10/05/2015

28 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne déclenchent un pogrome dans la ville de Dubovo (Pologne), pillant les maisons juives et massacrant 38 personnes.

1942.

- Pendant plusieurs jours, 2 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt  (Pologne). Les hommes en état de travailler sont sélectionnés pour des travaux de bâtiment. Les vieillards, les femmes et les enfants sont internés dans le ghetto de Komarov (Pologne) avant d'être déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils seront assassinés. Seuls 24 de ces 2 000 déportés survivent encore en 1945.

1943

- A Auschwitz, un télégramme SS donne pour instruction que 120 femmes soient destinées à des expériences.

- Liquidation du ghetto d'Ozmiana (Biélorussie) : une partie des 2 500 internés est transférée au ghetto de Vilna, une autre dans des camps de travail des environs, tandis que beaucoup de ces juifs sont massacrés à Ponary.

- 300 juifs sont déportés d'Izbica (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

1944. 

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 79 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- Un transport de 1 000 juifs déportés de Budapest arrive au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 11 830 juifs de la ville de Kosice (Tchécoslovaquie) sont rassemblés et installés dans un quartier comprenant onze rues. Par la suite, ce quartier se verra réduit à trois rues seulement. A la fin, les juifs devront vivre dans une briqueterie et dans les quatre prés qui la bordent.

- Un groupe de juifs est déporté du camp d'internement de Kistarcsa, à 15 kilomètres au nord-est de Budapest, où se trouvent internés les juifs arrêtés par les nazis.

- En ce jour un premier transport de 1 800 juifs quitte Kistarcsa pour le camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- 150 juives du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne) sont sauvées à la suite d'un accord conclu entre la Croix-Rouge internationale et les SS : elles partent pour la Suède.

29/12/2014

30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

30 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

1918

- Des unités commandées par Kozyr-Zyrko, stationnées dans la ville d’Ovrutch (Volhynie) jusqu’au 2 janvier 1919, se livrent à un pogrome contre les habitants juifs. Kozyr-Zyrko et ses troupes font partie de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 18 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées.

1919

- La ville de Gochewo (province de Volhynie) connaît un pogrome causé par des rebelles commandés par Kozyr-Zyrko, lié à l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura : 2 juifs sont massacrés.

1939

- Exclusion des Juifs des wagons - restaurants.

- Trois bateaux avec à son bord 1 210 réfugiés juifs de Vienne et Prague, ont été arrêté sur le Danube à la frontière romano-yougoslave. Les bateaux faisaient route vers Eretz israël mais ont été arrêtés à la demande du gouvernement britannique. Finalement, deux cent enfants ont reçu des permis pour continuer le voyage, Tous les autres ont dû faire demi-tour. Les hommes seront pris au village de Zasavica et tués en/10/1941. Les femmes et les enfants ont été pris au camp de Sajmiste et seront ensuite gazés dans des camions fermés.

1941

- Massacre de 10.000 juifs à Simferopol en Crimée.

- Début du fonctionnement d'Auschwitz II - Birkenau.

1942

- 1 000 juifs sortis du ghetto de Chortkov (Ukraine) sont déportés vers divers camps de travail forcé de la région. La plupart d’entre eux seront assassinés en juillet 1943.

- 

Les SS assassinent 150 juifs à Ivje (Biélorussie).

1944

- Dans la nuit du 31 décembre, des Croix fléchées occupent l’hôtel Ritz de Budapest, bien que placé sous protection internationale. Ils y arrêtent le président de l’Organisation sioniste, O. Komoly, et le tuent.