02/04/2015

23 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939.

- L'armée allemande occupe Memel (Lituanie). Le rideau se lève sur la tragédie des juifs qui y vivent.

1942

- La police locale, aidée par les « gardes de Hlinka », se livre à une rafle des juifs de Bratislava ( Slovaquie). Des centaines de juifs sont arrêtés et déportés au camp de travail de Sered.

1943.

- A 6 heures du matin commence la déportation des juifs de nationalité française internés au camp de Drancy. 780 juifs de Marseille et 580 Français non juifs accusés d'avoir violé la législation antijuive sont entassés dans des wagons à destination du camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne).

- 1 250 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Un transport avec 4 000 juifs de Marseille quitte le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Le même jour, 994 autres hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 950 juifs sont gazés dès leur arrivée. Aucun ne survit

1944

- Rafle des Juifs de l'ex zone italienne de Grèce : 5.400 juifs sont déportés dont 1.725 d’Ioannina.

- 1 687 juifs de Janina (Grèce) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 599 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- L'armée soviétique entre dans Buczacz (Ukraine). 800 juifs environ sortent de leurs cachettes dans les forêts ou en d'autres endroits. Mais les Russes ne se maintiennent qu'une semaine et ne peuvent évacuer les juifs lors de leur retraite. Au cours de leur offensive, les Allemands assassinent presque tous les juifs de Buczacz. 100 seulement survivent à la fin de la guerre. En outre, 300 juifs qui avaient été déportés par les Soviétiques ont survécu en U.R.S.S.

22 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



22 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349.

- Lors des persécutions qui a cause de l'épidémie de peste noire, les juifs de Fulda (Allemagne) se réfugient dans trois maisons, mais les habitants de la ville les découvrent et les massacrent. Les juifs avaient demandé en vain l'aide de l'abbé du lieu, dont les serviteurs se joignent aux assassins. Quelques juifs seulement survivent.

1919

- Pogrome dans la ville de Jitomir. Au total, 317 juifs sont assassinés, sans compter les nombreux blessés et mutilés. 
Il s’agit du deuxième pogrome en deux mois à Jitomir (Volhynie), auquel se livrent les unités de l’Armée nationale ukrainienne, commandée par Simon Petlioura.

1933

- Inauguration officielle avec annonce par voie de presse du camp de concentration de Dachau, situé à 16 kilomètres au nord de Munich.Les premiers détenus sont des prisonniers politiques, communistes et sociaux-démocrates.

- Goebbels organise le boycott des magasins tenus par des Juifs à Berlin. Le boycott sera rendu obligatoire pour les membres du parti en 1935.

1941.

- Le maréchal Pétain, chef de l'État français de Vichy, décrète que le chemin de fer transsaharien sera construit par des détenus. Parmi eux se trouvent de nombreux juifs qui, soumis à un travail extrêmement pénible, meurent d'épuisement.

1942

- 

Les nazis s’emparent des médecins et du personnel de l’hôpital juif de Belgrade (Yougoslavie) et les mettent à mort.

1943. 

- Un premier transport de 2 400 juifs quitte Skopje (Yougoslavie) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

1944

- Les juifs du camp de Kolychevo (Biélorussie) se soulèvent contre leurs oppresseurs. 10 SS sont tués, plusieurs centaines de prisonniers parviennent à s’évader.

- Les SS massacrent un nombre indéterminés d’enfants juifs à Libau (Lettonie)

1945.

- Quand l'armée soviétique approche de Köszeg (Hongrie), la ville est évacuée et tous les auxiliaires juifs qui s'y trouvent affectés sont assassinés. 35 juifs malades et mourant de faim sont enfermés dans une baraque et gazés par des commandos allemands spécialement équipés. On enterre ensuite les cadavres des victimes dans des fosses communes.

18 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



18 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1190.

- Au lendemain de l'horrible massacre des juifs d'York, les croisés égorgent 57 juifs à St. Edmund (Angleterre), ce qu'ils considèrent comme un acte de piété. Il convient cependant de ne pas négliger une motivation supplémentaire, l'argent de certains membres des communautés juives, qui fournit aux croisés les moyens matériels de réaliser leur entreprise.

1349.

- Lors de l'épidémie de peste noire, les juifs de Baden (Suisse) sont accusés, d'empoisonner les puits. C'est pourquoi une partie de la communauté est massacrée, l'autre brûlée sur le bûcher.
Les premiers juifs s'étaient installés à Baden dès le XIIIe siècle.

- L'épidémie de peste noire entraîne le massacre des juifs dans pratiquement toute l'Europe. Quand la population de Rheinfelden (canton d'Argovie) commence à menacer les juifs, le duc d'Albrecht d'Autriche, suzerain de l'Argovie, tente de les protéger en les envoyant dans son château de Baden où les juifs de Baden se croyaient déjà à l'abri. Mais le 18 mars ils sont livrés à la foule en furie qui envahit le château et les massacre en même temps que les juifs de Baden.

1919

- Nouveau pogrome dirigé contre les juifs d’Ovrutch (Volhynie) : cette fois, les troupes de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura stationnent trois jours dans la ville. 20 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées.

1942.

- Les nazis commencent à liquider les malades de l'hôpital juif de Belgrade. Ils les emmènent par groupes de 85 et les enferment dans des camions où ils sont asphyxiés par les gaz. ela dure plusieurs jours. 800 juifs ont ainsi assassinés.

1945

- 1074 juifs hongrois arrivent au camp de concentration de Theresienstadt.

20 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



20 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

 

1933.

Construction du premier camp de concentration à dachau

1939

- Vaste autodafé à Berlin de 1.000 peintures et 3.000 aquarelles, dessins et gravures fait par des Juifs

1941

- Le ghetto de Cracovie est clôturé.

1942

- 700 juifs du ghetto de Zolkiev (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 2 000 juifs sont déportés de Rzeszow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec.

- 2 000 juifs du ghetto de Rohatyn (Ukraine) sont amenés hors de la ville, où ils sont tués puis enterrés à la hâte dans les fosses communes.

- 1 500 juifs du ghetto de Rava Ruska (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent.

1943

- Les SS exécutent 127 intellectuels juifs de Czestochowa (Pologne).

1944

- Evacuation du camp de concentration et d'extermination de Maïdanek (Pologne). Tous les juifs malades sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont aussitôt gazés.

- Un transport de 45 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour celui de Bergen-Belsen (Allemagne).

17 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1190.

- Des émeutes éclatent contre les juifs d'York (Angleterre). La population est excitée par des croisés, des bourgeois et des gentilshommes. Les juifs se réfugient dans le château de la ville, assiégé durant six jours par la foule armée. La veille, les juifs les plus décidés se suicident. Les survivants ouvrent les portesj en ce jour, afin d'accepter le baptême. Ils sont tous, sans exception, massacrés par les émeutiers. La communauté juive d'York n'existe plus.

1905.

- A l'instigation du clergé, des passants juifs sont molestés dans la rue à Saratov, sur la Volga (R.S.F.S.R.).

1942.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes et femmes du camp de concentration de Theresienstadt arrive au camp de transit d'Izbica (Pologne). 300 jeunes juifs sont sélectionnés pour être envoyés au camp de travail de Janowice. Les 700 juifs restants sont soit fusillés, soit déportés au camp d'extermination de Belzec. De ce transport, seules 3 personnes survivent encore en 1945, lors de la libération.

- Les SS liquident le ghetto d'Ilya, au nord de Minsk (Biélorussie). 900 juifs sont massacrés. Joseph Rodblatt, président du Conseil juif, dirige la résistance armée. Il réussit à se réfugier dans la forêt avec un groupe de jeunes gens.

- Après la mise en service du camp d'extermination de Belzec (Pologne), deux transports, l'un provenant de Lublin et l'autre de Mielec, y arrivent avec plus de 6 000 déportés juifs. Le camp fonctionnera jusqu'en juin 1943. Les cadavres des fosses communes sont brûlés à partir de l'automne 1942. Au printemps 1943, les baraques sont détruites et l'ensemble du camp rasé.

- La Gestapo pend 17 juifs à Leczyca (Pologne).

- Début de la déportation des juifs de Lublin (Pologne) au camp d'extermination de Belzec. 15 000 juifs environ sont frappés par cette mesure. 1 500 juifs sont déportés quotidiennement.

- Déportations massives de Slovaquie : 60.000 Juifs sont envoyés à Auschwitz et Majdanek.

- Fonctionnement de la première grande installation fixe de gazage des déportés, à Belzec, suivie en avril de celle d »e Sobibor, et en juillet, de celle de Treblinka.

1943.

- Les nazis assassinent 1 500 juifs du ghetto de Lwow (Ukraine), dans une carrière de sable.

- Un nouveau transport avec 2 800 juifs de Salonique (Grèce) est formé pour être envoyé au camp d'extermination d'Auschwitz. Mais ces juifs sont finalement déportés à Birkenau, où ils sont assassinés.

- 964 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) à destination du camp d'extermination de Sobibor.

14 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 20 juifs sont massacrés et de nombreux autres mutilés au sabre lors d'un pogrom qui se déroule à Olgopol (province de Podolie) par les alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

- 18 juifs sont massacrés dans la gare de Kirilovka (Russie) par des unités commandées par Hepel, lié à l'Armée nationale ukrainienne.

- 33 juifs sont massacrés sauvagement par des unités de rebelles commandées par l'ataman Zeleny, allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne, lors d'un pogrome à Berhad (Podolie) qui dure cinq jours.

1941.

- 3 747 juifs polonais, tchécoslovaques et autrichiens sont arrêtés par la police française, enfermés dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande. En deux ans, des milliers de juifs y transiteront, en route vers le camp de regroupement de Drancy puis vers le camp d'extermination d'Auschwitz.

1942.

- 1 200 juifs sont déportés de Gorzków (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

- 1 700 juifs sont déportés de Brzeziny (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.

1948

- Proclamation de l’indépendance de l’Etat d’Israël.
David Be, Gourion proclame la naissance de l’etat d’Israël  et lit la déclaration d’indépendance par ces mots : «  Eretz-Israël est le lieu où naquit le peuple juif.
C’est là que se modela sa forme spirituelle, religieuxe et politique.
C’est là qu’il vécut sa vie indépendante.
C’est là qu’il créa ses valeurs tant nationales qu’universelles et qu’il donna au monde le livre des livres Eternels ».
Dès le lendemain, la deuxième phase de la guerre d’indépendance commençait.

13/03/2015

13 mars, ce jour-là, noubliez pas. 



13 mars, ce jour-là, noubliez pas.

 

1605

- Lors d'un autodafé à Lima (Pérou), 19 personnes sont accusées de judaïser. 6 sont brûlées en effigie, 3 sont brûlées sur le bûcher et 16 affirment se repentir. Ils doivent dans ce cas faire pénitence publiquement avant d'être privés de tous leurs droits civiques.

1919

- 

Des unités de l'armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Samgorodok (Kiev). 4 juifs sont massacrés.

1938

- La tragédie des 200 000 juifs autrichiens commence en ce jour, avec l'arrestation de notables de la capitale et des provinces, dont le président de la communauté Desider Friedmann, le vice-président Robert Stricker et le directeur Josef Loewenherz.

1942

- 650 juifs du camp de Hulievka (Ukraine) sont rassemblés par les SS pour être fusillés.

- Dans la ville de Belhatow (Pologne), la police pend 10 juifs sur la place de Narutowicza.

- Les allemands ont déjà tué 240 000 Juifs dans la seul Ukraine jusqu’à présent

1943

- Pendant deux jour le ghetto de Cracovie (Pologne) est liquidé. 2 000 juifs sont déports au camp d'extermination d'Auschwitz, 700 sont fusillés sur place.

- Mise en service d'un four crématoire supplémentaire au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Un transport de 113 juifs quitte Munich pour le camp d'extermination d'Auschwitz.

- 100 notables juifs de Salonique (Grèce) sont pris comme otages afin de garantir l'obéissance des juifs aux ordres des Allemands.

- Liquidation du ghetto de Cracovie, Lemberg, Czestochowa, Bialystok, Minsk et Wilno.

- Du 13 au 14 A Cracovie, 2 000 Juifs sont sélectionnés pour les déportations. Avant le départ du train, des centaines d’enfants, de vieillards et de malades sont exécutés. Les enfants de moins de 3 ans sont brûlés vivants. L’un d'eux, Shashne Hiller est sauvé par un couple qui souhaite le baptiser. Ils l’emmène chez un prêtre du nom de Carol Wollidja, qui refuse de le baptiser, affirmant que ce n’est pas là la volonté des parents. Carol Wollidja deviendra Jean Paul II.

11/03/2015

11 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



11 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919

- L'Armée nationale ukrainienne se livre à un pogrome dans la ville d'Uchomir (province de Podolie). Un second pogrome a lieu trois semaines plus tard. Trois juifs sont égorgés sauvagement et dix autres grièvement blessés.

- Des rebelles commandés par l'ataman Sokolovski se livrent à un nouveau pogrome à Radomysl (Kiev), où ils ont déjà massacré des juifs le mois précédent. Le pogrome dure trois jours, 33 juifs sont tués et de nombreux autres blessés ou mutilés à coups de sabre.

1940.

Ordre d'apposer un cachet "J" sur les cartes de rationnement des Juifs

1941

- 2 000 juifs de Plock (Varsovie) sont transférés au ghetto de Tomaszov Rauski (Pologne), ce qui porte à 15 000 le nombre de juifs enfermés dans ce ghetto. Plusieurs dizaines d'entre eux meurent quotidiennement, conséquence des mauvais traitements infligés par les nazis.

- Les 430 juifs d'Amsterdam sont déportés dans le camp de Mauthausen. Ils se suicideront collectivement dans la carrière du camp.

1942 

- 1 001 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Izbica (Pologne). Ils restent plusieurs semaines dans ce camp de transit avant d'être envoyés plus loin, vers les camps d'extermination de Chelmno, Belzec et Sobibor, où ils périssent. De ce transport, 7 juifs seulement survivent jusqu'à la libération, en 1945.

- 

850 juifs de Radochkovitz (Biélorussie) sont fusillés par les Allemands. Les 350 juifs encore en vie sont parqués dans un ghetto créé à cet effet.

1943

- Les Allemands arrêtent tous les juifs de Skopje (Macédoine yougoslave). Il sont enfermés dans une usine désaffectée avec les autres juifs de la province. 215 personnes environ y restent sans nourriture et sans installations sanitaires.

1944

- 300 femmes et enfants juifs originaires du nord de la Dalmatie, internés à Gospic (Yougoslavie), sont déportés au camp de concentration de Jasenovac (Croatie). Aucun d'eux ne survivra.

10/03/2015

10 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



10 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1925

- 

Hugo Bettauer, un écrivain juif viennois, meurt seize jours après avoir été victime d’un attentat commis par un national-socialiste autrichien Il était devenu célèbre grâce à son roman La Ville sans juifs. L’assassin sera acquitté, ayant été déclaré irresponsable lors de son procès. Hugo Bettauer devient ainsi la première victime juive du nazisme en Autriche.

1943

- 1 150 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Un transport de 84 juifs quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Theresienstadt.

06/03/2015

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1189

- Les émeutes de Lynn (Angleterre) se propagent jusqu'à la ville de Norwich. La foule s'en prend à la communauté juive. De nombreux juifs se réfugient dans le château de l'évêque. Ceux qui se trouvent encore dans leur maison sont tués et leurs biens pillés.

1194

- Cinq jours après le lynchage d'un déséquilibré juif qui avait tué une chrétienne dans un accès de folie à Neuss (Allemagne), la justice ordonne l'arrestation des siens. Ils sont cruellement torturés, mais, à l'exception de la petite sœur du jeune juif, ils n'acceptent pas le baptême. La mère est enterrée vivante et les oncles sont écartelés sur la roue.

1481

- Un autodafé a lieu dans la cité de Séville (Espagne). 6 hommes et femmes très honorablement connus dans la ville, et respectés, sont brûlés vifs pour avoir " judaïsé ", c'est-à-dire pratiqué le judaïsme en secret.

1484

- 

Un autodafé a lieu à Ciudad Real (Espagne) sur l'ordre du tribunal de l'Inquisition responsable de la province de Tolède. 4 enfants de juifs baptisé de force lors des persécutions de 1391, sont accusés de judaïser et brûlés sur le bûcher pour avoir refusé de se repentir.

1903

- Un des Premiers pogrom de Kishinev, déclenché à la suite du meurtre de Michael Ribalenko. La presse antisémite accuse les Juifs, les accusant notamment de meurtre rituel. Pendant trois jours, les pogromistes se déchaînent ; Le ministre de l’intérieur donne ordre à la police de ne pas intervenir. Ils tuent, massacrent, saccagent, violent. Le bilan : 47 morts, 92 blessés graves, 500 blessés et 799 maisons détruites.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Balta (Ukraine). 27 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et des femmes juives violées.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, commandées par Diatchenko, se livrent à un pogrome à Hachtchevaty (province de Podolie). En deux jours, 21 juifs sont égorgés, de nombreux autres grièvement blessés. Il s'agit du quatrième pogrome que connaît la ville. Il y en aura cinq en six mois.

1942

- Un transport de 997 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Le " petit ghetto de Sierpe (Varsovie) est liquidé. Ses 3 500 juifs sont transférés au ghetto de Mlawa, d'où ils sont tous déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 seulement des juifs du village survivront à la guerre.

1943

- 

Les nazis liquident le camp de Peresieka (Biélorussie). ils fusillent tous les artisans. Un groupe de 50 juifs fuit dans la forêt, où il se constitue en unité de partisans.

- Directive allemande à l'encontre des Juifs de Salonique : marquage des personnes juives de nationalité grecque et des magasins juifs; mise en ghetto avant le 25 février.

 - Le deuxième convoi de déportés à destination du camp de concentration et d'extermination de Maïdanek (Pologne) quitte Drancy (France). 998 hommes et femmes entassés dans des wagons partent vers l'est. 950 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 4 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945.

1944

- 1 000 juifs du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne) sont transférés au camp de concentration de Maïdanek (Pologne).

05/03/2015

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1328

- Par suite de la tension politique, les juifs sont massacrés dans toute la Navarre.Le jour de shabbat, plusieurs milliers de juifs sont égorgés dans la ville d'Estella, qui abrite l'une des plus importantes communautés du comté.

1332

- Dans la petite ville d'Überlingen, sur le lac de Constance (Allemagne), on retrouve le cadavre d'un enfant chrétien disparu depuis plusieurs jours. On affirme aussitôt qu'il a été tué par les juifs, auxquels il aurait été vendu par le gardien chrétien du cimetière. Torturés, les juifs " avouent ". Le gardien du cimetière se suicide. Les juifs d'Überlingen se réfugient dans leur synagogue, qui est incendiée. De 300 à 400 juifs périssent dans le bâtiment en flammes.

1933

- Fondation de Dachau et naissance d’un nouveau mot : Koncentration-lager

1941

- Un convoi de 381 juifs quitte Vienne (Autriche) pour Modliborzyce (Pologne).

1942

- 3 juifs sont pendus publiquement dans le ghetto d'Olkusz (Pologne), accusés d'avoir quitté le ghetto pour chercher du ravitaillement. La police allemande force les juifs du ghetto à édifier les potences et à exécuter les pendaisons.

1943

- 132 hommes et 86 femmes arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. Parmi eux se trouvent, entre autres, des juifs viennois.

- Les SS assassinent 1 300 juifs à Chmielnik (Pologne).

04/03/2015

4 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



4 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1649

- Après l'élection d'un nouveau roi de Pologne à Varsovie, au cours de laquelle le chef cosaque Bogdan Khmielnicki joue un rôle décisif, ses hordes regagnent l'Ukraine, où elles continuent à massacrer les juifs. Dans la ville d'Ostrog, les cosaques en tuent plus de 600.

1942

- Les 400 juifs restant à Donetsk (Ukraine) sont assassinés par les SS.

- 3 000 juifs de la ville de Baranovitchi (Biélorussie) et de ses environs sont tués par les nazis.

1943

- U convoi de déportés quitte le camp de regroupement de Drancy. 1 003 hommes et femmes sont envoyés au camp d'extermination de Maïdanek (Pologne). 950 déportés sont gazés dès leur arrivée. 3 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945, par l'armée soviétique.

- les autorités Bulgares, ayant annexé la thrace et la Macédoine y arrêtèrent tous les juifs et les envoyèrent vers deux camps de détention, peu après les juifs furent transportés dans des wagons à bestiaux, escortés par la police bulgare, vers le port de Lom sur le Danube puis livrés aux allemands, ils furent envoyé vers le camps d’extermination de Treblinka, en tout, 11370 juifs furent déportés :livre de yad vashem

01/03/2015

1 er mars, ce jour-là, n'oubliez pas

1 er mars, ce jour-là, n'oubliez pas


1349

- La communauté juive de Worms, sur le Rhin, subit à son tour les persécutions consécutives à la peste noire. Le bourgmestre de la ville condamne les juifs à périr sur le bûcher. Plus de 580 d'entre eux meurent dans les flammes.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Skvira (Kiev). 13 juifs sont égorgés et 8 autres grièvement blessés.

- A Breslau, des nazis attaquent des avocats et des juges Juifs. C’est une des  première violence organisée contre les juifs par le régime nazi.

------------------------------

1936

Mars Souvenez-vous

Moi de Mars Interdiction pour la première fois aux Juifs de participer au scrutin (le scrutin du 29 mars étant destiné à plébisciter la politique d'Hitler, il est déclaré que c'est au peuple allemand et non aux Juifs que s'est adressé le Führer car les Juifs ne sont que des hôtes et ne sont pas des citoyens)

------------------------------

1940

- 

Le " jeudi sanglant " de l'histoire de Lodz/Litzmannstadt (Pologne). L'armée allemande organise un pogrome contre la population juive de la ville. Plusieurs juifs sont tués, les autres sont chassés dans le ghetto sans pouvoir emporter leurs affaires.

1941

- En ce jour, la ville de Plock (Pologne) est " plus de ses juifs ". Entre le 20 février et le 1er mars, 7 000 personnes environ partent à pied vers le camp de Dzialdowo. Les juifs des petites communautés des environs sont déportés vers d'autres camps. Tous ces juifs y périssent.

- 4 300 juifs du ghetto de Skiernievice (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

- En France, les comptes bancaires des juifs sont bloqués.

1942

- L’extermination commence à Sobibor. Jusqu’en octobre 1943, on y a massacré 250.000 Juifs.

- A Belovchtchina (Russie), 800 femmes et enfants juifs sont fusillés par les nazis.

- Le ghetto de Kremenets (Ukraine) est bouclé hermétiquement, la garde renforcée. Les juifs enfermés dans le ghetto, ne recevant plus aucune nourriture et plus d 'eau potable, commencent à dépérir.

1943

- 5 000 juifs sont rassemblés dans une large tranchée creusée au centre du ghetto de Minsk (Biélorussie) où ils sont tués. Parmi les victimes figurent les pensionnaires de l'orphelinat du ghetto. Les membres du Conseil juif ont été obligés de creuser la fosse.

1945

- Le dernier transport de déportés du camp de regroupement de Risiera di San Sabba, près de Trieste (Italie), arrive au camp de concentration de Dachau (Allemagne). Le convoi se compose de juifs et de résistants italiens.

26/02/2015

26 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



26 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Un convoi transportant 1 049 juifs déportés quitte Vienne en direction d'Opole ( Pologne).

1943

- 900 juifs sont déportés de Berlin, au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944

- Un transport de 54 juifs de Sosnoviec (Pologne) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont immédiatement assassinés.

- Un transport de 26 juifs de Berlin arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont tués sur-le-champ.

23/02/2015

23 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



23 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349

- Les persécutions consécutives à l’épidémie de peste noire ont touché la Suisse, où de nombreuses communautés juives sont exterminées. Les habitants de Saint-Gall brûlent tous les juifs sur le bûcher, les accusant d’empoisonner les puits.

1484

- Un deuxième autodafé a lieu à Ciudad (Espagne). Il dure deux jours. Le premier jour, une quinzaine d’hommes et de femmes sont brûlés sur le bûcher pour avoir judaïsé (c’est-à-dire pratiqué secrètement le judaïsme). 20 autres juifs, décédés, sont brûlés en effigie, ainsi que leurs ossements.

1941

- 2 700 juifs sont déportés du ghetto de Grojec (Pologne) au ghetto de Varsovie.

1942

- La déportation des juifs d’Odessa (Ukraine), est terminée. 43 trains ont conduit un total de 19.582 juifs vers les camps de concentration. Une cinquantaine de juifs sont morts dans chaque convoi par suite des conditions inhumaines de transport. Odessa est considéré comme « purifié de ses juifs ».

- 2 juifs sont pendus par la Gestapo à Leczna (Pologne).

1943

- 1 101 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

 

21/02/2015

21 février, ce jour-là, n'oubliez pas 



21 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1939.

- Ordonnance de confiscation de l'or, de l'argenterie et de tous les objets précieux des Juifs

1941

- 3 000 juifs de Warka (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

- 

Le représentant du Reich allemand écrit ce jour au secrétaire général du gouvernement néerlandais à propos de l'exécution du décret du 11 novembre 1940 sur le renvoi des fonctionnaires juifs.

- 430 Juifs d'Amsterdam sont déportés à Buchenwald en représailles au sabotage d'une usine d'ammoniac.

1943

- Une lettre pastorale condamnant la persécution des juifs est lue dans les églises protestantes et catholiques des Pays-Bas. Le 17 février, une copie de cette lettre a été envoyée au représentant du IIIe Reich.

1944

- L'existence d'un camp de concentration pour hommes dans le village de Germering (Allemagne) est mentionnée pour la première fois. Il dépend du camp principal de Dachau.

1945

- Un camp pour femmes, rattaché au camp de concentration principal de Buchenwald, est créé à Plömnitz (Allemagne).

- 

Un camp de concentration pour hommes, dépendant du camp principal de Flossenbürg, est ouvert à Ganacker Allemagne).

16/02/2015

16 février, ce jour-là, n'oubliez pas 



16 février, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1349

- Durant la nuit du 16 février, tous les juifs sont expulsés de Burgdorf sur l'Emme (Suisse), accusés de propager la peste. Le seigneur Eberhard von Kyburg les chasse de ses domaines et confisque tous leurs biens.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à Felchtin (Ukraine) à un pogrome qui dure deux jours. 485 juifs sont massacrés et 142 autres blessés, dont la plupart meurent rapidement. Tous les biens des juifs sont pillés.

- Des rebelles conduits par l'ataman Sokolovski, allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrome à Radomysl (iev). De nombreux juifs sont massacrés, beaucoup d'autres grièvement blessés et mutilés.

1920

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, atteignent Bobrik.  7 juifs son tués par les soldats et de nombreux autres blessés.

1940

- Constitution du ghetto de Lodz.

1943

- 

Maïdanek (Pologne) est officiellement défini comme un " camp de concentration ".

- 1 108 internés du cap de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- 

600 femmes, enfants et vieillard juifs du ghetto de Borislav (Ukraine) sont conduits à l'abattoir municipal pour y être massacrés.

14/02/2015

14 février, ce jour-là, n'oubliez pas

14 février, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1349

- Accusée d'avoir empoisonné des puits, toute la communauté juive de Strasbourg est condamnée à mort. Les 2 000 juifs de la ville, jeunes et vieux, sont brûlés sur un gigantesque bûcher.

1436

- Annulation du droit d'établissement et de résidence pour tous les juifs de Zurich.

1919

- Les soldats de l'Armée nationale ukrainienne de Petlioura entrent dans Stepanzy (Ukraine). 50 femmes juives sont violées par les soldats, tandis que les maris et les pères sont jetés en prison. 9 de ces femmes sont si grièvement atteintes qu'elles meurent le jour même.

1943

- A Kosow (Pologne), 1 800 juifs sont assassinés sur place par les SS.

- Les derniers internés du ghetto de Kolomyya (Ukraine), soit 1 500 personnes, sont conduits dans une forêt près du village de Szeparovtze pour y être assassinés. Kolomyya est déclaré " purifiée de ses juifs ". Sur les 15 000 juifs que comptait la ville, 25 seulement survivent à l'ère nazie.

13/02/2015

13 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- 3 600 juifs de Grodzisk Mazoviecki (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

1943

-  1 000 hommes et femmes sont déportés dans des wagons à bestiaux du camp de regroupement de Drancy, créé par les Allemands en zone occupée, au camp d’extermination d’Auschwitz. A l’arrivée du convoi, 689 juifs sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. Treize déportés seulement, dont une femme, survivront jusqu’à la libération du camp par l’armée soviétique en 1945.

- Les nazis décident également de déporter les juifs de nationalité française qui se trouvent au camp de regroupement de Drancy. Cette décision est prise alors que le problème des juifs français n’a pas encore été réglé entre les autorités française et allemandes, les premières n’ayant pas donnée leur accord à la déportation de juifs français. Néanmoins, 1 000 juifs de nationalité française sont déportés le 13 février au camp d’extermination d’Auschwitz.

08/02/2015

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1940

- 

La police allemande ordonne à tous les juifs de Lodz/Litzmannstadt (Pologne) de déménager dans le ghetto de Baluty.

1941

- Création du ghetto d'Amsterdam.

- Pogrom à Amsterdam, à l'instigation du fasciste Mussaert et des occupants allemands.

1944

- 1 015 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- 1 000 Juifs de Hollande sont déportés à Birkenau, parmi lesquels de nombreux malades.
1945 

Au cours de la nuit, 180 déportés, dont beaucoup de juifs, transférés du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne), sont fusillés entre la gare et le camp de concentration de Mauthausen (Haute-Autriche parce qu’ils sont incapables d’avancer dans la neige profonde.

05/02/2015

5 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 février, ce jour-là, n'oubliez pas.


1840

- L ‘affaire de Damas est un cas récent d’accusation de meurtre rituel, aboutissant à l’arrestation de 7 juifs à Damas (Syrie). Après que l’un des frères et son domestique eurent disparu les capucins accusent les juifs de les avoir tués dans le but d’utiliser leur sang pour célébrer la Pâque.
Au cours de l’enquête qui suit, 2 des juifs accusés à tort meurent sous la torture. Après l’intervention de plusieurs personnalités juives d’Europe dont Moses Montepore et Adolphe Crémieux, les juifs survivants sont relâchés mais ils ne seront jamais lavés du soupçon qui pesait sur eux.

1934.

En Allemagne, les étudiants en médecines Juifs ne peuvent plus présenter d'examens.

1942

- 2 000 juifs de Suchovola (Pologne) sont déportés au ghetto de Grodno.

1943

- Les nazis assassinent 200 juifs dans le ghetto de Chodorov (Galicie orientale, R.S.S. d’Ukraine).

- L’armée allemande a créé un ghetto à Bialystok (Pologne) le 1er août 1941. Du 5 février 1943  jusqu’au 12 février. 10 000 juifs environ sont arrêtés et déportés aux camps d’extermination d’Auschwitz et de Treblinka alors que près d’un millier sont assassinés sur place.

- Zvi Wider, membre du Conseil juif de Bialystok, se suicide en apprenant que les autres membres du Conseil ont fourni à la Gestapo une liste de personnes à déporter.

01/02/2015

1 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1 février, ce jour-là, n'oubliez pas


1194

- A Neuss (Allemagne), un déséquilibré juif tue une jeune chrétienne au cours d'une crise de folie, en présence de nombreux témoins, juifs aussi bien que chrétiens. Ces derniers lynchent aussitôt le déséquilibré, ainsi que 6 passants juifs innocents, touts très respectés au sein de la communauté. 

1919 

Les soldats de Petlioura déclenchent un pogrome contre les habitants juifs de Malina (Ukraine). 3 juifs sont massacrés, 20 autres grièvement blessés.

1939

- Allemagne : Les juifs sont obligés de se séparer de tout objet en or et en argent.
1941 

En vertu d'un ordre donné par Alois Brunner, l'un des lieutenants d'Eichmann, les juifs de Vienne seront déportés à partir du 1er février 1941 vers des camps situés en Pologne. Chaque convoi comprendra 1 000 personnes.

- Les 4 000 juifs de Sochaczev (Varsovie) sont déportés dans la capitale polonaise où ils partageront le sort de tous les habitants du ghetto. Des juifs vivaient à Sochaczev depuis le début du XVème siècle.

1942

- 100 juifs sont assassinés par des soldats allemands dans la ville de Koursk (R.S.F.S.R.).

- Les SS assassinent 1 800 juifs à Kherven (U.R.S.S.).

- Les nazis décrètent que touts les juifs néerlandais sans travail doivent se faire recenser. 175 juifs qui obéissent à cet ordre sont internés dans le camp de travail d'Ellecom (province de Gueldre) gardé par des SS. Ils sont traités avec cruauté et certains assassinés. Les survivants sont transférés par la suite au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas).

- Du 1er février au 3 mars Extermination de 14 000 Juifs dans la ville de Kharkov, en Ukraine.

1943

- 1 000 juifs du camp de concentration de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 782 hommes et femmes sont gazés dès leur arrivée. 155 hommes et 64 femmes sont sélectionnés pour travailler au camp d'Auschwitz II-Birkenau. 50 hommes sont transférés au début de juin 1943 au camp annexe de Swientlochowice où ils construisent des routes. Seuls 29 d'entre eux survivent à la fin de la guerre.

- 1 500 juifs du ghetto de Minsk (Biélorussie) sont conduits dans les mines de Maly Trostinets pour y être fusillés.

- Les 200 juifs du ghetto de Jedrejow (Pologne) qui avaient survécu aux déportations précédentes sont fusillés.

- Pendant deux jours à Buczacz (Ukraine). 2 000 juifs sont conduits sur la colline de Fedor où ils sont assassinés. Le ghetto est liquidé. Seul un petit nombre de juifs survit dans un camp de travail.

 - La Roumanie offre de libérer 72 000 Juifs qui seraient transportés sur un bateau battant pavillon du Vatican, en échange de 130 Dollars par personne. Le secrétaire américain au trésor, Morgenthau, a amené la proposition devant Roosevelt qui l'a refusée.

1944

- 5 juifs argentins sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

- 908 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

1945

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt

31/01/2015

31 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1941

- 1 000 juifs de Pruszkow (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

- Hans Frank, gouverneur de la Pologne occupée, affame les Juifs dans le ghetto de Varsovie.

1942

- Création d'un ghetto à Krzemieniec (Ukraine). Les juifs doivent quitter leurs maisons et s'installer dans la zone du ghetto, où ils sont totalement isolés du reste de la population.

- Plusieurs centaines de juifs de Kharkov (Ukraine) sont massacrés dans le voisinage de Drobitzky Yar.

- Le général des SS Franz Stahlecker, commandant des Einsatzgruppen dans les pays Baltes, signale qu’il a déjà fait assassiner 229.052 Juifs.

1943

- Liquidation du ghetto de Prujana (Biélorussie). La ville est désormais " purifiée de ses juifs ". Quatre jours auparavant, les Allemands avaient commencé à vider le ghetto à toute vitesse. 2 500 juifs ont été déportés quotidiennement au camp d'extermination d'Auschwitz. Un petit groupe de jeunes gens parvient à fuir dans les bois, où ils lutte contre les Allemands.

28/01/2015

28 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1943.

- Pendant deux jours, les SS déportent plusieurs centaines de juifs du ghetto de Wolkowysk (U.R.S.S.) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 9 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés au ghetto de Theresienstadt.

1945.

- A Malki (Pologne), 75 femmes juives sont fusillées par les SS.

26/01/2015

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1531.

- A la suite d'un tremblement de terre qui épouvante les habitants de Santarém (Portugal), des moines incitent la population à s'en prendre aux juifs de la ville. Ces derniers se trouvent ainsi chassés dans les montagnes par un temps d'hiver particulièrement rigoureux. Beaucoup périssent de froid et de faim.

1942.

- Un transport de 1 196 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Au cours d'une exécution massive à Obecse (Yougoslavie), juifs et Serbes sont massacrés en même temps. En deux jours, 200 personnes, dont 100 juifs, sont assassinées par des soldats hongrois.

1943.

- 1 000 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 770 sont gazés dès leur arrivée. On envoie 130 jeunes femmes travailler au camp d'Auschwitz II - Birkenau, 100 hommes au camp annexe de Goleszow. De ce transport, 39 personnes seulement survivaient en 1945.

- Au cours d'une rafle dans le ghetto de Stanislavov (Ukraine), 1 000 personnes âgées, malades ou dépourvues de permis de travail sont arrêtées. Toutes sont massacrées dans le cimetière juif.

1945.

- Début d'une marche de la mort pour 1 000 femmes juives du camp de travail forcé de Neusalz (Pologne) jusqu'au camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) La marche dure six semaines. 200 femmes seulement arrivent à destination le 11 mars.

25/01/2015

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1338.

- Persécution des Armleder, ainsi appelés parce qu'ils se couvrent de pièces de cuir au lieu de l'armure métallique des chevaliers : des bandes de paysans et de vagabonds s'en prennent aux communautés juives de Franconie et d'Alsace entre 1336 et 1339. Armés de scies, de pelles et de massues, marchant derrière un emblème et une croix, les Armleder massacrent les juifs de Rufach (Alsace) dans un champ près de la ville, appelé par la suite Judenmatt, le « pré aux juifs ».

1941.

- 250 juifs de Jeziorna (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942

- En Allemagne, 150.000 Juifs sont affectés au travail pour pallier le manque de prisonniers soviétiques

1943.

- 2 120 juifs du ghetto de Jasionovka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- 949 Juifs, internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Le camp de concentration du Stutthof (Pologne) est libéré. On dénombre très peu de survivants.

- Début de la marche de la mort du camp de Stutthof.

19/01/2015

19 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Les 7.500 juifs du Pays de Bade et de Sarre Palatinat sont internés dans le camp de Gurs sous l'autorité de Vichy. Il en mourra 800 pendant l'hiver 1941-1942.

- 12.500 autres juifs venus du Reich, d'Autriche et de Pologne sont internés dans les camps de Rivesaltes, Noé, Récébédou, Le Vernet et Les Milles.

- Installation d'un institut d'euthanasie à Hadamar.

1942.

- Au cours d'une opération exécutée par les fascistes hongrois, des centaines de juifs de la station balnéaire de Strand (Yougoslavie) sont envoyés à une marche de la mort et massacrés.

- Un transport de 1 000 juifs de Vienne arrive à Riga (Lettonie). De 70 à 80 jeunes gens sont sélectionnés pour le travail forcé dans un camp, les autres déportés sont fusillés à Bikerneku, au lieu-dit La Boulaie.

1945

- A Palmnicken, 9 000 personnes sont amenées au bord de la mer baltique ou elles sont abattues ou précipitées sur les rochers où elles trouvent la mort.

- 24 femmes juives du camp de Gwizd­zilny (Pologne) sont fusillées par les SS dans une forêt près de Skarlin (Pologne).

- A Mokre Slaskie (Pologne), les SS assassinent 15 déportés évacués du camp d'extermination d'Auschwitz, incapables d'avancer à pied.

- A Brzezce, 17 déportés sont tués pour les mêmes raisons. La plupart des victimes sont juives.

17/01/2015

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1939

- Par décret-loi, les Juifs ne peuvent plus exercer les professions de dentiste, vétérinaire ou pharmacien en Allemagne.

1942

- Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.

- Les nazis assassinent 22 juifs à Eupatoria (Ukraine).


- Les juifs de Zaandijk (Pays-Bas) doivent s'installer dans le quartier juif d'Amsterdam, munis seulement de bagages à main. 270 juifs se présentent. 98 juifs apatrides vivant à Zaandijk sont internés par les nazis au camp de Westerbork.

1944.

- Un transport de 417 juifs arrive de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés dès leur arrivée.

1945

- Plus de 40.000 personnes furent emprisonnées à Radogozs. 30.000 prisonniers y furent tués. Les allemands enfermèrent les prisonniers dans les bâtiments et y mirent le feu. Ceux qui tentèrent de s'échapper des baraques en flammes furent impitoyablement abattus. A la libération par les troupes russes, il n'y avait aucun survivant.

- A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent à la cible.

- Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique.

- Les camps de travail forcé de Skarzysko­Kamienna, Mielec et Plascov (Cracovie, Pologne), qui regroupent un total de 15 000 internés juifs, sont liquidés. 10 000 juifs sont fusillés, 5 000 déportés par train aux camps de concentration de Buchenwald et de Ravensbrück (Allemagne).

- Révolte des prisonniers du camp d'extermination de Chelmno (Pologne). 46 détenus juifs sont fusillés.

14/01/2015

14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1940.

- Sur 800 Juifs polonais faits prisonniers, 100 sont abattus en chemin vers la prison, 450 sont fusillés le lendemain, les autres le jour suivant

1942.

- A Szczakowa (Pologne), un juif est pendu en guise de représailles par la Gestapo.

- 1 000 juifs d'Izbica Kujawska (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

1943.

- Pendant plusieurs jours, une partie des 8 000 juifs du ghetto de Lomza (Pologne) est déportée au camp d'extermination d'Auschwitz. Les autres sont assassinés près de la ville, dans la forêt de Galczyn.

1945.

- 150 malades et membres du personnel de l'hôpital orthodoxe juif de Varosmajor (Hongrie) sont massacrés par des bandes de l'extrême droite.

12/01/2015

12 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349.

- L'épidémie de peste noire atteint Friedrichshafen (Allemagne). Accusés d'avoir empoisonné les puits pour provoquer la mort des chrétiens, les juifs sont massacrés par la foule.

1412.

- En Castille, promulgation d'un édit comportant 24 articles contra Judeos, contre les juifs. L'un de ces articles ordonne la création de ghettos dans toutes les villes espagnoles.

1493.

- Tous les juifs doivent quitter la Sicile, qui appartient alors au royaume d'Espagne. Tout juif qui reste après cette date devient passible de la peine de mort.
Les juifs vivaient en Sicile depuis mille cinq cents ans environ.

1942.

- 600 juifs de Bugaj (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

- A Brdow, près de Varsovie (Pologne), 600 juifs sont massacrés par les SS et la police de sécurité.

- Début de la déportation des juifs d'Odessa (Ukraine). On les conduit aux camps de travail forcé de Berezovka et de Golta. Pendant cinq semaines près de 20 000 juifs sont tués.

1943.

- Un transport quitte Berlin avec 1 000 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les nazis commencent à déporter les 20 000 juifs du camp de travail forcé de Zambrów ( Pologne). Ils sont envoyés de nuit, par convois ferroviaires de 2 000 personnes, au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Liquidation du camp de Volkovisk (U.R.S.S.) : 1 000 juifs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Arrivée d'un groupe de 23 déportés juifs de Trieste (Italie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés sur-le-champ.

- Arrivée d'un groupe de 95 déportés de Lodz (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés.

- 1 000 juifs déportés du camp de concentration du Stutthof (Pologne) arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés peu de temps après.