06/06/2014

6 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.



1391



- Les habitants de Séville (Espagne) encerclent le quartier juif et y mettent le feu. Ils massacrent environ 5 000 familles juives et vendent beaucoup de femmes et d'enfants comme esclaves aux musulmans. La plupart des 23 synagogues de la ville sont détruites ou transformées en églises.

1511 



- Lors du premier autodafé à avoir lieu en Sicile, 8 Juifs espagnols sont accusés d'être des " judaîsants " (des juifs ou des descendants de juifs baptisés de force mais pratiquant toujours en secret la religion juive). Ils sont exécutés.



1919 



- 42 juifs sont tués à Proskurov au cours du deuxième pogrome déclenché en six mois par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1941

- Le premier convoi arrive à Auschwitz en provenance de Tchécoslovaquie.



1942



- 5 000 juifs sont déportés en trois transports de Cracovie (Pologne) au camp d'extermination de Belzec. 



- 1 000 juifs du village de Krasiczyn et 3 000 autres de Biala Podlaska (province de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.



- Pendant 3 jours, les SS et la police locale de Kobryn (Ukraine) assassinent près de 4 000 juifs. Un mouvement de résistance juive s'organise alors et engage la lutte. 

 
- Décret de Vichy interdisant aux Juifs les professions d'artiste dramatique, cinématographique ou lyrique.

1943.

- Les 300 juifs encore vivants dans le ghetto de Padhajce (Ukraine) sont tués par les SS et la ville est considérée comme « libérée de ses juifs ».

- Le Conseil juif et la milice juive du ghetto de Rohatyn (Ukraine) avaient construit un abri et caché des armes et des vivres dans les bois avant l'Action entreprise par les SS. Ces derniers l'apprennent et fusillent tous les membres de la milice, mutilent leurs cadavres et les pendent en public en guise d'avertissement. Mille autres juifs sont tués également.

- Les 1 000 juifs qui vivent encore dans la ville de Tluste (Ukraine) sont tués par les SS et la police ukrainienne.

- Pendant quatre jours, 8 000 juifs de Sambor (Ukraine) sont tués ou déportés par les SS au camp d'extermination de Belzec.

- Pendant deux jours, les SS et la police ukrainienne assassinent 2 500 juifs à Borszczov (Ukraine).

1944



- 260 juifs de Hania et cinq familles juives de Rethimnon (Grèce), arrêtés par les nazis au mois de mai, se trouvent à bord d'un bateau coulé délibérément près de l'île de Pholegandros. 



- 16 pensionnaires d'une maison de retraite juive de Florence sont déportés vers un camp d'extermination en Pologne.

- Les allemands déportent 1 795 Juifs de l’île grecque de Corfou. Arrivés à Birkenau le 30 juin, 1500 seront gazés immédiatement.

01:05 Écrit par dorcas dans Ce jour là, n'oubliez pas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belzec, ghetto |  Facebook |

05/06/2014

5 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.



1670



- Le ghetto de Vienne (Autriche) compte 4 000 habitants. Il s’est repeuplé après la tragédie du 12 mars 1421. Mais le 5 juin est la date limite fixée pour leur expulsion s’ils n’acceptent pas le baptême. Cette limite sera prolongé jusqu’au 25 juillet.

1919

- 27 juifs sont massacrés à Felchtin lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1940.

- Un juif figure parmi les Polonais tués lors d'une Action de la Gestapo à Ciezkovice (district de Chrzanów).


1942 


- 1 000 hommes, femmes et enfants de nationalité étrangère sont déportés par les nazis du camp de Compiègne au camp d’extermination d’Auschwitz. 32 juifs seulement ont survécu.

- 

Entre 3 et 4 heures du matin, la police roumaine de Czernovitz (Ukraine) déporte en Transnistrie, dans des wagons à bestiaux, environ 70 malades de l’hôpital juif.

- 1 000 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Izbica (Pologne).

- 

Les nazis incendient la synagogue de Ceské Budejovice (Tchécoslovaquie). 




- En France, départ d'un 2e convoi de 1.000 Juifs du camp de Compiègne pour Auschwitz.

1943 



- Le ghetto de Brody (Ukraine) est liquidé en trois jours. Près de 10 000 juifs sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Les SS et la police ukrainienne massacrent 700 juifs à Borszczov (Ukraine). 





- 1 266 enfants juifs de moins de seize ans, internés au camp de regroupement de Westerbork, sont déportés au camp d’extermination de Sobibor et gazés dès leur arrivée.



- 150 travailleurs juifs sont assassinés par les SS après la liquidation de leur camp situé dans l’usine Ruzki à Minsk Mazowiecki (Pologne).

- Speer et Goebbels organisent ensemble une manifestation devant les « travailleurs de l’Armement » au Palais de Sports de Berlin. L’événement est retransmis par la radio. Goebbels y prône l’élimination des Juifs. 


- 1.250 enfants de moins de 16 ans sont déportés des Pays Bas vers Sobibor et gazés.

1944.

- Les juifs de Szekesfehervar (Hongrie) et de sa région sont regroupés dans des camps et des baraquements.

04/06/2014

4 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

4 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.
 

 

1919 



- 100 juifs sont égorgés lors d’un pogrom qui dure six jours, victimes des soldats de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et de la population locale, à Kamenetz-Podolskiy (province de Podolie).



1940 



- 29 personnes, des juifs pour la plupart, sont fusillés par la police allemande dans le village de Celiny (Pologne). 



1941


- En Croatie, nouvelles mesures racistes : les transports et les lieux publics sont interdits aux Juifs, aux Serbes et aux Tziganes. 1.260 Serbes sont brûlés vifs dans une église à Glina.

1942 



- La déportation des juifs du ghetto de Cracovie s’étend sur deux jours. Arthur Rosenzweig, président du Conseil juif, est fusillé avec sa famille : les nazis lui reprochent de se montrer peu coopératif.



1943



- 400 juifs sont massacrés par les SS et la police ukrainienne dans le village de Kozova (Ukraine).

1944.

- 16 juifs sont déportés de Florence au camp d'extermination d'Auschwitz.

03/06/2014

3 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096



- Les volontaires de la première croisade arrivent devant Xanten (Allemagne) où des juifs de Cologne avaient été envoyés par l’évêque de la ville afin de sauver leur vie. Lors de la prière du Kiddoush au début du sabbat, les croisés attaquent la tour où les réfugiés se trouvent en prière. 60 juifs se suicident avant que le massacre commence.

1940 



- Les premières mesures concernant les juifs sont annoncées à La Haye. Les juifs ne peuvent plus être fonctionnaires ni travailler dans un service public. Avant l’occupation allemande, 13 900 juifs environ vivaient à La Haye. A la fin de la guerre, 1 238 seulement avaient survécu.

1942.

- 3 000 juifs du ghetto de Braslav (Biélorussie) sont massacrés par les SS. Les paysans des environs et les habitants de la ville sont invités à assister au massacre. Des résistants juifs aident un groupe de juifs à fuir.

- 200 juifs sont assassinés par les SS à Molczadz (Biélorussie).

1943.

- 900 juifs sont massacrés par les SS et la police ukrainienne à Trembovla (Ukraine).

1944

- Suite aux négociations entre Eichmann et Kastner, sur la possibilité d’échanger la vie de 400 000 Juifs contre 40 000 camions, Eichmann répond à Kastner : « je dois nettoyer les villes de province des ordures juives. Je dois retirer les Juifs de ces provinces. Je ne peux pas jouer le rôle du sauveur des Juifs ». La négociation n’aboutira pas.

- 21 hommes, 29 femmes et 69 enfants, soit 119 personnes au total, dont de nombreux juifs, sont brûlés vifs à Petschjup (Lettonie).

- 496 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.



02/06/2014

2 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

2 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1453

- 

La communauté Juives de Breslau (Silésie) est accusée de profanation d'hostie. A la fin du procès qui lui est intenté, 41 juifs sont déclarés coupables et meurent sur le bûcher, le rabbin se suicide et les juifs restants sont expulsés de la ville, après que les chrétiens eurent pris leurs enfants de moins de sept ans pour les baptiser et leur donner une éducation chrétienne. 



1941



- Les juifs doivent se désigner comme „sans religion“.

- A Vichy, nouvelle loi portant statut des Juifs rendant obligatoire le recensement en zone libre et les excluant presque totalement des professions libérales et commerciales et de l'enseignement supérieur.

- Loi contre les Juifs.

- Est regardé comme Juif :

1. Celui ou celle appartenant ou non à une confession quelconque qui est issu d'au moins trois grand-parents de race juive, ou de deux seulement si son conjoint est lui-même issu de deux grands-parents de race juive.
Est regardé comme étant de race juive le grand-parent ayant appartenu à la religion juive.
2. Celui ou celle qui appartient à la religion juive ou y appartenait le 25 juin 1940 et qui est issu de deux grands-parents de race juive.
Le désaveu ou l'annulation de la reconnaissance d'un enfant considéré comme Juif sont sans effet au regard des dispositions qui précèdent.

1942 



- Les juifs du " ghetto B " de Kobryn (Ukraine) sont rassemblés et déportés à Bronna Gora pour y être assassinés par les SS, la moitié des juifs de la ville est assassinée. 



- Pendant 2 jours, 3 000 juifs de Hrubieszov (Lublin) sont arrêtés par les SS et déportés au camp d'extermination de Sobibor. 



- 100 juifs de Belz (Ukraine) sont massacrés par les SS et leurs auxiliaires ukrainiens.



- Les SS et leurs collaborateurs baltes assassinent 1 000 juifs à Miory (Lettonie).



- 999 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie).