27/05/2015

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1536.

- La deuxième bulle du pape Paul III instaure les tribunaux de l'Inquisition au Portugal, ouvrant la voie aux meurtres les plus cruels.

1919. 

- 6 juifs sont massacrés à Novo­Konstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrom que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne.

1938.

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1941

- Himmler autorise le service de santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.

1942.

- Un juif est pendu par la Gestapo à Warta (Pologne).

- Un premier groupe de 2 000 juifs est déporté du ghetto de Wlodava (du côté de Lublin) au camp d'extermination de Sobibor.

1943. 

- Le ghetto de Przemyslany (Ukraine) est liquidé. La ville est déclarée « purifiée de ses juifs ».

- A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.


1919

- 20 juifs sont massacrés au cours d’un pogrom auquel se livre l’Armée nationale ukrainienne dans la ville de Rovno

1942 



- 300 enfants du ghetto d’Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Chelmno. La secrétaire du Conseil juifs, Mania Rzepkovitch, refuse la dispense qu’on propose pour son fils qui part avec les autres. 



- Dans le ghetto de Dolhinov (Biélorussie), près de Vilna, les SS assassinent 4 500 juifs mais épargnent provisoirement 500 ouvriers qualifiés.

- 

Les nazis déportent 1 000 juifs de la ville de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Belzec.

1943.

- 1 000 juifs sont emmenés du ghetto de Stryj (Ukraine) pour être fusillés dans le cimetière juif.



1944

- 

12 000 juifs du ghetto de la ville de Munkacs (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.



- Les juifs de la région de Harangod et de Nyirjes, dans la Puszta, sont rassemblés dans al gare de Nyiregyhaza (Hongrie).

16 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1938.

- En Autriche mise aux travaux forcés des juifs à Mauthausen

1942.

- Dans le ghetto de Pabianice (Pologne), au cours de laquelle 150 juifs ont été tués, 8000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1943.

- Après quatre semaines de combats, la résistance du ghetto de Varsovie se termine : Les 56.065 survivants sont exécutés ou déportés directement dans les chambres à gaz de Treblinka. « Le quartier juif a cessé d'exister », déclare le général SS Stroop. Le Ghetto est rasé. Toutefois, les combats continuent jusqu'à la fin du mois.

- Dynamitage de la synagogue Tlomacki dans le secteur « aryen » de Varsovie.

1944

- A Auschwitz début de l'extermination des juifs de Hongrie sous la direction de Höss.

- Ce jour  un convois de 518 Juifs part du camp italien, Fossoli di Capri près de Modène pour Auschwitz.
Les italiens avaient crée le camp de transit de Fossoli du Capri et sera placé en mars sous commandement allemand

- 2 500 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'Auschwitz II - Birkenau, en théorie réservé aux familles. Comme les autres détenus, ils ont droit à certains privilèges jusqu'à ce qu'ils soient gazés dans la nuit du 11 au 12 juillet.

- Les premiers transports de juifs hongrois déportés arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz.

 

17 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 Mai 

 

1933

- les juifs ne peuvent plus souscrire d'assurance-maladie en Allemagne 

1934

- Allemagne, Les juifs sont privés d'assurance-maladie

1942.

- Ouverture du camp d'extermination de Sobibor, dans le district de Lublin. Début de l’extermination de masse.

- 2 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt  et le camp d'extermination de Sobibor.

- 2 000 juifs du ghetto de Zaviercie (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 95 juifs se trouvent déportés de Berlin au camp d'extermination d'Auschwitz.



12/05/2015

12 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1020.

- Le vendredi saint, un tremblement de terre suivi d'un ouragan ravage Rome. Le pape Benoît VIII fait arrêter un certain nombre de juifs accusés de profanation d'hosties. Ils « avouent tout » sous la torture et sont brûlés sur le bûcher.

1919.

- 170 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et plusieurs femmes juives violées quand des alliés de l'Armée nationale ukrainienne, déclenchent à Uman (Kiev) un pogrome qui dure cinq jours.

- 314 juifs sont massacrés et deux femmes juives violées au cours d'un pogrome commis sur une grande échelle à Gaissin (province de Podolie) par des unités liées à l'Armée nationale ukrainienne.

1942

- 2 750 juifs de Turobin et 1 000 juifs du village de Zolkievka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 1 500 juifs de Sosnoviec (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 001 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Izbica (Pologne).

- Les SS déportent 2 500 juifs de Krasnostav (U.R.S.S.) au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 2 500 juifs des provinces de Saxe et de Thuringe (Allemagne) arrivent au ghetto de Belzyce (province de Lublin), où le nombre d'internés atteint 4 500 âmes.

- Les quelque 2 000 juifs qui restent encore dans le ghetto de Gabin (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1943.

- Szmul Zygielbojm, membre du Conseil national polonais en exil à Londres, se suicide pour protester contre l'indifférence des Alliés devant le sort tragique des juifs de Pologne, qui ont lutté contre les nazis dans le ghetto de Varsovie.

1944.

- Environ 1 200 juifs de la ville de Bonyhad (Hongrie), où ils habitent depuis le milieu du XVIIe siècle, sont enfermés dans un ghetto.

1945

- A Birkenau, 1.500 Juifs sont gazés. C.est le premier gazage en masse daté.

1947

- la Légion Arabe lançait une offensive contre les village juifs du Goush Etzion, au sud de Yeroushalaïm. Les kibboutzim qui se trouvaient dans cette petite région luttaient déjà depuis quatre ans pour leur survie.

Déjà après les terribles événements de 1929 et la Révolte arabe de 1936, des Juifs avaient tenté en vain de créer quelques villages agricoles dans le Goush Etzion, et c’est en 1943 que le premier kibboutz, Kfar Etzion était créé. A sa suite, furent fondés Massouot Itsh’ak, Ein Tzourim et Revadim. Les trois premiers appartenaient au mouvement des kibboutzim religieux et le quatrième à l’ « Hashomer Hatzaïr ».

Dès avant la proclamation de l’Etat d’Israël, les Arabes s’en prenaient aux villages juifs du Yishouv, et imposèrent établirent notamment le siège du Goush Etzion, empêchant l’approvisionnement de ses habitants en nourriture, eau et matériel. Malgré l’héroïsme des habitants, et malgré plusieurs tentatives de l’extérieur de venir en aide aux assiégés (notamment la triste épopée des « Lamed-Hé ») Kfar Etzion tomba aux mains des Arabes le 13 mai 1948, à la veille de la Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël. La plupart des femmes et des enfants ayant été évacués du Kibboutz, presque tous les hommes qui étaient restés furent tués par les Arabes. Ceux qui se rendirent furent tués ensuite également, et seuls quatre parvinrent à s’enfuir. Les habitants des trois autres kibboutzim furent emmenés en Jordanie et furent libérés dans le cadre d’échanges de prisonniers.

14/04/2015

11 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

11 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1649.

- Le règne de l'Inquisition au Mexique connaît son apogée avec un grand autodafé dans la ville de Mexico, au cours duquel 109 habitants se trouvent accusés d'être judaïsants, c'est-à-dire des descendants de juifs baptisés de force qui pratiquent encore le judaïsme clandestinement. 75 sont brûlés en effigie, 13 sont brûlés sur le bûcher, dont 12 après avoir été garrottés. Un seul est brûlé vif, parce qu'il refuse de se repentir.

1940.

- Tous les intellectuels, juifs et polonais, de Zychlin (province de Lodz) sont arrêtés par les nazis et déportés vers plusieurs camps de concentration, d'où aucun ne reviendra.

1941.

- Les fascistes hongrois occupent la ville de Subotica (Yougoslavie). Quelques jeunes juifs résistent, avant que 250 d'entre eux ne soient fusillés.

1942.

- 250 juifs, qui se trouvaient hors du ghetto, sont arrêtés à Zablotov (Ukraine) pour être déportés vers une destination inconnue.

- La veille de la Pâque, les nazis rassemblent les habitants juifs de Zamosc (Pologne) sur la place du marché. Plusieurs centaines d'entre eux sont abattus sur place. 3 000 sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1945

- Libération du camp de Buchenwald. On estime que dans les derniers jours avant la libération du camp, 13 500 personnes sont mortes d’épuisement, de faim, ou ont été tuées.

- 1.100 déportés d'Ellrich, Niexei et Wieda, kommandos de Dora sont brûlés vifs dans une grange de Gardelegen par les SS et des membres du Volksturm.

- 100 juifs d'origine hongroise, hommes, femmes et enfants, sont assassinés à Randegg, petite ville d'Autriche.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1463.

- Une croisade ayant été prêchée après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, les croisés, mendiants, moines, paysans et aventuriers se mettent en route en ce jour. Rassemblés en Pologne, ils marchent sur Cracovie, où ils attaquent la population juive. 30 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés.

1940.

Hans frank ordonne de vider Cracovie de tous les juifs

1941.

- Les troupes allemandes occupent Belgrade. Première mesure antijuive promulguée : confiscation des biens. Les juifs doivent quitter leurs maisons. Les Yougoslaves d'origine allemande s'emparent des magasins et des appartements juifs. La synagogue ashkénaze est transformée en lupanar, l'autre en garde-meuble pour les biens confisqués.

1942.

- Début de la première déportation de juifs de Krasnik (province de Lublin) : 2 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- 2 000 juifs qui survivent à Brzezany (Ukraine) sont fusillés sur place par les nazis.

1945. 

- La veille de la libération de Vienne (Autriche) par l'armée soviétique, 9 juifs sont découverts et fusillés.

10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1882.

- Un pogrome éclate à Balta (ussie). Toutes les maisons juives sont pillées, 40 juifs sont massacrés, 170 blessés et 20 femmes violées. Au total, 1 250 habitations et magasins juifs sont détruits, 15 000 juifs, dont de nombreux enfants, réduits à la misère et à la mendicité.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Emiltchine (province de Volhynie). 6 juifs sont tués.

1941

- La Croatie se sépare de la Yougoslavie et prend son indépendance. Des mesures antijuives sont prises, des Juifs sont rançonnés. Une division SS musulmane est mise en place, avec comme objectif avoué la destruction du judaïsme de croatie. Synagogues et cimetières sont détruits. Le grand Mufti de Jérusalem, Haj Ami Al Husseini, viendra lui-même diriger cette division, avec le grade de général SS.

- Les Allemands occupent Zagreb (Yougoslavie). Ils commencent aussitôt à arrêter les juifs.
La vie culturelle de la communauté était active dans cette ville depuis le XIIIe siècle. Des artistes, des médecins, des savants et des intellectuels de renom y sont nés.

1942.

- 800 juifs sont déportés de Radziev Kusawski (Varsovie) au camp d'extermination de Chelmno (Kulmhof).

- Les nazis déportent 1 750 juifs de Leczyca (province de Lodz) au camp d'extermination de Chelmno.

- Les nazis déclenchent une Action contre les juifs de Kuty (kraine), causant 950 victimes.

- 1 650 juifs sont déportés du village d'Uchanie (Ukraine) au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.

1943.

- Heinrich Himmler, chef des SS, de la police allemande et de la Gestapo, interdit l'usage du terme codé Sonderbehandlung, « traitement spécial », pour désigner la liquidation des juifs. Il recommande d'utiliser à sa place le terme de Durchschleusung, « filtrage ».

- Les nazis arrêtent 45 juifs à Utrecht. Ils les conduisent à Amsterdam avant de les envoyer au camp de regroupement de Westerbork.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Le Ghetto de Czestochowaest est officiellement créé en ce jour. En juin 1942 la population du ghetto est d’environ 40 à 50.000 Juifs, car environ 15.000 juifs des environs ont été forcés d'entrer dans le ghetto.Les juifs sont entassés dans le ghetto, où le manque de nourriture et la promiscuité les prédisposent aux épidémies et à la famine.

1942. 

- Un train avec 998 déportés juifs quitte Vienne (Autriche) pour Izbica (Pologne).

- Création d'un ghetto dans la ville de Volyn (Ukraine), dont les habitants juifs sont divisés en deux groupes, ceux qui peuvent encore travailler et les autres. 400 juifs seulement sont reconnus bons pour le travail. Les autres seront assassinés.

- 800 juifs sont déportés de Lubartow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- Au cours de la nuit, 800 juifs de Rotterdam sont arrêtés par les nazis et transférés au camp de regroupement de Westerbork. De là, ils seront déportés vers les camps d'Auschwitz et de Sobibor (Pologne).

- Plusieurs centaines de juifs qui avaient été déportés de Komarno (Ukraine) à Rudki y sont assassinés en même temps que les 1 500 juifs de Rudki.

1945

- Environ 20.000 juifs rescapés du Südostwall (ligne de défense du sud-est sur la frontière Hongroise) arrivent à Mauthausen après une marche forcée de la frontière Hongroise à travers les Alpes autrichiennes.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Lublin.

1942

- 

200 détenus juifs du camp de travail de Trawniki (Pologne) sont assassinés par les SS.

- 1 000 juifs du ghetto de Kalusz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.

- Arrivée du premier convoi de France parti de Compiègne le 27 mars 1942, 1112 hommes déportés, 19 survivants en 1945 .

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 101 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 255 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1945

- 9 juives s’évadent du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Elles sont reprises par les nazis et tuées le jour même.

02/04/2015

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 mars 
, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941.

- En une semaine, 4 500 juifs de Lowicz (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942.

- 400 juifs de Novomoskovsk (Ukraine) sont rassemblés par les nazis et fusillés dans des sablières sur l'autre rive de la Samara.

- En deux jours, 2 500 juifs de Kasimierz (Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Dernier jour contre les juifs de Mielec (Pologne) : en quatre jours, 7 800 juifs ont été soit fusillés, soit déportés vers des camps d'extermination.

1943.

- 1 000 juifs de Wilejka (district de Vilna) sont transférés au ghetto de Vilna ( ituanie).

- Les nazis commencent à liquider le camp de Braslav (Biélorussie). Un groupe de résistants juifs tente de se défendre. Ils se barricadent dans les maisons et résistent le plus longtemps possible, mais tous les membres du groupe et plusieurs autres juifs trouvent la mort au combat.

- 40 juifs de Braslav seulement survivent jusqu'à la fin de la guerre. Ils ont fui la ville pour rejoindre les partisans russes dès les premières mesures antijuives édictées par les nazis.

1944

- Les troupes allemandes occupent Budapest. 184 000 juifs vivent alors dans la capitale hongroise, soit 10 % de l’ensemble de la population de cette ville. Les premières mesures antijuives sont édictées par les occupants. La tragédie de la communauté juive commence.

- La Gestapo commence ses activités en Hongrie, arrêtant des médecins juifs et rançonnant de riches familles juives.

1945

- Le camp de concentration de Flossenbürg (Allemagne) est évacué par train vers le camp de Bergen-Belsen. De nombreux déportés succombent au cours du voyage.

16 mars, ce jour-là, souvenez-vous. 



16 mars, ce jour-là, souvenez-vous.

 

1474.

- Début des persécutions contre les descendants des juifs baptisés de force lors des persécutions de 1391. Ils sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret (« judaïser »).

- Des bandes armées se répandent dans les rues de Ségovie. Les bandits pénètrent de force dans les maisons qu'ils saccagent, massacrant ceux qui s'y trouvent. Le châtelain de Ségovie intervient enfin en leur faveur, sauvant ainsi de la mort ce qui reste de la communauté.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura stationnent trois jours dans le village de Belokhitz (province de Volhynie), où elles se livrent à un pogrome. Elles massacrent 16 juifs et en blessent 2 autres.

1920

- Des bandes de rebelles commandes par l’ataman Tiutiunnik, allié de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, pénètrent dans la ville de Dachev (Kiev). Au cours du pogrome qui suit, 22 juifs sont massacrés et 31 blessés.

- 

La petite ville de Golta (province de Podolie) est occupée par des unités de rebelles conduites par Tiutiunnik. 10 juifs sont tués lors du pogrome qui suit leur arrivée.

1942

- Mise en place du camp d’extermination de Belzec, destiné à l’extermination des Juifs de Lublin, de sa région, et de la Galicie. 600 000 personnes y perdront la vie.

1943

- A Lvov, en répression au meurtre d’un officier SS par un Juif, 11 policiers Juifs sont abattus depuis un balcon, 1 000 autres sont exécutés.

1945.

- Le dernier juif de Prague est déporté au camp de concentration de Theresienstadt portant ainsi à 46 067 le nombre de juifs qui y ont été déportés.

15 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



15 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1391

- Après le sermon d'un moine connu pour ses attaques contre les juifs, les habitants de Séville s'en prennent à ces derniers. En dépit de l'intervention des conseillers communaux, du chef de la police et de deux juges, de nombreux juifs sont assassinés. L'intervention du roi d'Espagne Henri II arrête momentanément le massacre, qui reprend de plus belle trois mois après.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne se livrent à un pogrome à Strihevka (province de Podolie). 8 juifs sont tués, un autre est grièvement blessé, de nombreuses femmes et jeunes filles juives sont violées.

- Dans la ville de Dubno (province de Volhynie), des unités de l'Armée nationale ukrainienne commandées par Setcheviki se livrent à un pogrome. 15 juifs sont massacrés.

1939

- Les Allemands occupent la ville d'Olmütz (Tchécoslovaquie), dont ils incendient la synagogue. 
Au début de la Seconde Guerre mondiale, 3 500 juifs environs y vivent.

1942

- Pendant plusieurs jours, 15 000 juifs de Lwow (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent. Les sélectons en vue de la déportation se déroulent dans l'école Sobieski, à la limite du ghetto. 

700 juifs, considérés comme non valides par les Allemands, sont déportés du ghetto de Zolkiev (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

1943

- 

Le premier convoi de déportés juifs quitte la ville de Salonique (Grèce). 2 800 juifs sont entassés dans quarante wagons à bestiaux qui partent pour le camp d'extermination d'Auschwitz. Au total, plus de 40 000 juifs de Salonique sont envoyés à une mort certaine à Auschwitz. Il y a deux mille ans déjà, des juifs s'installaient à Salonique.

- 600 hommes quittent le ghetto de Zolkiev (Ukraine) pour être envoyés au camp de travail forcé de Janovska à Lwow.

- 215 juifs rassemblés dans une usine désaffectée près de Skopje (Yougoslavie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Aucun d'eux n'a survécu.

- Pour venger un SS tué à Lwow (Ukraine), 1 000 internés juifs sont tirés du ghetto et fusillés par les nazis.

1944

- 210 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne).

12/03/2015

12 mars, ce jour-là, n'oubliez pas. 



12 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1421

- Début de la persécution des juifs dans les territoires relevant d'Albert V, archiduc d'Autriche, empereur germanique et roi de Bohême (1411-1439). On les accuse de profaner les hosties. Ceux qui n'acceptent pas le baptême sont condamnés à mort. Point culminant de ces persécutions, 120 hommes et 92 femmes sont brûlés sur le bûcher à Vienne. Une communauté de 1 400 membres a cessé d'exister. Par la suite, l'événement est connu dans la tradition juive sous le nom de Guezera de Vienne.

1938.

- Annexion de l'Autriche. 183 000 Juifs tombent sous le contrôle des nazis, 500 se suicident

1940

- 

Près de 160 juifs de la ville de Schneidemühl, à l'est de Stettin, sont déportés vers l'est, en direction de la région de Lublin, où ils périssent presque tous.

1941

- Un transport de 995 hommes, femmes et enfants juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de la région de Lagov et d'Opatov (Pologne).

1944

- Le programme de l'extermination de 760 000 juifs hongrois est arrêté a l'Office central de la sécurité du Reich à Berlin. Une semaine plus tard, les nazis envahissent la Hongrie.

1945

- Anne Frank, jeune juive allemande de quinze ans, meurt au camp de Bergen-Belsen.

07/03/2015

7 février, ce jour-là, n'oubliez pas

7 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1190.

- La communauté juive de Stanford (Angleterre) est attaquée par des croisés partant pour la Terre sainte, qui considèrent comme une bonne action de les massacrer.Les maisons juives sont pillées, plusieurs juifs sont tués, de nombreux autres maltraités. Les croisés se dispersent avant que les fonctionnaires royaux n'aient pu les arrêter.

1691.

- Autodafé à Palma de Majorque (Espagne) : 24 « nouveaux chrétiens » accusés de pratiquer le judaïsme en secret, arrêtés par l'Inquisition cinq ans auparavant et qui avaient réussi à s'évader, sont invités à faire pénitence puis incarcérés.

1919

- Durant deux jours, les troupes de l’armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura traversent Volkovintzy (Ukraine), où ils se livrent à un pogrome sur la communauté de la ville. ils fouettent tous les juifs dont ils parviennent à se saisir. 

Deux jours durant, le 4ème bataillon ferroviaire se live à un pogrome sur les juifs de Vassilkovo (Kiev). 50 juifs sont égorgés, de nombreux autres blessés.

- 

La police allemande pénètre dans le ghetto de Zychlin (Pologne) et massacre plusieurs centaines de juifs dans les rues. La majorité des membres du Conseil juif et leurs familles figurent parmi les victimes. La police juive du ghetto est liquidée, elle aussi, par les Allemands.

1941.

- Tous les juifs d'Allemagne sont soumis au travail obligatoire.

1942

- Plusieurs centaines de juifs du ghetto de Stolpce (Biélorussie) sont emmenés au cimetière juif pour y être assassinés.

- 2 000 juifs sont déportés du ghetto de Mielec (Pologne). Les vieillards ont été fusillés sur place. Les jeunes gens sont envoyés au camp de travail forcé de Pustkow. Quelques juifs restent au camp de travail forcé de Mielec.

- Sixième ordonnance  relative aux mesures contre les Juifs.
1. Limitation des heures de sortie. Il est interdit aux Juifs d'être hors de leurs logements entre 20 et 6 heures.
2. Interdiction du changement de résidence. Il est interdit aux Juifs de changer le lieu de leur résidence actuelle.
Dispositions pénales. Celui qui contreviendra aux dispositions de la présente ordonnance sera puni d'emprisonnement et d'amende, ou d'une de ces peines. En outre, le coupable pourra être interné dans un camp de Juifs.

1943.

- Le ghetto de Radochkovitz (Biélorussie) est liquidé. 300 juifs sont tués, 50 jeunes gens réussissent à gagner la forêt voisine, où ils se joignent à l'unité de partisans « Vengeance ». Très peu d'entre eux verront la fin de la guerre.

1944.

- 9 971 juifs sont gazés en un seul jour au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Des familles entières ont été déportées du camp de concentration de Theresienstadt, afin de montrer aux délégués de la Croix-Rouge que « les juifs ne sont pas maltraités à Auschwitz ». Après le départ des missions d'inspection, les juifs sont gazés.

- 1 501 hommes et femmes sont entassés dans des wagons à bestiaux et déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz. 1 311 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée, 25 juifs seulement survivent jusqu'à la libération du camp, en 1945.

- L'historien juif Emmanuel Ringelblum, originaire de Buczacz, est découvert par la Gestapo à Varsovie. Lui et les siens sont torturés puis assassinés. Ringelblum a tenu un journal de la vie quotidienne dans le ghetto * il a conservé l'histoire tragique du ghetto de Varsovie sur des milliers de morceaux de papier qu'il par­vint à dissimuler. Retrouvés après la guerre, ces papiers représentent une documentation irremplaçable.
* [Édition française parue sous le titre Chronique du ghetto de Varsovie, Robert Laffont, 1959.]

05/03/2015

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

5 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1328

- Par suite de la tension politique, les juifs sont massacrés dans toute la Navarre.Le jour de shabbat, plusieurs milliers de juifs sont égorgés dans la ville d'Estella, qui abrite l'une des plus importantes communautés du comté.

1332

- Dans la petite ville d'Überlingen, sur le lac de Constance (Allemagne), on retrouve le cadavre d'un enfant chrétien disparu depuis plusieurs jours. On affirme aussitôt qu'il a été tué par les juifs, auxquels il aurait été vendu par le gardien chrétien du cimetière. Torturés, les juifs " avouent ". Le gardien du cimetière se suicide. Les juifs d'Überlingen se réfugient dans leur synagogue, qui est incendiée. De 300 à 400 juifs périssent dans le bâtiment en flammes.

1933

- Fondation de Dachau et naissance d’un nouveau mot : Koncentration-lager

1941

- Un convoi de 381 juifs quitte Vienne (Autriche) pour Modliborzyce (Pologne).

1942

- 3 juifs sont pendus publiquement dans le ghetto d'Olkusz (Pologne), accusés d'avoir quitté le ghetto pour chercher du ravitaillement. La police allemande force les juifs du ghetto à édifier les potences et à exécuter les pendaisons.

1943

- 132 hommes et 86 femmes arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz. Parmi eux se trouvent, entre autres, des juifs viennois.

- Les SS assassinent 1 300 juifs à Chmielnik (Pologne).

02/03/2015

2 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



2 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1704

- Un autodafé se déroule dans la ville de Coimbra (Portugal). Les descendants de juifs baptisés plusieurs siècles auparavant sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret. Plusieurs d'entre eux sont condamnés à périr sur le bûcher.

1941

- 25 juifs originaires de Plock sont fusillés par la Gestapo à Imielnoca (Pologne).

1942

- Dans le ghetto de Minsk (Biélorussie). 5 000 juifs sont assassinés. Un groupe de résistants juifs lutte contre les SS et leurs collaborateurs soviétiques.

- 900 juifs du ghetto de Krosnowiece (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- Gazage de 164 prisonniers de guerre soviétiques au camp de Mauthausen.

1943

- 1 105 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Un train transportant 1 000 hommes et femmes entassés dans des wagons à bestiaux quitte la France. Il y a dans ce convoi des juifs de diverses nationalités, regroupés au camp de Drancy en attendant leur déportation vers le camp d'extermination d'Auschwitz. 881 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 8 juifs seulement survivront.

1944

- A Birkenau, un représentant de la Croix Rouge rencontre 3 860 détenus, vivant dans des « quartiers de famille ». Le représentant n’est pas autorisé à voir les autres détenus. 5 jours plus tard, ils sont tous gazés.

26/02/2015

26 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



26 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Un convoi transportant 1 049 juifs déportés quitte Vienne en direction d'Opole ( Pologne).

1943

- 900 juifs sont déportés de Berlin, au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944

- Un transport de 54 juifs de Sosnoviec (Pologne) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont immédiatement assassinés.

- Un transport de 26 juifs de Berlin arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont tués sur-le-champ.

24/02/2015

24 février, cejour-là, n'oubliez pas.

24 février, cejour-là, n'oubliez pas.

1147

- Au début de la deuxième croisade, la plupart des communauté juives d’Allemagne, qui n’ont pas oublié les massacres accompagnant la première croisade, demandent la protection de l’empereur germanique Konrad III et des évêques. Ils se réfugient dans la forteresse de leur évêque ou de leur ville. 
Les juifs de Wüzburg ont fait totalement confiance à la protection de l’évêque. Quand les troupes des croisés atteignent la ville, le 24 février, des émeutes antijuives éclatent, au cours desquelles 20 juifs sont assassinés et de nombreux autres blessés.

1349

- Les persécutions consécutives à l’épidémie de peste noire atteignent la ville de Dresde sur l’Elbe (Allemagne). Tous les juifs de la ville sont rassemblés et brûlés sur un bûcher.

1484

- Second jour de l’autodafé de Ciudad Real (Espagne). Ce jour-là, 15 hommes et femmes sont encore brûlés vifs, accusés d’avoir vécu dans la foi juive, tandis que les effigies et les ossements de 20 autres judaïsants sont brûlés sur des bûchers spéciaux.

1942

- Le navire Struma fut coulé, comme les turques  le 24 février 1942 à 2 heures du matin par sous-marin soviétique ou allemand. 769 femmes, enfants, vieillards sombrèrent dans les eaux glacées de la Mer Noire. Quand les sauveteurs arrivèrent sur les lieux du naufrage, seuls 4 corps flottaient. Il y eut un survivant de cette tragédie : David Stoliar, 19 ans. Après avoir reçu des soins dans hôpital turc, il fut emprisonné et interrogé par les autorités turques durant deux mois. Elles lui reprochèrent «lui même et les individus qui l'accompagnaient sur le bateau Struma, d’être entrés en Turquie sans visas et illégalement»
La Turquie ne s’est jamais exprimée sur cette tragédie et aucune nation ne l’a condamnée.

- Plus de 30 000 Juifs sont déportés du ghetto de Lodz à Chelmno.

1943

- Des intellectuels et des notables juifs de Tunis sont arrêtés par des soldats allemands de l’armée d’occupation Parmi eux, Victor Cohen-Hadria, responsable aux finances de la communauté juive, le Dr B. Levy, le journaliste S. Moatti, O. Silvera, fonctionnaire au ministère des Finances, et 20 personnalités juives de France. ils seront déportés par avion vers des camps de concentration en Europe. Victor Cohen-Hadria sera assassiné dans le camp d’extermination d’Auschwitz.

1944

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 41 juifs à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

19/02/2015

19 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349

- Lors des persécutions accompagnant l’épidémie de peste noire, des massacres de juifs se produisent même dans des coins reculés de l’Allemagne. Toute la communauté du village de Saulgau est massacrée. Des juifs y vivaient depuis le XIVe siècle.

1919

- Des unités de l’Armée nationale ukrainienne atteignent la ville de Novo Mirgorod (Ukraine). Lors du pogrome auquel elles se livrent contre la communauté juive, 100 personnes trouvent la mort.

1941

- 1 010 juifs quittent Vienne (Autriche) pour Kielce (Pologne).

1942

- Ce jour devient célèbre comme le « Jeudi sanglant » pour les juifs du ghetto de Radom (Pologne), dont 40 furent fusillés dans les rues par les nazis.

- Le professeur August Hirt propose à Himmler de sélectionner 80 juifs du camp d’extermination d’Auschwitz, destinés à enrichir la collection de squelettes de l’université de Strasbourg. Il s doivent être tués par des piqûres, puis leurs cadavres seront bouillis afin de ne pas endommager les squelettes. Himmler approuve le projet. Cette collection est destinée à faire partie d’un « Musée juif » en préparation.

1943

- 1000 juifs sont déportés de Berlin au camp d’extermination d’Auschwitz

16/02/2015

16 février, ce jour-là, n'oubliez pas 



16 février, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1349

- Durant la nuit du 16 février, tous les juifs sont expulsés de Burgdorf sur l'Emme (Suisse), accusés de propager la peste. Le seigneur Eberhard von Kyburg les chasse de ses domaines et confisque tous leurs biens.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à Felchtin (Ukraine) à un pogrome qui dure deux jours. 485 juifs sont massacrés et 142 autres blessés, dont la plupart meurent rapidement. Tous les biens des juifs sont pillés.

- Des rebelles conduits par l'ataman Sokolovski, allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrome à Radomysl (iev). De nombreux juifs sont massacrés, beaucoup d'autres grièvement blessés et mutilés.

1920

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, atteignent Bobrik.  7 juifs son tués par les soldats et de nombreux autres blessés.

1940

- Constitution du ghetto de Lodz.

1943

- 

Maïdanek (Pologne) est officiellement défini comme un " camp de concentration ".

- 1 108 internés du cap de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- 

600 femmes, enfants et vieillard juifs du ghetto de Borislav (Ukraine) sont conduits à l'abattoir municipal pour y être massacrés.

03/02/2015

3 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1939

- Une bombe posée par un fasciste hongrois explose dans une synagogue de Budapest durant un service religieux. Un homme est tué, plusieurs autres sont blessés.

1943

- 1 000 juifs sont déportés du ghetto de Grodek Jagiollonski (Ukraine) au camp d’extermination de Belzec (Pologne), où tous sont assassinés.

- 950 juifs sont déportés de Berlin, capitale du Reich, au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Près de 1 000 juifs sont assassinés à Borislav (Ukraine).

- Le deuxième transport de l’année quitte le camp de regroupement de Drancy. 1 241 hommes et femmes sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 985 d’entre eux sont poussés dans les chambres à gaz dès leur arrivée. 184 sont des enfants. 38 seulement survivent jusqu’à la libération du camp, 26 hommes et 12 femmes survivront à la libération.

31/01/2015

31 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1941

- 1 000 juifs de Pruszkow (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

- Hans Frank, gouverneur de la Pologne occupée, affame les Juifs dans le ghetto de Varsovie.

1942

- Création d'un ghetto à Krzemieniec (Ukraine). Les juifs doivent quitter leurs maisons et s'installer dans la zone du ghetto, où ils sont totalement isolés du reste de la population.

- Plusieurs centaines de juifs de Kharkov (Ukraine) sont massacrés dans le voisinage de Drobitzky Yar.

- Le général des SS Franz Stahlecker, commandant des Einsatzgruppen dans les pays Baltes, signale qu’il a déjà fait assassiner 229.052 Juifs.

1943

- Liquidation du ghetto de Prujana (Biélorussie). La ville est désormais " purifiée de ses juifs ". Quatre jours auparavant, les Allemands avaient commencé à vider le ghetto à toute vitesse. 2 500 juifs ont été déportés quotidiennement au camp d'extermination d'Auschwitz. Un petit groupe de jeunes gens parvient à fuir dans les bois, où ils lutte contre les Allemands.

30/01/2015

30 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

30 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1349



- La communauté juive d'Ulm (Allemagne) subit les conséquences de l'épidémie de peste noire. La foule est enragée. Toute la communauté juive de la ville périt.

- 

La communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) est accusée d'empoisonner les puits afin de propager la peste et de faire mourir les chrétiens. Tous les juifs, excepté les femmes enceintes et les enfants, sont brûlés sur le bûcher. Comme le veut la coutume de l'époque, les enfants sont baptisés afin que leur âme n'aille pas en enfer.

1939

- Discours d'Hitler au Reichstag menaçant la race juive d'extermination - au cas ou une guerre éclaterait en Europe.

1942 



- 150 adolescents du ghetto d'Otvock (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka, créé depuis peu.

1943

- 5.022 juifs sont envoyés de Theresienstadt à Auschwitz. 4.092 sont gazés.



1944



- Un transport de Milan (Italie) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les 563 déportés juifs sont gazés quelques heures après leur descente du train.

25/01/2015

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1338.

- Persécution des Armleder, ainsi appelés parce qu'ils se couvrent de pièces de cuir au lieu de l'armure métallique des chevaliers : des bandes de paysans et de vagabonds s'en prennent aux communautés juives de Franconie et d'Alsace entre 1336 et 1339. Armés de scies, de pelles et de massues, marchant derrière un emblème et une croix, les Armleder massacrent les juifs de Rufach (Alsace) dans un champ près de la ville, appelé par la suite Judenmatt, le « pré aux juifs ».

1941.

- 250 juifs de Jeziorna (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942

- En Allemagne, 150.000 Juifs sont affectés au travail pour pallier le manque de prisonniers soviétiques

1943.

- 2 120 juifs du ghetto de Jasionovka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- 949 Juifs, internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Le camp de concentration du Stutthof (Pologne) est libéré. On dénombre très peu de survivants.

- Début de la marche de la mort du camp de Stutthof.

21/01/2015

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1268

- A Saint-Antoine, près de Paris, un juif baptisé de force est arrêté sur ordre de la municipalité pour être revenu au judaïsme. Comme il a le courage de rester ficèle à la foi juive, il est brûlé vif sur le bûcher.

1349

- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, avec leurs fausses accusations contre les juifs, touchent la communauté de Feldkirch (Autriche), causant de terribles souffrances à ses membres. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de détruire tous les chrétiens, les juifs sont brûlés sur le bûcher. 

Les juifs de Messkirch (Allemagne) connaissent un sort identique. Accusés, comme souvent à l'époque, d'avoir empoisonné les puits, ils périssent dans les flammes des bûchers.

1919

- 

La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.

1938

- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.

1941

- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.

1942

- 

Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.

1943.

- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski ( d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.

17/01/2015

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

17 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1939

- Par décret-loi, les Juifs ne peuvent plus exercer les professions de dentiste, vétérinaire ou pharmacien en Allemagne.

1942

- Mise en route de la chambre à gaz de Mauthausen. Une chaumière voisine d'Auschwitz est transformée en bunker de gazage.

- Les nazis assassinent 22 juifs à Eupatoria (Ukraine).


- Les juifs de Zaandijk (Pays-Bas) doivent s'installer dans le quartier juif d'Amsterdam, munis seulement de bagages à main. 270 juifs se présentent. 98 juifs apatrides vivant à Zaandijk sont internés par les nazis au camp de Westerbork.

1944.

- Un transport de 417 juifs arrive de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés dès leur arrivée.

1945

- Plus de 40.000 personnes furent emprisonnées à Radogozs. 30.000 prisonniers y furent tués. Les allemands enfermèrent les prisonniers dans les bâtiments et y mirent le feu. Ceux qui tentèrent de s'échapper des baraques en flammes furent impitoyablement abattus. A la libération par les troupes russes, il n'y avait aucun survivant.

- A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent à la cible.

- Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique.

- Les camps de travail forcé de Skarzysko­Kamienna, Mielec et Plascov (Cracovie, Pologne), qui regroupent un total de 15 000 internés juifs, sont liquidés. 10 000 juifs sont fusillés, 5 000 déportés par train aux camps de concentration de Buchenwald et de Ravensbrück (Allemagne).

- Révolte des prisonniers du camp d'extermination de Chelmno (Pologne). 46 détenus juifs sont fusillés.

12/01/2015

12 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349.

- L'épidémie de peste noire atteint Friedrichshafen (Allemagne). Accusés d'avoir empoisonné les puits pour provoquer la mort des chrétiens, les juifs sont massacrés par la foule.

1412.

- En Castille, promulgation d'un édit comportant 24 articles contra Judeos, contre les juifs. L'un de ces articles ordonne la création de ghettos dans toutes les villes espagnoles.

1493.

- Tous les juifs doivent quitter la Sicile, qui appartient alors au royaume d'Espagne. Tout juif qui reste après cette date devient passible de la peine de mort.
Les juifs vivaient en Sicile depuis mille cinq cents ans environ.

1942.

- 600 juifs de Bugaj (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils sont assassinés.

- A Brdow, près de Varsovie (Pologne), 600 juifs sont massacrés par les SS et la police de sécurité.

- Début de la déportation des juifs d'Odessa (Ukraine). On les conduit aux camps de travail forcé de Berezovka et de Golta. Pendant cinq semaines près de 20 000 juifs sont tués.

1943.

- Un transport quitte Berlin avec 1 000 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les nazis commencent à déporter les 20 000 juifs du camp de travail forcé de Zambrów ( Pologne). Ils sont envoyés de nuit, par convois ferroviaires de 2 000 personnes, au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Liquidation du camp de Volkovisk (U.R.S.S.) : 1 000 juifs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Arrivée d'un groupe de 23 déportés juifs de Trieste (Italie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Ils sont assassinés sur-le-champ.

- Arrivée d'un groupe de 95 déportés de Lodz (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés.

- 1 000 juifs déportés du camp de concentration du Stutthof (Pologne) arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont assassinés peu de temps après.

06/01/2015

6 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.


1497

- Les juifs sont expulsés de Graz (capitale de la province autrichienne de Styrie) par un édit de l’empereur Maximilien Ier. Les juifs habitèrent la ville dès 1160, soit trente ans seulement après sa fondation.

1943

- 3 500 juifs de Zarki (Pologne) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Des 2 300 juifs de Lubaczov (Ukraine), bien peu survivent.les SS chassent plusieurs centaines de juifs de leurs maisons pour les assassiner.

- 2 000 juifs du ghetto d’Ujazd (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Treblinka.

- Konskie (Pologne) est déclaré « libéré » de ses derniers juifs.300 d’entre eux sont déportés à Szydlowiec où ils sont assassinés avec les juifs de cette ville.

- 

1 200 juifs de Narayov (Ukraine) sont massacrés hors de cette ville par les SS et la police ukrainienne.

- Après la liquidation du ghetto de Gorlice (Pologne) qui comptait plusieurs milliers de juifs, les ouvriers installés jusque-là dans les bâtiments de l’usine sont envoyés  à cette date, dans les camps de travail forcé de Muszyna et de Rzeszow.

- Les Allemands disent aux Juifs d’Opoczno que ceux qui le désirent peuvent être envoyés en pays neutre, dans le cadre d’un programme spécial d’échange. 500 Juifs se portent volontaires. Ils sont envoyés à Treblinka et gazés.
 
1945

- 

Au cours d’une rafle à Budapest, les fascistes hongrois du mouvement dit « des Croix fléchées » conduisent 160 juifs sur les bords du Danube, où ils les fusillent.

- Des agitateurs arrivent de Tripoli (Libye) à Zanzur, à 50 km de là, où ils existent la population musulmane contre les juifs. Au cours des émeutes qui s’ensuivent, près de la moitié des 150 juifs de Zanzur est massacrée.

- Ce jour-là a lieu la dernière exécution d’un interné dans le camp d’extermination d’Auschwitz.

- 400 femmes juives, internées dans le camp de Sered (Slovaquie), sont déportées au camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne).

31/12/2014

31 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

31 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas


1941

- Les SS massacrent 400 juifs à Djankoy (Crimée).

- Tous les juifs de Simferopol (Crimée) ont été massacrés.

1942

- A cette date, 41.911 juifs ont été déportés de France et 38.571 de Hollande.

1944

- Sur la route entre Kryry et Branica-Rudziczka, près de Pszczyna (Pologne), 36 déportés, dont 18 femmes, incapables d’avancer, sont fusiller par les SS lors de l’évacuation du camp d’extermination d’Auschwitz. Certaines des victimes sont juives.

- A Budapest, des fascistes hongrois, les Croix fléchées, sortent 40 juifs de leurs maisons et les fusillent.

- Des SS et des Croix fléchées envahissent l’hôpital de la place Bethlen à Budapest, et en emmènent 28 jeunes femmes juives qu’ils fusillent par la suite dans un lycée de jeunes filles.