27/05/2015

18 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096.

- Les armées de la première croisade atteignent Worms, sur le Rhin (Allemagne), mais les juifs les plus riches reçoivent la protection, moyennant finances, de l'évêque qui les abrite dans son propre château. Les 500 autres juifs restés dans leurs maisons sont égorgés. La ville est pillée et les rouleaux de la Loi sont brûlés. Parmi les victimes se trouve le rabbin Salomon avec sa famille.

1721.

- Un autodafé a lieu à Madrid au cours duquel des descendants de juifs contraints au baptême sont accusés d'être des « judaïsants », c'est-à-dire de pratiquer clandestinement la religion juive. Parmi les victimes figure une femme âgée de quatre-vingt-seize ans, qui est brûlée vive.

1919

- 14 juifs sont massacrés, 9 blessés et 15 femmes et jeunes filles juives sont violées au cours d'un pogrom de trois jours à Ivankov (du côté de Kiev), auquel se livrent des bandes commandées par Struk, un allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne.

1942.

- 180 juifs sont fusillés et 350 déportés vers des camps de travail à la suite d'une Action exécutée sur une grande échelle dans le ghetto de Plumacz (Ukraine).

- 2 000 juifs du ghetto de Wolkowysk (U.R.S.S.) sont arrêtés et tués près de la ville. Cela donne naissance à une résistance clandestine juive qui coopère avec les partisans combattant dans les bois.

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto de Siedliszcze (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- 2 511 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944.

- 160 juifs déportés du camp de regroupement de Drancy, près de Paris, sont fusillés par les nazis dans le camp de travail forcé de Proyanovska à Kovno (Lituanie).

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

10/05/2015

11 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

11 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1933

- Autodafé, des livres juifs, des Torah, tous les livres Juifs sont brûlé en public.

1942.

- 2 juifs sont pendus par la Gestapo à Bedzin (Silésie).

- 1 000 juifs déportés de Vienne (Autriche) arrivent à Minsk (Biélorussie), où ils sont conduits devant des fosses, qui viennent d'être creusées près de la gare, pour y être fusillés.

1943.

- 1 446 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944. 

- Durant plusieurs jours, 15 000 juifs de Kassa (Hongrie) et de ses environs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Pendant plusieurs jours, 15 000 juifs parqués dans le ghetto de Satoraljaujhely (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

6 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1543. 

- Un premier autodafé a lieu à Tomar. La fortune des « judaïsants » exécutés, qui descendaient de juifs aisés est confisquée par la Couronne.

1691.

- Une synagogue clandestine est découverte à Palma de Majorque et les « judaïsants » sont condamnés en conséquence. 25 personnes sont exécutées lors du principal autodafé, 22 étant garrottées avant d'être brûlées, d'autres sont brûlé vifs

1892. 

- 20 juifs sont tués et de nombreux autres blessés en deux jours de pogrome à Lodz (Pologne). Beaucoup de maisons sont pillées puis incendiées par la foule.

1941.

- 57 juifs du village de Vlacenica (Yougoslavie) sont arrêtés et massacrés près du village.

1942.

- 994 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie).

- 2 500 juifs du ghetto de Deblin (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.

1945

- La marche de la mort des jeunes femmes juives d'un camp de Gross-Rosen s’acheva près de la ville Tchèque de Volary. Ces femmes avaient été contrainte de marcher 800 km par un froid glacial pendant environ 3 mois. Quand elles furent libérées la plupart durent être hospitalisées, et beaucoup y moururent encore.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283.

- Début du massacre des juifs de Rockenhausen (Allemagne). 13 juifs sont égorgés, d'autres convertis de force au catholicisme.

1338.

- Les juifs de Pulkau (Autriche) sont accusés de profanation d'hostie. La foule s'en prend à eux, les massacre et brûle leurs cadavres. Leurs maisons sont pillées.

1679.

- Un autodafé tenu à Palma de Majorque juge descendants de juifs convertis de force, qui pratiquent encore secrètement la religion juive. Ils sont condamnés à la prison et leurs biens sont confisqués.

1905.

- Un pogrom éclate à Jitomir (Ukraine). Il dure jusqu'au 26 avril. Des soldats participent au pillage des maisons juives. 22 juifs sont massacrés, 60 grièvement blessés.

1942.

- 800 juifs de Mielec (Pologne) et 1 000 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés vers le ghetto de Wlodava (province de Lublin).

- 600 juifs malades et âgés de Skalat (Ukraine) sont rassemblés dans la synagogue d'où ils partent pour la gare. Ils seront déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes, femmes et enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Lublin. Là, 350 juifs seront sélectionnés pour être envoyés au camp d'extermination de Maïdanek. Les 659 autres seront détenus dans le ghetto de Piaski : en juin 1942, on les enverra au camp d'extermination de Sobibor. 8 juifs seulement survivent jusqu'à la libération en 1945.

14/04/2015

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1679

- Autodafé tenu à Palma de Majorque : l'Inquisition espagnole accuse 50 personnes de pratiquer le judaïsme en secret. On les qualifie de « nouveaux chrétiens ». Ils descendent de juifs contraints au baptême. Tous sont condamnés à l'emprisonnement à vie.

1903

- Un pogrome éclate à Kichinev (Moldavie), provoqué et organisé par les autorités locales et le gouvernement russe. En deux jours, 49 juifs sont assassinés et plus de 500 blessés. 2 000 familles se retrouvent sans abri.

1938

- En Allemagne interdiction de toute activité commerciale juive dans le gardiennage, conseil en crédit, courtage en bourse, transactions immobilières...

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Radom dans deux quartiers séparés.

- Création du Ghetto de Czestochowa.

- Début de la construction du camp de concentration de Struthof Natzweiler en Alsace.

- Ouverture du camp de Gross-Rosen, dans l'est de l'Allemagne

- Les troupes allemandes envahissent la Yougoslavie et la Grèce. 145 000 juifs de plus se retrouvent sous le joug nazi.

1942.

- 400 juifs du ghetto d'Otvock (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Karczev, où ils périssent tous.

1943. 

- 2 020 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Les 44 enfants cachés dans la maison d’Izieu (où ont été cachés des centaines d’enfants de mai 1943 à avril 1944) sont arrêtés avec leurs 7 éducateurs, sur les ordres de Klaus Barbie, chef de la gestapo à Lyon. Ils sont envoyés à Auschwitz. Une seule adulte reviendra.

 

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1247.

- Une petite chrétienne est trouvée morte à Valréas dans le Dauphiné). Selon la rumeur, les juifs ont tué l'enfant afin d'accomplir un meurtre rituel. 3 juifs de Valréas sont immédiatement arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher. Par la suite, d'autres juifs de la région sont eux aussi arrêtés, torturés puis brûlés.

1605.

- Un autodafé se déroule dans la ville d'Evora (Portugal). Un juif clandestin, qualifié de « judaïsant », est livré au bras séculier par l'Inquisition afin d'être brûlé vif.

1941

- La Roumanie prend des mesures antisémites en ordonnant notamment la séparation des Juifs d’avec le reste de la population.

1942

- Les notables et intellectuels juifs, arrêtés par les nazis le 12 décembre 1941 lors d’une rafle à Paris, sont déportés vers les camps d’extermination de l’Est.

- Un convoi de 1 112 déportés du camp de transit de Compiègne (France) part pour le camp d’extermination d’Auschwitz. Les juifs français étant encore protégés, le convoi comprend surtout des juifs de nationalité étrangère. 19 d’entre eux seulement survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz, en 1945.

- Goebbels mentionne dans son journal que les juifs sont déportés à l'Est : « On y fait emploi des procédés assez barbares et qui ne méritent pas d'être décrits de plus près. Peu de Juifs y survivent ».

- Drancy le Bourget : première déportation massive de Juifs Français : 1.148 hommes sont emmenés au camp d'Auschwitz, 19 personnes en reviendront vivantes.

- Mise en service de la chambre à gaz de Mauthausen.

1944

- Avec l’approche de l’Armée Rouge, les allemands entreprennent des actions de liquidation des ghettos de Riga, Vilna et Kovno. Dans cette dernière ville, des centaines d’enfants sont assassinés. certains parents empoisonnent leurs enfants pour leur éviter un tel sort.

- Un convoi de 1 000 hommes et femmes quitte Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz. A leur arrivée, 480 d'entre eux sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. Seuls 185 de ces déportés, dont 60 femmes, survivent jusqu'à la libération du camp par les Russes, en 1945.

- Les policiers juifs du ghetto de Riga (Lettonie), commandés par Levine, aident le mieux possible la résistance clandestine du ghetto. La Gestapo découvre leurs activités et convoque les 140 policiers au siège de l'autorité allemande d'occupation. Ils y sont torturés et 40 d'entre eux, les plus élevés dans la hiérarchie, sont fusillés. Les autres sont renvoyés dans le ghetto.

- endant deux jours, 2 000 juifs sont assassinés à Kaunas (Lituanie). Les victimes sont, pour la plupart, des enfants et des vieillards.

02/04/2015

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.

20 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



20 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

 

1933.

Construction du premier camp de concentration à dachau

1939

- Vaste autodafé à Berlin de 1.000 peintures et 3.000 aquarelles, dessins et gravures fait par des Juifs

1941

- Le ghetto de Cracovie est clôturé.

1942

- 700 juifs du ghetto de Zolkiev (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 2 000 juifs sont déportés de Rzeszow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec.

- 2 000 juifs du ghetto de Rohatyn (Ukraine) sont amenés hors de la ville, où ils sont tués puis enterrés à la hâte dans les fosses communes.

- 1 500 juifs du ghetto de Rava Ruska (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent.

1943

- Les SS exécutent 127 intellectuels juifs de Czestochowa (Pologne).

1944

- Evacuation du camp de concentration et d'extermination de Maïdanek (Pologne). Tous les juifs malades sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont aussitôt gazés.

- Un transport de 45 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour celui de Bergen-Belsen (Allemagne).

06/02/2015

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1189

- Les émeutes de Lynn (Angleterre) se propagent jusqu'à la ville de Norwich. La foule s'en prend à la communauté juive. De nombreux juifs se réfugient dans le château de l'évêque. Ceux qui se trouvent encore dans leur maison sont tués et leurs biens pillés.

1194

- Cinq jours après le lynchage d'un déséquilibré juif qui avait tué une chrétienne dans un accès de folie à Neuss (Allemagne), la justice ordonne l'arrestation des siens. Ils sont cruellement torturés, mais, à l'exception de la petite sœur du jeune juif, ils n'acceptent pas le baptême. La mère est enterrée vivante et les oncles sont écartelés sur la roue.

1481

- Un autodafé a lieu dans la cité de Séville (Espagne). 6 hommes et femmes très honorablement connus dans la ville, et respectés, sont brûlés vifs pour avoir " judaïsé ", c'est-à-dire pratiqué le judaïsme en secret.

1484

- Un autodafé a lieu à Ciudad Real (Espagne) sur l'ordre du tribunal de l'Inquisition responsable de la province de Tolède. 4 enfants de juifs baptisé de force lors des persécutions de 1391, sont accusés de judaïser et brûlés sur le bûcher pour avoir refusé de se repentir.

1903

- Un des Premiers pogrom de Kishinev, déclenché à la suite du meurtre de Michael Ribalenko. La presse antisémite accuse les Juifs, les accusant notamment de meurtre rituel. Pendant trois jours, les pogromistes se déchaînent ; Le ministre de l’intérieur donne ordre à la police de ne pas intervenir. Ils tuent, massacrent, saccagent, violent. Le bilan : 47 morts, 92 blessés graves, 500 blessés et 799 maisons détruites.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Balta (Ukraine). 27 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et des femmes juives violées.

1942

- Un transport de 997 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- 

Le " petit ghetto de Sierpe (Varsovie) est liquidé. Ses 3 500 juifs sont transférés au ghetto de Mlawa, d'où ils sont tous déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 seulement des juifs du village survivront à la guerre.

1943

- Les nazis liquident le camp de Peresieka (Biélorussie). ils fusillent tous les artisans. Un groupe de 50 juifs fuit dans la forêt, où il se constitue en unité de partisans.

- Himmler reçoit un rapport sur la quantité de matériaux récoltés sur les déportés : 97 000 habits d’hommes, 132 000 pantalons d’hommes, 97 manteaux de femmes, 3 000 kilos de cheveux. Les récupérations d’enfants incluent 15 000 manteaux, 11 000 vestes, 9 000 robes, 22 000 paires de chaussures.

- Directive allemande à l'encontre des Juifs de Salonique : marquage des personnes juives de nationalité grecque et des magasins juifs; mise en ghetto avant le 25 février.

1944

- 1 000 juifs du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne) sont transférés au camp de concentration de Maïdanek (Pologne).

23/01/2015

23 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1639

- Un grand autodafé a lieu à Lima (Pérou). Sur 72 accusés, 63 sont des judaïsants condamnés à être brûlés sur le bûcher. Les autres sont soumis à des peines diverses.

1940

- L'achat des chaussures et de cuir est interdit aux Juifs en Allemagne.

1943

- 2 000 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz, où 1 800 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 200 jeunes gens sont sélectionnés pour travailler dans l’usine de L’IG Farben Buna-Monowitz (Auschwitz III).

- Un convoi de 516 juifs quitte le camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Un juif est tué par un garde allemand dans le camp de travail forcé de Bizerte (Tunise).

16/01/2015

16 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349.

- Lors des persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, toute la communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), hommes, femmes et enfants, est brûlée sur le bûcher. Ici aussi, on accuse les juifs d'avoir empoisonné les puits pour faire périr les chrétiens. La municipalité de la ville hérite de leurs biens.

- Les juifs de Bâle (Suisse) sont brûlés vifs, dans une hutte en bois construite dans ce but sur une petite île du Rhin. Seuls les enfants sont épargnés : on les arrache à leurs parents pour les baptiser et les élever en bons chrétiens.

1605.

- Autodafé à Lisbonne (Portugal) de 155 « nouveaux chrétiens », descendants de juifs forcés de se baptiser en 1497, quand le baptême en masse des juifs d'Espagne a lieu dans des conditions tragiques. Cette fois, l'Inquisition n'en veut pas à leur vie, mais le roi d'Espagne Philippe II, ayant grand besoin d'argent, confisque tous leurs biens, les condamnant seulement à la pénitence publique.

1942.

- 3 000 juifs de Lodz sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

1943.

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto d'Ostrowiec (Pologne) au camp de travail forcé de Sandomierz.

- 2 000 juifs du ghetto de Grodno (Biélorussie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Avant l'arrivée de l'armée soviétique, les 400 détenus juifs du camp de Sandomierz sont assassinés par les SS.

21/12/2014

21 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

1625

-Un Inquisiteur envoyé spécialement par Lisbonne publie en 1618, à Rio de Janeiro (Brésil), un édit sur la foi qui conduit à de nombreuses arrestations de " nouveaux chrétiens " accusés de " judaïser ". Beaucoup d'entre eux doivent fuir en territoire espagnol. Certains de ces réfugiés sont jugés lors d'un autodafé tenu ce jour-là à Lima (Pérou). 10 d'entre eux sont réconciliés, ce qui veut dire : condamnés à faire pénitence en public avec confiscation de leurs biens et privation de leurs droits civiques. 4 accusés sont brûlés sur le bûcher, 2 d'entre eux garrottés avant d'être brûlés.

1680

- Un autodafé se tient à Tolède, au cours duquel 21 personnes sont accusées de " judaïser ". Il s'agit de Portugais qui ont fui l'Inquisition dans leur pays d'origine. 2 d'entre eux, qui restent fermes dans leurs croyances, sont brûlés vifs sur le bûcher alors que les autres accusés sont d'abord garrottés.

1935

- Un décret exclut les Juifs des professions de pharmacien et de médecin.

1941

- 48 000 Juifs sont rassemblés dans un camp au sud de la Transnistrie, entre le 21 et le 29 décembre par le commandement roumain, 43 000 Juifs sont assassinés par balles explosives et environ 5 000, les vieux et les infirmes sont brûlés vifs.

1942

- 700 juifs de Krukienice (Ukraine) sont envoyés au centre de regroupement de Javoro, d'où ils sont déportés.

15/12/2014

15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

1647

- Isaac de Castro Tartas meurt à Lisbonne en récitant le Chema, la prière juive exaltant le Dieu unique. Vivant au Brésil, lors d'une visite à Bahia, qui dépendait du royaume de Portugal, il fut arrêté par les sbires de l'Inquisition et transféré à Lisbonne. Il resta fidèle à la foi juive jusqu'à la fin et fut brûlé vif avec 5 autres accusés.

- 60 personnes sont condamnées à la prison à perpétuité.

1658

- Lors d'un autodafé tenu dans la ville de Porto (Portugal), 90 judaïsants sont jugés. 6 hommes et 1 femme sont brûlés sur le bûcher. Les autres sont condamnés à des peines de prison.

1941

- Pendant deux jours, 3 500 juifs de Liepaja (Lettonie) sont massacrés par les SS et des collaborateurs lettons.

- es SS et des volontaires lituaniens fusillent 3 000 juifs à Kovno (Lituanie).

1942

- La police fusille 10 juifs originaires de Gostynin et de Wloclaweck dans la forêt de Suchodebski, à Lanieta (Pologne).

1943

- 2 504 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'extermination d'Auschwitz.

01/12/2014

1er décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

1er décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1652

- Un autodafé a lieu à Lisbonne : accusé de pratiquer le judaïsme en secret, Manuel Fernandez Villareal est condamné à mort et brûlé vif.

1939

- 

1 018 juifs de Chelm (Pologne) sont déportés à Sokal. 440 d’entre eux sont fusillés sur la route par les SS. Des juifs ont vécu dans cette ville depuis le XVe siècle. Leur vie culturelle était florissante. Des rabbins célèbres en sont originaires.

- L’espace réservé aux juifs de Lodz (Pologne) se trouve réduit : ils doivent quitter leurs maisons au profit d’Allemands de souche.

- Début des déportations des juifs de Wloclawek (Pologne) vers l’est : la plupart sont envoyés à Varsovie. Plusieurs centaines d’entre eux périssent en route.

- Début du transfert des juifs Polonais et de Polonais non juifs des territoires incorporés, des Tziganes du Reich et des Juifs du Reich vers le Gouvernement général, soit 600.000 juifs des territoires et 400.000 du Reich.

1940

- Les SS fusillent 600 juifs qui viennent d’arriver à Chelm (Pologne).

1941

- 300 vieillards et malades juifs sont fusillés dans le ghetto de Riga (Lettonie).

1942

- Création d’un ghetto à Stryj (Ukraine) : les juifs de la ville commencent à comprendre ce qui va suivre, et des jeunes gens fuient à travers la chaîne des Carpates en direction de la Hongrie.

- Le ghetto de Sambor (Ukraine), est évacué et liquidé : les internés encore en vie sont transférés dans un camp de travail forcé.

- Liquidation du camp de travail forcé de Karczew (Pologne), où 400 juifs d’Otvock (arsovie) sont internés : tous les juifs qui s’y trouvent encore sont assassinés.

- Les nazis créent un ghetto à Zloczov (Ukraine), où sont internés tous les juifs des villes voisines de Sasov et de Bialy Kamien : beaucoup mourront de faim et d’épuisement.

- Les derniers juifs de Glinyany (Ukraine) sont déportés au ghetto de Przemyslany. Ils y seront massacrés plus tard, en même temps que les juifs de cette ville. 20 juifs seulement survivront à la guerre.

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 25 juifs déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

17/06/2014

17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1718

- 

Lors d’un autodafé tenu à Coimbra (Portugal), 60 « judaïsants » sont condamnés à la prison ou aux galères. Deux d’entre eux, , sont garrottés puis brûlés sur le bûcher. 



1919

- 800 juifs sur les 900 qui habitent Dubovo (Ukraine) sont décapités au cours du plus sadique des nombreux pogroms déclenchés par des unités relevant directement de Simon Petlioura et de son Armée national ukrainienne.



1941



- Les juifs du ghetto de Lowicz (Pologne) sont déportés à Varsovie ou assassinés. Lowicz est considéré comme « purifié de ses juifs ».



1942



- Les SS encerclent le ghetto de Druja, petite ville de Biélorussie où vivent 1 200 juifs. Ces derniers sont tous tués, à l’exception d’une cinquantaine qui parviennent à fuir et à rejoindre les partisans actifs dans la région de Balnia.

- 

Les 4000 juifs de Czernovitz (Ukraine), jusque-là protégés par le maire de la ville, Traian Popovici, sont déportés sur l’autre rive du Bug, où les nazis tuent plus de 2 500 d’entre eux.



1943



- 57 juifs déportés de Würzburg (Allemagne) au camp d’extermination d’Auschwitz sont assassinés.

1944


- 1.795 juifs sur 2.000 sont arrêtés et déportés de Corfou.