02/04/2015

17 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1190.

- Des émeutes éclatent contre les juifs d'York (Angleterre). La population est excitée par des croisés, des bourgeois et des gentilshommes. Les juifs se réfugient dans le château de la ville, assiégé durant six jours par la foule armée. La veille, les juifs les plus décidés se suicident. Les survivants ouvrent les portesj en ce jour, afin d'accepter le baptême. Ils sont tous, sans exception, massacrés par les émeutiers. La communauté juive d'York n'existe plus.

1905.

- A l'instigation du clergé, des passants juifs sont molestés dans la rue à Saratov, sur la Volga (R.S.F.S.R.).

1942.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes et femmes du camp de concentration de Theresienstadt arrive au camp de transit d'Izbica (Pologne). 300 jeunes juifs sont sélectionnés pour être envoyés au camp de travail de Janowice. Les 700 juifs restants sont soit fusillés, soit déportés au camp d'extermination de Belzec. De ce transport, seules 3 personnes survivent encore en 1945, lors de la libération.

- Les SS liquident le ghetto d'Ilya, au nord de Minsk (Biélorussie). 900 juifs sont massacrés. Joseph Rodblatt, président du Conseil juif, dirige la résistance armée. Il réussit à se réfugier dans la forêt avec un groupe de jeunes gens.

- Après la mise en service du camp d'extermination de Belzec (Pologne), deux transports, l'un provenant de Lublin et l'autre de Mielec, y arrivent avec plus de 6 000 déportés juifs. Le camp fonctionnera jusqu'en juin 1943. Les cadavres des fosses communes sont brûlés à partir de l'automne 1942. Au printemps 1943, les baraques sont détruites et l'ensemble du camp rasé.

- La Gestapo pend 17 juifs à Leczyca (Pologne).

- Début de la déportation des juifs de Lublin (Pologne) au camp d'extermination de Belzec. 15 000 juifs environ sont frappés par cette mesure. 1 500 juifs sont déportés quotidiennement.

- Déportations massives de Slovaquie : 60.000 Juifs sont envoyés à Auschwitz et Majdanek.

- Fonctionnement de la première grande installation fixe de gazage des déportés, à Belzec, suivie en avril de celle d »e Sobibor, et en juillet, de celle de Treblinka.

1943.

- Les nazis assassinent 1 500 juifs du ghetto de Lwow (Ukraine), dans une carrière de sable.

- Un nouveau transport avec 2 800 juifs de Salonique (Grèce) est formé pour être envoyé au camp d'extermination d'Auschwitz. Mais ces juifs sont finalement déportés à Birkenau, où ils sont assassinés.

- 964 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) à destination du camp d'extermination de Sobibor.

24/11/2014

24 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas. 



24 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1605

- Les juifs de Bochnia (Pologne) et des environs sont expulsés par décision du roi Sigismond III Vasa après qu'un juif de cette ville et deux de ses parents, accusés de profanation d'hostie, se furent enfuis : l'ensemble de la communauté est tenue pour responsable.

1941

- Les SS fusillent 300 juifs à Kozlowstchine (Biélorussie).

- Création du ghetto et camp de concentration de Theresienstadt où environ 75 000 juifs passeront jusqu'à la fin de la guerre.

- Environ 18 000 juifs sont entassés dans le camp de concentration d'Armechetka (Transnitrie d'Ukraine).

- À Terezín, dans les Sudètes, les nazis ouvrent le un camp-modèle destiné à berner (avec succès) les représentants de la Croix-Rouge. Ce ghetto où les familles ne sont pas disloquées ni le travail forcé imposé et sont relativement privilégiées par rapport à ce que les Juifs connaissent ailleurs. Mais la plupart des 140 000 personnes à y avoir transité, en majorité des Tchèques, ont ensuite été déportées pour Auschwitz où elles seront assassinées, notamment lors de la liquidation du « camp des familles » en avril 1944.
 

1942

- 709 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- iquidation du ghetto de Mlava (Varsovie) : un petit groupe d'ouvriers juifs, utilisé par les Allemands, reste en vie quelque temps encore.

1944

- Les 200 derniers juifs du ghetto de Piotrkov Trybunalski (Pologne) sont déportés aux camps de concentration de Buchenwald et de Bergen-Belsen.