14/04/2015

13 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1891.

- Quelques jours avant la fête de la Pâque, la fille du tailleur juif Sarda de Corfou (Grèce), âgée de huit ans, disparaît. On la retrouve morte le 13 avril. Bien qu'elle soit juive, une rumeur prend naissance rapidement : chrétienne, elle avait été adoptée par Sarda. Excités, les paysans des environs commencent à piller et à attaquer les juifs, qui se retrouvent assiégés dans leur quartier ou dans la forteresse de l'île.

1941.

- En ce jour, des nazis d'origine allemande  pillent les biens juifs dans la ville d'Osijek (Hongrie). Ils exigent une contribution de 20 millions de dinars. Les juifs sont ensuite chassés de la ville, dont la synagogue est incendiée et le cimetière juif profané.

- Première rafle de Juifs étrangers en France.

1942.

- 250 juifs de Chrzanơw (Cracovie) sont déportés vers le camp de regroupement de Turobin.

- Après la déportation des juifs des petites communautés environnantes à Wlodzimierz (Ukraine), 22000 juifs se trouvent internés dans ce ghetto. La première étape vers l'extermination consiste à les partager en deux groupes, celui des valides et celui des non-valides. A partir du 13 avril, les non-valides sont emmenés quotidiennement hors de la ville, où ils sont tués.

1943.

- 3 000 juifs du ghetto de Bobrka (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 1204 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- Les nazis assassinent 2000 juifs dans le ghetto de Buczacz (Ukraine).

1944

- Départ de Drancy pour le camp d’extermination d’Auschwitz avec un convoi de 1500 déportés, 265 seront directement gazés à leur arrivée, 105 hommes et 70 femmes seront encore vivant à la libération.

1945

- 5 000 Juifs pris d’Auschwitz pour une marche vers Belsen sont enfermés dans une grange, mise à feu. De Juifs nombreux s’échappent.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283

- Dans la ville de Bad Kreuznach (Allemagne), le juif Ephraim ben Eliezer Ha-Levi meurt rompu sur la roue.

1310

- A Paris, un juif sans doute baptisé de force est brûlé sur le bûcher. Il avait été condamné à mort pour être revenu au judaïsme.

1349

- 4 juifs sont brûlés sur le bûcher dans la petite ville de Mellrichstadt (Allemagne).

1492

- Selon un décret royal promulgué par les monarques espagnols Ferdinand et Isabelle, tous les juifs doivent avoir quitté le territoire espagnol dans les quatre mois. Passé ce délai, prolongé ensuite jusqu'au 3 août, ceux qui seront découverts deviendront passibles de la peine de mort.

1935

- Pour la garde des camps de concentration, des unités spéciales de SS sont formées : ce sont les fameux « Totenkopfverbände » (unités à tête de mort).

- 
Il est interdit aux musiciens juifs professionnels d’exercer leur métier.

1941

- Un ghetto est créé à Kielce (Pologne), destiné à contenir 28 000 juifs. 3 000 internés viennent de Lodz/Litzmannstadt. En raison des mauvaises conditions sanitaires et du surpeuplement, 4 000 juifs meurent dans l’année par suite d’une épidémie de typhus. En même temps, malgré le manque de place, les juifs de la province continuent à être amenés dans le ghetto.

1942

- Un premier transport quitte la petite ville d'Opole Lubelskie (Pologne) à destination du camp d'extermination de Belzec.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, outre les 4 000 juifs de la ville, 2 000 réfugiés d'Autriche et 2 500 juifs de Pulawy vivaient à Opole Lubelskie.

- 6 000 juifs sont déportés en quatre transports du ghetto de Stanislavov (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

- 

La Gestapo attaque le ghetto de Minsk (Biélorussie) pour y écraser la résistance.

1943

- Un transport de 85 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Le nombre des déportés juifs Hollandais est de 52.403 depuis le début des déportations. Ils seront 105.000 à la fin de la Guerre. 5.000 seulement reviendront.

- A cette date, 49.906 juifs ont été déportés de France

 

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Lublin.

1942

- 

200 détenus juifs du camp de travail de Trawniki (Pologne) sont assassinés par les SS.

- 1 000 juifs du ghetto de Kalusz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.

- Arrivée du premier convoi de France parti de Compiègne le 27 mars 1942, 1112 hommes déportés, 19 survivants en 1945 .

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 101 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 255 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1945

- 9 juives s’évadent du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Elles sont reprises par les nazis et tuées le jour même.

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1247.

- Une petite chrétienne est trouvée morte à Valréas dans le Dauphiné). Selon la rumeur, les juifs ont tué l'enfant afin d'accomplir un meurtre rituel. 3 juifs de Valréas sont immédiatement arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher. Par la suite, d'autres juifs de la région sont eux aussi arrêtés, torturés puis brûlés.

1605.

- Un autodafé se déroule dans la ville d'Evora (Portugal). Un juif clandestin, qualifié de « judaïsant », est livré au bras séculier par l'Inquisition afin d'être brûlé vif.

1941

- La Roumanie prend des mesures antisémites en ordonnant notamment la séparation des Juifs d’avec le reste de la population.

1942

- Les notables et intellectuels juifs, arrêtés par les nazis le 12 décembre 1941 lors d’une rafle à Paris, sont déportés vers les camps d’extermination de l’Est.

- Un convoi de 1 112 déportés du camp de transit de Compiègne (France) part pour le camp d’extermination d’Auschwitz. Les juifs français étant encore protégés, le convoi comprend surtout des juifs de nationalité étrangère. 19 d’entre eux seulement survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz, en 1945.

- Goebbels mentionne dans son journal que les juifs sont déportés à l'Est : « On y fait emploi des procédés assez barbares et qui ne méritent pas d'être décrits de plus près. Peu de Juifs y survivent ».

- Drancy le Bourget : première déportation massive de Juifs Français : 1.148 hommes sont emmenés au camp d'Auschwitz, 19 personnes en reviendront vivantes.

- Mise en service de la chambre à gaz de Mauthausen.

1944

- Avec l’approche de l’Armée Rouge, les allemands entreprennent des actions de liquidation des ghettos de Riga, Vilna et Kovno. Dans cette dernière ville, des centaines d’enfants sont assassinés. certains parents empoisonnent leurs enfants pour leur éviter un tel sort.

- Un convoi de 1 000 hommes et femmes quitte Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz. A leur arrivée, 480 d'entre eux sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. Seuls 185 de ces déportés, dont 60 femmes, survivent jusqu'à la libération du camp par les Russes, en 1945.

- Les policiers juifs du ghetto de Riga (Lettonie), commandés par Levine, aident le mieux possible la résistance clandestine du ghetto. La Gestapo découvre leurs activités et convoque les 140 policiers au siège de l'autorité allemande d'occupation. Ils y sont torturés et 40 d'entre eux, les plus élevés dans la hiérarchie, sont fusillés. Les autres sont renvoyés dans le ghetto.

- endant deux jours, 2 000 juifs sont assassinés à Kaunas (Lituanie). Les victimes sont, pour la plupart, des enfants et des vieillards.

18/01/2015

18 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.

18 janvier, cejour-là, n'oubliez pas.


1670.

- A Metz (France), un enfant chrétien de trois ans disparaît. Le juif Raphaël Lévy est accusé de l'avoir tué à l'occasion d'un meurtre rituel. Torturé, il réaffirme son innocence. Quand l'enfant est retrouvé mort, on s'aperçoit qu'il a été victime d'une bête sauvage. Lévy croit qu'il sera bientôt libéré, mais il est condamné au bûcher et brûlé vif. Les habitants de Metz s'adressent ensuite au roi de France, lui demandant l'expulsion des juifs de la ville, ce qui leur est accordé.

1943

- Un train de Belgique arrive à Auschwitz, avec à son bord près de 2 000 personnes. 387 hommes et 81 femmes sont envoyés vers les baraques, 1 558 personnes sont gazées dès leur arrivée.

- Suite à la visite de Himmler à Varsovie, les Allemands décident de reprendre les déportations de Juifs vers les camps d'extermination : ils ne réussissent pas à saisir plus de 6.500 Juifs. Des pelotons allemands sont pris pour cible par des résistants armés. Une trentaine de soldats allemands sont tués. 1.171 Juifs sont tués à l'intérieur du ghetto.

- 6 000 juifs du ghetto de Varsovie sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. 1 000 d'entre eux sont fusillés sur place.

- 748 juifs quittent le camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), déportés à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les 200 juifs restant encore dans le ghetto de Sokolka (Pologne) sont assassinés. Quelques jeunes gens réussissent à se réfugier à Varsovie, où ils participent à la révolte du ghetto en avril 1943.

1944.

- 870 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

- 300 juifs de Buczacz (Ukraine), qui s'étaient réfugiés dans les forêts avoisinantes, sont massacrés par les nazis.

1945

- Les SS commencent à évacuer Auschwitz (31.894 détenus, Birkenau compris) et Monowitz (35.118 avec camps satellites de la périphérie). 58.000 détenus quittent le camp à pied par un froid glacial, les autres sont évacués en train. La marche de la mort débute.

- 3 000 juifs quittent le camp d'extermination d'Auschwitz pour une marche de la mort en direction de Geppersdorf (Allemagne). Lorsqu'ils arrivent à destination, en mars 1945, on ne compte plus que 280 survivants.

31/12/2014

31 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas

31 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas


1941

- Les SS massacrent 400 juifs à Djankoy (Crimée).

- Tous les juifs de Simferopol (Crimée) ont été massacrés.

1942

- A cette date, 41.911 juifs ont été déportés de France et 38.571 de Hollande.

1944

- Sur la route entre Kryry et Branica-Rudziczka, près de Pszczyna (Pologne), 36 déportés, dont 18 femmes, incapables d’avancer, sont fusiller par les SS lors de l’évacuation du camp d’extermination d’Auschwitz. Certaines des victimes sont juives.

- A Budapest, des fascistes hongrois, les Croix fléchées, sortent 40 juifs de leurs maisons et les fusillent.

- Des SS et des Croix fléchées envahissent l’hôpital de la place Bethlen à Budapest, et en emmènent 28 jeunes femmes juives qu’ils fusillent par la suite dans un lycée de jeunes filles.

17/12/2014

17 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

1531

- Une bulle du pape Clément IV instaure l'inquisition au Portugal : pour la plupart, ses victimes seront des "nouveaux chrétiens", (uifs convertis de force en Espagne en 1492, ou leurs enfants, qui adhèrent toujours en secret à leur ancienne religion.)  Plusieurs centaines de milliers de juifs espagnols et portugais tomberont, victimes de l'Inquisition.

1595

- Un grand autodafé se tient à Lima (Pérou), où le tribunal de l'Inquisition fonctionne depuis 1571. 10 personnes sont accusées de "judaïser", (de pratiquer le judaïsme en secret.) 5 d'entre elles sont brûlées sur le bûcher : 3 ont été garrottées auparavant.

1939

- Les malades mentaux des asiles polonais de Tiegenhof et Koste sont gazés et brûlés.

1942

- Les SS fusillent 231 juifs du ghetto de Biala Podlaska (Pologne).

- 557 Juiufs sont tués par les SS après un soulèvement dans le camp de travail forcé de Kruszyna (Pologne).

- Les SS assassinent 3 000 juifs du ghetto de Baranovicze (Biélorussie).

1943

- Le dernier transport de l'année quitte Drancy (France) avec 850 juifs, hommes et femmes, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 505 juifs sont gazés dès leur arrivée. 26 seulement, dont 4 femmes, survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

1945

A Chelmno, le commando qui avait été en charge de démonter le camp les mois précédents, est liquidé par les SS. Ceux-ci les contraignent à porter des bouteilles sur leur tête et jouent alors à la cible.

14/12/2014

14 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.


1936

- Le nouveau prix Nobel de la paix, Carl Von Ossietzky, qui s’est vu refuser le voyage à Stockholm pour recevoir son prix est transféré du camp de concentration de Papenburg dans un hôpital de Berlin, étant gravement malade suite aux mauvais traitements subis lors de son internement.

1941

- Les SS assassinent 76 juifs de Karasubasar (Ukraine).

- Les SS conduisent 975 juifs du village de Dabie (Pologne) dans la forêt de Chelmno, où ils sont asphyxiés dans des camions à gaz spécialement équipés.

- Date limite pour les juifs de Lwow (Ukraine) qui devaient s'installer dans le quartier désigné par les nazis le 8 novembre : En ce jour, les juifs qui n'ont pas obéi à l'ordre de déménagement et sont restés cachés à leur ancienne adresse sont fusillés.

- En France, après un attentat, les Allemands imposent aux Juifs une “ amende ” de 1 milliard de francs et décident d’exécuter 100 otages juifs..

1942

- 4 000 juifs de Novy Dvor Mazoviechi (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1943

- Un juif est déporté de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

- Les SS et la police ukrainienne fusillent 200 juifs à Drohobycz (Ukraine).

22/06/2014

22 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

22 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1639 



- Un autodafé a lieu à Valladolid (Espagne). L’Inquisition condamne 28 personnes au bûcher, dont dix accusées de « judaïser ». 



1911 



- Accusé du meurtre rituel d’un garçon de douze ans, le juif Mendel Beilis est arrêté à Kiev (Ukraine), ce qui provoque des excès antijuifs. Après avoir passé deux ans en prison, Mendel Beilis sera acquitté le 28 octobre 1913, défendu par les plus célèbres avocats de Moscou.



1941 



- 300 juifs sont fusillés quand l’armée allemande occupe le village de Beresteczko (Ukraine). Les juifs sont installés à Beresteczko depuis 1523.

- Les fascistes ukrainiens se livrent à un pogrom au cours duquel de nombreux juifs sont tués à Kaunas (Lituanie). 

- Himmler ordonne à Rudolf Höss de mettre au point des installations pour l’extermination massive des juifs à auschwitz.

- Les troupes allemandes envahissent les territoires de l’URSS, les groupes d’engagement éxécutent les Juifs par dizaines de milliers.

- Entre le 22 juin et le 16 juillet 1941, 59.260 Juifs ont déjà été liquidés en URSS.

1942



- Les SS et des collaborateurs baltes tuent 1 600 juifs à Grodek (Biélorussie).


- 2 000 juifs de Smolensk (Biélorussie) sont assassinés par les SS quand ils quittent le ghetto de Sadki sur des camions à gaz en direction de Mogalenchtchina.



- 1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés dans un convoi qui part du camp de regroupement de Drancy au camp d’extermination d’Auschwitz. 29 juifs seulelment survivront lors de la libération par l’armée soviétique, en 1945.

- Les femmes et les enfants seront majoritaires dans les trains de la mort. Ils sont environ 76 000 à être partis, 62 000 adultes et 11 000 enfants ne sont pas revenus

- Eichmann informe Rademacher que des accords avaient été passés avec les chemins de fer pour déporter à Auschwitz 100.000 juifs venant des Pays Bas, France et Belgique. 40.000 juifs hollandais sont concernés.



1943 



- 80 juifs sont fusillés par la Gestapo durant deux jours à Bedzin (Pologne).

1944

- Gazage de Polonais et de Biélorusses au camp de concentration de Stutthof.

1944.

- 700 juifs de Borislav (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, où les SS les tuent dès leur arrivée.