27/05/2015

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919



- Lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, 700 juifs sont assassinés à Cherkassy sur le Dniepr (Ukraine).

1935

- Les juifs sont exclus de l'armée allemande.


1941

- En Yougoslavie, création du premier camp de concentration à Danica, où sont déportés les Juifs de Zagreb.


1942 



- 1 000 juifs sont déportés de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Maïdanek.

- 


Les SS massacrent 600 juifs à Parafianov (Pologne). 

Tous les malades de l’hôpital juif de Przemyslany (Ukraine) sont assassinés par la Gestapo. 



- 600 juifs sont exécutés par les SS à Luszki, district de Vilna (Lituanie).

- Ouverture d'Auschwitz III (Monowitz), Un camp de travail pour les usines IG Farben.


1944 



- 3 500 juifs du ghetto de Nyiregyhaza (Hongrie) sont déportés en trois jours au camp d’extermination d’Auschwitz.

29 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

29 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1241 



- La foule chrétienne envahit le quartier juif de Francfort-sur-le-Main : les maisons juives sont détruites et plus de 150 juifs, sur les 200 que comptait la ville, sont massacrés, dont 3 rabbins. Les survivants sauvent leur vie en feignant d’accepter le baptême.



1905



- Au cours d’un pogrom de trois jours à Brest-Litovsk (Biélorussie) de nombreux juifs sont attaqués et tués, des magasins juifs pillés et détruits par des soldats et des cosaques. 



1919 



- 70 juifs sont assassinés durant un pogrom par des membres de l’Armée nationale ukrainienne à Zlatopol (Ukraine).



1938

- 

Selon une loi promulguée par le gouvernement hongrois, le nombre de juifs dans les professions libérales, l’administration, les affaires et l’industrie ne doit pas dépasser 20 % du total de la branche considérée.



1942

- A Radzivillov près de Volyn  (Ukraine), 1 500 juifs sont conduit hors de la ville et abattus. A la suite de cette Action, les juifs organisent un mouvement de résistance dirigé par Asher Czerkaski.



- Pour la deuxième fois, 3 000 juifs d’Opole (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor.

- Décret de Vichy obligeant les Juifs français et la majorité des Juifs étrangers de plus de 6 ans vivant en France à porter l'Etoile jaune.

- es juifs n’ont plus le droit d’aller chez un coiffeur.



23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1536.

- La deuxième bulle du pape Paul III instaure les tribunaux de l'Inquisition au Portugal, ouvrant la voie aux meurtres les plus cruels.

1919. 

- 6 juifs sont massacrés à Novo­Konstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrom que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne.

1938.

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1941

- Himmler autorise le service de santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.

1942.

- Un juif est pendu par la Gestapo à Warta (Pologne).

- Un premier groupe de 2 000 juifs est déporté du ghetto de Wlodava (du côté de Lublin) au camp d'extermination de Sobibor.

1943. 

- Le ghetto de Przemyslany (Ukraine) est liquidé. La ville est déclarée « purifiée de ses juifs ».

- A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.


1919

- 20 juifs sont massacrés au cours d’un pogrom auquel se livre l’Armée nationale ukrainienne dans la ville de Rovno

1942 



- 300 enfants du ghetto d’Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Chelmno. La secrétaire du Conseil juifs, Mania Rzepkovitch, refuse la dispense qu’on propose pour son fils qui part avec les autres. 



- Dans le ghetto de Dolhinov (Biélorussie), près de Vilna, les SS assassinent 4 500 juifs mais épargnent provisoirement 500 ouvriers qualifiés.

- 

Les nazis déportent 1 000 juifs de la ville de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Belzec.

1943.

- 1 000 juifs sont emmenés du ghetto de Stryj (Ukraine) pour être fusillés dans le cimetière juif.



1944

- 

12 000 juifs du ghetto de la ville de Munkacs (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.



- Les juifs de la région de Harangod et de Nyirjes, dans la Puszta, sont rassemblés dans al gare de Nyiregyhaza (Hongrie).

16 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1938.

- En Autriche mise aux travaux forcés des juifs à Mauthausen

1942.

- Dans le ghetto de Pabianice (Pologne), au cours de laquelle 150 juifs ont été tués, 8000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1943.

- Après quatre semaines de combats, la résistance du ghetto de Varsovie se termine : Les 56.065 survivants sont exécutés ou déportés directement dans les chambres à gaz de Treblinka. « Le quartier juif a cessé d'exister », déclare le général SS Stroop. Le Ghetto est rasé. Toutefois, les combats continuent jusqu'à la fin du mois.

- Dynamitage de la synagogue Tlomacki dans le secteur « aryen » de Varsovie.

1944

- A Auschwitz début de l'extermination des juifs de Hongrie sous la direction de Höss.

- Ce jour  un convois de 518 Juifs part du camp italien, Fossoli di Capri près de Modène pour Auschwitz.
Les italiens avaient crée le camp de transit de Fossoli du Capri et sera placé en mars sous commandement allemand

- 2 500 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'Auschwitz II - Birkenau, en théorie réservé aux familles. Comme les autres détenus, ils ont droit à certains privilèges jusqu'à ce qu'ils soient gazés dans la nuit du 11 au 12 juillet.

- Les premiers transports de juifs hongrois déportés arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz.

 

17 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 Mai 

 

1933

- les juifs ne peuvent plus souscrire d'assurance-maladie en Allemagne 

1934

- Allemagne, Les juifs sont privés d'assurance-maladie

1942.

- Ouverture du camp d'extermination de Sobibor, dans le district de Lublin. Début de l’extermination de masse.

- 2 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt  et le camp d'extermination de Sobibor.

- 2 000 juifs du ghetto de Zaviercie (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 95 juifs se trouvent déportés de Berlin au camp d'extermination d'Auschwitz.



10/05/2015

5 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939

- En Allemagne, Les Juifs naturalisés après 1914 sont dénaturalisés. Ils sont expulsés de la fonction publique.

1942.

- 630 juifs de Dabrowa-Gornicza (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés.

1943.

- Les nazis fusillent 30 juifs dans le camp de concentration de Salaspils près de Riga (Lettonie).

1945.

- L'armée américaine libère le camp de concentration de Mauthausen (Autriche). Elle trouve 3 000 cadavres gisant entre les baraquements.

- Mauthausen est le dernier camp libéré par les alliés, Les Américains libèrent Mauthausen et ses 78.000 hommes.

29 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

29 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1492

- Le Décret de l'Alhambra est rendu public. Les Juifs d’Espagne ont le choix entre la conversion et l’exil : Jusqu’à début août, environ 185 000 Juifs choisiront la route de l’Exil, dont près de la moitié iront dans l’empire ottoman, 20 000 mourront en chemin, 50 000 se convertiront.

1938. 

- Graves émeutes antijuives à Vilna (Pologne). Plusieurs juifs sont blessés et leurs biens saccagés.

1940.

- Les nazis commencent à édifier un mur autour d'un quartier de Varsovie, destiné à servir de ghetto. Avec une superficie de 420 hectares, il doit enfermer non seulement les juifs de la ville mais aussi ceux des environs.

1942. 

- A Amsterdam, les nazis remettent 500 000 étoiles jaunes au Conseil juif, qui doit les répartir parmi tous les juifs. Le port en est obligatoire.

- Les SS pendent 7 juifs coupables d'avoir cuit du pain en cachette dans la ville de Chrzanów (Cracovie).

1943.

- Les derniers juifs, au nombre de 330, encore détenus dans le camp de Leczna (province de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944

- Départ de Drancy, avec 1004 déportés pour le camp d’extermination d’Auschwitz, 904 seront directement envoyé à la chambre à gaze, 37 hommes et 25 femmes survivront à la libération.

1945. 

- Le camp de concentration de Dachau est libéré par l'armée américaine. Plus de 40 000 personnes y ont péri, plus des deux tiers étant des juifs. Les troupes trouvent 50 wagons remplis de corps empilés.





28 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne déclenchent un pogrome dans la ville de Dubovo (Pologne), pillant les maisons juives et massacrant 38 personnes.

1942.

- Pendant plusieurs jours, 2 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt  (Pologne). Les hommes en état de travailler sont sélectionnés pour des travaux de bâtiment. Les vieillards, les femmes et les enfants sont internés dans le ghetto de Komarov (Pologne) avant d'être déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils seront assassinés. Seuls 24 de ces 2 000 déportés survivent encore en 1945.

1943

- A Auschwitz, un télégramme SS donne pour instruction que 120 femmes soient destinées à des expériences.

- Liquidation du ghetto d'Ozmiana (Biélorussie) : une partie des 2 500 internés est transférée au ghetto de Vilna, une autre dans des camps de travail des environs, tandis que beaucoup de ces juifs sont massacrés à Ponary.

- 300 juifs sont déportés d'Izbica (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.

1944. 

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 79 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- Un transport de 1 000 juifs déportés de Budapest arrive au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 11 830 juifs de la ville de Kosice (Tchécoslovaquie) sont rassemblés et installés dans un quartier comprenant onze rues. Par la suite, ce quartier se verra réduit à trois rues seulement. A la fin, les juifs devront vivre dans une briqueterie et dans les quatre prés qui la bordent.

- Un groupe de juifs est déporté du camp d'internement de Kistarcsa, à 15 kilomètres au nord-est de Budapest, où se trouvent internés les juifs arrêtés par les nazis.

- En ce jour un premier transport de 1 800 juifs quitte Kistarcsa pour le camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- 150 juives du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne) sont sauvées à la suite d'un accord conclu entre la Croix-Rouge internationale et les SS : elles partent pour la Suède.

26 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1343.

- Les juifs de Germersheim (Allemagne) sont accusés d'avoir commis un meurtre rituel : la communauté entière périt sur le bûcher.

1881

- Des pogromes éclatent dans toute la région de Kiev. Ils se prolongent jusqu'au 4 mai. Ces atrocités sont le fruit d'une propagande antisémite encouragée par le gouverneur. On comptera 762 victimes juives.Rien qu’en 1881 il y a eut plus de 100 pogroms.

1938

- Allemagne, enregistrement obligatoire de tous les biens et propriétés juives.

1944.

- Les juifs de la ville de Munkacs (Ukraine) sont rassemblés dans un ghetto installé dans deux briqueteries, privées d'installations sanitaires.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 19 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945. 

- Évacuation du camp de concentration du Stutthof  : les détenus sont transportés par mer jusqu'à Lübeck (Allemagne). Le voyage dure une semaine, de nombreux déportés meurent en cours de route.

 

25 avril, Ce jour-là, n'oubliez pas.

25 avril, Ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1302.

- Une rumeur affirme que les juifs de Magdebourg (Allemagne) auraient taillé une sculpture de Jésus, qu'ils auraient crucifiée. La foule attaque leur quartier, massacre 7 juifs et pille leurs habitations.

1920.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrom contre la communauté de Tsibulev (du côté de Kiev). 3 juifs sont sauvagement massacrés.

1940.

La Tchécoslovaquie ordonne la confiscation des biens Juifs

1942.

- Un transport de 105 juifs quitte Bamberg (Allemagne) pour le camp d'extermination de Belzec, où les déportés arrivent quelques jours plus tard. Ils périront tous dans ce camp.

- 1 000 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Varsovie, où ils sont installés dans une synagogue. Un groupe d'hommes est sélectionné pour être employé à des travaux agricoles au camp de Rembertów. Les autres déportés sont envoyés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont assassinés. En 1944, les juifs travaillant au camp de Rembertów tenteront de s'évader mais la plupart d'entre eux seront fusillés par les SS. On compte seulement 8 survivants.

1943.

- Un nombre inconnu de juifs, surtout des femmes et des enfants, est fusillé dans la forêt de Bikerneku, près de Riga (Lettonie).

1944.

- Un convoi de 160 juifs quitte le seul camp de concentration nazi en territoire italien, Risiera di San Sabba, en direction du camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- L'Italie est libérée, mais les Allemands continuent à pourchasser les juifs jusqu'à la dernière minute. Le 25 avril, 6 juifs sont fusillés par les nazis près de Coni (Cuneo).

- A Delfzijl (Pays-Bas), 2 juifs restés cachés jusqu'à cette date sont découverts par les nazis et tués sur place.

14/04/2015

14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.


1859.

- Des émeutes antijuives éclatent à Galatz (Roumanie), probablement à l'instigation des habitants grecs de la ville. Les synagogues sont saccagées, les maisons et les magasins juifs détruits, de nombreux juifs sont tués.

1942.

- 300 juifs soignés dans l'hôpital psychiatrique principal de Riga (Lettonie) sont conduits dans la forêt voisine de Bikerneku pour y être fusillés.

1943. 

- 500 détenus juifs du camp de travail forcé de Siedlce (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Un petit groupe parvient à se réfugier dans une forêt voisine, où il résiste aux nazis les armes à la main jusqu'à la fin de 1943.

- 1000 juifs sont tués lors d'une Action des SS et de la police ukrainienne à Sambor (Ukraine).

1944.

- 150 hommes de la communauté de Baja sur le Danube (Hongrie) sont arrêtés et déportés par un commando allemand.

- Un convoi de déportés quitte Athènes pour le camp d'extermination d'Auschwitz.



12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1463.

- Une croisade ayant été prêchée après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, les croisés, mendiants, moines, paysans et aventuriers se mettent en route en ce jour. Rassemblés en Pologne, ils marchent sur Cracovie, où ils attaquent la population juive. 30 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés.

1940.

Hans frank ordonne de vider Cracovie de tous les juifs

1941.

- Les troupes allemandes occupent Belgrade. Première mesure antijuive promulguée : confiscation des biens. Les juifs doivent quitter leurs maisons. Les Yougoslaves d'origine allemande s'emparent des magasins et des appartements juifs. La synagogue ashkénaze est transformée en lupanar, l'autre en garde-meuble pour les biens confisqués.

1942.

- Début de la première déportation de juifs de Krasnik (province de Lublin) : 2 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- 2 000 juifs qui survivent à Brzezany (Ukraine) sont fusillés sur place par les nazis.

1945. 

- La veille de la libération de Vienne (Autriche) par l'armée soviétique, 9 juifs sont découverts et fusillés.

5 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

5 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- Les Polonais exécutent 35 notables juifs de Pinsk (Biélorussie).

1942.

- Les 4 000 juifs restés dans le ghetto de Lublin (Pologne) sont déportés à Majdan Tatarski.

1943

- A Treblinka, à la descente du train, les prisonniers réalisent qu’ils ont été trompés et s’enfuient. Des centaines sont tués dans la tentative de fuite.

- 5 000 juifs sont massacrés dans le ghetto de Zloczov (Ukraine).

- Les nazis massacrent environ 300 juifs des villages de Soly et de Smorgonie sur le quai de la gare de Ponary, près de Vilna (Lituanie).

- Environ 3 500 juifs de Monastir (Bitola, Macédoine, Yougoslavie) sont déportés par les autorités d'occupation bulgares au camp d'extermination de Treblinka.

- Des otages sont exécutés à Salonique (Grèce), dans le quartier juif transformé en ghetto par les nazis. Trois jeunes gens âgés de dix-huit ans environ, qui avaient voulu fuir dans les forêts avoisinantes, sont fusillés devant les juifs du quartier assemblés.

1944

- Un convois part depuis le  camp de transit de l’Italie, Fossoli di Capri, qui se trouve près de Modène avec 559 des Juifs pour Auschwitz.

- 101 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

- 240 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 289 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

- 450 juifs estoniens sont abattus par les SS à Ponary (Lituanie).

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Lublin.

1942

- 

200 détenus juifs du camp de travail de Trawniki (Pologne) sont assassinés par les SS.

- 1 000 juifs du ghetto de Kalusz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.

- Arrivée du premier convoi de France parti de Compiègne le 27 mars 1942, 1112 hommes déportés, 19 survivants en 1945 .

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 101 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 255 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1945

- 9 juives s’évadent du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Elles sont reprises par les nazis et tuées le jour même.

28 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



28 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1871.

- Un pogrome éclate à Odessa (Ukraine). Il dure quatre jours.

1900. 

- A Konitz (Allemagne), après la découverte du cadavre d'un jeune homme, plusieurs juifs sont accusés d'avoir commis un meurtre rituel. Des émeutes antijuives éclatent, la synagogue de la ville est attaquée. Finalement, un des accusés, Moritz Lewy, est condamné à quatre ans de prison. Il sera gracié ensuite par l'empereur Guillaume II.
La population juive de Konitz décroît, ruinée par l'agitation antisémite.

1919

- Un juif est tué au cours d’un pogrome auquel se livrent les soldats de Zaporojski à Tchernigov (Ukraine).

1933

- Goebbels organise le boycott des magasins tenus par des Juifs à Berlin. Le boycott sera rendu obligatoire pour les membres du parti en 1935.

1942

- 1 500 juifs de Drohobycz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent tous.

- Le premier train de victimes françaises part ainsi pour Auschwitz le 28 mars 1942,

1944.

- Un transport quitte le camp de Risiera di San Sabba, (unique camp de concentration allemand en Italie), à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 25 juifs malades et âgés d'une maison de retraite de Trieste font partie des déportés.

- 600 juifs de Borislav (Ukraine) sont transportés au camp de Plaszow, près de Cracovie, d'où ils sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

02/04/2015

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1350.

- Dans la ville d'Eger (Bohême), la foule, excitée par le sermon d'un franciscain, se rue au pillage. Toute la communauté juive est massacrée, à l'exception de Meïr, architecte de la synagogue locale, de sa mère et de sa femme.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Romanov (Volhynie). 8 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés.

- Les troupes de l'Armée nationale ukrainienne occupent la ville de Tetiev (Ukraine). 2 000 juifs se réfugient dans la synagogue. Les soldats y mettent le feu. Le bâtiment est entièrement détruit. De nombreux autres juifs sont tués par des soldats armés de sabres. Au total, 4 000 des 6 000 juifs de Tetiev périssent.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942

- En septembre 1941, le premier ghetto de Galicie avait été créé à Tarnopol (Ukraine). 12 500 juifs s’y trouvaient internés. En ce jour le massacre commence : 1 000 juifs sont fusillés par un commando allemand dans une forêt voisine.

- Les SS arrêtent 105 juifs dans le ghetto de Glebokie (Biélorussie) et les fusillent. Les jeunes juifs du ghetto cherchent alors à rejoindre les partisans soviétiques qui opèrent dans les bois.

- 

Un transport de plusieurs centaines de juifs originaires de Bratislava (Slovaquie) quitte le camp de travail de Sered à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Départ du camp de Drancy avec 1008 déportés pour le camp de Sobibor, 970 seront gazés à leurs arrivée, on ne connaît que 5 hommes survivant à la libération.

1943.

- Un deuxième transport de 2 500 juifs de Skopje (Yougoslavie) part pour le camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Liquidation du ghetto de Zolkiev (Ukraine), où 2 000 juifs sont assassinés. 100 jeunes hommes et 70 femmes juives sont déportés au camp de travail forcé à Janovska, à Lwow (Ukraine).

- 1 008 hommes et femmes quittent le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 970 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 5 juifs seulement vivent encore à la libération

1944

- En ce jour, de nombreux juifs d’Athènes sont arrêtés et déportés par les SS au camp d’extermination d’Auschwitz.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941.

- En une semaine, 4 500 juifs de Lowicz (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942.

- 400 juifs de Novomoskovsk (Ukraine) sont rassemblés par les nazis et fusillés dans des sablières sur l'autre rive de la Samara.

- En deux jours, 2 500 juifs de Kasimierz (Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Dernier jour contre les juifs de Mielec (Pologne) : en quatre jours, 7 800 juifs ont été soit fusillés, soit déportés vers des camps d'extermination.

1943.

- 1 000 juifs de Wilejka (district de Vilna) sont transférés au ghetto de Vilna ( ituanie).

- Les nazis commencent à liquider le camp de Braslav (Biélorussie). Un groupe de résistants juifs tente de se défendre. Ils se barricadent dans les maisons et résistent le plus longtemps possible, mais tous les membres du groupe et plusieurs autres juifs trouvent la mort au combat.

- 40 juifs de Braslav seulement survivent jusqu'à la fin de la guerre. Ils ont fui la ville pour rejoindre les partisans russes dès les premières mesures antijuives édictées par les nazis.

1944

- Les troupes allemandes occupent Budapest. 184 000 juifs vivent alors dans la capitale hongroise, soit 10 % de l’ensemble de la population de cette ville. Les premières mesures antijuives sont édictées par les occupants. La tragédie de la communauté juive commence.

- La Gestapo commence ses activités en Hongrie, arrêtant des médecins juifs et rançonnant de riches familles juives.

1945

- Le camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) est évacué par train vers le camp de Bergen-Belsen. De nombreux déportés succombent au cours du voyage.

15 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



15 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1391

- Après le sermon d'un moine connu pour ses attaques contre les juifs, les habitants de Séville s'en prennent à ces derniers. En dépit de l'intervention des conseillers communaux, du chef de la police et de deux juges, de nombreux juifs sont assassinés. L'intervention du roi d'Espagne Henri II arrête momentanément le massacre, qui reprend de plus belle trois mois après.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne se livrent à un pogrome à Strihevka (province de Podolie). 8 juifs sont tués, un autre est grièvement blessé, de nombreuses femmes et jeunes filles juives sont violées.

- Dans la ville de Dubno (province de Volhynie), des unités de l'Armée nationale ukrainienne commandées par Setcheviki se livrent à un pogrome. 15 juifs sont massacrés.

1939

- Les Allemands occupent la ville d'Olmütz (Tchécoslovaquie), dont ils incendient la synagogue. 
Au début de la Seconde Guerre mondiale, 3 500 juifs environs y vivent.

1942

- Pendant plusieurs jours, 15 000 juifs de Lwow (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent. Les sélectons en vue de la déportation se déroulent dans l'école Sobieski, à la limite du ghetto. 

700 juifs, considérés comme non valides par les Allemands, sont déportés du ghetto de Zolkiev (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

1943

- 

Le premier convoi de déportés juifs quitte la ville de Salonique (Grèce). 2 800 juifs sont entassés dans quarante wagons à bestiaux qui partent pour le camp d'extermination d'Auschwitz. Au total, plus de 40 000 juifs de Salonique sont envoyés à une mort certaine à Auschwitz. Il y a deux mille ans déjà, des juifs s'installaient à Salonique.

- 600 hommes quittent le ghetto de Zolkiev (Ukraine) pour être envoyés au camp de travail forcé de Janovska à Lwow.

- 215 juifs rassemblés dans une usine désaffectée près de Skopje (Yougoslavie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Aucun d'eux n'a survécu.

- Pour venger un SS tué à Lwow (Ukraine), 1 000 internés juifs sont tirés du ghetto et fusillés par les nazis.

1944

- 210 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

10/03/2015

10 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



10 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1925

- 

Hugo Bettauer, un écrivain juif viennois, meurt seize jours après avoir été victime d’un attentat commis par un national-socialiste autrichien Il était devenu célèbre grâce à son roman La Ville sans juifs. L’assassin sera acquitté, ayant été déclaré irresponsable lors de son procès. Hugo Bettauer devient ainsi la première victime juive du nazisme en Autriche.

1943

- 1 150 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Un transport de 84 juifs quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Theresienstadt.

09/03/2015

9 février, ce jour-là; n'oubliez pas.

9 février, ce jour-là; n'oubliez pas.


1422. 

- Un certain Johann de Seelau, qui agite la population, est décapité sur l'ordre des magistrats de Prague (Bohême). Les habitants se révoltent alors, attaquent l'hôtel de ville et saccagent les demeures des conseillers municipaux. Ils se dirigent ensuite vers le quartier juif, dont ils pillent les maisons, tuant beaucoup de monde.

1496. 

- L'empereur Maximilien 1er ordonne aux juifs de quitter l'Autriche centrale avant le 14 septembre de cette année.

1919

- 

La ville de Belaya-Tserkov’ (Kiev) est touchée par un pogrome déclenché par des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. Beaucoup de juifs sont massacrés, d’autres blessés, de nombreuses femmes et jeunes filles juives sont violées.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura déclenchent un pogrome dans la ville de Kalinovka (province de Podolie). 10 juifs sont massacrés.

1936.

- Un pogrome éclate dans la ville de Przytyk (Pologne). Une campagne de propagande antisémite a excité la population, qui marche sur le quartier juif, sans que la police s'y oppose. Toutes les maisons juives sont détruites et incendiées. 3 juifs son tués, de 20 à 30 grièvement blessés.

1941

- A Amsterdam, les nazis néerlandais, aidés par des soldats allemands, s’en prennent à des juifs qui refusent de se plier à la législation antisémite. Plusieurs jeunes gens résistent. 19 juifs sont arrêts et déportés, pour la plupart au camp de Mauthausen (Autriche) et au camp d’extermination d’Auschwitz, où ils succombent.

1942

- 150 juifs non-citoyens néerlandais et 30 enfants juifs de nationalité allemande sont transférés d’Utrecht (Pays-Bas) au camp de regroupement de Westerbork.

- Au camp de Cihrin (Ukraine). 722 juifs sont rassemblés pour être fusillés sur place.

1943

- 1 000 juifs sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d’extermination d’Auschwitz. 816 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 28 seulement, dont 7 femmes, survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz en 1945.

-  184 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Le comité local de l'Union générale des israélites de France (U.G.I.F.) est liquidé sur l'ordre de Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon. 86 juifs sont arrêtés et aussitôt déportés à Auschwitz.

- 950 Juifs sont déportés de Berlin, capitale du Reich, au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- 3 792 hommes, femmes et enfants du « camp pour familles » d'Auschwitz II Birkenau sont gazés et brûlés durant la nuit. Ces juifs provenaient de deux transports de 5 007 déportés du camp de Theresienstadt, arrivés respectivement le 6 et le 8 septembre 1943 Plus de 1 200 d'entre eux étaient morts par suite des mauvais traitements infligés par les gardiens SS et les kapos.

08/03/2015

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1933

- Wilhelm Frick, ministre de l'intérieur allemand , annonce la fondation de camp de concentration

1940

- La police allemande ordonne à tous les juifs de Lodz/Litzmannstadt (Pologne) de déménager dans le ghetto de Baluty.

1941

- Création du ghetto d'Amsterdam.

- Pogrom à Amsterdam, à l'instigation du fasciste Mussaert et des occupants allemands.

1942.

- Pendant trois jours, 7 000 juifs du ghetto de Kutno (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils périssent tous.

- Plusieurs centaines de juifs de Kopyczynce et de Koropets sont amenés au ghetto de Monasterzyska (Ukraine) pour y être assassinés.

1943.

- 4 000 juifs, entassés dans quatre trains, quittent la Thrace (Grèce). Après un voyage de plusieurs jours, ils arrivent au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 1 200 juifs de Radochkowitz (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Tous les juifs de Thrace orientale sont déportés par train au camp d'extermination de Treblinka.

1944

- 1 015 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- 1 000 Juifs de Hollande sont déportés à Birkenau, parmi lesquels de nombreux malades.

1945

- Au cours de la nuit, 180 déportés, dont beaucoup de juifs, transférés du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne), sont fusillés entre la gare et le camp de concentration de Mauthausen parce qu’ils sont incapables d’avancer dans la neige profonde.

07/03/2015

7 février, ce jour-là, n'oubliez pas

7 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1190.

- La communauté juive de Stanford (Angleterre) est attaquée par des croisés partant pour la Terre sainte, qui considèrent comme une bonne action de les massacrer.Les maisons juives sont pillées, plusieurs juifs sont tués, de nombreux autres maltraités. Les croisés se dispersent avant que les fonctionnaires royaux n'aient pu les arrêter.

1691.

- Autodafé à Palma de Majorque (Espagne) : 24 « nouveaux chrétiens » accusés de pratiquer le judaïsme en secret, arrêtés par l'Inquisition cinq ans auparavant et qui avaient réussi à s'évader, sont invités à faire pénitence puis incarcérés.

1919

- Durant deux jours, les troupes de l’armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura traversent Volkovintzy (Ukraine), où ils se livrent à un pogrome sur la communauté de la ville. ils fouettent tous les juifs dont ils parviennent à se saisir. 

Deux jours durant, le 4ème bataillon ferroviaire se live à un pogrome sur les juifs de Vassilkovo (Kiev). 50 juifs sont égorgés, de nombreux autres blessés.

- 

La police allemande pénètre dans le ghetto de Zychlin (Pologne) et massacre plusieurs centaines de juifs dans les rues. La majorité des membres du Conseil juif et leurs familles figurent parmi les victimes. La police juive du ghetto est liquidée, elle aussi, par les Allemands.

1941.

- Tous les juifs d'Allemagne sont soumis au travail obligatoire.

1942

- Plusieurs centaines de juifs du ghetto de Stolpce (Biélorussie) sont emmenés au cimetière juif pour y être assassinés.

- 2 000 juifs sont déportés du ghetto de Mielec (Pologne). Les vieillards ont été fusillés sur place. Les jeunes gens sont envoyés au camp de travail forcé de Pustkow. Quelques juifs restent au camp de travail forcé de Mielec.

- Sixième ordonnance  relative aux mesures contre les Juifs.
1. Limitation des heures de sortie. Il est interdit aux Juifs d'être hors de leurs logements entre 20 et 6 heures.
2. Interdiction du changement de résidence. Il est interdit aux Juifs de changer le lieu de leur résidence actuelle.
Dispositions pénales. Celui qui contreviendra aux dispositions de la présente ordonnance sera puni d'emprisonnement et d'amende, ou d'une de ces peines. En outre, le coupable pourra être interné dans un camp de Juifs.

1943.

- Le ghetto de Radochkovitz (Biélorussie) est liquidé. 300 juifs sont tués, 50 jeunes gens réussissent à gagner la forêt voisine, où ils se joignent à l'unité de partisans « Vengeance ». Très peu d'entre eux verront la fin de la guerre.

1944.

- 9 971 juifs sont gazés en un seul jour au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Des familles entières ont été déportées du camp de concentration de Theresienstadt, afin de montrer aux délégués de la Croix-Rouge que « les juifs ne sont pas maltraités à Auschwitz ». Après le départ des missions d'inspection, les juifs sont gazés.

- 1 501 hommes et femmes sont entassés dans des wagons à bestiaux et déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz. 1 311 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée, 25 juifs seulement survivent jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- L'historien juif Emmanuel Ringelblum, originaire de Buczacz, est découvert par la Gestapo à Varsovie. Lui et les siens sont torturés puis assassinés. Ringelblum a tenu un journal de la vie quotidienne dans le ghetto * il a conservé l'histoire tragique du ghetto de Varsovie sur des milliers de morceaux de papier qu'il par­vint à dissimuler. Retrouvés après la guerre, ces papiers représentent une documentation irremplaçable.
* [Édition française parue sous le titre Chronique du ghetto de Varsovie, Robert Laffont, 1959.]

05/03/2015

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1328

- Par suite de la tension politique, les juifs sont massacrés dans toute la Navarre.Le jour de shabbat, plusieurs milliers de juifs sont égorgés dans la ville d'Estella, qui abrite l'une des plus importantes communautés du comté.

1332

- Dans la petite ville d'Überlingen, sur le lac de Constance (Allemagne), on retrouve le cadavre d'un enfant chrétien disparu depuis plusieurs jours. On affirme aussitôt qu'il a été tué par les juifs, auxquels il aurait été vendu par le gardien chrétien du cimetière. Torturés, les juifs " avouent ". Le gardien du cimetière se suicide. Les juifs d'Überlingen se réfugient dans leur synagogue, qui est incendiée. De 300 à 400 juifs périssent dans le bâtiment en flammes.

1933

- Fondation de Dachau et naissance d’un nouveau mot : Koncentration-lager

1941

- Un convoi de 381 juifs quitte Vienne (Autriche) pour Modliborzyce (Pologne).

1942

- 3 juifs sont pendus publiquement dans le ghetto d'Olkusz (Pologne), accusés d'avoir quitté le ghetto pour chercher du ravitaillement. La police allemande force les juifs du ghetto à édifier les potences et à exécuter les pendaisons.

1943

- 132 hommes et 86 femmes arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. Parmi eux se trouvent, entre autres, des juifs viennois.

- Les SS assassinent 1 300 juifs à Chmielnik (Pologne).

04/03/2015

4 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



4 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1649

- Après l'élection d'un nouveau roi de Pologne à Varsovie, au cours de laquelle le chef cosaque Bogdan Khmielnicki joue un rôle décisif, ses hordes regagnent l'Ukraine, où elles continuent à massacrer les juifs. Dans la ville d'Ostrog, les cosaques en tuent plus de 600.

1942

- Les 400 juifs restant à Donetsk (Ukraine) sont assassinés par les SS.

- 3 000 juifs de la ville de Baranovitchi (Biélorussie) et de ses environs sont tués par les nazis.

1943

- U convoi de déportés quitte le camp de regroupement de Drancy. 1 003 hommes et femmes sont envoyés au camp d'extermination de Maïdanek (Pologne). 950 déportés sont gazés dès leur arrivée. 3 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945, par l'armée soviétique.

- les autorités Bulgares, ayant annexé la thrace et la Macédoine y arrêtèrent tous les juifs et les envoyèrent vers deux camps de détention, peu après les juifs furent transportés dans des wagons à bestiaux, escortés par la police bulgare, vers le port de Lom sur le Danube puis livrés aux allemands, ils furent envoyé vers le camps d’extermination de Treblinka, en tout, 11370 juifs furent déportés :livre de yad vashem

03/03/2015

3 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1349

- La communauté juive de Constance (Allemagne) connaît à son tour les persécutions qui accompagnent l’épidémie de peste noire. Les juifs de la ville sont accusés d’empoisonner les puits. Ceux des juifs sont alors murés. 330 juifs sont brûlés dans une maison en bois construite à cet effet. Seuls quelques membres de la communauté survivent à la persécution.

1936

- En Allemagne : Les juifs sont exclus de l'armée allemande.

- Les médecins juifs sont interdits de pratique.

1941

- A Amsterdam, un des premiers juif à tomber victime des persécutions nazies, Ernst Cohn, qui avait fui l’Allemagne, est tué par balles.

1942

- Dans le ghetto de Zychlin (Pologne), les nazis rassemblent, la veille de Pourim, les juifs survivants. Les vieillards et les malades incapables de monter dans des camions sont abattus sur place. Le reste de la population juive de la ville, plus de 3 000 personnes, est déporté au camp d’extermination de Chelmno pour y être assassinée.

- L’armée allemande déclenche une première Action sur une grande échelle contre les juifs de Dolhinov (Biélorussie). 1 500 juifs sont arrêtés et conduits hors de la ville pour être fusillés. Leurs cadavres sont brûlés.

1943

- Les nazis arrêtent tous les juifs de Thrace orientale (Grèce), y compris ceux qui habitent l’île de Samorthrace. 

Un transport de 75 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Au cours de la nuit des rafles ont lieu dans plusieurs villes de Macédoine : Cavalla (1 800 arrestations), Drama, Comotini, Alexandroupolis et Xanthi. Au total, 5 000 hommes, femmes et enfants sont regroupés à Drama par l’armée allemande, qui a procédé aux rafles, puis déportés au camp d’extermination de Treblinka (Pologne), où ils périssent.

1944

- 732 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

1945

- 182 juifs meurent au camp de concentration d’Ebensee (Autriche), lors du processus de désinfection. ils avaient été évacués du camp de concentration de Gross-Rosen (Silésie).

02/03/2015

2 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



2 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1704

- Un autodafé se déroule dans la ville de Coimbra (Portugal). Les descendants de juifs baptisés plusieurs siècles auparavant sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret. Plusieurs d'entre eux sont condamnés à périr sur le bûcher.

1941

- 25 juifs originaires de Plock sont fusillés par la Gestapo à Imielnoca (Pologne).

1942

- Dans le ghetto de Minsk (Biélorussie). 5 000 juifs sont assassinés. Un groupe de résistants juifs lutte contre les SS et leurs collaborateurs soviétiques.

- 900 juifs du ghetto de Krosnowiece (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- Gazage de 164 prisonniers de guerre soviétiques au camp de Mauthausen.

1943

- 1 105 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Un train transportant 1 000 hommes et femmes entassés dans des wagons à bestiaux quitte la France. Il y a dans ce convoi des juifs de diverses nationalités, regroupés au camp de Drancy en attendant leur déportation vers le camp d'extermination d'Auschwitz. 881 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 8 juifs seulement survivront.

1944

- A Birkenau, un représentant de la Croix Rouge rencontre 3 860 détenus, vivant dans des « quartiers de famille ». Le représentant n’est pas autorisé à voir les autres détenus. 5 jours plus tard, ils sont tous gazés.

26/02/2015

26 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



26 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Un convoi transportant 1 049 juifs déportés quitte Vienne en direction d'Opole ( Pologne).

1943

- 900 juifs sont déportés de Berlin, au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944

- Un transport de 54 juifs de Sosnoviec (Pologne) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont immédiatement assassinés.

- Un transport de 26 juifs de Berlin arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont tués sur-le-champ.

25/02/2015

25 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



25 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Tous les juifs de la ville de Gora Kalwaria (Varsovie) sont envoyé dans le ghetto. 

La première et la plus importante manifestation de non-juifs, dans un pays occupé par les Allemands, contre la persécution des juifs, prend la forme d’une grève générale : les habitants des Pays-Bas, hommes et femmes, protestent ainsi durant trois jours. 
9 personnes trouvent la mort au cours de ces manifestations, une cinquantaine sont grièvement blessées, 200 sont arrêtées et torturées. Les villes D’amsterdam, de Hilversum et de Zaandam se voient imposer une amende de 18 millions de florins. Les maires et les membres des conseils municipaux sont remplacés par des nazis néerlandais.

1942

- A Viazma (U.R.S.S.), 25 juifs, dont un médecin, sont fusillés par les nazis.

- L’armée allemande avait occupé Tomaszov Lubelski (Pologne), le 13 septembre 1939, mais elle avait remis la ville aux troupes soviétiques deux semaines après. Cependant, en conformité arc le nouveau tracé des frontières, ces derniers rendent la ville aux Allemands quelques jours plus tard. 4 500 ont fui en Union soviétique. 
1 500 juifs restent dans la ville, et, le 25 février 1942, la plupart d’entre eux sont envoyés au camp de travail forcé de Cieszanov où tous les déportés périssent.

- 

Ce même jour, les juifs de Lwow (Ukraine) sont répartis en trois groupes : A, B et C. Le groupe A comprend tous les artisans, qui reçoivent un laissez-passer. Ils doivent porter des brassards marqués à l’étoile de David, avec la Lettre A au centre. Le laissez-passer leur assure une protection provisoire. Les juifs appartenant aux deux autre groupes sont fusillés.

1943

- Un transport de déportés quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration et ghetto de Theresienstadt.

1944

- 811 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp de concentration de Theresiensatdt.

-  transport de 41 juifs de Vienne (Autriche) arrive au camp d’extermination d’Auschwitz. 4 d’entre eux sont sélectionnés et reçoivent un numéro tatoué. Les 37 autres sont gazés.