a procédé à de nombreuses expériences sur des jumeaux, dont on estime qu’environ 3 000 sont morts entre ses mains. Il a échappé à la justice et est probablement mort en Amérique du Sud vers 1979.


1943.

- Liquidation du ghetto d'Ostrowiec (Pologne) : les 2 000 juifs qui s'y trouvent encore sont transférés au camp de travail forcé de cette ville.

1944

- 50 800 juifs de Szekesfehervar (Hongrie) et des environs sont regroupés dans onze camps près de la ville en attendant leur déportation.

09/06/2014

9 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1905



- Des juifs sont attaqués et tués, leurs magasins pillés et saccagés lors d’un pogrom auquel se livrent des soldats russes et des cosaques à Siedlce et à Lodz (Pologne). 



1919 



- 12 juifs sont massacrés, plusieurs autres grièvement blessés et de nombreuses femmes juives violées lors d’un pogrom auquel se livrent des bandes commandées par Chepel et Lavorski, alliés de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, à Staraya Sinyava. 



1920 



- 19 juifs sont égorgés, de nombreux autres blessés et beaucoup de femmes juives violées à Berditchev quand l’Armée nationale ukrainienne, renforcée de contingents polonais, assiège la ville durant quatre jours.

1938

- Destruction de la synagogue de Munich.

1942



- 1 200 juifs d’Ivienic (Biélorussie) sont assassinés par les SS.



- Walter Rauff, responsable des camions à gaz à l’état-major de la Sécurité du Reich (Reichssicherheithauptamt, Berlin), ordonne les premiers gazages, à Riga (Lettonie), de juifs allemands et autrichiens dans des camions à gaz spécialement construits.

- 

1 006 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie).

1943

- 800 juifs sont assassinés par les SS à Skala Podlaska (Ukraine).

08/06/2014

8 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1288 



- 104 juifs sont massacrés dans la ville de Bonn (Allemagne), accusés de meurtre rituel sur un enfant chrétien d'Oberwesel. La rumeur se répand ensuite dans les environs, ce qui entraîne la propagation des persécutions.



1919

- 

Au cours d'un pogrom qui dure six jours, des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura pillent les habitations et les magasins juifs à Dunayevtzy . Sept juifs sont tués et deux autres grièvement blessés.

1942

- 1 200 juifs de Graboviec (du côté de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1943 



- Les SS fusillent 100 juifs à Rava-Ruska (Ukraine).

- 
880 juifs sont déportés de Salonique (Grèce) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 

Deux transports avec, respectivement, 2 397 et 3 017 déportés juifs, quittent le camp de regroupement de Westerbork à destination du camp d'extermination de Sobibor.



- 5 000 juifs sont assassinés par les SS lors de la liquidation du ghetto de Zbarazh (Ukraine). 60 juifs seulement survivent à la guerre.

07/06/2014

7 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

7 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

1884 



- 6 adultes et 1 enfant juifs sont tués lors d'un pogrom où le pillage accompagne le massacre à Nijni-Novgorod (Russie). 



1891

- 

Une accusation de meurtre rituel contre les juifs de Konitz (Allemagne) s'accompagne d'une agitation antijuive. Quand le vrai coupable du crime, un boucher chrétien, est enfin arrêté, la foule chrétienne, enragée saccage la synagogue. 



1919 



- 4 juifs sont tués et de nombreuses femmes juives violées quand des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant deux jours à un pogrom à Lantzkuron.

1942

- 
Port obligatoire de l'étoile jaune en zone occupée, décrété par les autorités allemandes.

1943

- Le Reichsführer SS Heinrich Himmler est informé des résultant des expérimentations médicales sur des détenus. A Ravensbrück des femmes cobayes sont utilisées pour des expériences sur la stérilisation.

- A Auschwitz, le Dr Clauberg rapporte que 1 000 femmes et jeunes filles sont stérilisées par jour .

1944

- Pendnat 2 jours, 5 000 juifs de Györ (Hongrie) sont enfermés dans un camp.

- 

Les juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) sont déportés par les SS, en même temps que des non juifs qui ont tenté de les aider.