27/05/2015

1 Juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

1 Juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096

- 

Les volontaires de la première croisade envahissent Trèves (Allemagne). ils massacrent tous les juifs qui ne se laissent pas tenter par le baptême.

1556



- Deux des cinq juifs accusés de profanation d’hostie à Sochaczev (Varsovie) meurent sur le bûcher à Polock. L’un s’étant suicidé en prison, un autre avait réussi à s’évader. Le sort du cinquième demeure inconnu.



1906

- 

78 juifs sont égorgés et 84 grièvement blessés au cours d’un pogrome de Bialystok (Pologne).

1938

- Le chef SS Reinhard Heydrich ordonne à la Kripo d’effectuer des rafles contre les « asociaux » (mendiants, proxénètes, Tziganes, prostituées) et de les interner dans les camps.



1940

- La population juive de Tomaszov Lubelski (Pologne) doit déménager dans le ghetto créé par les nazis.

1941

En ce jour, eut lieu le pogrom contre les Juifs de Bagdad qui a entraîné 200 morts et 2 000 blessés et 900 maisons juives ont été détruites.



1942



- 2 000 juifs de Cracovie sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- En dix-huit mois, près de 900 000 juifs sont assassinés par les SS dans le camp d’extermination de Treblinka (Pologne). 



- 1 000 juifs déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie) sont conduits dans des fosses près de la ville et abattus par les SS. 


- Pas de carte de tabac pour les juifs


1943



- 3 006 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor.

- 
Le camp d’extermination de Treblinka commence à fonctionner. Jusqu’en août 1943. 700.000 Juifs y ont trouvé la mort.

- Les Juifs de Hollande et de France doivent porter l’étoile jaune.
Un décret de Vichy soumet les Juifs à la police judiciaire et les livre ainsi à la Gestapo sans aucune protection judiciaire.

27 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

27 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096

- Des troupes de la première croisade commandées par le compte de Leiningen arrivent à Mayence (Allemagne) et commencent à massacrer les juifs de la ville en dépit de la protection qui leur a été accordée par décision de l’empereur germanique Henri IV. Les 1 300 membres de la communauté, réfugiés dans le château de l’évêque, sont égorgés.



1942

- 

3 000 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d’extermination d’Auschwitz. 



- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 991 juifs déportés à destination de Minsk (Biélorussie).

- 

Les juifs de Dubno (Ukraine) sont enfermés dans un ghetto où les nazis procèdent à une sélection impitoyable. 5 000 juifs considérés comme des bouches inutiles sont massacrés et enfouis dans des fosses communes.

- 

2 000 juifs déportés de Dortmund (Allemagne) et de Tchécoslovaquie trois semaines auparavant et regroupés à Zamosc (province de Lublin) sont envoyés au camp d’extermination de Belzec.

- 350 juifs de la ville de Laszczov (Pologne) sont déportés eux aussi à Belzec.

- Attentat contre Heydrich qui meurt le 4 juin. En represailles, le village de Lidice, en Bohème, est rasé.

1943



- A Tluste (Ukraine), les nazis conduisent 3 000 juifs, rassemblés sur la place du marché, au cimetière, où tous sont massacrés.

- 

Au ghetto de Sokal (Ukraine), tous les internés, 2 500 environ, sont tués. Sokal est déclaré « purifié de ses juifs ». Cependant, 60 d’entre eux parviennent à survivre en se cachant.


26 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1171 



- Toute la communauté juive de la ville de Blois est brûlée sur le bûcher.



1905

- Des soldats russes et des cosaques se livrent à un pogrom dans la ville de Minsk (Biélorussie), où des juifs sont tués et blessés. De nombreux magasins juifs sont saccagés et pillés. 



1942

- 

Un transport de 1 000 déportés juifs de Vienne (Autriche) arrive à Minsk. on les conduit aussitôt dans des fosses près de la ville, où ils sont fusillés. 



- Internement de plus de 1.000 juifs par les fascistes italiens dans les camps de Salerne, Cosenza, Chiéti.

1943 



- 500 juifs du ghetto de Piotrkov Trybunalski (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Starachovice près de Radom, 40 femmes et enfants sont massacrés. 



- Les SS encerclent le quartier juif d'Amsterdam dont la majorité des habitants ne s'est pas pliée au recensement nazi. 3 300 juifs sont arrêtés et transférés au camp de regroupement de Westerbork. 



- Pendant trois jours est déclenchée contre les 6 000 juifs de Sokal (Ukraine). Beaucoup sont tués et les autres déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944

- Un convoi 3500 juifs Hongrois de la petite ville de Bilke arrive à Birkenau.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1536.

- La deuxième bulle du pape Paul III instaure les tribunaux de l'Inquisition au Portugal, ouvrant la voie aux meurtres les plus cruels.

1919. 

- 6 juifs sont massacrés à Novo­Konstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrom que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne.

1938.

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1941

- Himmler autorise le service de santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.

1942.

- Un juif est pendu par la Gestapo à Warta (Pologne).

- Un premier groupe de 2 000 juifs est déporté du ghetto de Wlodava (du côté de Lublin) au camp d'extermination de Sobibor.

1943. 

- Le ghetto de Przemyslany (Ukraine) est liquidé. La ville est déclarée « purifiée de ses juifs ».

- A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 4 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et commandées par Volynetz se livrent à un pogrome de trois jours à Hachtchevaty (province de Podolie).

- 10 juifs sont massacrés et de nombreux autres grièvement blessés au cours d'un pogrom auquel se livrent à Monastiristch (province de Podolie) des groupes commandés par Klimenko, allié à l'Armée nationale ukrainienne.

- 23 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant cinq jours à un pogrom à Khmelnik (province de Podolie).

1938

- Tous les juifs d'Autriche reçoivent un ordre d’expulsion

1939

- Ouverture du camp de Ravensbruck pour les femmes. Le camp a fermé en avril 1944, Plus de 90 000 femmes y sont mortes.

1940. 

- 30 juifs se suicident après l'entrée des Allemands à La Haye.

- 2 prisonniers de guerre juifs sont assassinés par les nazis à Biala Podlaska (Pologne).

1941

- Une loi condamne les Juifs aux travaux forcés en Roumanie.

- Himmler autorise le Dr Sigmund Rascher à pratiquer des expériences médicales sur des prisonniers à Dachau.

1942

- Interdiction aux Juifs de posséder chiens, chats, oiseaux ...

- Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.

1942. 

- Des résistants juifs s'évadent du ghetto de Stolpce (Biélorussie) et rejoignent des partisans dans les bois.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 1 006 juifs déportés à Izbica (Pologne).

1943.

- En une semaine, 14 000 juifs sont déportés de Piotrkov (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Début de la déportation des juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 878 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp de concentration de Kaunas. 16 hommes juifs seulement survivent jusqu'à la libération.

- Un transport quitte Nagyszöllos (Hongrie) avec 3 400 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Début de la déportation de 26 000 juifs détenus dans la ville de Munkacs (Ukraine ). 14 000 d'entre eux sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les juifs de Hongrie sont déportés. Malgré leurs revers militaires, les nazis continuent, jusqu'au bout, d'acheminer les trains vers les camps.
Sur ces 435 000 Juifs provinciaux rapidement déportés du 15 mai au 8 juillet 1944, avec l'aide des forces de l'ordre hongroises, seuls 10 % ont été mis au travail forcé, les autres étant exterminés à l'arrivée à Birkenau.



10/05/2015

11 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

11 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1933

- Autodafé, des livres juifs, des Torah, tous les livres Juifs sont brûlé en public.

1942.

- 2 juifs sont pendus par la Gestapo à Bedzin (Silésie).

- 1 000 juifs déportés de Vienne (Autriche) arrivent à Minsk (Biélorussie), où ils sont conduits devant des fosses, qui viennent d'être creusées près de la gare, pour y être fusillés.

1943.

- 1 446 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944. 

- Durant plusieurs jours, 15 000 juifs de Kassa (Hongrie) et de ses environs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Pendant plusieurs jours, 15 000 juifs parqués dans le ghetto de Satoraljaujhely (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

6 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1543. 

- Un premier autodafé a lieu à Tomar. La fortune des « judaïsants » exécutés, qui descendaient de juifs aisés est confisquée par la Couronne.

1691.

- Une synagogue clandestine est découverte à Palma de Majorque et les « judaïsants » sont condamnés en conséquence. 25 personnes sont exécutées lors du principal autodafé, 22 étant garrottées avant d'être brûlées, d'autres sont brûlé vifs

1892. 

- 20 juifs sont tués et de nombreux autres blessés en deux jours de pogrome à Lodz (Pologne). Beaucoup de maisons sont pillées puis incendiées par la foule.

1941.

- 57 juifs du village de Vlacenica (Yougoslavie) sont arrêtés et massacrés près du village.

1942.

- 994 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie).

- 2 500 juifs du ghetto de Deblin (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.

1945

- La marche de la mort des jeunes femmes juives d'un camp de Gross-Rosen s’acheva près de la ville Tchèque de Volary. Ces femmes avaient été contrainte de marcher 800 km par un froid glacial pendant environ 3 mois. Quand elles furent libérées la plupart durent être hospitalisées, et beaucoup y moururent encore.

5 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939

- En Allemagne, Les Juifs naturalisés après 1914 sont dénaturalisés. Ils sont expulsés de la fonction publique.

1942.

- 630 juifs de Dabrowa-Gornicza (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés.

1943.

- Les nazis fusillent 30 juifs dans le camp de concentration de Salaspils près de Riga (Lettonie).

1945.

- L'armée américaine libère le camp de concentration de Mauthausen (Autriche). Elle trouve 3 000 cadavres gisant entre les baraquements.

- Mauthausen est le dernier camp libéré par les alliés, Les Américains libèrent Mauthausen et ses 78.000 hommes.

3 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.



1096.

- Des participants à la première croisade encerclent la synagogue de Spire, où se trouve l'une des plus anciennes communautés d'Allemagne, espérant tuer les juifs à la sortie. Mais ceux-ci ont été prévenus. 11 juifs, découverts hors de leur maison, sont massacrés.

1679.

- Lors du quatrième autodafé qui a lieu à Palma de Majorque, 46 personnes sont accusées d'être des judaïsantes, soit de descendre de juifs convertis par force et de pratiquer toujours la religion juive. Elles sont condamnées à la prison perpétuelle et tous leurs biens sont confisqués au profit de l'Église et de la Couronne.

1880

- Du 3 au 5 mai a lieu des pogroms à Odessa

1919.

- 13 juifs sont noyés au cours d'un pogrome déclenché à Gornostaipol (Ukraine) par les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et quelques groupes cosaques.

1920.

- 14 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées lors d'un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne dans la ville de Miastkovka (Ukraine).

1939.

- En Hongrie, la deuxième loi sur les juifs est promulguée. Elle leur interdit d'être ou de devenir juge, avocat, enseignant ou député.

1942.

- Les membres du Conseil juif de Bilgoraj (du côté de Lublin) sont fusillés pour avoir refusé de coopérer avec la Gestapo.

1944.

-10 000 juifs supplémentaires viennent s'ajouter aux 12 000 déjà enfermés dans une briqueterie à Kolozsvar (Roumanie). Tous seront déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

 - 35 000 juifs sont déportés du ghetto surpeuplé de Nadyvarad (Grosswardein, Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Les bateaux prisons Cap Arcona et Thielbach sont coulés devant Neustadt (Holstein, Allemagne). De nombreux juifs figurent parmi les victimes.

- 233 juifs hongrois de Debrecen sont fusillés dans le village de Persenbeug (Autriche) et leurs cadavres brûlés.

- A Lubeck, 500 Juifs sont tués en essayant d’atteindre un bateau contenant 7 000 Juifs qui doivent être évacués.

2 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

2 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.



1919.

- 5 juifs sont massacrés, des femmes juives sont violées et de nombreuses autres battues à coups de plat de sabre au cours du premier pogrome auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Orinin (province de Podolie).

1942

- La B.B.C. annonce un total de 700.000 victimes juives, exterminées par les nazis. 


- 3 000 juifs de la ville de Dunayevtzy, près de Kamenets-Podolskiy (Ukraine) sont assassinés par les nazis.

- Tous les juifs des Pays-Bas doivent porter désormais l'étoile jaune, qui leur coûte 4 centimes néerlandais

1943.

- Liquidation du ghetto de Miedzyrzec Podlaski (province de Lublin) : plus de 3000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- Liquidation du ghetto de Lukov (province de Lublin) : tous les habitants du ghetto sont tués.

1945

- Lorsque les SS durent évacuer Mauthausen, les détenus qui avaient été contraints de travailler dans le crématorium et les chambres à gaz, trois d’entre eux parvinrent à se cacher, tandis que l’ont fusillait les autres

- Les SS fusillent 223 juifs hongrois dans le camp de détention du village de Hofamt Priel (Autriche).

27 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

27 avril, ce jour-là, n'oubliez pas



1940.

- Heinrich Himmler, chef de la police allemande et de la Gestapo, ordonne la création d'un camp de concentration et d'extermination à Auschwitz.
Le nom d'Auschwitz deviendra tristement célèbre dans l'histoire du martyre juif. Entre 2,5 et 3,5 millions d'êtres humains seront tués dans ce camp. Les victimes sont surtout juives, mais on compte également des gitans et des ressortissants de plusieurs nations européennes.

1942.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 998 juifs déportés à Wlodava (Pologne).

- Environ 2 000 juifs du ghetto de Wloclawek (Pologne), survivants des 13 500 juifs qui habitaient la ville, sont déportés au camp d'extermination de Chelmno. Ils sont assassinés dès leur arrivée. Le ghetto est entièrement détruit.

- 1 000 hommes, femmes et enfants arrivent du camp de concentration de Theresienstadt au ghetto d'Izbica (Pologne).

- 400 juifs environ sont transférés au camp de travail de Lublin. Après la liquidation du ghetto d'Izbica, les autres juifs de ce transport seront déportés au camp d'extermination de Maïdanek. Ils y périront tous, à l'exception d'une femme.

- 100 juifs, dont des membres de la résistance clandestine, sont arrêtés et fusillés au cours d'une rafle dans le ghetto de Tomaszov Rawski (Pologne).

1943.

- 196 juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 204 internés juifs du centre de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 2 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

1944

- Début du transfert des Juifs Hongrois dans les chambres à gaz d’Auschwitz. A la fin du transfert, le 9 juillet, ils seront 437.402.

1945.

- Les SS massacrent à la mitrailleuse 1 000 juifs dans la gare de Marienbad (Tchécoslovaquie). Ils font partie d'un groupe de 2 775 détenus évacués à pied de Rehmsdorf, camp dépendant de Buchenwald, vers le camp de concentration de Theresienstadt. 575 juifs seulement arrivent à destination, 1 200 autres étant morts.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283.

- Début du massacre des juifs de Rockenhausen (Allemagne). 13 juifs sont égorgés, d'autres convertis de force au catholicisme.

1338.

- Les juifs de Pulkau (Autriche) sont accusés de profanation d'hostie. La foule s'en prend à eux, les massacre et brûle leurs cadavres. Leurs maisons sont pillées.

1679.

- Un autodafé tenu à Palma de Majorque juge descendants de juifs convertis de force, qui pratiquent encore secrètement la religion juive. Ils sont condamnés à la prison et leurs biens sont confisqués.

1905.

- Un pogrom éclate à Jitomir (Ukraine). Il dure jusqu'au 26 avril. Des soldats participent au pillage des maisons juives. 22 juifs sont massacrés, 60 grièvement blessés.

1942.

- 800 juifs de Mielec (Pologne) et 1 000 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés vers le ghetto de Wlodava (province de Lublin).

- 600 juifs malades et âgés de Skalat (Ukraine) sont rassemblés dans la synagogue d'où ils partent pour la gare. Ils seront déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes, femmes et enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Lublin. Là, 350 juifs seront sélectionnés pour être envoyés au camp d'extermination de Maïdanek. Les 659 autres seront détenus dans le ghetto de Piaski : en juin 1942, on les enverra au camp d'extermination de Sobibor. 8 juifs seulement survivent jusqu'à la libération en 1945.

19 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

19 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283. 

- Un enfant chrétien est trouvé mort près de Mayence, sur le Rhin (Allemagne) pendant les fêtes de Pâques. Un parent appelle la foule à se rassembler, accusant les juifs d'avoir tué l'enfant. La foule marche sur Mayence, où elle attaque et pille les maisons juives. 10 juifs sont tués.

1343.

- La communauté de Wachenheim (Allemagne) est victime d'une accusation de meurtre. Tous les juifs de la région sont brûlés sur le bûcher.

1506. 

- Émeutes antijuives à Lisbonne. Une foule de 10 000 Portugais, renforcée par des marins allemands, hollandais et français venus du port, pénètre dans le quartier des juifs convertis au catholicisme, où elle massacre hommes, femmes et enfants. Des bûchers sont édifiés dans plusieurs quartiers de la ville pour y brûler les morts et même les vivants. Le massacre se poursuit jusqu'au 23 avril. Environ 3 000 Juifs sont tués.

1919.

- A Vilna, des polonais se livrent à un pogrome qui dure quatre jours. Ils pillent les maisons juives, incendiant le quartier et tuent plusieurs centaines de juifs. Des centaines d'autres sont arrêtés et torturés.

- 11 juifs sont tués lors du deuxième pogrome auquel se livre l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Romanov (province de Volhynie).

1942.

- 1 500 juifs de Ciechocinek (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

19/04/1943 au 16/05/1943

- Révolte du ghetto de Varsovie. Armés de 17 pistolets et de quelques centaines de grenades, les insurgés ouvrent le feu, contraignant les Allemands à la retraite. Le lendemain, le ghetto est bombardé avec des mortiers. Les Allemands tuent tous les malades de l’hôpital de Czyste. La révolte continue jour après jour, avec de moins en moins d’armes. Les insurgés, abandonnés de tous, sont dirigés par Mordéhaï Anielewicz, de l’Hashomer Hatsaïr. Il avait défini la lutte des insurgés comme un combat « non pas pour la vie, mais pour le prix de la vie ». Les Allemands avancent patiemment, passant chaque rue du ghetto par les flammes. Arrivés à bout de forces et de munitions, quand le combat semble sans issue, des insurgés essaient de s’enfuir en utilisant les égouts. Le 3 mai, 21 femmes qui tentaient de s’échapper sont reprises et exécutées. Le 7 mai, Pawel Burskin emmène un groupe de combattants dans le secteur aryen de la ville. Ils sont repris et tués. Le 8 mai, les Allemands ont vidé presque tout le ghetto et la résistance se concentre au quartier général des insurgés, au 18 de la rue Mila. 120 combattants sont bombardés et gazés dans le bunker, parmi eux Mordéhaï Anielewicz et Berl Broyde, les dirigeants de la révolte. En tout 7 000 Juifs sont morts en combattant, 600 ont été tués dans les bunkers, 30 000 ont été déportés. Jusqu’au 12 mai, des petits groupes essayeront de s’échapper du ghetto. Des 400 000 Juifs que comptait le Ghetto de Varsovie à ses débuts, seuls 500 environ ont survécu à la guerre.

1943.

- Un vingtième transport quitte le camp de regroupement de Malines (Mechelen, Belgique) avec 1631 juifs, dont 262 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 150 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp en 1945.

1944.

- Les juifs de Nagykanizsa (Hongrie), au nombre d'environ 2 700, sont regroupés dans un ghetto.
Les juifs habitaient la ville depuis le début du XVIIIe siècle. La communauté était connue pour ses activités religieuses, culturelles et économiques florissantes.

1945.

- 15 juifs déportés de Hongrie sont fusillés et brûlés à Scheibbs (Autriche).

14/04/2015

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1463.

- Une croisade ayant été prêchée après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, les croisés, mendiants, moines, paysans et aventuriers se mettent en route en ce jour. Rassemblés en Pologne, ils marchent sur Cracovie, où ils attaquent la population juive. 30 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés.

1940.

Hans frank ordonne de vider Cracovie de tous les juifs

1941.

- Les troupes allemandes occupent Belgrade. Première mesure antijuive promulguée : confiscation des biens. Les juifs doivent quitter leurs maisons. Les Yougoslaves d'origine allemande s'emparent des magasins et des appartements juifs. La synagogue ashkénaze est transformée en lupanar, l'autre en garde-meuble pour les biens confisqués.

1942.

- Début de la première déportation de juifs de Krasnik (province de Lublin) : 2 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- 2 000 juifs qui survivent à Brzezany (Ukraine) sont fusillés sur place par les nazis.

1945. 

- La veille de la libération de Vienne (Autriche) par l'armée soviétique, 9 juifs sont découverts et fusillés.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Le Ghetto de Czestochowaest est officiellement créé en ce jour. En juin 1942 la population du ghetto est d’environ 40 à 50.000 Juifs, car environ 15.000 juifs des environs ont été forcés d'entrer dans le ghetto.Les juifs sont entassés dans le ghetto, où le manque de nourriture et la promiscuité les prédisposent aux épidémies et à la famine.

1942. 

- Un train avec 998 déportés juifs quitte Vienne (Autriche) pour Izbica (Pologne).

- Création d'un ghetto dans la ville de Volyn (Ukraine), dont les habitants juifs sont divisés en deux groupes, ceux qui peuvent encore travailler et les autres. 400 juifs seulement sont reconnus bons pour le travail. Les autres seront assassinés.

- 800 juifs sont déportés de Lubartow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- Au cours de la nuit, 800 juifs de Rotterdam sont arrêtés par les nazis et transférés au camp de regroupement de Westerbork. De là, ils seront déportés vers les camps d'Auschwitz et de Sobibor (Pologne).

- Plusieurs centaines de juifs qui avaient été déportés de Komarno (Ukraine) à Rudki y sont assassinés en même temps que les 1 500 juifs de Rudki.

1945

- Environ 20.000 juifs rescapés du Südostwall (ligne de défense du sud-est sur la frontière Hongroise) arrivent à Mauthausen après une marche forcée de la frontière Hongroise à travers les Alpes autrichiennes.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283

- Dans la ville de Bad Kreuznach (Allemagne), le juif Ephraim ben Eliezer Ha-Levi meurt rompu sur la roue.

1310

- A Paris, un juif sans doute baptisé de force est brûlé sur le bûcher. Il avait été condamné à mort pour être revenu au judaïsme.

1349

- 4 juifs sont brûlés sur le bûcher dans la petite ville de Mellrichstadt (Allemagne).

1492

- Selon un décret royal promulgué par les monarques espagnols Ferdinand et Isabelle, tous les juifs doivent avoir quitté le territoire espagnol dans les quatre mois. Passé ce délai, prolongé ensuite jusqu'au 3 août, ceux qui seront découverts deviendront passibles de la peine de mort.

1935

- Pour la garde des camps de concentration, des unités spéciales de SS sont formées : ce sont les fameux « Totenkopfverbände » (unités à tête de mort).

- 
Il est interdit aux musiciens juifs professionnels d’exercer leur métier.

1941

- Un ghetto est créé à Kielce (Pologne), destiné à contenir 28 000 juifs. 3 000 internés viennent de Lodz/Litzmannstadt. En raison des mauvaises conditions sanitaires et du surpeuplement, 4 000 juifs meurent dans l’année par suite d’une épidémie de typhus. En même temps, malgré le manque de place, les juifs de la province continuent à être amenés dans le ghetto.

1942

- Un premier transport quitte la petite ville d'Opole Lubelskie (Pologne) à destination du camp d'extermination de Belzec.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, outre les 4 000 juifs de la ville, 2 000 réfugiés d'Autriche et 2 500 juifs de Pulawy vivaient à Opole Lubelskie.

- 6 000 juifs sont déportés en quatre transports du ghetto de Stanislavov (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

- 

La Gestapo attaque le ghetto de Minsk (Biélorussie) pour y écraser la résistance.

1943

- Un transport de 85 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Le nombre des déportés juifs Hollandais est de 52.403 depuis le début des déportations. Ils seront 105.000 à la fin de la Guerre. 5.000 seulement reviendront.

- A cette date, 49.906 juifs ont été déportés de France

 

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Lublin.

1942

- 

200 détenus juifs du camp de travail de Trawniki (Pologne) sont assassinés par les SS.

- 1 000 juifs du ghetto de Kalusz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.

- Arrivée du premier convoi de France parti de Compiègne le 27 mars 1942, 1112 hommes déportés, 19 survivants en 1945 .

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 101 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 255 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1945

- 9 juives s’évadent du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Elles sont reprises par les nazis et tuées le jour même.

26 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



26 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1481

- Après la création de l’Inquisition espagnole au couvent de San Paulo, à Séville, le 2 janvier 1481, le premier autodafé se déroule dans cette ville.17 enfants ou même petits-enfants de juifs baptisés de force en 1391, sont brûlés sur le bûcher car accusés de pratiquer le judaïsme en secret.

1601

- La plus jeune fille, Mariana, de la célèbre famille Carbajal est brûlée sur le bûcher à Mexico. Elle était la dernière survivante de cette famille qui donna des gouverneurs au Mexique et dont les autres membres ont été brûlés en 1596.

1919

- Une unité commandée par Setcheviki, allié à l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, à laquelle se joignent des paysans de la région, déclenche un pogrome contre les habitants juifs d’Isnuchpol (province de Volhynie). Le massacre et les pillages des biens juifs se prolongent jusqu’au 4 avril. 23 juifs sont cruellement torturés puis assassinés. Beaucoup sont blessés et mutilés, 20 femmes ont été violées.

1938

- Dans une déclaration publique faite à Vienne, le feld-maréchal Hermann Göring énumère les premières mesures antijuives applicables à l’Autriche, conformément à un plan prévu de longue date par les chefs nazis.

1942

- Les premiers 2 000 juifs déportés quittent Bratislava (Slovaquie) pour le camp d’extermination d’Auschwitz. 

Départ du premier transport de Slovaquie avec 999 juifs de Poprad pour le camp d’extermination d’Auschwitz. De nombreux autres suivront.

- Les premiers trains de la déportation en masse des Juifs arrivent à Auschwitz en vue de l’extermination.

- Création d’un camp de femmes à Auschwitz.

- Déportation de 60 000 Juifs de Slovaquie vers Auschwitz et Majdanek.

- En ce jour, une étoile juive marque toutes les maisons habitées par des Juifs.

1943

- 

Un juif tunisien, Victor Lellouche de Ferryville, détenu au camp de Bizerte, est emmené hors du camp par trois gardiens allemands, qui ramènent le soir son cadavre mutilé.

02/04/2015

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.

12/03/2015

12 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



12 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1421

- Début de la persécution des juifs dans les territoires relevant d'Albert V, archiduc d'Autriche, empereur germanique et roi de Bohême (1411-1439). On les accuse de profaner les hosties. Ceux qui n'acceptent pas le baptême sont condamnés à mort. Point culminant de ces persécutions, 120 hommes et 92 femmes sont brûlés sur le bûcher à Vienne. Une communauté de 1 400 membres a cessé d'exister. Par la suite, l'événement est connu dans la tradition juive sous le nom de Guezera de Vienne.

1938.

- Annexion de l'Autriche. 183 000 Juifs tombent sous le contrôle des nazis, 500 se suicident

1940

- 

Près de 160 juifs de la ville de Schneidemühl, à l'est de Stettin, sont déportés vers l'est, en direction de la région de Lublin, où ils périssent presque tous.

1941

- Un transport de 995 hommes, femmes et enfants juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de la région de Lagov et d'Opatov (Pologne).

1944

- Le programme de l'extermination de 760 000 juifs hongrois est arrêté a l'Office central de la sécurité du Reich à Berlin. Une semaine plus tard, les nazis envahissent la Hongrie.

1945

- Anne Frank, jeune juive allemande de quinze ans, meurt au camp de Bergen-Belsen.

10/03/2015

10 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



10 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1925

- 

Hugo Bettauer, un écrivain juif viennois, meurt seize jours après avoir été victime d’un attentat commis par un national-socialiste autrichien Il était devenu célèbre grâce à son roman La Ville sans juifs. L’assassin sera acquitté, ayant été déclaré irresponsable lors de son procès. Hugo Bettauer devient ainsi la première victime juive du nazisme en Autriche.

1943

- 1 150 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Un transport de 84 juifs quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Theresienstadt.

09/03/2015

9 février, ce jour-là; n'oubliez pas.

9 février, ce jour-là; n'oubliez pas.


1422. 

- Un certain Johann de Seelau, qui agite la population, est décapité sur l'ordre des magistrats de Prague (Bohême). Les habitants se révoltent alors, attaquent l'hôtel de ville et saccagent les demeures des conseillers municipaux. Ils se dirigent ensuite vers le quartier juif, dont ils pillent les maisons, tuant beaucoup de monde.

1496. 

- L'empereur Maximilien 1er ordonne aux juifs de quitter l'Autriche centrale avant le 14 septembre de cette année.

1919

- 

La ville de Belaya-Tserkov’ (Kiev) est touchée par un pogrome déclenché par des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. Beaucoup de juifs sont massacrés, d’autres blessés, de nombreuses femmes et jeunes filles juives sont violées.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura déclenchent un pogrome dans la ville de Kalinovka (province de Podolie). 10 juifs sont massacrés.

1936.

- Un pogrome éclate dans la ville de Przytyk (Pologne). Une campagne de propagande antisémite a excité la population, qui marche sur le quartier juif, sans que la police s'y oppose. Toutes les maisons juives sont détruites et incendiées. 3 juifs son tués, de 20 à 30 grièvement blessés.

1941

- A Amsterdam, les nazis néerlandais, aidés par des soldats allemands, s’en prennent à des juifs qui refusent de se plier à la législation antisémite. Plusieurs jeunes gens résistent. 19 juifs sont arrêts et déportés, pour la plupart au camp de Mauthausen (Autriche) et au camp d’extermination d’Auschwitz, où ils succombent.

1942

- 150 juifs non-citoyens néerlandais et 30 enfants juifs de nationalité allemande sont transférés d’Utrecht (Pays-Bas) au camp de regroupement de Westerbork.

- Au camp de Cihrin (Ukraine). 722 juifs sont rassemblés pour être fusillés sur place.

1943

- 1 000 juifs sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d’extermination d’Auschwitz. 816 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 28 seulement, dont 7 femmes, survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz en 1945.

-  184 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Le comité local de l'Union générale des israélites de France (U.G.I.F.) est liquidé sur l'ordre de Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon. 86 juifs sont arrêtés et aussitôt déportés à Auschwitz.

- 950 Juifs sont déportés de Berlin, capitale du Reich, au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- 3 792 hommes, femmes et enfants du « camp pour familles » d'Auschwitz II Birkenau sont gazés et brûlés durant la nuit. Ces juifs provenaient de deux transports de 5 007 déportés du camp de Theresienstadt, arrivés respectivement le 6 et le 8 septembre 1943 Plus de 1 200 d'entre eux étaient morts par suite des mauvais traitements infligés par les gardiens SS et les kapos.

05/03/2015

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1328

- Par suite de la tension politique, les juifs sont massacrés dans toute la Navarre.Le jour de shabbat, plusieurs milliers de juifs sont égorgés dans la ville d'Estella, qui abrite l'une des plus importantes communautés du comté.

1332

- Dans la petite ville d'Überlingen, sur le lac de Constance (Allemagne), on retrouve le cadavre d'un enfant chrétien disparu depuis plusieurs jours. On affirme aussitôt qu'il a été tué par les juifs, auxquels il aurait été vendu par le gardien chrétien du cimetière. Torturés, les juifs " avouent ". Le gardien du cimetière se suicide. Les juifs d'Überlingen se réfugient dans leur synagogue, qui est incendiée. De 300 à 400 juifs périssent dans le bâtiment en flammes.

1933

- Fondation de Dachau et naissance d’un nouveau mot : Koncentration-lager

1941

- Un convoi de 381 juifs quitte Vienne (Autriche) pour Modliborzyce (Pologne).

1942

- 3 juifs sont pendus publiquement dans le ghetto d'Olkusz (Pologne), accusés d'avoir quitté le ghetto pour chercher du ravitaillement. La police allemande force les juifs du ghetto à édifier les potences et à exécuter les pendaisons.

1943

- 132 hommes et 86 femmes arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. Parmi eux se trouvent, entre autres, des juifs viennois.

- Les SS assassinent 1 300 juifs à Chmielnik (Pologne).

03/03/2015

3 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349

- La communauté juive de Constance (Allemagne) connaît à son tour les persécutions qui accompagnent l’épidémie de peste noire. Les juifs de la ville sont accusés d’empoisonner les puits. Ceux des juifs sont alors murés. 330 juifs sont brûlés dans une maison en bois construite à cet effet. Seuls quelques membres de la communauté survivent à la persécution.

1936

- En Allemagne : Les juifs sont exclus de l'armée allemande.

- Les médecins juifs sont interdits de pratique.

1941

- A Amsterdam, un des premiers juif à tomber victime des persécutions nazies, Ernst Cohn, qui avait fui l’Allemagne, est tué par balles.

1942

- Dans le ghetto de Zychlin (Pologne), les nazis rassemblent, la veille de Pourim, les juifs survivants. Les vieillards et les malades incapables de monter dans des camions sont abattus sur place. Le reste de la population juive de la ville, plus de 3 000 personnes, est déporté au camp d’extermination de Chelmno pour y être assassinée.

- L’armée allemande déclenche une première Action sur une grande échelle contre les juifs de Dolhinov (Biélorussie). 1 500 juifs sont arrêtés et conduits hors de la ville pour être fusillés. Leurs cadavres sont brûlés.

1943

- Les nazis arrêtent tous les juifs de Thrace orientale (Grèce), y compris ceux qui habitent l’île de Samorthrace. 

Un transport de 75 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Au cours de la nuit des rafles ont lieu dans plusieurs villes de Macédoine : Cavalla (1 800 arrestations), Drama, Comotini, Alexandroupolis et Xanthi. Au total, 5 000 hommes, femmes et enfants sont regroupés à Drama par l’armée allemande, qui a procédé aux rafles, puis déportés au camp d’extermination de Treblinka (Pologne), où ils périssent.

1944

- 732 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

1945

- 182 juifs meurent au camp de concentration d’Ebensee (Autriche), lors du processus de désinfection. ils avaient été évacués du camp de concentration de Gross-Rosen (Silésie).

28/02/2015

28 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



28 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1670

- Les juifs de Vienne (Autriche) sont chassés de la ville par un édit de l’empereur Léopold 1er.

1942

- Début de la liquidation des femmes et des enfants juifs du camp de Sajmiste (Serbie, Yougoslavie). Par groupes de cent, les victimes sont enfermées dans de grands camions bâchés où elles sont asphyxiées par les gaz d’échappement.

- 1 000 juifs sont assassinés par les nazis dans le village de Lepel (Biélorussie).

- Des SS massacrent 36 juifs dans la ville de Feodossiya (Ukraine).

25/02/2015

25 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



25 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Tous les juifs de la ville de Gora Kalwaria (Varsovie) sont envoyé dans le ghetto. 

La première et la plus importante manifestation de non-juifs, dans un pays occupé par les Allemands, contre la persécution des juifs, prend la forme d’une grève générale : les habitants des Pays-Bas, hommes et femmes, protestent ainsi durant trois jours. 
9 personnes trouvent la mort au cours de ces manifestations, une cinquantaine sont grièvement blessées, 200 sont arrêtées et torturées. Les villes D’amsterdam, de Hilversum et de Zaandam se voient imposer une amende de 18 millions de florins. Les maires et les membres des conseils municipaux sont remplacés par des nazis néerlandais.

1942

- A Viazma (U.R.S.S.), 25 juifs, dont un médecin, sont fusillés par les nazis.

- L’armée allemande avait occupé Tomaszov Lubelski (Pologne), le 13 septembre 1939, mais elle avait remis la ville aux troupes soviétiques deux semaines après. Cependant, en conformité arc le nouveau tracé des frontières, ces derniers rendent la ville aux Allemands quelques jours plus tard. 4 500 ont fui en Union soviétique. 
1 500 juifs restent dans la ville, et, le 25 février 1942, la plupart d’entre eux sont envoyés au camp de travail forcé de Cieszanov où tous les déportés périssent.

- 

Ce même jour, les juifs de Lwow (Ukraine) sont répartis en trois groupes : A, B et C. Le groupe A comprend tous les artisans, qui reçoivent un laissez-passer. Ils doivent porter des brassards marqués à l’étoile de David, avec la Lettre A au centre. Le laissez-passer leur assure une protection provisoire. Les juifs appartenant aux deux autre groupes sont fusillés.

1943

- Un transport de déportés quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration et ghetto de Theresienstadt.

1944

- 811 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp de concentration de Theresiensatdt.

-  transport de 41 juifs de Vienne (Autriche) arrive au camp d’extermination d’Auschwitz. 4 d’entre eux sont sélectionnés et reçoivent un numéro tatoué. Les 37 autres sont gazés.

06/02/2015

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1189

- Les émeutes de Lynn (Angleterre) se propagent jusqu'à la ville de Norwich. La foule s'en prend à la communauté juive. De nombreux juifs se réfugient dans le château de l'évêque. Ceux qui se trouvent encore dans leur maison sont tués et leurs biens pillés.

1194

- Cinq jours après le lynchage d'un déséquilibré juif qui avait tué une chrétienne dans un accès de folie à Neuss (Allemagne), la justice ordonne l'arrestation des siens. Ils sont cruellement torturés, mais, à l'exception de la petite sœur du jeune juif, ils n'acceptent pas le baptême. La mère est enterrée vivante et les oncles sont écartelés sur la roue.

1481

- Un autodafé a lieu dans la cité de Séville (Espagne). 6 hommes et femmes très honorablement connus dans la ville, et respectés, sont brûlés vifs pour avoir " judaïsé ", c'est-à-dire pratiqué le judaïsme en secret.

1484

- Un autodafé a lieu à Ciudad Real (Espagne) sur l'ordre du tribunal de l'Inquisition responsable de la province de Tolède. 4 enfants de juifs baptisé de force lors des persécutions de 1391, sont accusés de judaïser et brûlés sur le bûcher pour avoir refusé de se repentir.

1903

- Un des Premiers pogrom de Kishinev, déclenché à la suite du meurtre de Michael Ribalenko. La presse antisémite accuse les Juifs, les accusant notamment de meurtre rituel. Pendant trois jours, les pogromistes se déchaînent ; Le ministre de l’intérieur donne ordre à la police de ne pas intervenir. Ils tuent, massacrent, saccagent, violent. Le bilan : 47 morts, 92 blessés graves, 500 blessés et 799 maisons détruites.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Balta (Ukraine). 27 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et des femmes juives violées.

1942

- Un transport de 997 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- 

Le " petit ghetto de Sierpe (Varsovie) est liquidé. Ses 3 500 juifs sont transférés au ghetto de Mlawa, d'où ils sont tous déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 seulement des juifs du village survivront à la guerre.

1943

- Les nazis liquident le camp de Peresieka (Biélorussie). ils fusillent tous les artisans. Un groupe de 50 juifs fuit dans la forêt, où il se constitue en unité de partisans.

- Himmler reçoit un rapport sur la quantité de matériaux récoltés sur les déportés : 97 000 habits d’hommes, 132 000 pantalons d’hommes, 97 manteaux de femmes, 3 000 kilos de cheveux. Les récupérations d’enfants incluent 15 000 manteaux, 11 000 vestes, 9 000 robes, 22 000 paires de chaussures.

- Directive allemande à l'encontre des Juifs de Salonique : marquage des personnes juives de nationalité grecque et des magasins juifs; mise en ghetto avant le 25 février.

1944

- 1 000 juifs du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne) sont transférés au camp de concentration de Maïdanek (Pologne).

01/02/2015

1 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1 février, ce jour-là, n'oubliez pas


1194

- A Neuss (Allemagne), un déséquilibré juif tue une jeune chrétienne au cours d'une crise de folie, en présence de nombreux témoins, juifs aussi bien que chrétiens. Ces derniers lynchent aussitôt le déséquilibré, ainsi que 6 passants juifs innocents, touts très respectés au sein de la communauté. 

1919 

Les soldats de Petlioura déclenchent un pogrome contre les habitants juifs de Malina (Ukraine). 3 juifs sont massacrés, 20 autres grièvement blessés.

1939

- Allemagne : Les juifs sont obligés de se séparer de tout objet en or et en argent.
1941 

En vertu d'un ordre donné par Alois Brunner, l'un des lieutenants d'Eichmann, les juifs de Vienne seront déportés à partir du 1er février 1941 vers des camps situés en Pologne. Chaque convoi comprendra 1 000 personnes.

- Les 4 000 juifs de Sochaczev (Varsovie) sont déportés dans la capitale polonaise où ils partageront le sort de tous les habitants du ghetto. Des juifs vivaient à Sochaczev depuis le début du XVème siècle.

1942

- 100 juifs sont assassinés par des soldats allemands dans la ville de Koursk (R.S.F.S.R.).

- Les SS assassinent 1 800 juifs à Kherven (U.R.S.S.).

- Les nazis décrètent que touts les juifs néerlandais sans travail doivent se faire recenser. 175 juifs qui obéissent à cet ordre sont internés dans le camp de travail d'Ellecom (province de Gueldre) gardé par des SS. Ils sont traités avec cruauté et certains assassinés. Les survivants sont transférés par la suite au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas).

- Du 1er février au 3 mars Extermination de 14 000 Juifs dans la ville de Kharkov, en Ukraine.

1943

- 1 000 juifs du camp de concentration de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 782 hommes et femmes sont gazés dès leur arrivée. 155 hommes et 64 femmes sont sélectionnés pour travailler au camp d'Auschwitz II-Birkenau. 50 hommes sont transférés au début de juin 1943 au camp annexe de Swientlochowice où ils construisent des routes. Seuls 29 d'entre eux survivent à la fin de la guerre.

- 1 500 juifs du ghetto de Minsk (Biélorussie) sont conduits dans les mines de Maly Trostinets pour y être fusillés.

- Les 200 juifs du ghetto de Jedrejow (Pologne) qui avaient survécu aux déportations précédentes sont fusillés.

- Pendant deux jours à Buczacz (Ukraine). 2 000 juifs sont conduits sur la colline de Fedor où ils sont assassinés. Le ghetto est liquidé. Seul un petit nombre de juifs survit dans un camp de travail.

 - La Roumanie offre de libérer 72 000 Juifs qui seraient transportés sur un bateau battant pavillon du Vatican, en échange de 130 Dollars par personne. Le secrétaire américain au trésor, Morgenthau, a amené la proposition devant Roosevelt qui l'a refusée.

1944

- 5 juifs argentins sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

- 908 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

1945

- 4 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt

26/01/2015

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1531.

- A la suite d'un tremblement de terre qui épouvante les habitants de Santarém (Portugal), des moines incitent la population à s'en prendre aux juifs de la ville. Ces derniers se trouvent ainsi chassés dans les montagnes par un temps d'hiver particulièrement rigoureux. Beaucoup périssent de froid et de faim.

1942.

- Un transport de 1 196 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Au cours d'une exécution massive à Obecse (Yougoslavie), juifs et Serbes sont massacrés en même temps. En deux jours, 200 personnes, dont 100 juifs, sont assassinées par des soldats hongrois.

1943.

- 1 000 juifs du ghetto de Theresienstadt sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 770 sont gazés dès leur arrivée. On envoie 130 jeunes femmes travailler au camp d'Auschwitz II - Birkenau, 100 hommes au camp annexe de Goleszow. De ce transport, 39 personnes seulement survivaient en 1945.

- Au cours d'une rafle dans le ghetto de Stanislavov (Ukraine), 1 000 personnes âgées, malades ou dépourvues de permis de travail sont arrêtées. Toutes sont massacrées dans le cimetière juif.

1945.

- Début d'une marche de la mort pour 1 000 femmes juives du camp de travail forcé de Neusalz (Pologne) jusqu'au camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) La marche dure six semaines. 200 femmes seulement arrivent à destination le 11 mars.

21/01/2015

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1268

- A Saint-Antoine, près de Paris, un juif baptisé de force est arrêté sur ordre de la municipalité pour être revenu au judaïsme. Comme il a le courage de rester ficèle à la foi juive, il est brûlé vif sur le bûcher.

1349

- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, avec leurs fausses accusations contre les juifs, touchent la communauté de Feldkirch (Autriche), causant de terribles souffrances à ses membres. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de détruire tous les chrétiens, les juifs sont brûlés sur le bûcher. 

Les juifs de Messkirch (Allemagne) connaissent un sort identique. Accusés, comme souvent à l'époque, d'avoir empoisonné les puits, ils périssent dans les flammes des bûchers.

1919

- 

La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.

1938

- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.

1941

- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.

1942

- 

Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.

1943.

- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski ( d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.