27/05/2015

30 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096

- 

Les juifs de Cologne (Allemagne) se réfugient dans le château de l’évêque Hermann III et dans les maisons de leurs voisins chrétiens. C’est pourquoi les troupes de la première croisade dirigées par le compte de Leiningen tuent seulement 2 juifs qui n’avaient pas fui. Le quartier juif est pillé puis incendié et tous les rouleaux de la Torah sont détruit.



1541



- Un autodafé spectaculaire a lieu en Sicile, marquant le point culminant de la persécution des juifs. 19 juifs convertis de force en 1492 ou leurs enfants, sont vraisemblablement brûlés sur le bûcher.



1938



- 500 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés au camp de concentration de Dachau.

1941

- Définition des Juifs de Serbie, retrait le la fonction publique, recensement des biens juifs, mise en place du travail forcé, port de l'Etoile obligatoire.

1943.

- 1 100 juifs sont tués par les SS et la police ukrainienne sous commandement allemand à Borislav (Ukraine).


1944



- 1 000 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d’extermination d’Auschwitz, où 627 juifs sont immédiatement gazés. 85 hommes et 51 femmes seulement survivent jusqu’à la libération du camp, en 1945.

25 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096 



- Les troupes de la première croisade assiègent le château de l'évêque de Worms, sur le Rhin (Allemagne) où 300 juifs environ se sont réfugiés. Ceux qui n'acceptent pas le baptême sont égorgés ou se suicident.



1556 



- Une affaire de profanation d'hostie est jugée à Sochaczev. Une servante polonaise accuse son maître Ben Yacha et 4 autres juifs, ses complices supposés. 3 d'entre eux sont torturés, et, le 25 mai, Ben Yacha meurt sur le bûcher, bien que le roi de Pologne Sigismond-Auguste ait ordonné sa mise en liberté. 



1737

- 

A la suite d'un autodafé, 12 personnes sont brûlées sur le bûcher à Lisbonne, accusées de judaïser (pratiquer clandestinement la religion juive). 



1919

- 

400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours du troisième pogrom auquel se livrent en quatre mois des alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Radomysl (Kiev). 



1942 



- Le ghetto créé à Kovel (Ukraine) est divisé en deux parties, l'une destinée aux hommes et aux femmes encore capables de travailler, l'autre pour les vieillards et les malades promis à la mort. 



- 1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Lublin, puis au camp d'extermination de Maïdanek, où tous ces juifs sont assassinés, à l'exception d'un horloger utilisé par les nazis.



1943

- 

2 862 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 

203 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1.000 Tziganes Tchèques sont gazés à Auschwitz.

- Déportation des Juifs restant dans le camp de Danica.

1944

- Le représentant allemand à Budapest, le Géneral Edmund Veesnmayer, rapporte que 138 870 Juifs ont été déportés durant les 10 derniers jours.Dans les 6 jours qui suivent 60 000 Juifs seront encore déportés.

24 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1241.

- A Francfort-sur-le-Main (Allemagne) une querelle éclate entre juifs et chrétiens à la suite de la conversion d'un enfant juif, désapprouvée par ses parents. L'affaire s'envenime au point que 180 juifs sont tués.

1420.

- Arrestations massives de juifs en Autriche, dont 800 sont expulsés. 1 000 juifs sont emprisonnés, car ils sont soupçonnés d'avoir profané une hostie à Enns (Haute-Autriche). Ils sont menacés de mort s'ils n'acceptent pas le baptême.

1943

- Arrivée à Auschwitz du Dr Josef Mengele. Il conduira des expériences dépassant toute l’horreur imaginable, injectant personnellement à ses patients du phénol, du gaz, du chloroforme ou de l’air. Il sélectionnait les personnes aptes au travail, envoyant d’un geste dédaigneux de la main les vieux, les enfants, les femmes enceintes, les blessés, les malades, vers les chambres à gaz.

1944.

- Liquidation du camp de Biala Podlaska (province de Lublin), où 300 artisans vivaient encore. Ces juifs sont déportés au camp de concentration de Maïdanek.

- Quand les trains bondés de juifs hongrois déportés s'arrêtent à la gare de Kysak (Slovaquie) en route vers les camps de concentration polonais, les Allemands qui les escortent détroussent et massacrent plusieurs juifs.

- Les 2 700 juifs de Papa (Hongrie) sont rassemblés dans un camp de concentration installé dans une usine.

18 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096.

- Les armées de la première croisade atteignent Worms, sur le Rhin (Allemagne), mais les juifs les plus riches reçoivent la protection, moyennant finances, de l'évêque qui les abrite dans son propre château. Les 500 autres juifs restés dans leurs maisons sont égorgés. La ville est pillée et les rouleaux de la Loi sont brûlés. Parmi les victimes se trouve le rabbin Salomon avec sa famille.

1721.

- Un autodafé a lieu à Madrid au cours duquel des descendants de juifs contraints au baptême sont accusés d'être des « judaïsants », c'est-à-dire de pratiquer clandestinement la religion juive. Parmi les victimes figure une femme âgée de quatre-vingt-seize ans, qui est brûlée vive.

1919

- 14 juifs sont massacrés, 9 blessés et 15 femmes et jeunes filles juives sont violées au cours d'un pogrom de trois jours à Ivankov (du côté de Kiev), auquel se livrent des bandes commandées par Struk, un allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne.

1942.

- 180 juifs sont fusillés et 350 déportés vers des camps de travail à la suite d'une Action exécutée sur une grande échelle dans le ghetto de Plumacz (Ukraine).

- 2 000 juifs du ghetto de Wolkowysk (U.R.S.S.) sont arrêtés et tués près de la ville. Cela donne naissance à une résistance clandestine juive qui coopère avec les partisans combattant dans les bois.

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto de Siedliszcze (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- 2 511 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944.

- 160 juifs déportés du camp de regroupement de Drancy, près de Paris, sont fusillés par les nazis dans le camp de travail forcé de Proyanovska à Kovno (Lituanie).

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

10/05/2015

5 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939

- En Allemagne, Les Juifs naturalisés après 1914 sont dénaturalisés. Ils sont expulsés de la fonction publique.

1942.

- 630 juifs de Dabrowa-Gornicza (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés.

1943.

- Les nazis fusillent 30 juifs dans le camp de concentration de Salaspils près de Riga (Lettonie).

1945.

- L'armée américaine libère le camp de concentration de Mauthausen (Autriche). Elle trouve 3 000 cadavres gisant entre les baraquements.

- Mauthausen est le dernier camp libéré par les alliés, Les Américains libèrent Mauthausen et ses 78.000 hommes.

28 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne déclenchent un pogrome dans la ville de Dubovo (Pologne), pillant les maisons juives et massacrant 38 personnes.

1942.

- Pendant plusieurs jours, 2 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt  (Pologne). Les hommes en état de travailler sont sélectionnés pour des travaux de bâtiment. Les vieillards, les femmes et les enfants sont internés dans le ghetto de Komarov (Pologne) avant d'être déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils seront assassinés. Seuls 24 de ces 2 000 déportés survivent encore en 1945.

1943

- A Auschwitz, un télégramme SS donne pour instruction que 120 femmes soient destinées à des expériences.

- Liquidation du ghetto d'Ozmiana (Biélorussie) : une partie des 2 500 internés est transférée au ghetto de Vilna, une autre dans des camps de travail des environs, tandis que beaucoup de ces juifs sont massacrés à Ponary.

- 300 juifs sont déportés d'Izbica (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

1944. 

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 79 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- Un transport de 1 000 juifs déportés de Budapest arrive au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 11 830 juifs de la ville de Kosice (Tchécoslovaquie) sont rassemblés et installés dans un quartier comprenant onze rues. Par la suite, ce quartier se verra réduit à trois rues seulement. A la fin, les juifs devront vivre dans une briqueterie et dans les quatre prés qui la bordent.

- Un groupe de juifs est déporté du camp d'internement de Kistarcsa, à 15 kilomètres au nord-est de Budapest, où se trouvent internés les juifs arrêtés par les nazis.

- En ce jour un premier transport de 1 800 juifs quitte Kistarcsa pour le camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- 150 juives du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne) sont sauvées à la suite d'un accord conclu entre la Croix-Rouge internationale et les SS : elles partent pour la Suède.

26 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1343.

- Les juifs de Germersheim (Allemagne) sont accusés d'avoir commis un meurtre rituel : la communauté entière périt sur le bûcher.

1881

- Des pogromes éclatent dans toute la région de Kiev. Ils se prolongent jusqu'au 4 mai. Ces atrocités sont le fruit d'une propagande antisémite encouragée par le gouverneur. On comptera 762 victimes juives.Rien qu’en 1881 il y a eut plus de 100 pogroms.

1938

- Allemagne, enregistrement obligatoire de tous les biens et propriétés juives.

1944.

- Les juifs de la ville de Munkacs (Ukraine) sont rassemblés dans un ghetto installé dans deux briqueteries, privées d'installations sanitaires.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 19 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945. 

- Évacuation du camp de concentration du Stutthof  : les détenus sont transportés par mer jusqu'à Lübeck (Allemagne). Le voyage dure une semaine, de nombreux déportés meurent en cours de route.

 

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283.

- Début du massacre des juifs de Rockenhausen (Allemagne). 13 juifs sont égorgés, d'autres convertis de force au catholicisme.

1338.

- Les juifs de Pulkau (Autriche) sont accusés de profanation d'hostie. La foule s'en prend à eux, les massacre et brûle leurs cadavres. Leurs maisons sont pillées.

1679.

- Un autodafé tenu à Palma de Majorque juge descendants de juifs convertis de force, qui pratiquent encore secrètement la religion juive. Ils sont condamnés à la prison et leurs biens sont confisqués.

1905.

- Un pogrom éclate à Jitomir (Ukraine). Il dure jusqu'au 26 avril. Des soldats participent au pillage des maisons juives. 22 juifs sont massacrés, 60 grièvement blessés.

1942.

- 800 juifs de Mielec (Pologne) et 1 000 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés vers le ghetto de Wlodava (province de Lublin).

- 600 juifs malades et âgés de Skalat (Ukraine) sont rassemblés dans la synagogue d'où ils partent pour la gare. Ils seront déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes, femmes et enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Lublin. Là, 350 juifs seront sélectionnés pour être envoyés au camp d'extermination de Maïdanek. Les 659 autres seront détenus dans le ghetto de Piaski : en juin 1942, on les enverra au camp d'extermination de Sobibor. 8 juifs seulement survivent jusqu'à la libération en 1945.

25 avril, Ce jour-là, n'oubliez pas.

25 avril, Ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1302.

- Une rumeur affirme que les juifs de Magdebourg (Allemagne) auraient taillé une sculpture de Jésus, qu'ils auraient crucifiée. La foule attaque leur quartier, massacre 7 juifs et pille leurs habitations.

1920.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrom contre la communauté de Tsibulev (du côté de Kiev). 3 juifs sont sauvagement massacrés.

1940.

La Tchécoslovaquie ordonne la confiscation des biens Juifs

1942.

- Un transport de 105 juifs quitte Bamberg (Allemagne) pour le camp d'extermination de Belzec, où les déportés arrivent quelques jours plus tard. Ils périront tous dans ce camp.

- 1 000 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Varsovie, où ils sont installés dans une synagogue. Un groupe d'hommes est sélectionné pour être employé à des travaux agricoles au camp de Rembertów. Les autres déportés sont envoyés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont assassinés. En 1944, les juifs travaillant au camp de Rembertów tenteront de s'évader mais la plupart d'entre eux seront fusillés par les SS. On compte seulement 8 survivants.

1943.

- Un nombre inconnu de juifs, surtout des femmes et des enfants, est fusillé dans la forêt de Bikerneku, près de Riga (Lettonie).

1944.

- Un convoi de 160 juifs quitte le seul camp de concentration nazi en territoire italien, Risiera di San Sabba, en direction du camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- L'Italie est libérée, mais les Allemands continuent à pourchasser les juifs jusqu'à la dernière minute. Le 25 avril, 6 juifs sont fusillés par les nazis près de Coni (Cuneo).

- A Delfzijl (Pays-Bas), 2 juifs restés cachés jusqu'à cette date sont découverts par les nazis et tués sur place.

20 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1017. 

- Un orage terrifiant se déchaîne sur Rome, causant de nombreuses victimes. On raconte au pape Benoît VIII que les juifs ont insulté l'image du Christ à la synagogue. Il en fait décapiter plusieurs.

1506.

- Le massacre des juifs de Lisbonne qui a débuté la veille, 19 avril, prend de l'ampleur avec l'arrivée des villageois des environs qui participent au pillage et au massacre. 1 000 juifs sont tués.

1639.

- Un enfant chrétien ayant disparu le mercredi précédant la Pâque juive. Deux juifs de la ville de Leczyca (Pologne), sont torturés puis exécutés.

1941.

- Les juifs de Belgrade doivent se faire recenser et porter obligatoirement l'étoile jaune. 9 145 juifs sont recensés.

1942.

- Il est interdit aux juifs d'Allemagne d'utiliser les transports en commun.

1943.

- 1 166 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- En l'honneur de l'anniversaire de Hitler, 30 intellectuels juifs, médecins, avocats, ingénieurs, détenus dans plusieurs dépendances du camp de Janovska près de Lwow (Ukraine) sont conduits dans une gorge près des sablières de Piaski pour y être fusillés.

1944.

- Les juifs doivent s'installer dans le ghetto qui vient d'être délimité à Maramarossziget (Hongrie).

- Une révolte éclate à Ponary, près de Vilna (Lituanie), parmi les juifs obligés de brûler des cadavres afin d'effacer les traces des crimes nazis. Près de 100 juifs sont tués, 15 réussissent à fuir.

19 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

19 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283. 

- Un enfant chrétien est trouvé mort près de Mayence, sur le Rhin (Allemagne) pendant les fêtes de Pâques. Un parent appelle la foule à se rassembler, accusant les juifs d'avoir tué l'enfant. La foule marche sur Mayence, où elle attaque et pille les maisons juives. 10 juifs sont tués.

1343.

- La communauté de Wachenheim (Allemagne) est victime d'une accusation de meurtre. Tous les juifs de la région sont brûlés sur le bûcher.

1506. 

- Émeutes antijuives à Lisbonne. Une foule de 10 000 Portugais, renforcée par des marins allemands, hollandais et français venus du port, pénètre dans le quartier des juifs convertis au catholicisme, où elle massacre hommes, femmes et enfants. Des bûchers sont édifiés dans plusieurs quartiers de la ville pour y brûler les morts et même les vivants. Le massacre se poursuit jusqu'au 23 avril. Environ 3 000 Juifs sont tués.

1919.

- A Vilna, des polonais se livrent à un pogrome qui dure quatre jours. Ils pillent les maisons juives, incendiant le quartier et tuent plusieurs centaines de juifs. Des centaines d'autres sont arrêtés et torturés.

- 11 juifs sont tués lors du deuxième pogrome auquel se livre l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Romanov (province de Volhynie).

1942.

- 1 500 juifs de Ciechocinek (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

19/04/1943 au 16/05/1943

- Révolte du ghetto de Varsovie. Armés de 17 pistolets et de quelques centaines de grenades, les insurgés ouvrent le feu, contraignant les Allemands à la retraite. Le lendemain, le ghetto est bombardé avec des mortiers. Les Allemands tuent tous les malades de l’hôpital de Czyste. La révolte continue jour après jour, avec de moins en moins d’armes. Les insurgés, abandonnés de tous, sont dirigés par Mordéhaï Anielewicz, de l’Hashomer Hatsaïr. Il avait défini la lutte des insurgés comme un combat « non pas pour la vie, mais pour le prix de la vie ». Les Allemands avancent patiemment, passant chaque rue du ghetto par les flammes. Arrivés à bout de forces et de munitions, quand le combat semble sans issue, des insurgés essaient de s’enfuir en utilisant les égouts. Le 3 mai, 21 femmes qui tentaient de s’échapper sont reprises et exécutées. Le 7 mai, Pawel Burskin emmène un groupe de combattants dans le secteur aryen de la ville. Ils sont repris et tués. Le 8 mai, les Allemands ont vidé presque tout le ghetto et la résistance se concentre au quartier général des insurgés, au 18 de la rue Mila. 120 combattants sont bombardés et gazés dans le bunker, parmi eux Mordéhaï Anielewicz et Berl Broyde, les dirigeants de la révolte. En tout 7 000 Juifs sont morts en combattant, 600 ont été tués dans les bunkers, 30 000 ont été déportés. Jusqu’au 12 mai, des petits groupes essayeront de s’échapper du ghetto. Des 400 000 Juifs que comptait le Ghetto de Varsovie à ses débuts, seuls 500 environ ont survécu à la guerre.

1943.

- Un vingtième transport quitte le camp de regroupement de Malines (Mechelen, Belgique) avec 1631 juifs, dont 262 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 150 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp en 1945.

1944.

- Les juifs de Nagykanizsa (Hongrie), au nombre d'environ 2 700, sont regroupés dans un ghetto.
Les juifs habitaient la ville depuis le début du XVIIIe siècle. La communauté était connue pour ses activités religieuses, culturelles et économiques florissantes.

1945.

- 15 juifs déportés de Hongrie sont fusillés et brûlés à Scheibbs (Autriche).

14/04/2015

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1484

- A Arles (France), des moines excitent la population contre les juifs. La communauté est attaquée, 50 juifs environ sont obligés de se convertir au catholicisme. Les autres sont tués.

1941

- Création du Ghetto de Kielce

- Pendant une semaine, 25 000 juifs sont arrêtés dans les rues du ghetto de Varsovie et déportés vers plusieurs camps de travail forcé de la région. La plupart d'entre eux périront.

1942.

- Les SS massacrent 1 500 juifs à Korzeniec (Vilna).

- En deux jours, 2 800 juifs de Kariw (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- En deux jours, 2 300 juifs de Rudki (Varsovie) sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

1945.

- Tous les détenus juifs du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) sont envoyés, par la marche forcée au camp de concentration de Flossenbürg.

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1679

- Autodafé tenu à Palma de Majorque : l'Inquisition espagnole accuse 50 personnes de pratiquer le judaïsme en secret. On les qualifie de « nouveaux chrétiens ». Ils descendent de juifs contraints au baptême. Tous sont condamnés à l'emprisonnement à vie.

1903

- Un pogrome éclate à Kichinev (Moldavie), provoqué et organisé par les autorités locales et le gouvernement russe. En deux jours, 49 juifs sont assassinés et plus de 500 blessés. 2 000 familles se retrouvent sans abri.

1938

- En Allemagne interdiction de toute activité commerciale juive dans le gardiennage, conseil en crédit, courtage en bourse, transactions immobilières...

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Radom dans deux quartiers séparés.

- Création du Ghetto de Czestochowa.

- Début de la construction du camp de concentration de Struthof Natzweiler en Alsace.

- Ouverture du camp de Gross-Rosen, dans l'est de l'Allemagne

- Les troupes allemandes envahissent la Yougoslavie et la Grèce. 145 000 juifs de plus se retrouvent sous le joug nazi.

1942.

- 400 juifs du ghetto d'Otvock (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Karczev, où ils périssent tous.

1943. 

- 2 020 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Les 44 enfants cachés dans la maison d’Izieu (où ont été cachés des centaines d’enfants de mai 1943 à avril 1944) sont arrêtés avec leurs 7 éducateurs, sur les ordres de Klaus Barbie, chef de la gestapo à Lyon. Ils sont envoyés à Auschwitz. Une seule adulte reviendra.

 

3 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919.

- Le 61e régiment « Gaissin », une unité de l'Armée nationale ukrainienne de Petlioura, se livre à un pogrome à Uhomir (province de Podolie). 5 juifs sont assassinés et 10 autres grièvement blessés.

1941.

- Les juifs du port de Benghazi (Libye) sont attaqués par des jeunes Arabes déchaînés après que les Italiens eurent repris la ville.

1942.

- 1 200 juifs sont déportés de Tlumacz (Ukraine) à Stanislalov, où ils sont assassinés.

- Les 129 derniers juifs d'Augsbourg (Allemagne) sont déportés vers l'est à destination du camp d'extermination de Belzec (Pologne).

- En deux jours, 10 000 femmes et enfants juifs d'Autriche, de Hongrie, d'Allemagne et d'autres pays sont fusillés dans la forêt de Bikerneku, près de Riga (Lettonie).

1944.

- Le gouvernement hongrois décrète que tous les juifs du pays doivent porter l'étoile jaune.

1945.

- A l'approche de l'armée soviétique, les nazis assassinent 497 juifs condamnés au travail forcé à Bratislava (Slovaquie).

- Les détenus juifs du camp de travail forcé d'Ohrdruf (Allemagne) sont transférés à pied au camp de concentration de Dachau. 500 périssent en chemin.

- Les internés du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne), parmi lesquels de nombreux juifs, sont déportés au camp de Theresienstadt. 300 d'entre eux périssent durant le transport.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283

- Dans la ville de Bad Kreuznach (Allemagne), le juif Ephraim ben Eliezer Ha-Levi meurt rompu sur la roue.

1310

- A Paris, un juif sans doute baptisé de force est brûlé sur le bûcher. Il avait été condamné à mort pour être revenu au judaïsme.

1349

- 4 juifs sont brûlés sur le bûcher dans la petite ville de Mellrichstadt (Allemagne).

1492

- Selon un décret royal promulgué par les monarques espagnols Ferdinand et Isabelle, tous les juifs doivent avoir quitté le territoire espagnol dans les quatre mois. Passé ce délai, prolongé ensuite jusqu'au 3 août, ceux qui seront découverts deviendront passibles de la peine de mort.

1935

- Pour la garde des camps de concentration, des unités spéciales de SS sont formées : ce sont les fameux « Totenkopfverbände » (unités à tête de mort).

- 
Il est interdit aux musiciens juifs professionnels d’exercer leur métier.

1941

- Un ghetto est créé à Kielce (Pologne), destiné à contenir 28 000 juifs. 3 000 internés viennent de Lodz/Litzmannstadt. En raison des mauvaises conditions sanitaires et du surpeuplement, 4 000 juifs meurent dans l’année par suite d’une épidémie de typhus. En même temps, malgré le manque de place, les juifs de la province continuent à être amenés dans le ghetto.

1942

- Un premier transport quitte la petite ville d'Opole Lubelskie (Pologne) à destination du camp d'extermination de Belzec.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, outre les 4 000 juifs de la ville, 2 000 réfugiés d'Autriche et 2 500 juifs de Pulawy vivaient à Opole Lubelskie.

- 6 000 juifs sont déportés en quatre transports du ghetto de Stanislavov (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

- 

La Gestapo attaque le ghetto de Minsk (Biélorussie) pour y écraser la résistance.

1943

- Un transport de 85 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Le nombre des déportés juifs Hollandais est de 52.403 depuis le début des déportations. Ils seront 105.000 à la fin de la Guerre. 5.000 seulement reviendront.

- A cette date, 49.906 juifs ont été déportés de France

 

02/04/2015

22 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



22 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349.

- Lors des persécutions qui a cause de l'épidémie de peste noire, les juifs de Fulda (Allemagne) se réfugient dans trois maisons, mais les habitants de la ville les découvrent et les massacrent. Les juifs avaient demandé en vain l'aide de l'abbé du lieu, dont les serviteurs se joignent aux assassins. Quelques juifs seulement survivent.

1919

- Pogrome dans la ville de Jitomir. Au total, 317 juifs sont assassinés, sans compter les nombreux blessés et mutilés. 
Il s’agit du deuxième pogrome en deux mois à Jitomir (Volhynie), auquel se livrent les unités de l’Armée nationale ukrainienne, commandée par Simon Petlioura.

1933

- Inauguration officielle avec annonce par voie de presse du camp de concentration de Dachau, situé à 16 kilomètres au nord de Munich.Les premiers détenus sont des prisonniers politiques, communistes et sociaux-démocrates.

- Goebbels organise le boycott des magasins tenus par des Juifs à Berlin. Le boycott sera rendu obligatoire pour les membres du parti en 1935.

1941.

- Le maréchal Pétain, chef de l'État français de Vichy, décrète que le chemin de fer transsaharien sera construit par des détenus. Parmi eux se trouvent de nombreux juifs qui, soumis à un travail extrêmement pénible, meurent d'épuisement.

1942

- 

Les nazis s’emparent des médecins et du personnel de l’hôpital juif de Belgrade (Yougoslavie) et les mettent à mort.

1943. 

- Un premier transport de 2 400 juifs quitte Skopje (Yougoslavie) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

1944

- Les juifs du camp de Kolychevo (Biélorussie) se soulèvent contre leurs oppresseurs. 10 SS sont tués, plusieurs centaines de prisonniers parviennent à s’évader.

- Les SS massacrent un nombre indéterminés d’enfants juifs à Libau (Lettonie)

1945.

- Quand l'armée soviétique approche de Köszeg (Hongrie), la ville est évacuée et tous les auxiliaires juifs qui s'y trouvent affectés sont assassinés. 35 juifs malades et mourant de faim sont enfermés dans une baraque et gazés par des commandos allemands spécialement équipés. On enterre ensuite les cadavres des victimes dans des fosses communes.

21 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



21 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349

- Lors de l’épidémie de peste noire, les juifs sont généralement rendus responsables de sa propagation : ils empoisonneraient les puits. Maintes communautés juives sont détruites pour cette raison. Le comte Frederick de Thuringe conseille aux habitants de Mühlausen (Allemagne) de tuer les juifs de la ville. C’est pourquoi tous les juifs, dont le rabbin Eliezer, sont massacrés.

- 

Au cours des persécutions consécutives à l’épidémie de peste noire, les juifs d’Erfurt (Allemagne) sont massacrés. Conduit par les maîtres des corporations, la foule, précédée d’un drapeau et d’une croix, marche sur le quartier juif, dont les habitants tentent courageusement de se défendre. Mais quand une centaine d’entre eux sont tués, ils mettent le feu à leurs maisons et périssent dans les flammes.

1881.

- Des émeutes éclatent contre les juifs du village de Walegozulovo, près de Balta (Ukraine).

1941

- 

A Cracovie (Pologne), les nazis créent un ghetto destiné à contenir 20 000 juifs. 6 000 d’entre eux viennent des villages environnants.

1942

- 26 000 personnes du ghetto de Lublin sont envoyées dans les camps de la mort de Belzec et de Majdanek principalement.

1942.

- Dans le ghetto de Lublin Les internés juifs doivent se présenter aux autorités. Ceux qui se cachent sont pourchassés par les SS. Certains sont tués sur place, d'autres conduits directement aux trains de déportation qui les attendent.

1943

- 

1 200 juifs de Buczacz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

1945

- Durant la marche de Flossenberg, 1 000 femmes entreprennent la marche. De nombreuses mourront . Seulement 200 survivront.

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941.

- En une semaine, 4 500 juifs de Lowicz (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942.

- 400 juifs de Novomoskovsk (Ukraine) sont rassemblés par les nazis et fusillés dans des sablières sur l'autre rive de la Samara.

- En deux jours, 2 500 juifs de Kasimierz (Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Dernier jour contre les juifs de Mielec (Pologne) : en quatre jours, 7 800 juifs ont été soit fusillés, soit déportés vers des camps d'extermination.

1943.

- 1 000 juifs de Wilejka (district de Vilna) sont transférés au ghetto de Vilna ( ituanie).

- Les nazis commencent à liquider le camp de Braslav (Biélorussie). Un groupe de résistants juifs tente de se défendre. Ils se barricadent dans les maisons et résistent le plus longtemps possible, mais tous les membres du groupe et plusieurs autres juifs trouvent la mort au combat.

- 40 juifs de Braslav seulement survivent jusqu'à la fin de la guerre. Ils ont fui la ville pour rejoindre les partisans russes dès les premières mesures antijuives édictées par les nazis.

1944

- Les troupes allemandes occupent Budapest. 184 000 juifs vivent alors dans la capitale hongroise, soit 10 % de l’ensemble de la population de cette ville. Les premières mesures antijuives sont édictées par les occupants. La tragédie de la communauté juive commence.

- La Gestapo commence ses activités en Hongrie, arrêtant des médecins juifs et rançonnant de riches familles juives.

1945

- Le camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) est évacué par train vers le camp de Bergen-Belsen. De nombreux déportés succombent au cours du voyage.

08/03/2015

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1933

- Wilhelm Frick, ministre de l'intérieur allemand , annonce la fondation de camp de concentration

1940

- La police allemande ordonne à tous les juifs de Lodz/Litzmannstadt (Pologne) de déménager dans le ghetto de Baluty.

1941

- Création du ghetto d'Amsterdam.

- Pogrom à Amsterdam, à l'instigation du fasciste Mussaert et des occupants allemands.

1942.

- Pendant trois jours, 7 000 juifs du ghetto de Kutno (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils périssent tous.

- Plusieurs centaines de juifs de Kopyczynce et de Koropets sont amenés au ghetto de Monasterzyska (Ukraine) pour y être assassinés.

1943.

- 4 000 juifs, entassés dans quatre trains, quittent la Thrace (Grèce). Après un voyage de plusieurs jours, ils arrivent au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 1 200 juifs de Radochkowitz (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Tous les juifs de Thrace orientale sont déportés par train au camp d'extermination de Treblinka.

1944

- 1 015 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- 1 000 Juifs de Hollande sont déportés à Birkenau, parmi lesquels de nombreux malades.

1945

- Au cours de la nuit, 180 déportés, dont beaucoup de juifs, transférés du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne), sont fusillés entre la gare et le camp de concentration de Mauthausen parce qu’ils sont incapables d’avancer dans la neige profonde.

06/03/2015

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1189

- Les émeutes de Lynn (Angleterre) se propagent jusqu'à la ville de Norwich. La foule s'en prend à la communauté juive. De nombreux juifs se réfugient dans le château de l'évêque. Ceux qui se trouvent encore dans leur maison sont tués et leurs biens pillés.

1194

- Cinq jours après le lynchage d'un déséquilibré juif qui avait tué une chrétienne dans un accès de folie à Neuss (Allemagne), la justice ordonne l'arrestation des siens. Ils sont cruellement torturés, mais, à l'exception de la petite sœur du jeune juif, ils n'acceptent pas le baptême. La mère est enterrée vivante et les oncles sont écartelés sur la roue.

1481

- Un autodafé a lieu dans la cité de Séville (Espagne). 6 hommes et femmes très honorablement connus dans la ville, et respectés, sont brûlés vifs pour avoir " judaïsé ", c'est-à-dire pratiqué le judaïsme en secret.

1484

- 

Un autodafé a lieu à Ciudad Real (Espagne) sur l'ordre du tribunal de l'Inquisition responsable de la province de Tolède. 4 enfants de juifs baptisé de force lors des persécutions de 1391, sont accusés de judaïser et brûlés sur le bûcher pour avoir refusé de se repentir.

1903

- Un des Premiers pogrom de Kishinev, déclenché à la suite du meurtre de Michael Ribalenko. La presse antisémite accuse les Juifs, les accusant notamment de meurtre rituel. Pendant trois jours, les pogromistes se déchaînent ; Le ministre de l’intérieur donne ordre à la police de ne pas intervenir. Ils tuent, massacrent, saccagent, violent. Le bilan : 47 morts, 92 blessés graves, 500 blessés et 799 maisons détruites.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Balta (Ukraine). 27 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et des femmes juives violées.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, commandées par Diatchenko, se livrent à un pogrome à Hachtchevaty (province de Podolie). En deux jours, 21 juifs sont égorgés, de nombreux autres grièvement blessés. Il s'agit du quatrième pogrome que connaît la ville. Il y en aura cinq en six mois.

1942

- Un transport de 997 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Le " petit ghetto de Sierpe (Varsovie) est liquidé. Ses 3 500 juifs sont transférés au ghetto de Mlawa, d'où ils sont tous déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 seulement des juifs du village survivront à la guerre.

1943

- 

Les nazis liquident le camp de Peresieka (Biélorussie). ils fusillent tous les artisans. Un groupe de 50 juifs fuit dans la forêt, où il se constitue en unité de partisans.

- Directive allemande à l'encontre des Juifs de Salonique : marquage des personnes juives de nationalité grecque et des magasins juifs; mise en ghetto avant le 25 février.

 - Le deuxième convoi de déportés à destination du camp de concentration et d'extermination de Maïdanek (Pologne) quitte Drancy (France). 998 hommes et femmes entassés dans des wagons partent vers l'est. 950 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 4 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945.

1944

- 1 000 juifs du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne) sont transférés au camp de concentration de Maïdanek (Pologne).

21/02/2015

21 février, ce jour-là, n'oubliez pas 



21 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1939.

- Ordonnance de confiscation de l'or, de l'argenterie et de tous les objets précieux des Juifs

1941

- 3 000 juifs de Warka (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

- 

Le représentant du Reich allemand écrit ce jour au secrétaire général du gouvernement néerlandais à propos de l'exécution du décret du 11 novembre 1940 sur le renvoi des fonctionnaires juifs.

- 430 Juifs d'Amsterdam sont déportés à Buchenwald en représailles au sabotage d'une usine d'ammoniac.

1943

- Une lettre pastorale condamnant la persécution des juifs est lue dans les églises protestantes et catholiques des Pays-Bas. Le 17 février, une copie de cette lettre a été envoyée au représentant du IIIe Reich.

1944

- L'existence d'un camp de concentration pour hommes dans le village de Germering (Allemagne) est mentionnée pour la première fois. Il dépend du camp principal de Dachau.

1945

- Un camp pour femmes, rattaché au camp de concentration principal de Buchenwald, est créé à Plömnitz (Allemagne).

- 

Un camp de concentration pour hommes, dépendant du camp principal de Flossenbürg, est ouvert à Ganacker Allemagne).

15/02/2015

15 février, ce jour-là, n'oublions pas 



15 février, ce jour-là, n'oublions pas

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne commandées par Semosenko entrent dans Proskurov (Ukraine), où ils égorgent 1 500 juifs. Un prêtre qui leur demande d'arrêter la tuerie est abattu devant son église.

1940

- Des juifs de Stralsund (Allemagne du Nord) sont déportés vers l'est, dans le " protectorat " de Lublin, où la plupart d'entre eux périssent.

- Environ 1 000 juifs de la ville de Stettin (Allemagne du Nord) sont déportés vers le " protectorat " de Lublin, où la plupart d'entre eux périssent.

1941

- Un transport quitte Vienne (Autriche). 996 juifs sont déportés vers Opole et Pulawy (Pologne).

1943

- Dans le camp de concentration de Brazlav (Ukraine), la première ayant eu lieu en septembre 1942. 30 juifs sont fusillés par les Allemands et des gardes russes.

Au ghetto de Bialystok. 1000 Juifs sont exécutés, 10 000 sont emmenés vers Treblinka.

1944

- 773 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

1945

- 7 juifs sont déports de Vienne (Autriche) vers le ghetto et camp de concentration de Theresienstadt.

12/02/2015

12 février, ce jour-là, n'oubliez pas 




12 février, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1940

- Première déportation de juifs d’Allemagne. 

Au lieu-dit Waski Las (un bois en Pologne), 500 personnes environ sont fusillées par la la Gestapo, les SS et des civils allemands. De nombreux juifs se trouvent parmi les victimes.

1941

- 

A Amsterdam, les nazis édifient un ghetto dans le quartier juif. 

A Amsterdam, sur l’ordre des Allemands, création d’un Conseil juif. Il a le droit de publier un journal, qui doit reproduire tous les avertissements et les règlements édictés par les nazis.

1942

- 3 000 juifs de Braïlov, petite ville d’Ukraine, sont assassinés par les nazis.

- Un navire, « Le Struma », part de Roumanie pour la Palestine avec à son bord 769 émigrants. Le « Struma » est coulé par une mine le 12 février 1942. Un seul survivant.

1943

- 

Les nazis tuent 40 juifs à Tluste (Ukraine).

01/02/2015

1 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1 février, ce jour-là, n'oubliez pas


1194

- A Neuss (Allemagne), un déséquilibré juif tue une jeune chrétienne au cours d'une crise de folie, en présence de nombreux témoins, juifs aussi bien que chrétiens. Ces derniers lynchent aussitôt le déséquilibré, ainsi que 6 passants juifs innocents, touts très respectés au sein de la communauté. 

1919 

Les soldats de Petlioura déclenchent un pogrome contre les habitants juifs de Malina (Ukraine). 3 juifs sont massacrés, 20 autres grièvement blessés.

1939

- Allemagne : Les juifs sont obligés de se séparer de tout objet en or et en argent.
1941 

En vertu d'un ordre donné par Alois Brunner, l'un des lieutenants d'Eichmann, les juifs de Vienne seront déportés à partir du 1er février 1941 vers des camps situés en Pologne. Chaque convoi comprendra 1 000 personnes.

- Les 4 000 juifs de Sochaczev (Varsovie) sont déportés dans la capitale polonaise où ils partageront le sort de tous les habitants du ghetto. Des juifs vivaient à Sochaczev depuis le début du XVème siècle.

1942

- 100 juifs sont assassinés par des soldats allemands dans la ville de Koursk (R.S.F.S.R.).

- Les SS assassinent 1 800 juifs à Kherven (U.R.S.S.).

- Les nazis décrètent que touts les juifs néerlandais sans travail doivent se faire recenser. 175 juifs qui obéissent à cet ordre sont internés dans le camp de travail d'Ellecom (province de Gueldre) gardé par des SS. Ils sont traités avec cruauté et certains assassinés. Les survivants sont transférés par la suite au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas).

- Du 1er février au 3 mars Extermination de 14 000 Juifs dans la ville de Kharkov, en Ukraine.

1943

- 1 000 juifs du camp de concentration de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 782 hommes et femmes sont gazés dès leur arrivée. 155 hommes et 64 femmes sont sélectionnés pour travailler au camp d'Auschwitz II-Birkenau. 50 hommes sont transférés au début de juin 1943 au camp annexe de Swientlochowice où ils construisent des routes. Seuls 29 d'entre eux survivent à la fin de la guerre.

- 1 500 juifs du ghetto de Minsk (Biélorussie) sont conduits dans les mines de Maly Trostinets pour y être fusillés.

- Les 200 juifs du ghetto de Jedrejow (Pologne) qui avaient survécu aux déportations précédentes sont fusillés.

- Pendant deux jours à Buczacz (Ukraine). 2 000 juifs sont conduits sur la colline de Fedor où ils sont assassinés. Le ghetto est liquidé. Seul un petit nombre de juifs survit dans un camp de travail.

 - La Roumanie offre de libérer 72 000 Juifs qui seraient transportés sur un bateau battant pavillon du Vatican, en échange de 130 Dollars par personne. Le secrétaire américain au trésor, Morgenthau, a amené la proposition devant Roosevelt qui l'a refusée.

1944

- 5 juifs argentins sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

- 908 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

1945

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt

30/01/2015

30 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

30 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1349



- La communauté juive d'Ulm (Allemagne) subit les conséquences de l'épidémie de peste noire. La foule est enragée. Toute la communauté juive de la ville périt.

- 

La communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) est accusée d'empoisonner les puits afin de propager la peste et de faire mourir les chrétiens. Tous les juifs, excepté les femmes enceintes et les enfants, sont brûlés sur le bûcher. Comme le veut la coutume de l'époque, les enfants sont baptisés afin que leur âme n'aille pas en enfer.

1939

- Discours d'Hitler au Reichstag menaçant la race juive d'extermination - au cas ou une guerre éclaterait en Europe.

1942 



- 150 adolescents du ghetto d'Otvock (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka, créé depuis peu.

1943

- 5.022 juifs sont envoyés de Theresienstadt à Auschwitz. 4.092 sont gazés.



1944



- Un transport de Milan (Italie) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les 563 déportés juifs sont gazés quelques heures après leur descente du train.

26/01/2015

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1531.

- A la suite d'un tremblement de terre qui épouvante les habitants de Santarém (Portugal), des moines incitent la population à s'en prendre aux juifs de la ville. Ces derniers se trouvent ainsi chassés dans les montagnes par un temps d'hiver particulièrement rigoureux. Beaucoup périssent de froid et de faim.

1942.

- Un transport de 1 196 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Au cours d'une exécution massive à Obecse (Yougoslavie), juifs et Serbes sont massacrés en même temps. En deux jours, 200 personnes, dont 100 juifs, sont assassinées par des soldats hongrois.

1943.

- 1 000 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 770 sont gazés dès leur arrivée. On envoie 130 jeunes femmes travailler au camp d'Auschwitz II - Birkenau, 100 hommes au camp annexe de Goleszow. De ce transport, 39 personnes seulement survivaient en 1945.

- Au cours d'une rafle dans le ghetto de Stanislavov (Ukraine), 1 000 personnes âgées, malades ou dépourvues de permis de travail sont arrêtées. Toutes sont massacrées dans le cimetière juif.

1945.

- Début d'une marche de la mort pour 1 000 femmes juives du camp de travail forcé de Neusalz (Pologne) jusqu'au camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) La marche dure six semaines. 200 femmes seulement arrivent à destination le 11 mars.

21/01/2015

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1268

- A Saint-Antoine, près de Paris, un juif baptisé de force est arrêté sur ordre de la municipalité pour être revenu au judaïsme. Comme il a le courage de rester ficèle à la foi juive, il est brûlé vif sur le bûcher.

1349

- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, avec leurs fausses accusations contre les juifs, touchent la communauté de Feldkirch (Autriche), causant de terribles souffrances à ses membres. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de détruire tous les chrétiens, les juifs sont brûlés sur le bûcher. 

Les juifs de Messkirch (Allemagne) connaissent un sort identique. Accusés, comme souvent à l'époque, d'avoir empoisonné les puits, ils périssent dans les flammes des bûchers.

1919

- 

La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.

1938

- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.

1941

- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.

1942

- 

Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.

1943.

- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski ( d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.

18/01/2015

18 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

18 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1670.

- A Metz (France), un enfant chrétien de trois ans disparaît. Le juif Raphaël Lévy est accusé de l'avoir tué à l'occasion d'un meurtre rituel. Torturé, il réaffirme son innocence. Quand l'enfant est retrouvé mort, on s'aperçoit qu'il a été victime d'une bête sauvage. Lévy croit qu'il sera bientôt libéré, mais il est condamné au bûcher et brûlé vif. Les habitants de Metz s'adressent ensuite au roi de France, lui demandant l'expulsion des juifs de la ville, ce qui leur est accordé.

1943

- Un train de Belgique arrive à Auschwitz, avec à son bord près de 2 000 personnes. 387 hommes et 81 femmes sont envoyés vers les baraques, 1 558 personnes sont gazées dès leur arrivée.

- Suite à la visite de Himmler à Varsovie, les Allemands décident de reprendre les déportations de Juifs vers les camps d'extermination : ils ne réussissent pas à saisir plus de 6.500 Juifs. Des pelotons allemands sont pris pour cible par des résistants armés. Une trentaine de soldats allemands sont tués. 1.171 Juifs sont tués à l'intérieur du ghetto.

- 6 000 juifs du ghetto de Varsovie sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. 1 000 d'entre eux sont fusillés sur place.

- 748 juifs quittent le camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), déportés à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les 200 juifs restant encore dans le ghetto de Sokolka (Pologne) sont assassinés. Quelques jeunes gens réussissent à se réfugier à Varsovie, où ils participent à la révolte du ghetto en avril 1943.

1944.

- 870 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

- 300 juifs de Buczacz (Ukraine), qui s'étaient réfugiés dans les forêts avoisinantes, sont massacrés par les nazis.

1945

- Les SS commencent à évacuer Auschwitz (31.894 détenus, Birkenau compris) et Monowitz (35.118 avec camps satellites de la périphérie). 58.000 détenus quittent le camp à pied par un froid glacial, les autres sont évacués en train. La marche de la mort débute.

- 3 000 juifs quittent le camp d'extermination d'Auschwitz pour une marche de la mort en direction de Geppersdorf (Allemagne). Lorsqu'ils arrivent à destination, en mars 1945, on ne compte plus que 280 survivants.

17/01/2015

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1939

- Par décret-loi, les Juifs ne peuvent plus exercer les professions de dentiste, vétérinaire ou pharmacien en Allemagne.

1942

- Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.

- Les nazis assassinent 22 juifs à Eupatoria (Ukraine).


- Les juifs de Zaandijk (Pays-Bas) doivent s'installer dans le quartier juif d'Amsterdam, munis seulement de bagages à main. 270 juifs se présentent. 98 juifs apatrides vivant à Zaandijk sont internés par les nazis au camp de Westerbork.

1944.

- Un transport de 417 juifs arrive de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés dès leur arrivée.

1945

- Plus de 40.000 personnes furent emprisonnées à Radogozs. 30.000 prisonniers y furent tués. Les allemands enfermèrent les prisonniers dans les bâtiments et y mirent le feu. Ceux qui tentèrent de s'échapper des baraques en flammes furent impitoyablement abattus. A la libération par les troupes russes, il n'y avait aucun survivant.

- A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent à la cible.

- Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique.

- Les camps de travail forcé de Skarzysko­Kamienna, Mielec et Plascov (Cracovie, Pologne), qui regroupent un total de 15 000 internés juifs, sont liquidés. 10 000 juifs sont fusillés, 5 000 déportés par train aux camps de concentration de Buchenwald et de Ravensbrück (Allemagne).

- Révolte des prisonniers du camp d'extermination de Chelmno (Pologne). 46 détenus juifs sont fusillés.

16/01/2015

16 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349.

- Lors des persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, toute la communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), hommes, femmes et enfants, est brûlée sur le bûcher. Ici aussi, on accuse les juifs d'avoir empoisonné les puits pour faire périr les chrétiens. La municipalité de la ville hérite de leurs biens.

- Les juifs de Bâle (Suisse) sont brûlés vifs, dans une hutte en bois construite dans ce but sur une petite île du Rhin. Seuls les enfants sont épargnés : on les arrache à leurs parents pour les baptiser et les élever en bons chrétiens.

1605.

- Autodafé à Lisbonne (Portugal) de 155 « nouveaux chrétiens », descendants de juifs forcés de se baptiser en 1497, quand le baptême en masse des juifs d'Espagne a lieu dans des conditions tragiques. Cette fois, l'Inquisition n'en veut pas à leur vie, mais le roi d'Espagne Philippe II, ayant grand besoin d'argent, confisque tous leurs biens, les condamnant seulement à la pénitence publique.

1942.

- 3 000 juifs de Lodz sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

1943.

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto d'Ostrowiec (Pologne) au camp de travail forcé de Sandomierz.

- 2 000 juifs du ghetto de Grodno (Biélorussie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Avant l'arrivée de l'armée soviétique, les 400 détenus juifs du camp de Sandomierz sont assassinés par les SS.